Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

ICNIRP : Conflits d’intérêts, Capture réglementaire et 5G

28 Juin 2020, 08:15am

Publié par Michèle Rivasi

ICNIRP : Conflits d’intérêts, Capture réglementaire et 5G

Michèle Rivasi – Le 19 juin 2020


 

Que dit le rapport des députés européens Klaus Buchner et Michele Rivasi sur l’indépendance de la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) ?

L’ICNIRP se présente, et est décrite par la Commission européenne et dans les médias, comme une commission indépendante donnant des conseils basés sur des preuves scientifiques. Nous pensons que plusieurs raisons exposées dans notre rapport remettent en question cette vision.

La Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) est une organisation privée de droit allemand située près de Munich, résidant à l’Office fédéral allemand de protection contre les rayonnements et fournissant depuis sa création en 1992 des avis et des conseils scientifiques sur les effets sanitaires et environnementaux des rayonnements non ionisants. L’OMS, la Commission européenne et la plupart des pays utilisent les lignes directrices de l’ICNIRP pour les limites d’exposition aux champs électromagnétiques, publiées en 1998.

La composition de l’ICNIRP est très unilatérale et déséquilibrée. Avec un seul expert médical (qui n’est pas un spécialiste des effets des rayonnements sans fil) parmi les 14 membres de la Commission ICNIRP, et un nombre très restreint d’experts de formation médicale au sein du Groupe d’Experts Scientifiques (SEG), nous pouvons dire que l’ICNIRP a été, et est toujours, dominée par des spécialistes des sciences physiques, ce qui n’est peut-être pas la composition la plus sage lorsque votre mission consiste à donner des conseils sur la santé et la sécurité humaines aux gouvernements du monde entier. Comme on peut le lire dans les portraits des membres de la Commission de la ICNIRP et du SEG, tous partagent la même position sur les questions de sécurité : les rayonnements non ionisants ne présentent aucune menace pour la santé et les seuls effets admis sont thermiques.

 

La suite

 

Commenter cet article