Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Enquête sur les puces

1 Juin 2020, 05:52am

Enquête sur les puces

ED 

Si le vaccin était en intraveineuse et non en intramusculaire,"ils" pourraient implanter une puce dans le cerveau à notre insu à travers le voyage dans le sang pour contrôler mentalement la population et la tuer à distance :


Jean-Pierre Petit : Puce dans le cerveau


Elon Musk veut une puce qui rend la parole obsolète

 

L’encre RFID émet un signal qui est repéré à un mètre de distance. Un code barre parlant en quelque sorte…


L’entreprise Somarck précise que les tatouages à l’encre RFID permettent d’écrire autant d’informations que désirées en augmentant la taille du tatouage en encre RFID…( donc toutes les données Big Brother seront dans les tatouages RFID)
 

"Les poussières intelligentes sont des micro-capteurs "intelligents" donc des puces RFIDs invisibles à l'oeil nu, développées par l'université de Berkeley, en Californie en 2003.


Serons-nous, un jour, équipés chacun de 10.000 micro-capteurs (puces RFID)?

2011: "Les smart dust ou poussières intelligentes sont une innovation importante en R&D initiée par l’Université de Californie.

Les chercheurs ont réussis à produire des grains de silicium de l’épaisseur d’un cheveu capables de manifester certaines propriétés physico-chimiques porteuses d’informations.( Donc les grains de poussière intelligents invisibles à l'oeil nu sont des puces RFID )

Bientôt ces grains invisibles à l'oeil nu pourront communiquer entre eux ou avec d’autres objets, interfaces ou réseaux. Une possibilité d’application serait de dépister les mouvements des patients


2018: les chemtrails seraient des poussières intelligentes qui transhumaniseraient les humains et leur donneraient les symptômes de la grippe.

2011: "Les composants du SmartDust (poussière intelligente) pourraient voyager avec le vent, changer de forme sur application d’un courant électrique et communiquer entre eux pour former comme un nuage ou comme un essaim d’abeilles organisé. Même par vents forts, ces petites bêtes pourraient être dirigées dans n’importe quelle direction dans le seul but d’atteindre leur cible."

"Ce périmètre invisible de défense technologique combine vidéosurveillance (de très haute résolution) et puces RFiD, afin de suivre à la trace les objets, mais aussi, et à leur insu, ceux qui les auraient dérobés, quand bien même ils les auraient cachés « dans une mallette, sous leur veste ou dans leur chaussette ».

Les puces sont en effet discrètement placées sur les objets à protéger, voire sur les badges des employés, et les capteurs secrètement répartis sur les murs, plafonds et planchers des bâtiments à surveiller (entrepôts, bureaux, hôpitaux, prisons, et même « lieux de crimes possibles »).

Mieux, le système propose également de saupoudrer à même le sol des poussières d’identification (ID-Dust) afin qu’elles se collent aux semelles des       « voleurs et intrus (qui) ne voient rien : seuls les employés de la sécurité connaissent l’existence du système et le personnel est surveillé sans son consentement ».

Ces poussières sont en fait des fibres optiques microporeuses invisibles à l’œil nu, mais qui luisent lorsqu’elles sont exposées au faisceau laser associé aux caméras de vidéosurveillance. Contrairement aux systèmes de vidéosurveillance traditionnels, dont le fonctionnement nécessite la présence d’êtres humains devant les écrans au cas où il se passerait quelque chose, le système de Nox Defense ne s’active, lui, que lorsqu’une puce entre ou sort du périmètre sécurisé, puis déclenche les caméras de vidéosurveillance."

 

Smart Dust Article de février 2011
 

Tests et puçage -  Alterinfo

 


 

Commenter cet article