Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Géo-ingénierie, nuages carrés, et émissions massives de micro-ondes

20 Avril 2017, 08:00am

18 avril 2017 Dane Wigington GeoengineeringWatch.org - Traduction Ciel voilé

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineering-square-clouds-and-massive-microwave-transmissions/


Des formations nuageuses ​​carrées, complètement anormales, continuent à apparaître au large de la côte ouest nord-américaine, pourquoi ? Toutes les données disponibles confirment que la dernière décennie de sécheresse récurrente en Californie a été le résultat direct de programmes d'interventions climatiques climatiques secrets. A présent que la sécheresse a été réduite ou éliminée dans la majeure partie de l'état, cela signifie-t-il que les programmes de manipulation du climat ont été réduits ou arrêtés ? Pas du tout. Les géo-ingénieurs contrôlent le flux de précipitations, on doit constamment le garder à l'esprit. L'un des principaux objectifs des programmes de «gestion du rayonnement solaire» (SRM) est de créer, développer, améliorer et refroidir chimiquement (via des procédés de nucléation de glace chimique) la surface de la planète. Bien que les géo-ingénieurs aient permis et augmenté le passage de l'humidité du Pacifique vers les États-Unis de l'Ouest cette année (ce qui a entraîné beaucoup plus de précipitations globales), l'attaque par pulvérisations d'aérosols et la manipulation massive de l'humidité atmosphérique ont continué à s'accélérer.



Durant les derniers mois, des flux d'humidité importants ont été dirigés du Pacifique vers le nord de la Californie et le Nord-Ouest (comme déjà indiqué), ce qui a contribué à des totaux importants de précipitations. Mais, une grande partie de l'humidité dans ces systèmes météorologiques a en fait migré sur la côte ouest dans une tentative désespérée des géo-ingénieurs de refroidir les régions intérieures des États-Unis grâce à la saturation de l'atmosphère par aérosols et aux transmissions par radiofréquences / micro-ondes (utilisées pour étendre et disperser les aérosols en couverture nuageuse ). Les interventions climatiques à court terme dans le but de refroidir sont toxiques et provoquent un réchauffement planétaire généralisé. Les programmes d'ingénierie climatique ne protègent pas les écosystèmes, au contraire la guerre météorologique en cours contribue davantage à leur destruction.

( image : animation 2, non-téléchargeable sur overblog  : voir l'article en anglais - ndt )

Les transmissions de la région de la «côte perdue» du nord de la Californie (sud-ouest d'Eureka) sont devenues presque constantes à mesure que les « faiseurs de météo» tentent de disperser les courants d'humidité le plus largement possible. Les sites de transmission sont situés partout dans le pays et partout dans le monde. Il existe également des installations de transmission SBX (radar à bande X en mer également utilisé pour la manipulation du climat). De nouvelles installations sont constamment érigées car le pouvoir tente désespérément d'étendre sa couverture de radiofréquences / micro-ondes à la modification climatique.



Non seulement ces transmissions extrêmement puissantes perturbent complètement les conditions météorologiques et climatiques, mais toutes les formes de vie, dans les zones de diffusion en pleine expansion, sont exposées à ces signaux dangereusement nuisibles. Quel effet visible peuvent avoir les transmissions RF sur le mode de formation des nuages? L'image satellite de la NASA récemment prise ci-dessous en est un exemple. Les angles à 90 degrés, avec des côtés rectilignes n'existent pas dans la nature, ce phénomène résulte d'opérations de géo-ingénierie massive.
 


Encore un autre exemple choquant d'effets de transmission par radiofréquences / micro-ondes apparaît sur l'image ci-dessous (également prise sur la côte ouest de l'Amérique du Nord).



La combinaison de l'image satellite / radar illustrée ci-dessous a été enregistrée. Cette image révèle clairement les scénarios d'ingénierie climatique décrits dans cet article. Plus la couverture nuageuse est claire, plus il s'agit d'aérosols. « Le blanchiment des nuages (Cloud albedo enhancement) » (CAE)  est une composante de l'ingénierie climatique / SRM. Bien que les sources officielles nous fassent croire que les processus de CAE ne seraient qu'une « proposition » pour les formations de nuages ​​maritimes qui seraient créés par les traînées des navires, les dispersions d'aérosols d'avions à réaction dans nos cieux sont indéniables. Le résultat global de la gestion du rayonnement solaire, c'est la disparition du ciel bleu d'autrefois sur de vastes zones de couverture nuageuse, ​​largement sans pluie.


La création d'un scénario "d'obscurcissement mondial" est l'objectif principal des programmes de géo-ingénierie / SRM / CAE. Bien que l'humidité atmosphérique relative mondiale ait diminué en raison de l'ingénierie climatique et de l'obscurcissement planétaire (créant une sécheresse prolongée dans d'innombrables régions du monde), les déluges catastrophiques et les inondations augmentent également. L'assaut mondial en matière de génie climatique a complètement déraillé et perturbé le cycle hydrologique planétaire en créant d'innombrables scénarios de coup de fouet. La folie de l'ingénierie climatique mondiale en cours doit être totalement dénoncée et interrompue, c'est le grand impératif. Nous devons tous faire entendre notre voix dans cette bataille la plus critique.


DW

Commenter cet article

Ciel voilé 22/04/2017 20:36

Les cumulus naturels gênent le passage des ondes radar, GPS, téléphone et autres. Ils sont donc de plus en plus rares et empêchés de se former. Les nuages artificiels ne sont pas modelés en courbes comme les naturels, ce sont des masses plates de poussières.

boule 22/04/2017 19:26

Observations en Savoie:De gros cumulus se formaient la semaine dernière annoncant assurément la pluie...puis apparition de "fumée"(caractéristique des chemtrails s'épandant) au dessus d'eux: les gros cumulus s'évanouissent !!! : pas de pluie!!!