Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Quand la géo-ingénierie tue les arbres

26 Mai 2017, 09:51am

Quand la géo-ingénierie tue les arbres

Publié le 21 mai 2017 - Traduction française : Ciel voilé

L'aluminium, qui n'apparaît pas naturellement dans l'atmosphère, s'incruste dans la vie végétale.Nous savons tous pourquoi il se trouve dans l'atmosphère et il a tout à voir avec la géo-ingénierie nuisible à toute vie. (...)


Merci à Chris Kosabucki de défendre la cause des arbres !


« Je possède une ferme arborée de 20 acres (9 ha) et j'observe et j'apprends des arbres depuis 20 ans. Je cherche constamment les arbres morts tombés récemment et naturellement, pour faire du feu de bois, et il y a environ 6 ans, beaucoup d'entre nous ont commencé à remarquer que ce phénomène augmentait de façon exponentielle et que les arbres présentaient des symptômes jamais observés jusqu'à lors.


Après avoir épluché la documentation et la recherche sur le sujet, j'ai adhéré à des groupes s'occupant des arbres, nous avons commencé à tout mettre en lien. Après avoir parlé aux arboriculteurs et au DNR (Service des Ressources Naturelles), qui mentent et continuent à cacher les données, certaines personnes ont envoyé pour analyse des échantillons de noyaux d'arbres et nous avons reçu les mêmes résultats que pour l'eau de pluie et la neige.


L'oxyde d'aluminium est un dessiccateur (déshydratant) et son dépôt systématique affecte la couche cambrienne des arbres, empêchant l'arbre d'absorber l'eau par les feuilles. Donc, chez les arbres vivants, sans maladie évidente connue, comme le champignon du chêne, les scarabées, les termites, etc, on voit l'écorce se détacher et tomber comme si l'arbre était coincé dans un four à micro-ondes. Les feuilles ont des taches brunes, brûlées comme si de l'acide les frappait, les aiguilles de pin devraient être luxuriantes et vertes et sentir le pin en mai avec de la sève de pin à l'intérieur, mais lorsque vous les enroulez en deux, elles sont toutes brunes, sèches et mortes.


En comparant les anciens échantillons d'arbres âgés aux jeunes plants, nous voyons que les niveaux d'oxyde d'aluminium passent de 0,05 ppm en 1999 à 3700,00 ppm en 2017. On retrouve ces mêmes données dans le monde entier dans des régions éloignées, des forêts et des zones non industrielles, dans la neige et la pluie, et maintenant même à l'intérieur du miel des abeilles et des bois de cerf.


Donc, non seulement le poison qu'ils pulvérisent par avion nous tue, mais il montre maintenant son effet sur tous les êtres vivants avec des toxines chimiques, il réduit également la photosynthèse chez les plantes et la vitamine D chez les mammifères.


De plus, en pulvérisant pour bloquer les rayons du soleil, ils augmentent les UV A et les UV B, les rayonnements ultraviolet, alpha et bêta, comme l'effet grossissant d'une loupe, et ils nous font cuire en aggravant le réchauffement climatique hors de contrôle.


On utilise aussi un herbicide à base d'oxyde d'aluminium sur les parcours de golf, ainsi que d'autres poisons comme les fongicides, les pesticides et les engrais contre les moisissures sur l'herbe en hiver et des inhibiteurs de moisissures. Les symptômes que j'ai observés sur les mauvaises herbes et les plantes d'étangs sont identiques aux dégâts sur les feuilles et les écorces que nous voyons maintenant sur des arbres parfaitement en bonne santé. Et encore, ce ne sont pas seulement de grands arbres anciens, tous les jeunes arbres souffrent aussi du même effet sur leur écorce, elle se craquelle et dessèche et tombe, recouverte de moisissure d'aluminium blanc-citron vert. Aucun insecte ou oiseau ne s'approche de ces arbres.


En outre, l'oxyde d'aluminium n'est pas seulement un dessiccateur (absorbe l'eau), il est également extrêmement inflammable, d'où les énormes incendies de forêt dans l'Ouest et l'Alaska au cours des dernières années.


Il faut généralement quelques années à une maladie ou un parasite pour tuer un arbre, l'arbre se bat et se guérit ou les oiseaux ou d'autres insectes mangent les mauvais insectes, etc..., la nature trouve un équilibre.


Mais maintenant, nous ne voyons pas seulement un ou deux ou trois mais plusieurs centaines d'arbres par acre avec ce même symptôme - l'écorce se dessèche et tombe.


Si vous examinez leur bois, comme je l'ai fait, il n'y a pas d'insectes, de maladies ou de termites.
Et si vous coupez ce bois et le laissez dehors, il ne devient pas gris et ne durcit pas comme le bois de coupe habituellement utilisé. Au lieu de cela, il se transforme en une substance blanche comme le polystyrène et commence à moisir.


La moisissure est une nouveau poison de fou, elle est blanche, orange et verte. Contrairement à tout ce qui se voyait auparavant. »


Chris Kosabucki a ajouté:


« Aussi les gars, l'orthographe et la grammaire n'ont jamais été mon point fort, j'ai trop à dire et trop à partager et je tape trop vite pour m'inquiéter de tout ça.


Pourtant, j'ai passé des jours à obtenir A et B, et le reste de mon temps à étudier les sciences et l' électronique et maintenant je continue avec la biologie et la chimie pendant mon temps libre. Honnêtement, on n'arrête jamais d'apprendre et avec des principes de base en science pour affiner et déterminer certaines choses. J'ai l'aptitude à tout réparer. Je trouve des solutions.
Je vois quelque chose et je ne sais pas d'avance ce que je ferai, je la regarde et je la comprends. Je lis les schémas et j'arrive à réparer, peu importe quoi, pour moi-même, mes amis ou ma famille.


Malheureusement, je ne trouve pas de solution pour empêcher les arbres de ma ferme de mourir ou les insectes de disparaitre. Ou le déclin des chauves-souris, des oiseaux et des abeilles que j'ai observé. Juste pour dire...


Mon enquête en fait a commencé le jour où j'ai remarqué que, après trois étés, ces symptômes faisaient surface et montraient à l'évidence que quelque chose n'allait pas. L'observation des détails et des symptômes me vient naturellement parce que c'est aussi ce à quoi je suis bon - observer des détails mineurs et résoudre des casse-tête.

 


Nous avions deux tortues peintes ( ndt :espèce semi-aquatique) comme animaux de compagnie que nous avons élevées depuis qu'elles étaient bébés. Mon fils et moi, nous attrapions des criquets et des grillons noirs pour nourrir les tortues. Jusqu'à ses 6 ans, à tout moment, je pouvais sortir dans les bois et attraper 30 à 40 grillons noirs par heure pour nourrir les tortues.


Je ne suis pas du genre Cassandre, alors j'attends et je m'assure d'observer les mêmes détails trois ou quatre fois et puis, puis je me dis : « Oui, j'observe une répétition » et je vois que ce déclin commence à se produire chez les insectes, chez les oiseaux, les chauves-souris et d'autres espèces.


En même temps, je vois l'écorce des arbres changer de couleur et tomber et je refuse d'accepter ce que je sais déjà et j'espère que je me trompe.
 

Le temps est passé et j'ai dû aller au magasin d'appâts et acheter des vers de terre et des vers rouges pour nourrir les tortues. Si nous allons dehors et cherchons toute la journée, avec de la chance nous pouvons trouver 3 à 5 criquets noirs ou sauterelles par semaine ! Quelque chose tue les insectes que je connais et au milieu desquels j'ai vécu pendant les 40 dernières années.


Alors, je me suis dit : d'accord, nous sommes dans un creux, la nature connaît des cycles peut-être l'année prochaine, ce sera mieux. Trois ans sont passés et cela n'a fait que s'aggraver, c'était il y a environ 8-9 ans, et quand j'ai enfin découvert la vérité, j'ai commencé à étudier et à partager ce que nous observons tous.


C'était vraiment triste, mais j'ai pris nos tortues, qui se comportaient comme des chiens tant elles étaient intelligentes, j'ai fait le choix de les emmener dans un lac sans bateau à proximité et de les laisser partir. Les laissez profiter du soleil pendant qu'il en reste, d'avoir des bébés, de ne pas être mangées par les faucons et les aigles. Quoi qu'on en dise, j'ai agi à partir de ce que je savais.


On voit des gens se méfier de la neige qui ne fond pas et qui noircit sous la flamme et des trolls qui les discréditent en utilisant une « science » falsifiée, pour minimiser leurs observations. Et bien, je n'ai pas utilisé seulement un briquet butane. J'ai utilisé du butane, du propane, de l'acétylène, du gaz naturel et du carburant de lanterne de Colman pour débunker les soit disant arguments du dépôt de carbone, et de la flamme pas assez chaude.


Les trolls disaient : « Et bien, la flamme fait évaporer la neige, c'est pour cela que l'eau ne s'en écoule pas ! » Eh bien, j'ai fait fondre la neige sous un pot en verre et aucune goutte de condensation ne s'est formée à l'intérieur du pot. Oui, la neige devient noire et sent le polystyrène brûlé! Pourquoi ? Qu'est-ce qui peut provoquer cela ? Est-ce le résidu de carbone du carburant dans les briquets et la source de chaleur, cela aurait du sens, non ?


Donc, en comparant un substance connue avec l'échantillon en question, on peut vérifier.
En utilisant la même méthode avec des glaçons que j'ai fabriqués avec de l'eau du robinet, de l'eau du bassin, de l'eau du lac, de la glace glacée et de l'eau en bouteille Aquafina et de l'eau distillée, aucun d'eux n'a produit de suie noire comme le faisait la neige! Par conséquent, il y a quelque chose dans la neige.


J'ai fait fondre un seau complet de 19 litres de neige en moins d'un gallon d'eau, que j'ai fait bouillir dans un pot en cuivre et en aluminium et j'ai fait de même avec de l'eau du robinet et de l'eau distillée. J'ai vérifié leurs PH et leurs points d'ébullition, j'ai recommencé l'expérience trois fois et j'ai utilisé 4 thermomètres différents pour m'assurer qu'il n'y ait aucun doute ou erreur. Tout a bouilli à 100°C comme il se doit. Sauf la neige fondue qui a commencé à bouillir à 77°- 81°C ! Pourquoi ?


J'ai passé les échantillons purs à travers des filtres à café et je n'ai rien trouvé.
J'ai passé les 19 litres de neige fondue à travers des filtres à café et j'ai trouvé environ 0 .5 grammes de substance poudreuse blanche qui a brûlé quand je l'ai fait chauffer. Elle dégageait cette même suie noire et cette odeur de polystyrène. Après des heures et des heures de recherches sur le net, j'ai trouvé ce que je crois être la réponse. Polyacrylamide : la même substance utilisée dans les couches de bébé. J'ai donc acheté et ouvert des couches de bébés.


Alors, pourquoi avons-nous cela dans l'eau de neige et de pluie ? Les documents que j'ai lus expliquent qu'elle est utilisée comme agent de bio-précipitation pour former des noyaux de condensation pour les nuages et permettre aux molécules d'eau de s'assembler pour produire de la neige.


On explique également comment divers sels et oxydes dans la pluie et la neige diminuent le point d'ébullition et changent le PH du sol et de l'eau lorsqu'ils atteignent le seuil de toxicité et dépassent les niveaux naturels. En attendant, cela explique comment cela pourrait endommager les tissus végétaux et cellulaires et tuer les pucerons et les insectes.


Cela affecte la chaîne alimentaire et explique la mort et le déclin que nous observons parmi les insectes, même chez des animaux plus grands comme le cerf, la dinde sauvage, etc. Maintenant, nous, les humains, sommes confrontés à un nouveau complot et à mon humble avis, à un fait scientifique. La maladie des morgellons et le déversement de toxines et de poussières intelligentes. »

https://steemit.com/news/@francesleader/geo-engineered-to-death-now-what
 

 

 

 

Commenter cet article

Angelilie 30/05/2017 15:56

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur mon pseudo. à bientôt

mika 28/05/2017 22:54

merci pour l'article. je voulais signaler une petite erreur de traduction. il s'agit du cambium et pas de la couche cambrienne des arbres