Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Espagne : projet PIP de pluie artificielle, 36 ans déjà !

19 Février 2016, 10:42am

Publié par Ciel Voilé

Espagne : projet PIP de pluie artificielle, 36 ans déjà !


http://elpais.com/diario/1980/12/27/sociedad/346719604_850215.html

El País le 27 décembre 1980 - Traduction Ciel voilé

Le 20 décembre 1980 s'est achevée à Montréal (Canada), la réunion d'experts du premier Projet d'ntensification des précipitations (PIP), mieux connu sous le nom de pluie artificielle, qui se déroule en Espagne, pour sa première phase, dans une vaste zone d'environ 10.000 kilomètres carrés, située dans le bassin de la rivière Duero.


Lors de cette réunion, à laquelle assistaient les représentants des pays participant actuellement au PIP (Canada, France, Etats-Unis, l'URSS et l'Espagne), la campagne de 1981 a été planifiée, elle clôturera la première phase du projet dans laquelle la mesure et la collecte de données statistiques sur la dynamique des nuages qui traversent la zone ont été réalisées. La phase réellement opérationnelle, c'est-à-dire celle durant laquelle des nuages seront bombardés ( ndt : du sol) ou ensemencés ( ndt : par avion) de substances telles que l'iodure d'argent afin de multiplier les noyaux de condensation pour essayer d'augmenter les précipitations, ne commencera pas avant au moins 1983, selon les résultats de la première phase, qui seront évalués lors de rencontres entre scientifiques au cours de l'année prochaine.

Selon l'interview, par le journal El Pais, du météorologue Luis Aldaz, directeur du PIP pour l'Espagne, la Bulgarie, la Yougoslavie, la Pologne et le Mexique ont annoncé leur contribution à l'expérience par la collaboration de leurs scientifiques aux recherches réalisées. Il a également noté qu'en 1981, il est prévu de mettre davantage l'accent sur les données fournies par les radars météorologiques, pour découvrir et localiser la présence de poches d'eau en état de surfusion, qui sont les seules intéressantes à des fins opérationnelles.


Le projet PIP peut être considéré comme la première expérimentation, soutenue par des scientifiques du monde entier, afin d'étudier les possibilités actuelles, disponibles à l'homme, pour modifier artificiellement le climat.

En outre, les recherches menées à bien dans ce programme, serviront sans doute à des actions parallèles à l'intensification des précipitations, comme combattre la grêle, déjà réalisées expérimentalement dans de nombreux pays du monde y compris l'Espagne.

Commenter cet article

terrienne 09/03/2016 12:35

" Experts" vous avez dit experts ? Ne s'agirait-il pas plus d'incompétents à la solde de quelques -uns,
des corrompus . Malheureusement , le monde est dans les mains de ces pauvres cerveaux creux ...