Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Comment l’OMS a truqué les essais sur l’hydroxychloroquine en imposant des doses toxiques à des patients sous respirateurs.

23 Juin 2020, 05:51am

Publié par Cogito

Comment l’OMS a truqué les essais sur l’hydroxychloroquine en imposant des doses toxiques à des patients sous respirateurs.

Cogiito 22 juin 2020

 

Le Dr Meryl Nass découvre que des expériences d’hydroxychloroquine ont été conçues pour tuer des patients COVID – Combien ont-ils été assassinés ?

Le Covid-19 a transformé la santé publique en un effort expérimental mortel pour les patients

20 juin 2020, par le Dr Meryl Nass, MD

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Non ce n’est pas de la Fake News comme le prétendront les fameux observateurs, c’est pire, c’est la révélation du complot de l’OMS contre le protocole du Professeur Raoult en détournant la science, ou comment faire passer l’Hydroxychloroquine pour un poison, tout est une question de dosage et de traitement à un moment donné de la maladie. Le Dr Nass découvre la supercherie de l’OMS et son crime pour détruire un médicament qui soigne au profit d’une stratégie mensongère afin de l’orienter vers la vaccination forcée.

Le professeur Raoult a toujours affirmé que l’Hydroxychloroquine devait être administrée immédiatement après les débuts de la contamination, mais pas plus tard ; qu’est-ce que fait l’OMS ?

L’OMS impose des protocoles d’Hydroxychloroquine à des doses toxiques à des patients sous respirateur, ce qui a pour conséquences des décès dont l’OMS se sert pour prétendre que l’Hydroxychloroquine ne fonctionne pas.

En effet, l’Hydroxychloroquine ne fonctionne pas dans les conditions d’essais de l’OMS, mais elle fonctionne parfaitement dans les conditions décrites par le Professeur Raoult, ce que confirme le Dr Meryl Nass. C’est pourquoi le Lancet a retiré son étude à charge sur l’Hydroxychloroquine, car la vérité était découverte.

Nous vivons une époque formi…Diable.

cogiito.com

Le Dr Meryl Nass a découvert le pot aux roses à travers des expériences d’hydroxychloroquine parrainées par le gouvernement et conçues pour tuer volontairement les patients hospitalisés de Covid-19 gravement malades, afin de discréditer l’hydroxychloroquine. 

Le 14 juin 2020,  le Dr Nass a identifié pour la première fois deux expériences Covid-19 dans lesquelles des doses massives et hautement toxiques – quatre fois plus élevées que l’innocuité de l’hydroxychloroquine étaient administrées à des patients hospitalisés gravement malades dans des unités de soins intensifs.

L’ Organisation mondiale de la santé a mené des actions de solidarité auprès de 3500 patients Covid-19 dans 400 hôpitaux de 35 pays. 

L’essai a été suspendu à la suite du rapport frauduleux de Surgisphere dans The Lancet qui faisait état de 35% de taux de mortalité plus élevés chez les patients recevant de l’hydroxychloroquine. 

Mais lorsque The Lancet a retiré son faux rapport, l’OMS a repris le procès d’intention par Solidarité. Plus de 100 pays ont exprimé leur intérêt à participer à ce procès.

 

La suite

 

 

 

Commenter cet article

Hervat 11/09/2020 11:30

https://www.noorjusttips24.com/

Hervat 11/09/2020 11:29

https://new-iphone.com/

Tips 11/09/2020 11:25

Visit this website regularly to get new business ideas https://businessideas24.com/

Tips 11/09/2020 11:23

Visit this website regularly to get new business ideas businessideas24

Henri Skieresz 06/08/2020 22:21

3500 dans 400 hôpitaux et 35 pays. Ce qui donne si on fait le calcul (3500:400):35=0.25 patient par pays. Super les résultats!

jpbarastier 09/09/2020 23:39

Et pourtant yopa, le compte est bon et donne le pourcentage de gens hospitalisés par pays...
Et c'est très peu.

yopa 07/09/2020 16:49

Ben non tu peux pas diviser par les 2 c'est soit par pays soit par hopital. ou alors il faut multiplier par 100