Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Des images de satellites de la NASA révèlent la preuve choquante de la manipulation du climat

20 Octobre 2016, 11:33am

Publié par Dane Wigington

Des images de satellites de la NASA révèlent la preuve choquante de la manipulation du climat

http://www.geoengineeringwatch.org/nasa-satellite-imagery-reveals-shocking-proof-of-climate-engineering/

5 octobre 2016 Dane Wigington geoengineeringwatch.org

Traduction Ciel voilé


Comme le dit le proverbe chinois, une image vaut mille mots. Les photos ci-dessous ont été prises par des satellites de la NASA, elles sont vraiment alarmantes. Elles fournissent la preuve choquante et indéniable de l'assaut mondial en-cours de manipulation climatique / géo-ingénierie / gestion du rayonnement solaire sur notre planète et ses écosystèmes. Les métaux lourds et les produits chimiques, hautement toxiques systématiquement pulvérisés dans notre atmosphère par des avions à réaction dans le cadre des programmes de géo-ingénierie déclenchent des signaux d'ondes radio extrêmement puissants.

 

Ces signaux sont transmis d'innombrables endroits autour du globe par différents émetteurs (installations de chauffage ionosphérique comme HAARP, radar SBX, NEXRAD, etc.). L'impact des transmissions à micro-ondes sur les formations nuageuses est profond et très visible (formations de nuages ​​carrés créés selon certains procédures).


Dans la série des photos satellite de la NASA ci-dessous, on peut observer de nombreuses variantes des impacts des ondes radio sur les nuages. Le degré atteint par la guerre de la manipulation du climat et de l'intervention continue sur la météo, perturbe l'atmosphère et les écosystèmes qui soutiennent la vie sur Terre, dépasse déjà le catastrophique et c'est partout dans le monde.

 

Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations
Consulter l'article original pour agrandissements et localisations

Consulter l'article original pour agrandissements et localisations

La suppression ou la manipulation des cyclones est à l'ordre du jour du calendrier des ingénieurs du climat. 85% des ouragans qui ont un impact sur les États-Unis proviennent de l'Afrique. Les systèmes de basse pression migrent vers l'ouest, au large de la côte africaine. Une grande partie de la manipulation du climat a lieu dans cette région, donc un certain nombre d'images satellites présentées s'y rapporte.Pour « dissimuler » ces interventions climatiques destinées à supprimer les cyclones au large de la côte africaine, on invoque officiellement comme cause la « poussière ». Bien sûr, les atrocités des interventions climatiques en cours ne sont pas reconnues. La citation ci-dessous est un extrait d'un article de FOX News :


« À l'heure actuelle, une grande partie du golfe du Mexique et certaines parties des Caraïbes ont des températures légèrement plus chaudes que la température habituelle des océans qui devrait normalement contribuer à la formation de tempête tropicale. Mais il y a tellement de poussière et l'air atmosphérique est si sec que les tempêtes sont étouffées avant même de commencer. »


 

Des images de satellites de la NASA révèlent la preuve choquante de la manipulation du climat

Même si certains estiment que la suppression des cyclones est bénéfique, une telle interférence avec les rythmes et les systèmes naturels de la Terre provoque en aval une longue liste d'effets catastrophiques. Les données disponibles indiquent que, dans d'autres cas, les ingénieurs climatiques augmentent effectivement l'intensité des cyclones et modifient leur direction pour servir leur propre programmation. L'ouragan Matthew peut être un exemple de guerre du temps à une échelle inimaginable. L'ouragan Matthew est-il fortement manipulé et dirigé par les ingénieurs du climat?

 

Les preuves continuent à s'accumuler. Ci-dessous, une photo satellite montrant clairement les « vagues » dans l'atmosphère entourant l'ouragan Matthew. SpaceWeather.com a indiqué pour ces dernières : « vagues de gravité », mais que sont en réalité ces « vagues » visibles ? Les photos satellites déjà montrées ici révèlent incontestablement une manipulation atmosphérique massive associant des ondes radio et micro-ondes extrêmement puissantes et aérosols atmosphériques.

 

Ces transmissions impriment leur signature aux formations de nuages ​​d'altitude saturés de nanoparticules de métaux lourds électriquement conductrices, dispersées par des avions à réaction dans le cadre de la folie de la manipulation climatique en cours.


La photo ci-dessus montre-t-elle vraiment « les ondes de gravité » entourant l'ouragan Matthew ? Ou faut-il y voir la signature d'ondes radio et micros-ondes extrêmement puissantes interagissant avec les aérosols atmosphériques dispersés par des avions ? Ces deux éléments sont au cœur de la manipulation de l'ouragan et de sa direction.

 

 

Photo: SpaceWeather.com

Photo: SpaceWeather.com

 


La structure du pouvoir mondial a choisi, depuis longtemps, de soumettre notre planète et toute la vie qu'elle porte, y compris l'espèce humaine, à un inimaginable assaut massif et destructeur de guerre du temps. Cette décision a été prise sans que la population mondiale soit consultée ou consentante. Si nous n'agissons pas et permettons à la folie du génie climatique de continuer cette décimation, très bientôt les écosystèmes de soutien de la vie sur Terre ne seront plus à même de se régénérer. Ce n'est pas une hypothèse, mais une certitude mathématique. Aidez-nous dans ce combat le plus critique à dénoncer et arrêter cette guerre du climat, chacun d'entre nous est précieux dans ce combat.

 

Dane Wigington

Commenter cet article

wolber 13/06/2017 18:02

Peut-on encore parler de catastrophes "naturelles" à l'heure de la géoingénierie ?

aetius 26/10/2016 09:39

Que faut-il faire ? Dans le cas précis évoqué par cet article, c'est simple : retrouver le même genre de photos satellites du NOAA prises avant l'an 2000. Et y rechercher la trace de ces artéfacts ("ondes de gravité ", mon Q, oui !...). Rien ne pourra y être trouvé pour la simple et bonne raison que les chemtrails n'existaient quasiment pas à l'époque. La brume chimique que l'on distingue désormais presque 360 jours sur 365 entre les nuages, que l'on regarde du sol vers le haut ou du ciel vers la terre, n'existait pas. Le noir profond de l'océan vu des caméras du NOAA à l'époque est là pour en témoigner.

Ciel voilé 23/10/2016 18:30

Laissez-les dormir, parlez à ceux qui sont ouverts.

Jack 23/10/2016 15:26

Bonjour..
Hier soir j’étais avec 12 personnes.
j'ai essayer d'avoir une discussion sérieuse.Je suis à éliminer..
Tout, chemtrails et autres.. Bilan...je suis fou..
Que faire fasse à tout ces gens qui dorment.









hier

sidni 30/10/2016 18:28

la même chose pour moi, on me prends pour un débile et pourtant il suffit de lever la tête pour voir ce qui s'y passe mais il vaut mieux baisser la tête vers son portable avec des fils dans les oreilles pour ne rien voir et rien entendre