Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Facebook encercle l’Afrique

17 Juin 2020, 19:44pm

Facebook encercle l’Afrique

Manlio Dinucci – Réseau Voltaire – Le 16 juin 2020


 

Alors que Google et Facebook poursuivent avec un opérateur chinois et sans les licences nécessaires la construction de leur câble dans le Pacifique, Facebook seul entreprend une autre ligne alentour de l’Afrique. Celle-ci reliera les ports qui permettront aux multinationales d’exploiter les richesses du continent, mais ne jouera qu’un rôle marginal dans le développement d’économies toujours privées d’électricité.


 

De nombreuses industries et sociétés de service sont en train de faire faillite ou de se redimensionner à cause du confinement et de la crise qui s’ensuit. Certaines, par contre, ont tiré profit de tout cela. Facebook, Google (propriétaire de YouTube), Microsoft, Apple et Amazon —écrit The New York Times— « sont en train de faire agressivement de nouveaux paris, car la pandémie du coronavirus en a fait des services quasiment essentiels ».

Tous ces Tech Giants (Géants de la technologie) sont états-uniens. Facebook —défini non plus comme un Social Network mais comme un Écosystème, dont font partie aussi WhatsApp, Instagram et Messenger— a dépassé les 3 milliards d’utilisateurs mensuels. On ne s’étonnera donc pas si, en pleine crise du coronavirus, Facebook lance le projet d’un des plus grands réseaux de câbles sous-marins, le 2Africa : long de 37 000 km (presque la plus grande circonférence de la Terre), il encerclera tout le continent africain, en le reliant au nord à l’Europe et à l’est au Moyen-Orient. Les pays interconnectés seront au départ 23. Partant de Grande-Bretagne, le réseau reliera le Portugal avant de commencer son cercle autour de l’Afrique à travers le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria, le Gabon, la République du Congo, la République démocratique du Congo, l’Afrique du Sud, le Mozambique, Madagascar, la Tanzanie, le Kenya, la Somalie, Djibouti, le Soudan et l’Égypte. Dans ce dernier tronçon, le réseau sera relié à Oman et à l’Arabie Saoudite. Puis, à travers la Méditerranée, il arrivera en Italie et de là en France et en Espagne.

 

La suite

 

 

 

Commenter cet article

stendek 18/06/2020 08:31

voici qui va encore une fois conforter les têtus qui disent que la station spatiale et les satellites ont de la foutaise /pompe a fric/ car si il suffisait de sortir soit disant une parabole gratuite et si les satellites existaient pourquoi ces ordures dépenseraient des milliards en câbles sous marins (particulièrement vulnérables et en temps de paix et en temps de guerre ) sur toute la surface du monde ??????????