Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Contrails versus Chemtrails

1 Juillet 2019, 19:24pm

Publié par Ciel Voilé

Le début de l'été et la canicule sont des occasions « croustillantes » pour les médias grand public d'alimenter la confusion, et de relancer la dénonciation persistante de la « théorie conspirationniste des chemtrails ».

Anguille sous roche

Nouvelobs

 

Au delà de la bataille sémantique, il s'agit de rabâcher que ce qui est vu serait des traînées de condensation.

 

L'échappement des avions, comme celui de tout véhicule à moteur contient des polluants chimiques.

 

La théorie des « contrails » voudrait nous faire croire qu'à basse altitude ( en-dessous de 10 000 mètres) de la vapeur d'eau pourrait se former, sans humidité et à une température supérieure à -40°C.

 

Or, les trois conditions de formation d'une traînée de condensation sont : 10 000 m d'altitude, -40°C et 70% d'humidité.( Wikipedia)

 

On en est bien loin. Exemple à Carpentras le 1er juillet 2019 à 19h : Température au soleil 44°, à l'ombre 33°, humidité 40%.

Ventusky

 

Evolution de la température en fonction de l'altitude

( La météo et ses secrets- Alain Gillot Pétré- Nathan – page 21)

 

Altitude en km

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Température C°

+8,5°c

+2°C

-4,5°C

-11°C

-17,5°C

-24°C

-30,5°C

-37°C

-43,5°C

-50°C

 

 

A la lecture de ce tableau on constate qu'une température de -40°C ne peut être atteinte avant environ 8 500 mètres. Vu du sol, à l'oeil nu, impossible de distinguer les ailes et la queue d'un avion volant à 10 000 mètres d'altitude. Par contre, si on les distingue, c'est qu'il vole très en-dessous des 8500 mètres. Et à plus basse altitude une traînée de condensation ne peut pas se former puisque la température est trop élevée. Donc si un avion à basse altitude laisse une traînée persistante, ce ne peut pas être de la vapeur d'eau !

 

Autre impossibilité : comment des cristaux de glace pourraient-ils se former si près de l'avion alors que la température du moteur atteint les 1700°C !

 

Pas un mot non plus sur l'irrégularité gigantesque du trafic aérien, les quadrillages à angle droit, les traînées régulièrement espacées et parallèles comme un escadron militaire en parade.

 

Qui se donnera la peine d'approfondir le sujet et osera former son propre jugement, hors l'influence des grands experts soit disant sans conflit d'intérêts ?

Commenter cet article

Gene 02/07/2019 18:13

Bonjour, je réside sur Aubagne dans les Bouches du Rhone, depuis deux bonnes semaines nous avons la canicule mais également aucun épandage ??? est ce que cela est fait exprès pour faire monter le thermomètre et faire passer leurs réformes écolo couteuses??? ou pour nous faire culpabiliser afin de mieux les faire passer ?
merci
cordialement