Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Les ravages des épandages aériens clandestins : témoignage d'une anglaise vivant en Italie

27 Octobre 2015, 21:49pm

Publié par Ciel Voilé

Les ravages des épandages aériens clandestins : témoignage d'une anglaise vivant en Italie

Traduction Ciel voilé

Ce cri du cœur est un commentaire de Terry Perry écrit le 13 octobre 2015 à 10h42 am suite à l'article suivant :

http://www.geoengineeringwatch.org/courageous-former-commercial-pilot-joins-the-fight-to-stop-geoengineering/

Lara, je suis anglaise et mon mari et moi vivons en Italie depuis 2009. Les pulvérisations sur l'Italie sont probablement pires qu'en Angleterre. Nous les voyons presque tous les jours et un ami qui est reparti en voiture d'Italie en Angleterre, a vu des épandages sur tout le trajet.

La nuit dernière, il y avait des avions constamment derrière notre maison, j'étais si inquiète que j'ai vérifié aux informations qu'une guerre n'avait pas éclaté ! Même mon voisin italien a déclaré que c'était terrible - comme une guerre. J'ai essayé de les renseigner sur ce qui se passe et de leur montrer un film documentaire italien sur la géo-ingénierie, produit par le site "Tanker Enemy" (on peut le trouver sous-titré en anglais). Ils ont eu du mal à se concentrer pendant une heure, mais ils ont été choqués par ce qu'ils ont vu. La plupart des gens ici ne savent rien à propos des épandages chimiques aériens clandestins et pensent que nous sommes fous quand nous essayons de leur montrer ce qu'il se passe. Désormais, le temps en Italie et en Sicile est régulièrement très mauvais : inondations, coulées de boue, grêle de la taille de balles de golf qui brisent les vitres des voitures.

La plupart des arbres sont mourants ou déjà morts. Même les jeunes chênes verts, ici dans notre jardin, sont tout secs et craquants. Un jour, je me suis assise dans le jardin et j'ai entendu un « crac ! » terrible comme si une branche était sur le point de rompre un arbre. L'écorce se dessèche et tombe, laissant les arbres dénudés. Il y a 237 arbres morts ou mourants rien que sur un tronçon de route de 24 km ( 15 miles) et personne ne le remarque. Un domaine appartient à WWF mais ne vous attendez pas à ce qu'ils s'en soucient !

L'Italie n'est pas renommée pour son respect de l'environnement ou des animaux : "Après nous, le déluge !", les ordures et les congélateurs sont déversés partout dans cette belle région des Abruzzes et si vous demandez ce que l'on peut faire, la réponse standard est : " Il n'y a pas d'argent ". L'Italie est en plus impliquée dans la géo-ingénierie et cela coûte des milliers d'euros par jour, qui pourraient être utilisés ailleurs.

Quand nous avons acheté la maison en 2006, il y avait tant d'oiseaux qui faisaient du bruit dans les arbres qu'on avait du mal à s'entendre, mais maintenant nous n'en voyons plus guère, et tirer sur eux est autorisé !! Nous avons eu des blaireaux, des crapauds et des grenouilles. Maintenant, tout ce qui reste ce sont des sangliers destructeurs et dangereux.

Cet été fut le plus chaud que nous ayons jamais connu - le thermomètre est allé presque à son maximum : 48°C. (118 degrés Fahrenheit!) J'ai eu des ennuis cardiaques, mon rythme cardiaque est resté extrêmement élevé pendant des jours, et j'ai eu du mal à retrouver un rythme normal.

J'ai vu une carte sur geoengineeringwatch.org qui montre que : "L'Italie est un point chaud et qu'à l'avenir, elle recevra moins de précipitations". Déjà, nous avons eu des mois sans pluie. Notre jardin n'était que poussière, même en l'arrosant chaque jour. Je n'ai même pas pris la peine d'essayer de planter quelque chose dans le potager, parce que cette année les plantes ont été tuées, on aurait dit qu'on les avaient brûlées. Nos amis ont l'habitude de faire pousser des tomates à l'extérieur, mais en moins d'un mois, elles sont mortes. Pourtant, s'ils les mettent sous plastique elles poussent toute l'année avec de bons rendements jusqu'à la période de gel.

Si nous devons subir des températures encore plus élevées, et encore moins de pluie, nous pensons maintenant que nous avons pris la mauvaise décision de quitter l'Angleterre en venant ici. La récolte d'olives de l'an dernier était maigre et cette année elle promet d'être pareille ou pire encore. Est-ce que Monsanto veut que l'on achète son huile de tournesol OGM à la place de l'huile d'olive ?

Commenter cet article