Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Effets biologiques des ondes électromagnétiques : plus de 2000 publications avant 1972

11 Octobre 2017, 09:12am

Publié par Ciel Voilé

Effets biologiques des ondes électromagnétiques : plus de 2000 publications avant 1972

 

Plus de 2000 documents antérieurs à 1972 sur les effets biologiques des ondes électromagnétiques


http://www.magdahavas.com/pick-of-the-week-1-more-than-2000-documents-prior-to-1972-on-bioeffects-of-radio-frequency-radiation/
 

5 juillet 2010. Glaser, Z.R. 1972. Traduction Ciel voilé

 

Bibliographie sur les phénomènes biologiques rapportés (« effets ») et les manifestations cliniques attribuées aux ondes électromagnétiques. Institut de recherche médicale navale MF12.54.015-004B, rapport n ° 2, révisé. 106 pp. [NOTE: ce document a été réduit à 25 pages afin que nous puissions le publier ici et ne contient pas toutes les 2311 références.]


RESUME

 

Plus de 2000 références sur les réponses biologiques aux ondes électromagnétiques et au micro-ondes, publiées jusqu'en juin 1971, sont incluses dans la bibliographie. * Une attention particulière a été accordée aux effets sur l'homme des rayonnements non ionisants à ces fréquences. Les citations sont classées par ordre alphabétique d'auteurs et contiennent autant d'informations que possible afin de permettre un repérage efficace des documents originaux. Un aperçu des effets attribués aux ondes électromagnétiques et aux micro-ondes fait également partie du rapport.

 

Trois listes supplémentaires portent le nombre de citations à plus de 2.300.


Note : Ce document n'est pas classifié et "a été approuvé pour la publication et la vente publique ; sa distribution est illimitée ".


SIGNIFICATION. . .


La valeur du document de Glaser de 1972 est de contrer les affirmations selon lesquelles aucune recherche "crédible" n'existerait qui mettrait en évidence des effets non thermiques. Il s'agit d'une déclaration inexacte promue par ceux qui ne connaissent pas les publications ou qui ne veulent pas admettre que ces ondes, aux niveaux d'exposition actuels, peuvent être nuisibles.


Des recherches crédibles existent depuis des décennies, largement ignorées par les responsables de santé publique et les professionnels de santé.


COMMENTAIRES . . .


C'est l'une des premières compilations à grande échelle de la littérature sur les effets biologiques des ondes électromagnétiques, apparue pour la première fois en 1971. L'auteur a classé les effets biologiques en 17 catégories (voir ci-dessous). Ces catégories comprennent la chaleur (effets thermiques); des changements dans les fonctions physiologiques; l'altération des systèmes nerveux central, autonome et périphérique; des désordres psychologiques; des changements comportementaux (études animales); des troubles sanguins et vasculaires; des modifications enzymatique et biochimique; des troubles métaboliques, gastro-intestinaux et hormonaux; des changements histologiques; des effets génétiques et chromosomiques; des modifications de l'orientation des bactéries et des animaux; et un groupe de symptômes divers qui ne correspondaient pas aux catégories ci-dessus.


Même s'il est clair que les rayonnements qui provoquent des effets thermiques, peuvent également causer des effets secondaires, tous les effets mentionnés ci-dessus ne sont pas liés à la chaleur. En effet, une grande partie des publications montrent qu'à des niveaux d'exposition bas, ces effets ne sont pas thermiques. C'est le type de recherche qui a aidé les régulateurs à formuler leurs lignes directrices sur les micro-ondes. Les études non thermiques ont été ignorées par l'Organisation Mondiale de la Santé, organisation auprès de laquelle de nombreux pays recherchent de l'aide et, par conséquent, les lignes directrices diffèrent selon les ordres de grandeur du plus bas à Salzbourg, en Autriche (0,1 micro-ondes / cm2) au plus haut (5 000 micro-ondes / cm2 pour exposition professionnelle) établi par ICNIRP (Commission Internationale de Radiation Non ionisante). C'est une différence de 50 000 fois !


Une façon d'interpréter cela est que nous avons deux lignes directrices, l'une pour empêcher l'effet thermique et, l'autre plus restreinte, pour prévenir les effets biologiques, dont certains peuvent avoir de graves conséquences sur la santé.


Ce qui est frappant, c'est que la maladie des micro-ondes (groupe de symptômes ressentis par les personnels travaillant sur des radars) s'appelait auparavant neuroasthénie (se sentir mal) et s'appelle maintenant électrosensibilité. Dans tous les cas, les symptômes sont associés à l'exposition aux ondes électromagnétiques initialement ondes radar; puis ordinateurs; et plus récemment, diverses sources de technologie sans fil, y compris le téléphone mobile, la diffusion TV et radio et les antennes WiFi ou WiMax, les routeurs sans fil, les compteurs intelligents, etc.


Les effets biologiques spécifiques sur la santé, fournis par Glaser en 1972, sont énumérés ci-dessous:


     A. Effet thermique sur les organes * (Applications: Diathermie, Electrochirurgie, Electrocoagulation, Electrodessication, Electrotomie)
 

Cela comprend l'augmentation de la température de tout le corps ou d'une partie du corps comme la peau, l'os et la moelle osseuse, la lentille de l'œil avec des cataractes et des dommages à la cornée; aux organes génitaux provoquant une dégénérescence tubulaire des testicules; au cerveau et aux sinus; aux implants métalliques provoquant des brûlures près des broches de hanche, etc. Ces effets sont réversibles sauf les dommages causés à l'œil.
 

     B. Changements dans la fonction physiologique
 

Ceci inclut la contraction des muscles striés; la modification du diamètre des vaisseaux sanguins (augmentation de l'élasticité vasculaire), leur dilatation; des modifications des processus oxydatifs dans les tissus et les organes; l'élargissement du foie; la sensibilité aux médicaments; la diminution de la spermatogenèse conduisant à une diminution de la fertilité et à la stérilité; l'augmentation du nombre des naissances de filles par rapport à celui des garçons; une altération de l'activité menstruelle; une altération de l'évolution du fœtus; une réduction de la lactation chez les mères allaitantes; une réduction de la diurèse entraînant une excrétion de sodium par voie urinaire; une altération de la fonction rénale; des changements dans les réflexes conditionnés; la diminution de la résistance électrique de la peau; des changements dans la structure des récepteurs de la peau; une altération du flux sanguin; une modification des courants dans le cortex cérébral chez les animaux; des changements dans le taux d'élimination des ions marqués des tissus; changements structurels réversibles dans le cortex cérébral et le diencéphale; changements dans les électrocardiographes; sensibilité altérée aux stimuli lumineux, sonores et olfactifs; changements fonctionnels et pathologiques des yeux; nécrose myocardique; hémorragie des poumons, du foie, de l'intestin et du cerveau et dégénérescence généralisée du tissu corporel à des niveaux de rayonnement mortels; perte de parties anatomiques; décès; déshydratation; taux de calcification tissulaire altéré.

 

  1. Effets sur le système nerveux central


Cela comprend maux de tête; insomnie; agitation (journée et sommeil); changements dans l'activité des ondes cérébrales (EEG); troubles du nerf crânien; lésions pyramidales; troubles des réflexes conditionnés; action vagomimétique et sympathomimétique du cœur; attaques et convulsions.

 

  1. Effets sur le système nerveux autonome


Rythme cardiaque altéré; fatigue, altérations structurelles dans les synapses du nerf vague; stimulation du système nerveux parasympathique conduisant à la bradycardie et à l'inhibition du système nerveux sympathique.


      E. Effets sur le système nerveux périphérique


Effets sur les nerfs locomoteurs.


     F. Troubles psychologiques


Les symptômes comprennent neurasthénie (malaise général); dépression; impuissance; anxiété; manque de concentration; hypocondrie; vertiges; hallucinations; somnolence ou insomnie; irritabilité; diminution de l'appétit; perte de mémoire; sensations du cuir chevelu; fatigue; douleurs thoraciques, tremblements.


    G. Changements de comportements chez les animaux


Les effets incluent des changements dans les comportements de réflexion, d'action, d'évitement et de discrimination.


    H. Troubles du sang


Les effets incluent des modifications du sang et de la moelle osseuse; fonctions phagocytaires et bactéricides accrues; taux d'hémolyse accru (durée de vie plus courte des cellules); taux de sédimentation sanguine accru; diminution des érythrocytes; augmentation des concentrations de glucose dans le sang; teneur en histamine sanguine altérée; changements dans les lipides et le cholestérol; modifications des anticorps et de la concentration totale en protéines; changements du nombre d'éosinophiles; diminution du taux d'albumine / globuline; Hémopoïèse altérée (taux de formation de globules sanguins); leucopénie (augmentation du nombre de globules blancs et leucocytose, réticulocytose (augmentation des globules rouges immatures).

 

  1. Troubles vasculaires


Cela inclut la thrombose et l'hypertension.


      J. Modifications enzymatiques et biochimiques (in vitro)


Changements dans l'activité de la cholinestérase (également in vivo), de la phosphatase, des transaminases; des amylases, des carboxydismutases; dénaturation des protéines; inactivation des champignons, des virus et des bactéries; mort de tissus en culture; taux de division cellulaire altéré; augmentation de la concentration d'ARN dans les lymphocytes et diminution de la concentration d'ARN dans le cerveau, le foie et la rate; changements dans les excrétions d'acide pyruvique, d'acide lactique et de créatinine; changements de concentration de glycogène dans le foie (hyperglycémie); concentrations altérées de 17-cétostéroïdes dans les urines.


     K. Troubles métaboliques


Les effets incluent la glycosurie (sucre dans l'urne); l'augmentation des phénols urinaires; le traitement modifié des enzymes métaboliques; métabolisme modifié des glucides.

 

  1. Troubles gastro-intestinaux


Les effets incluent l'anorexie; trouble épigastrique; constipation; sécrétion altérée des sucs gastriques.

 

  1. Modifications des glandes endocrines


Les effets comprennent la modification du fonctionnement de la glande pituitaire, de la glande thyroïde (hyper-thyroïdisme et hypertrophie de la thyroïde, augmentation de l'absorption de l'iode radioactif) et de l'adrénaline; diminution des corticostéroïdes dans le sang; diminution de l'activité glucocorticoïde; hypogonadisme (avec diminution de la production de testostérone).


    N. Modifications histologiques


Changements dans l'épithélium tubulaire des testicules et changements de volume.


    O. Modifications génétiques et chromosomiques


Les effets incluent les aberrations chromosomiques (raccourcissement, pseudoschiasme, structures diploïdes, divisions amitotiques, pontage, "adhérence", irrégularités dans l'enveloppe chromosomique); mutations; mongolisme; altérations somatiques (ne comportant pas de noyau ou de chromosome); maladies néoplasiques (tumeurs).


    P. Alignement en chaînes de perles


Cela se réfère à l'orientation intracellulaire des particules subcellulaires et à l'orientation des particules cellulaires et autres (particules non biologiques, par exemple magnétiques) affectant l'orientation des animaux, des oiseaux et des poissons dans les champs électromagnétiques.
 

   Q. Effets divers


Ceux-ci comprennent étincelles entre les obturations dentaires; goût métallique dans la bouche; changements dans l'activité optique des solutions colloïdales; dans le traitement de la syphilis, de la poliomyélite, des maladies de la peau; perte et fragilité des cheveux; sensations de bourdonnement, vibrations, pulsations et chatouilles sur la tête et les oreilles; transpiration abondante, salivation et protrusion (avancée) de la langue; modifications dans le fonctionnement des stimulateurs cardiaques implantés; changements dans les rythmes circadiens.

 

Commenter cet article

ggg 19/10/2017 09:31

la suite feu californie = arme dirigée
https://www.youtube.com/watch?v=DRexwc6hRZ4

PYXIDIS 17/10/2017 20:11

LUCES DURANTE TEMBLOR 8 SEP 2017 https://www.youtube.com/watch?time_continue=6&v=u2kWQzKNGs8
http://www.wikistrike.com/2017/10/plus-de-300-incendies-en-une-journee-au-portugal.html

ggg 15/10/2017 21:29

ondes (micro ondes) qui détruisent à grand feu les secteurs de la Californie du nord visionner les 2 vidéos pour bien comprendre la chose. une arme redoutable applicable à très grande échelle.

https://www.youtube.com/watch?v=lXemFgJioXk
https://www.youtube.com/watch?v=Y-YdayZaUyE

Ciel voilé 13/10/2017 20:16

Merci beaucoup !

croq magnon 12/10/2017 23:54

Ondes électromagnétiques filmées dans un laboratoire à Berkeley en 2007 (court métrage primé/ Magnetic movie), ou ce qu'on ne voit pas à l’œil nu et qui nous détruit à petit feu. C'est impressionnant
https://www.youtube.com/watch?v=kEw1eAJzH7Q