Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Le film de Chad Gracia : l'intrigue de Tchernobyl

20 Avril 2016, 17:20pm

Publié par Ciel Voilé

Le film de Chad Gracia : l'intrigue de Tchernobyl
Le film de Chad Gracia : l'intrigue de Tchernobyl

Publié le 16 avril 2016 par Tanker Enemy

http://www.tankerenemy.com/2016/04/il-complotto-di-chernobyl.html

Une nouvelle production cinématographique suggère que la catastrophe de Tchernobyl, qui a eu lieu en 1986, serait imputable non pas à une erreur humaine, mais à la présence d'un dispositif de chauffage ionosphèrique soviétique. Le thème des installations HAARP, nombreuses dans le monde, leur impact sur le climat et la biosphère en général est discuté en détail dans le notre film documentaire de 2015 : " Chemtrails, la guerre secrète". Rappelons simplement que la Fédération de Russie (ex-URSS), les États-Unis, la Chine, l'Union européenne et l'Australie disposent de chauffages ionosphériques utilisés en synergie pour dominer et dévaster les phénomènes atmosphériques et les biomes de la Terre, puis "accuser" les gaz à effet de serre et les modifications du soleil et les équilibres de notre planète.


A l'occasion du trentième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Festival international du journalisme à Pérouse (du 6 au 10 Avril 2016) a présenté en avant-première "L'intrigue de Tchernobyl", le film de Chad Gracia, lauréat du Grand Prix du Jury au Festival de Sundance en 2015.


Et si ce n'était pas un accident ? The Wonder Pictures présente un aperçu du film "L'intrigue de Tchernobyl - Le pivert russe", de Chad Gracia. Ce film, qui a remporté le Grand Prix du Jury au Festival de Sundance en 2015, trente ans après l'explosion du réacteur de Tchernobyl (Ukraine), apporte un nouvel éclairage sur les origines et les causes de la catastrophe.


Le film a remporté le prix Hera " Nouveau talent" pour le meilleur début, avec une première en italien, par Biografilm, en 2015. Le film "L'intrigue de Tchernobyl" est distribué dans les cinémas italiens de Wonder images à partir du 7 avril 2016.

"L'intrigue de Tchernobyl - Le pivert russe" (Ukraine, États-Unis, Royaume-Uni ) a été produit et réalisé par Chad Gracia. Il y a trente ans, l'accident de Tchernobyl a attiré l'inquiétude du monde entier sur les risques de l'énergie nucléaire. Aujourd'hui, il est encore le seul désastre nucléaire majeur officiellement reconnu comme causé par une erreur humaine. Et si ce n'en était pas une ?

Fedor, le héros de l'histoire, avait quatre ans en 1986. Quand il a choisi d'enquêter sur la catastrophe, il a découvert Duga, un énorme système d'antennes qui aurait interféré avec les communications occidentales et les aurait infiltré de propagande soviétique. Une structure qui ne fonctionnait pas et qui, peut-être, n'est pas étrangère à l'explosion du réacteur ...

Au milieu de la guerre civile ukrainienne, Fedor met en lumière une vérité dangereuse pour lui-même et ceux qui l'entourent, dans un thriller politique rythmé par le son perturbateur, chantant et menaçant de Duga, qui ressemble à tous égards à celui d'un pivert. [1]

[1] Il convient de préciser que les installations de type H.A.A.R.P se multiplient dans le monde entier : récemment, certains militants ont été en mesure d'enregistrer un signal du rythme inimitable qui rappelle un pivert (d'où le nom de Woodpecker pour les premiers systèmes soviétiques puis russes). Le signal de basse fréquence a été reçu par une configuration particulière impliquant l'équipement électronique suivant: un émetteur et un récepteur audio-vidéo sans fil, un récepteur satellite et un téléviseur avec connecteur tuner analogique péritel. L'émetteur audio-vidéo sans fil est connecté à la sortie de la boîte SCART par satellite, le récepteur sans fil est cependant relié à la prise péritel du téléviseur. Divers chercheurs ont observé une baisse de l'efficacité des transmissions sans fil, précisément pendant les jours où la couverture chimique du ciel est totale ou presque. Il est intéressant de noter que ce bruit de pivert atteint son intensité maximale sur la configuration électronique, et devient détectable par elle, trente minutes après la fin de la couverture chimique artificielle créée par des avions. Il est confirmé, même si c'est de manière empirique, que les traînées d'avions persistantes qui voilent le ciel, agissent comme un « miroir » pour refléter les ondes de basse fréquence vers le sol et vers la population avec des conséquences graves sur la santé et les équilibres biologiques et psychologiques, puisque ces émissions électromagnétiques, par exemple, interfèrent avec le sommeil paradoxal.
sources: - festivaldelgiornalismo.com - ningizhzidda.blogspot.it

Commenter cet article