Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Non aux OGM dans les forêts !

14 Juillet 2020, 21:19pm

Non aux OGM dans les forêts !

 

L’industrie des OGM travaille sur un plan perfide pour rendre acceptable sa technologie controversée aux États-Unis et au Canada : faire passer les arbres transgéniques pour un moyen de sauver certaines espèces et forêts menacées. Nous devons contrecarrer ce plan : non aux OGM dans les écosystèmes complexes des forêts !

Appel

Au Département de l'agriculture (USDA) et au Service d'inspection sanitaire des animaux et des plantes (APHIS) des États-Unis

“Le risque pris en laissant planter des châtaigniers transgéniques dans les forêts d’Amérique est incalculable. Merci de ne jamais l’autoriser.”

Afficher la lettre de pétition

Tel est le story telling de l’industrie des OGM :

Le châtaignier d’Amérique, autrefois très répandu, a presque totalement disparu à cause d’un champignon venu d’Asie. Aujourd’hui ne restent que quelques spécimens adultes dans les forêts de l’Est des États-Unis et du Sud-Est du Canada. Des chercheurs ont donc modifié le matériel génétique du châtaignier de manière à ce que l’espèce d’arbre soit résistante à l’acide oxalique produit par le champignon. Dès que possible, ils espèrent planter dans les forêts des arbres OGM issus de leur laboratoire, afin qu’ils se dispersent dans la nature. Le châtaignier d’Amérique retrouverait alors son habitat et le génie génétique serait déclaré sauveur de la forêt…

En réalité, ce plan est dangereux car personne ne peut prévoir les conséquences irréversibles d’une telle expérimentation. Les forêts sont des communautés biologiques extrêmement complexes. Il n’existe pas d’études à long terme sur la manière dont les arbres transgéniques interagissent avec les divers écosystèmes, insectes, oiseaux et autres animaux sauvages.

Le prétendu sauvetage du châtaignier d’Amérique pourrait ainsi contribuer au déclin d’autres espèces.

Le véritable objectif de ce plan est de faire rompre un barrage et franchir les étapes du processus réglementaire pour planter un arbre transgénique dans la nature. Il ne s’agit pas de la noble protection d’un arbre mythique, mais de servir les intérêts économiques de l’industrie de la pâte à papier ou des granulés de bois.

Le génie génétique ne protège pas les forêts et la haute technologie est une approche totalement erronée. La crise du COVID-19 nous enseigne d’une manière brutale les conséquences de notre mépris des limites de la nature.

Au lieu de bricoler le matériel génétique des arbres, nous devrions préserver l’environnement.

 

SIGNEZ

Commenter cet article