Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Xochi : une psychose respiratoire

11 Mars 2020, 15:32pm

Xochipelli, le prince des fleurs

Xochipelli, le prince des fleurs

 

Une Psychose Respiratoire au Service de la Dictature En Marche


 

Dans ma vie de guerrier au plaisir de la Terre Mère, et du mutualisme humain, j’ai eu l’immense privilège, par choix intentionné, de ne jamais subir les affres de l’éducastration conventionnelle dite “scientifique” mais il m’arrive, nonobstant, d’aborder des sujets ardus et de m’en exprimer dans des essais, souvent très longs, tel que, par exemple, celui de 67 pages sur l’Effondrement du Néo-Darwinisme [85] ou, encore, ceux abordant le scandale de la Malaria [86]  [87] ou bien, encore, celui sur l’Holocauste Iatrogénique et Vaccinal [11] – dans le but transparent de pulvériser les conventions et les hallucinations collectives.

Aujourd’hui, cette nouvelle hallucination collective psychotique repose sur une trilogie très simple à appréhender: la Coronavirose, la Propagande d’Etat, les Technologies de Communication et de Surveillance. Faut-il, de plus, préciser que la Propagande Terroriste d’Etat repose sur la Peur?

Avez-vous vu cette vidéo filmant une escouade de drones en Chine? [122]  

Avez-vous écouté les excellents interviews du Professeur Didier Raoult – qui invite à ne pas paniquer? Dont celui où il évoque une sur-mortalité de 60 000 personnes en France, en 2017, en raison des virus respiratoires. [137]  [138]

Avez-vous écouté l’excellent et très clair interview du Professeur Eric Caumes, chef de service des maladies infectieuses à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière  à Paris? [129] Il appelle à ne pas paniquer… et précise qu’il est n’est pas aisé d’aller à l’encontre des vents… à savoir des vents de la Propagande d’Etat – et d’Etat d’Urgence.

Aujourd’hui, malgré que je ne sois pas virologiste, il m’a semblé essentiel de me mettre en quête de ce qui se tramait derrière cette psychose collective et de dénoncer la pléthore de mensonges des Autorités, de l’Etat Chinois, de l’OMS (l’Organisation pour le Massacre Sanitaire), de la Fondation Bill Gates, de la Mafia Pharmacratique, des vaccinalistes, des Instituts financés par de l’argent public (Pasteur, Inserm…) et, bien sûr, les mensonges de tous les scientifiques criminels qui concoctent des virus chimériques dans leurs laboratoires secrets à des fins strictement militaires et génocidaires – ou à des fins vaccinalistes, donc tout autant génocidaires.

Lors de cet interview – à la minute 1’45’’ – le Professeur Eric Caumes répond que: «Le taux d’attaque, pour l’instant, on n’en a aucune idée. On aura une réponse avec l’histoire du bateau, le Diamond Princess, qui donnera un taux d’attaque. Après il faut savoir que c’est dans une atmosphère très confinée, donc évidemment, plus l’atmosphère est confinée, plus les taux d’attaque sont élevésmais il est probable que, dans un bateau comme le Diamond Princess, dans un endroit confiné, le taux d’attaque puisse être très élevé, et 60% ne m’apparait pas absurde…» [129]

Voilà la réponse aux interrogations du Professeur Eric Caumes, quant au taux d’attaque – rendue publique, le 21 février, au Japon:

Si les données  – sur le site de l’Institut National des Maladies Infectieuses du Japon [92] – sont exactes, à savoir non trafiquées, en ce qui concerne les passagers du navire de plaisance, le Diamond Princess, cela signifie que parmi les 3711 passagers à bord, ce sont, au moins, 705 d’entre eux qui auraient été testés positifs pour ce coronavirus. Cela parait très bas au vu de l’extrême confinement auquel ils étaient soumis – durant quatre semaines – et au vu de l’extrême contagion, supposée, de ce nouveau coronavirus chimérique.

Parmi tous ces passagers, seulement 6 seraient décédés et ils avaient tous plus de 70 ans. Sur les 3711 passagers, 1242 avaient plus de 70 ans et 23% des personnes de cette tranche d’âge (à savoir 288) furent testées positives – soit symptomatiques, soit asymptomatiques. Le ratio de mortalité, au sein de cette tranche d’âge, de plus de 70 ans, présente sur le navire, serait, donc, de 0,48%.

Le ratio de mortalité, au sein de cette population humaine, en stricte quarantaine, sur le Diamond Princess – dans leur bouillon de culture et sans suivi médical – serait, donc, de 0,16%. Les Autorités Médicales, ad hoc, pourraient-elles commenter ces données non trafiquées – ainsi que leur contexte?

Si l’on écoute, le 7 mars, une autre Autorité médicale, à savoir la Professeur Christine Katlama, également de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière experte en Maladies Infectieuses et Tropicales – ce n’est qu’une infection bénigne et il ne faut pas paniquer. [120] Que se passe-t-il, donc, alors que le gouvernement Français annonce passer bientôt au niveau 3 d’alerte générale? 

Serait-ce à dire que ce coronavirus chimérique n’a pas été concocté aussi dangereux, qu’il l’est rapporté, tout comme le virus chimérique de la grippe porcine de 2009/2010 – qui fut un flop total?

Sur le plan de la forme de cet essai, j’accueillerai, très volontiers, les corrections des experts en génétique, et autres virologies, des traductions que j’ai réalisées mettant, strictement, en exergue la nature chimérique de ce nouveau coronavirus. Quant au fin fond de cet essai, je mets au défi les Autorités concernées de récuser quoi que ce soit des preuves apportées quant à leur complicité, quant à leurs mensonges et quant à leurs objectifs génocidaires.

Tout concoure à conclure que ce coronavirus se serait “échappé” du Laboratoire Franco-Chinois P4, de l’Institut de Virologie de Wuhan, et qu’il constitue, authentiquement, une arme de guerre biologique. En effet, deux membres éminents de cet Institut, Zheng-Li Shi et Peng Zhou, travaillent, depuis une quinzaine d’années, déjà, sur des coronavirus chimériques impliquant diverses recombinaisons génétiques – dont des séquences génétiques de VIH. Néanmoins, ils ne sont pas les seuls à concocter ce type de virus chimériques criminels sur la planète.

Selon Francis Boyle: «Malheureusement, nous avons 14 000 scientifiques qui participent à ces affreuses recherches en armements biologiques pour le compte du gouvernement des USA. Je les appelle les “scientifiques de la Mort”, et plus de 1500 laboratoires aux États-Unis qui font ce type de recherche. Vous ne pouvez pas leur faire confiance». [90]

Fondamentalement, on ne peut pas exclure, en effet, que ce coronavirus ait justement été “positionné” à Wuhan – par une autre faction – de par la grande notoriété de cet Institut de Virologie eu égard à leurs obsessions avec les coronavirus de chauve-souris – et tous produits chimériques dérivés. Il ne faut pas oublier que les premier cas avérés, à Wuhan même, datent, strictement, du mois de novembre 2019 alors que la capitale de cette province d’Hubei accueillait, du 18 au 27 octobre 2019, les Jeux Militaires de Wuhan.

A ces Jeux Militaires participaient environ 10 000 militaires de près de 110 nations – dont des centaines de militaires des USA. [2] Et combien de militaires d’Israël? L’objectif de ces Jeux Militaires est de promouvoir la Paix dans le monde. Sans plaisanter.

Et quel est l’objectif du déploiement militaire US, en Europe, en ce printemps 2020 ? Un article de Manlio Dinucci est disponible sur le site du Réseau Voltaire avec le titre suivant: “30 000 soldats arrivent en Europe sans masque” [132] ainsi qu’un dossier sur le blog de JBL1960, intitulé “Dictature Technotronique en Marche”. [139]

Pourquoi présentai-je cet essai en tant que huitième épisode de ma séquence intitulée “2020: Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires”? Tout d’abord, parce que nous sommes, présentement, dans la première phase de ce Grand Minimum Solaire que Valentina Zharkova, et de nombreux autres, annoncent pour une période minimale allant de 2019 à 2055.

Ainsi que j’ai commencé à l’évoquer dans divers essais de cette séquence, c’est la planète entière qui est confrontée à une pénurie alimentaire dramatique. En janvier, la chaîne de distribution alimentaire, Whole Food, rachetée par Amazon, a informé ses clients qu’ils devaient faire face à d’immenses pénuries de céréales, de haricots, de lentilles, etc, de par la faillite de nombreux de leurs fournisseurs – qui n’ont plus rien à vendre. Les deux dernières années ont vu un effondrement de la capacité de l’Amérique du nord de produire de la nourriture. Pourquoi? Parce que c’est une catastrophe agricole sans précédents dans tout le Canada et dans le nord et centre des USA – à cause, du froid, de la neige, des précipitations et donc des inondations – en ce qui concerne le maïs, les haricots, les betteraves à sucre, les pommes de terre… et, bien entendu, les semences de ces diverses cultures.

Aujourd’hui, l’Australie fait également face à des pénuries alimentaires et à des catastrophes agricoles sans précédents. Il en est de même, en Amérique du sud, où la famine guette dans de nombreuses régions. Il en est de même dans les régions Himalayennes. Quant à l’Afrique… cela fait des dizaines d’années que cela dure…

Tous ceux qui continuent de promouvoir l’arnaque du réchauffement climatique global, au dioxyde de carbone, sont des criminels qui auront, bientôt, à répondre de leurs mensonges immondes.

Le carbone est l’élément structurant de la Vie. Quant au dioxyde de carbone,  c’est le “Prana” au sein de l’Atmosphère. Et plus l’Atmosphère est Pranique, plus la biomasse végétale s’en exulte!

Secondement, parce que cette psychose coronavirale arrive à point pour accélérer la désintégration du tissu social… mais, bien évidemment, sans remettre en cause le contrôle exclusif des psychopathes sur les ressources et richesses de la planète, sur les institutions nationales et internationales, sur les banques, sur le complexe militaro-industriel, en bref sur tout le système mafieux qu’ils ont patiemment mis en place, au fil des derniers siècles.

C’est, du moins, ce qu’ils espèrent car ils savent pertinemment que leur système mafieux abject et criminel est de plus en plus dénoncé, décrié et disséqué. Ils ont besoin, ainsi, d’une bonne guerre – ou d’une bonne pandémie – afin de semer des paniques de diversion leur permettant de guider les troupeaux humains (pour leur propre protection, s’entend) vers les enclos sécuritaires dont ils commençaient à s’affranchir.

Pour le Devoir de Mémoire, rappelons les diverses psychoses – virales et coronavirales infectant les humains – orchestrées, par les Autorités, lors de cette dernière vingtaine d’années. En 2003, le SARS. En 2005, la Grippe Aviaire. En 2009, le Grippe Porcine. En 2012, la Fièvre du Nil Occidental. En 2012, le MERS. En 2014, la Fièvre Ebola. En 2016, le Zika. En 2020, le Covid-19.

Dans cet avant-propos, et avant d’aborder l’historique de cette nouvelle coronavirose, je vais décliner une série de questionnements insolents, et peut-être même insolites, eu égard à un trop grand nombre de ce que l’on appelle des “coïncidences” troublantes.

Ce terme fourre-tout est, en effet, utilisé, à tort et à travers, lorsque l’on ne sait plus quoi dire, lorsque l’on n’a rien à dire ou, tout simplement, lorsque l’on préfère pratiquer la couardise de l’autruche qui s’engouffre la tête au coeur de la télévision afin de se la faire fissionner, béatement, par les experts en manipulations sémantiques, en Fakenews et en Mal Social.

Tout d’abord – pour rester positif, constructif et performant – j’invite tous les passionnés de plantes médicinales à consulter ma traduction de la seconde partie du chapitre intitulé: “Infections respiratoires virales et leurs traitements” de l’ouvrage de Stephen Harrod Buhner intitulé “Herbal Antivirals”. Ce n’est pas la première fois que je présente mes traductions non autorisées, officiellement, de l’oeuvre de Stephen qui m’a toujours invité, officieusement, à proposer ce qu’il me semblait bénéfique de traduire pour le bien-être de tous les animaux humains dont l’état sanitaire, physique et psychique, est relativement déplorable en cette période très mouvementée de fin de cycle. Ce texte est intitulé “Protocoles de Plantes Médicinales pour les Grippes, Coronavirus et autres SARS”. Vive la Vie! [57]

J’invite aussi tous les vigilants, et éveillées, à consulter ces petites vidéos, de notre ami Josep Pamies, à Balaguer, en Espagne – promoteur d’une Révolucion Dulce – présentant l’Artemisia annua comme une Plante Médicinale Maitresse [123]  [125]  pour tous les coronavirus – et autres pathologies dites sévères. Quelques jours après la publication de ces courtes vidéos – dont la seconde a été censurée à plusieurs reprises par YouTube – la Maison Pamies a épuisé ses stocks d’Artemisia annua! La contribution de Josep rebondit, d’ailleurs, sur la campagne qu’a lancée, en 2019, l’Association Kokopelli, en France, qui a distribué plus de 80 000 sachets de semences gratuites, d’Artemisia annua, afin de promouvoir cette espèce médicinale à l’encontre du paludisme, des cancers et de multiples autres pathologies, telles que les coronavirus. [124]

Nous invitons, de plus, les internautes à soutenir Josep Pamies qui est intensément persécuté par les Autorités Espagnoles car il promeut, également – tant pour les coronavirus que pour le paludisme – ce que l’on appelle la MMS (Miracle Mineral Solution) obtenue en mélangeant du Chlorure de Sodium (NaCl) avec un acide (tel que du jus de citron) [127]. Il a été condamné, en Espagne, à une amende d’un demi-million d’euros pour oser faire la promotion verbale et écrite de cette substance. Rappelons que si le Dioxyde de Chlore est utilisé par l’Industrie Alimentaire pour désinfecter les légumes et les fruits, cette préparation est interdite au Peuple en raison de sa prétendue très haute dangerosité.

Révoltons-nous!!

SUITE

 

Commenter cet article