Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Les criminels du ciel

5 Mai 2016, 21:18pm

Publié par Chuck Norris

Les criminels du ciel

Traduction : Association Ciel voilé

Exclusif: Chuck Norris examine la géo-ingénierie "dans le ciel au-dessus de nous"


Publié: 24/04/2016 http://www.wnd.com/2016/04/sky-criminals/#RktxdTzw7O87WMLG.99


Chuck Norris est la vedette de plus de 20 films et de la série télévisée de longue durée "Walker, Texas Ranger". Son dernier livre est intitulé " Le livre officiel de Chuck Norris ", " En savoir plus sur sa vie et son site officiel, ChuckNorris.com".

Merle Haggard, une célébrité de la musique country est décédée d'une infection pulmonaire (double pneumonie) le 6 avril 2016. Il disait dans sa chanson : "Ce que je déteste, c'est voir les chemtrails dans un ciel clair et bleu aujourd'hui."


Il y a quelques mois, j'ai écrit un article intitulé : " Pourquoi les chercheurs n'obtiennent que des réponses évasives sur la géo-ingénierie ? " Dans ce document, je donnais un éventail de preuves de la part de scientifiques que la géo-ingénierie est bien en cours, et, plus précisément, que les chemtrails sont épandus secrètement dans le ciel au-dessus de nous et à notre insu.


Pour ceux qui ne sont pas familiers du sujet et de la folie stratosphérique en cours, permettez-moi de rappeler quelques définitions:


La géo-ingénierie est la modification artificielle des systèmes climatiques de la Terre grâce à deux technologies principales: la gestion du rayonnement solaire ou GRS, et la séquestration du CO2 ou CDR. Les technologies CDR comprennent la bio-énergie avec capture et stockage du carbone, le biochar, la capture d'air directe, la fertilisation des océans et l'ensemencement, selon Wikipedia. Les technologies GRS cherchent à renvoyer dans l'espace la lumière du soleil et donc à réduire le réchauffement climatique. Parmi les exemples proposés : la dispersion d'aérosols sulfatés dans la stratosphère. Les aérosols stratosphériques sulfatés "créent un effet global de variation [que] qui en fait des candidats potentiels pour une utilisation dans des projets de gestion de rayonnement du génie climatique solaire pour limiter l'effet et l'impact du changement climatique en raison de l'augmentation des niveaux de gaz à effet. La dispersion de gaz précurseur de sulfure tel que l'acide sulfurique, le sulfure d'hydrogène (H2S) et le dioxyde de soufre (SO2) par l'artillerie, les avions et les ballons a été proposée."


Les chemtrails sont le terme populaire utilisé pour la modification artificielle des systèmes climatiques de la Terre, secrète et continue, en utilisant des nano-matériaux réfléchissants (aérosols) afin de renvoyer dans l'espace la lumière du soleil. Les aérosols sont dispersés par les traînées d'avions à réaction qui s'étalent et forment des nuages ​​artificiels réfléchissants.


Sarah Zielinski, écrivain en sciences et rédactrice en chef primée, a écrit un article en décembre 2015 pour le site le Smithsonian, intitulé : " Les traînées d'avions pourraient créer de la géo-ingénierie accidentelle".
Dans cet article, Zielinski explique : "La géo-ingénierie implique la manipulation d'un processus environnemental de telle manière, généralement délibérée, que cela affecte le climat de la Terre."


Zeilinski cite Charles Long de Earth System Research Laboratory de la NOAA à Boulder, Colorado, qui a déclaré lors d'une conférence de presse la semaine dernière à la réunion de l 'American Geophysical Union à San Francisco: "Cette brume, causée par les avions, blanchit progressivement le ciel bleu. Il se pourrait que nous fassions effectivement de la géo-ingénierie involontaire ici ".


Beaucoup d'autres scientifiques diraient - comme nous le verrons dans un instant - de la géoingénierie intentionnelle. Long a expliqué : " Son existence démontre encore une autre façon dont les humains modifieraient le système climatique, et que vous pouvez voir de vos propres yeux."


Je le sais, parce que ma femme, Gena, et moi l'avons observé dans le ciel de notre propre ranch au Texas.
Kevin Trenberth du Centre National de Recherche Atmosphèrique a conclu: " Il semble tout à fait possible que [Long ] ait vu quelque chose de vrai."

Long appelle encore la brume "un mystère", mais pour le moment, incrimine les produits d'échappements du trafic aérien et d'autres aérosols comme les coupables les plus probables de ces particules.


Mais l'origine de tout cela est-elle si involontaire et innocente ? Ou y a-t-il des criminels du ciel qui délibérément épandent des produits chimiques au-dessus de nous ?


Long est lui-même perplexe du fait que certaines régions du pays comme dans l'Oklahoma ont un ciel significativement blanchi, alors que le trafic aérien y est faible.


Lorsque Snopes enquêtait sur les accusations récentes selon lesquelles la NASA aurait pulvérisé du lithium (le médicament psychiatrique contre la démence) dans l'atmosphère et, par conséquent, sur les américains, le site d'enquête avait même avoué qu'"enterrés parmi tant d'autres, quelques faits étaient réels: il est vrai qu' une étude de 2003 a examiné la faisabilité d'une vaccination de masse par voie aérienne".


Le résumé réel de 2003, du Centre National d'Information sur les Biotechnologies, qui fait partie de la Bibliothèque Nationale de Médecine du gouvernement fédéral des Etats-Unis - une branche de l'Institut National pour la Santé, est ainsi libellé :


"La faisabilité de l'utilisation des vaccins en aérosol pour atteindre la masse et vacciner rapidement, en particulier dans les pays en développement et dans les zones sinistrées, est en cours d'évaluation sur la base des informations disponibles actuellement. Le type d'aérosol pour l'inoculation du vaccin, qui mime le mieux la voie naturelle de nombreuses infections, peut d'abord conduire au développement de l'immunité sur le "portail d'entrée", et peut également induire une défense plus généralisée. La meilleure façon recommandée d'introduire un vaccin par aérosol est la respiration nasale, ce qui est plus approprié pour les populations pédiatriques et gériatriques, elle permet l'utilisation de plus grandes quantités d'antigène et un suivi plus facile des résultats.

Les exigences techniques pour les vaccins par aérosols, les systèmes de dispersion, les effets indésirables possibles, et la rentabilité sont d'autres questions abordées. Plusieurs milliers de sujets humains ont été vaccinés par aérosols pendant une période de plusieurs années en Russie avec des souches vivantes ou atténuées contre de nombreuses maladies. Des essais extensifs sur le terrain en Amérique du Sud, du vaccin antirougeole vivant ou atténué, en aérosol ont également réussi, et d'excellents résultats ont été rapportés avec des projets pilotes utilisant le vaccin inactivé ou vivant atténué de la grippe A par aérosol. Nous concluons que l'immunisation par aérosol semble une méthode prometteuse de la vaccination. Bien que certaines informations de base fassent toujours défaut, cette méthode a déjà été utilisée avec succès sur de grandes populations et a donc passé la phase d'évaluation initiale de faisabilité. [Souligné par Chuck Norris.]"


Au cours des 13 dernières années, depuis cette étude, personne n'a pensé qu'il est possible que ces vaccinations de masse aient eu lieu par voie aérienne dans des lieux d'essai aux Etats-Unis ? Combien de cocktails chimiques dispersés par des avions ont déjà été pulvérisés dans le monde au nom de la sécurisation de la santé publique ?


Lorsque les autorités du Center for Disease Control and Prevention sonnent publiquement l'alarme informant que le virus Zika est "plus effrayant que nous ne l'avions d'abord supposé" et que la transmission par les moustiques a augmenté, passant de 12 états à 30 en quelques semaines, personne ne pense à la discussion de la NCBI sur l'étude de 2003 ?


Quelle que soit l'intention ou la justification, et si oui ou non le but est la vaccination de masse ou un autre complot sournois, si vous croyez que les traînées d'avions dans le ciel au-dessus de vous sont "normales" , j'ai un pont londonien à vous vendre, sur le lac Havasu City, en Arizona.


Une preuve magistrale sur les trainées d'avions dans le ciel et ce qui se trame à Washington : le travail du Dr J. Marvin Herndon, un scientifique interdisciplinaire américain qui a obtenu son diplôme de physique en 1970 à l'Université de Californie de San Diego, et son doctorat en chimie nucléaire en 1974 à l'Université du Texas.

Marvin Herndon a écrit un article qui a été examiné et publié le 11 août 2015, dans le Journal international de recherche sur l'environnement et la santé publique, intitulé « Preuve de cendres volantes de charbon toxiques de la géo-ingénierie dans la troposphère: Conséquences pour la santé publique." Encore une fois, le résumé de l'article est explicite :


" La dispersion généralisée, intentionnelle et de plus en plus fréquente dans la troposphère de produits chimiques toxiques est passée inaperçue et non identifiée dans la littérature scientifique depuis des années. L'auteur présente des preuves que les cendres volantes produites par la combustion du charbon sont toxiques et sont probablement pulvérisées en aérosols par des avions à réaction pour la géo-ingénierie, la modification du temps et du climat et il décrit certaines des conséquences multiples sur la santé publique. Deux méthodes sont utilisées: (1) La comparaison des 8 éléments analysés dans l'eau de pluie, après pulvérisation d'aérosols, avec les éléments correspondants, lessivés dans l'eau à partir de cendres volantes de charbon, dans des expériences de laboratoire publiées, et (2) la comparaison des 14 éléments analysés dans la poussière collectée à l'extérieur d'un filtre à air à haute efficacité (HEPA) avec les mêmes éléments analysés dans les cendres volantes de charbon non lessivées correspondant. Les résultats montrent: (1) l'ensemble des éléments dans l'eau de pluie et dans le lixiviat expérimental correspondant sont essentiellement identiques. Avec un intervalle de confiance de 99%, ils ont des moyennes identiques (T-test) et des variances identiques (F-test); et (2) l'ensemble des éléments de la poussière HEPA et des cendres volantes de charbon non lessivées ont des moyennes aussi essentiellement identiques. Les conséquences sur la santé publique sont profondes, y compris l'exposition à une variété de métaux lourds toxiques, à des éléments radioactifs, et à de l'aluminium mobile impliqué dans des troubles neurologiques, libéré par l'humidité du corps in situ, après inhalation ou par la peau.


Fait intéressant, le 2 septembre, 2015, juste deux semaines après sa publication, toutes les 16 pages de l'article scientifique du Dr Herndon ont été soudainement et complètement retirées de la revue, sur la base de deux questions seulement sur la composition chimique et une explication globale sans justification : " La langue de l'article n'est souvent pas suffisamment scientifiquement objective pour un article de recherche." Vraiment?


Il est encore temps de se réveiller, en Amérique. Je ne suis pas Shakespeare, mais quelque chose est définitivement pourri au royaume du Danemark.


Une autre légende de la musique, Prince, vient de décéder la semaine dernière. Il a chanté dans sa chanson : "Dreamer": "Alors que l'hélicoptère nous encercle, cette théorie semble se vérifier, imaginez qu'ils pulvérisent des produits chimiques sur la ville pendant que nous dormons ? A partir de maintenant, je vais rester éveillé, vous pouvez m'appeler un rêveur aussi, réveillez-vous, réveillez-vous".


(Pour de plus amples informations sur la géo-ingénierie et ses sujets connexes, je vous encourage à aller sur GeoEngineeringWatch.org.)

(Chuck Norris fournit des solutions réelles aux problèmes de notre comté et un moyen de réveiller le rêve américain dans son best-seller, "Black Belt Patriotism.")

Commenter cet article