Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Les tests PCR du Covid peuvent-ils être un moyen d'infecter ou d'implanter subrepticement des personnes ?

27 Septembre 2020, 20:05pm

Les tests PCR du Covid peuvent-ils être un moyen d'infecter ou d'implanter subrepticement des personnes ?

 

Makia Freeman — The Freedom Article -Sott.net - Jeudi 20 août 2020

Les tests PCR du Covid sont administrés à l'aide d'un écouvillon de 15 cm de long qui passe par le nez et va jusqu'au fond de la gorge. Pourquoi ? Le coton-tige touche la plaque sensible du cribriforme et accède directement au cerveau. Ces tests comportent-ils un dessein subreptice ?

Les tests PCR du Covid qui sont en cours de déploiement dans le monde entier, conformément au plan 1-3-30 de la Fondation Rockefeller, sont le principal objectif de cette phase actuelle de l'opération Coronavirus. Plus le nombre de personnes testées est élevé, plus le nombre de cas positifs enregistrés est important, ce qui alimente le discours officiel de peur et la maintient en vie pour justifier une nouvelle tyrannie. Cependant, il se peut qu'autre chose soit également à l'œuvre. Nous devons nous demander si ces tests PCR du Covid ne seraient pas en fait une ruse pour accéder secrètement à notre organisme interne, en particulier à notre cerveau. Les écouvillons nasaux utilisés — appelés naso-pharyngés ou oro-pharyngés — sont incroyablement longs puisqu'ils mesurent environ 15 cm, ce qui signifie qu'ils atteignent l'arrière de notre gorge. Existe-t-il une raison médicale pour laquelle ces écouvillons doivent être de cette longueur ? J'ai couvert dans d'autres articles à quel point les tests PCR sont imparfaits et inadaptés. Ces tests pourraient-ils être utilisés pour infecter subrepticement des personnes avec un agent pathogène quelconque, administrer le vaccin qu'ils prétendent être encore en développement, ou même implanter des personnes avec des nanotechnologies telles que les puces électroniques ?

Tests Covid : S'agit-il d'accéder à la plaque Cribriform ou de la cibler ?

 

La suite

 

 

 

 

Commenter cet article

nouveaux tests 29/09/2020 01:43

Article intéressant y compris la partie concernant la prise de température à infrarouge sur la glande pinéale à éviter pour privilégier sur le poignet.

Apparemment ils ont passé des annonces récentes d'offre de marché public pour des sommes énormes ( soit 15.000.000€) par l'APHP (hôpitaux de paris) ( et non pas 5 millions € comme annoncé par Véran) pour commander des tests salivaires, et cerise sur le gâteau pour une durée de marché de ....36 mois ; auraient-ils programmé une durée de covid de 3 années?
Raoult et son équipe ne sont pas contents car ces tests ne sont fiables qu'à 60%; ils ont commencé à les utiliser depuis 1semaine dans son institut.

https://centraledesmarches.com/marches-publics/Paris-ASSISTANCE-PUBLIQUE-HOPITAUX-DE-PARIS-Fourniture-de-tests-antigeniques-et-salivaires-pour-le-COVID-19-et-des-prestations-associees-destinee-a-l-ensemble-des-etablissements-de-l-Assistance-Publique-Hopitaux-de-Paris/5637098
https://www.usinenouvelle.com/editorial/covid-19-quels-sont-les-nouveaux-tests-antigeniques-et-salivaires-annonces-par-olivier-veran.N1006099
https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-un-labo-de-montpellier-lance-le-premier-test-salivaire-12-06-2020-8334102.php