Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Comment nous avons provoqué la pluie à Tchernobyl

26 Avril 2017, 20:35pm

Publié par Ciel Voilé

Comment nous avons provoqué la pluie à Tchernobyl

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/1549366/How-we-made-the-Chernobyl-rain.html

22 Avril 2007 Richard Gray - Traduction Ciel voilé

 

Les pilotes militaires russes ont décrit comment ils ont créé des nuages ​​de pluie pour protéger Moscou des retombées radioactives après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986.
 

Le major Aleksei Grushin a volé plusieurs fois au-dessus de Tchernobyl et de la Biélorussie et utilisé des avions militaires remplis d'iodure d'argent pour créer des nuages ​​de pluie qui "feraient tomber" les particules radioactives avant qu'elles n'atteignent des zones très peuplées.
 

Plus de 4 000 miles carrés de Biélorussie ont été sacrifiés pour sauver la capitale russe des matières radioactives toxiques.


"Le vent se dirigeait d'ouest en est et les nuages ​​radioactifs menaçaient d'atteindre les zones très peuplées de Moscou, Voronezh, Nizhny Novgorod, Yaroslavl", a-t-il déclaré à Science of Superstorms, un documentaire BBC2 qui sera diffusé aujourd'hui.


"Si la pluie était tombée sur ces villes, cela aurait été une catastrophe pour des millions. La zone où mon équipe a activement influencé les nuages ​​se situait autour Tchernobyl, non seulement dans la zone de 30 km, mais à une distance de 50, 70 et même à 100 km. "

À la suite de l'effondrement catastrophique du réacteur nucléaire de Tchernobyl, des personnes en Biélorussie ont signalé de fortes pluies de couleur noire autour de la ville de Gomel. Peu de temps auparavant, des avions avaient été repérés circulant dans le ciel en éjectant des matériaux colorés derrière eux.


Moscou a toujours nié que l'ensemencement des nuages ​​ait eu lieu après l'accident, mais l'année dernière lors du 20ème anniversaire de la catastrophe, le major Grushin a été récompensé pour son courage. Il dit avoir reçu un prix pour les missions d'ensemencement des nuages pendant le nettoyage de Tchernobyl.


Un deuxième pilote soviétique, qui a souhaité resté anonyme, a également confirmé aux réalisateurs que les opérations d'ensemencement des nuages ​​ont commencé deux jours après l'explosion.


Alan Flowers, un scientifique britannique qui a été l'un des premiers scientifiques occidentaux admis dans la région pour examiner l'ampleur des retombées radioactives autour de Tchernobyl, a déclaré que la population en Biélorussie était exposée à des doses de rayonnement 20 à 30 fois plus élevées que la normale suite aux pluies, qui apportaient des rayonnements intenses et dangereux pour les enfants.


M. Flowers a été expulsé de Biélorussie en 2004 après avoir affirmé que la Russie avait ensemencé les nuages. Il a déclaré: « La population locale dit n'avoir reçu aucun avertissement avant ces pluies abondantes et avant l'arrivée de ces retombées radioactives ».

 

Commenter cet article