Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Lettre ouverte au gouvernement britannique, aux gouvernements du monde et aux citoyens du monde

14 Novembre 2020, 17:26pm

Lettre ouverte au gouvernement britannique, aux gouvernements du monde et aux citoyens du monde

Le pdf de la lettre ouverte traduite en français par Ciel voilé

Nous, The world doctors alliance, appelons le gouvernement britannique, les gouvernements du monde et les citoyens du monde, à mettre fin à tout confinement par des mesures immédiates.

 

Introduction

 

On nous a dit au départ que le principe du confinement était d'"aplatir la courbe" et d'empêcher ainsi que le NHS (Le service national de santé) soit débordé.

 

Il est clair qu'à aucun moment le National Health Service (NHS) n'a risqué d'être débordé, et depuis mai 2020, les salles covid sont en grande partie vides; et surtout, le nombre de décès dû au covid est resté extrêmement faible.

 

Nous avons maintenant des centaines de milliers de "cas" d'"infections", et de "tests positifs", mais pratiquement aucune personne malade. Rappelons que les quatre cinquièmes (80 %) des "infections" sont asymptomatiques. (1) Les salles covid sont restées presque vides tout au long des mois de juin, juillet, août et septembre 2020.Mais surtout, le nombre de décès du covid est à son plus bas niveau historique. Il est clair que ces "cas" ne sont en fait pas des "cas" mais plutôt des cas normaux de personnes en bonne santé.

 

Les cas dits asymptomatiques n'ont jamais, dans l'histoire des maladies respiratoires étaient le moteur de la propagation de l'infection. Ce sont plutôt les personnes symptomatiques qui propagent des infections respiratoires – pas les personnes asymptomatiques.(2)

 

Il est également très clair que la "pandémie" est vraiment terminée et ce depuis juin 2020. (3)

 

Nous avons atteint l'immunité "collective" et n'avons donc pas besoin d'un vaccin.

 

Nous disposons de traitements sûrs et très efficaces ainsi que de traitements préventifs contre le covid, nous demandons donc l'arrêt immédiat de tous mesures de confinement, éloignement social, port de masque, tests de personnes en bonne santé, suivi et localisation, passeports d'immunité, le programme de vaccination, etc.

 

Il existe un catalogue de politiques non-scientifiques et sans aucun sens, qui portent atteinte à nos droits inaliénables, tels que - la liberté de mouvement, la liberté d'expression et la liberté de réunion. Ces mesures totalitaires draconiennes ne devraient jamais se reproduire.

 

Confinement

 

- Le Covid s'est avéré moins mortel que les saisons précédentes de la grippe - De décembre 2017 à mars 2018, 50 100 personnes sont mortes de la grippe en Angleterre et au Pays de Galles. Il y a eu 80 000 décès dûs à la grippe en 1969. À ce jour, nous avons environ 42 000 décès liés au Covid au Royaume-Uni.

 

- Nous n'avons jamais confiné la société pour un virus respiratoire auparavant.

 

- Le fondement du confinement reposait sur un modèle mathématique du Professeur Neil Ferguson. Sa modélisation qui prévoyait un demi-million de morts au Royaume-Uni a été fermement condamnée comme inadaptée à son objectif. Son estimation du nombre de décès était clairement fausse d'un facteur de 10 à 12. (1)

- La modélisation du professeur Ferguson n'a même pas été revue par des pairs, avant d'être mise en œuvre dans plusieurs nations. D'éminents épidémiologistes tels que le professeur Gupta d'Oxford

Université ont été ignorés, ils estimaient que le nombre de morts au Royaume-Uni serait beaucoup plus faible.

 

- Le professeur Ferguson a une longue expérience de modélisations erronées, il s'est entièrement trompé sur le Sars, le mers, la vache folle (MCJ), et la grippe porcine. Pourquoi le monde l'a-t-il encore écouté ? (2)

 

- Les pays qui n'ont pas confiné : la Suède, le Japon, Taïwan, la Corée du Sud et le Belarus ont tous fait beaucoup mieux que nous en terme de pourcentage de décès dans la population. Ils ont également une immunité collective et des économies intactes.

 

- Le confinement n'a pas sauvé de vies, et cela a été publié dans le Lancet « .... selon notre analyse, des confinements complets et des tests Covid-19 étendus n'ont pas réduit le nombre de cas critiques ou la mortalité globale ». (3)

 

- La grande majorité des décès sont survenus chez des personnes âgées et très âgées.

 

- La grande majorité des décès se sont produits chez des personnes présentant de graves problèmes de santé préexistants, tels que le cancer, les maladies cardiovasculaires, la maladie d'Alzheimer, le diabète, etc...

 

- Le Covid ne présente pratiquement aucun risque pour les moins de 45 ans qui ont plus de

risque d'être touchés par la foudre plutôt que de mourir du Covid.

 

- Le Covid présente un risque très faible pour les moins de 60 ans en bonne santé qui ont plus de chances de se noyer accidentellement que de mourir du covid.

 

- La nation entière a été entièrement placée en résidence surveillée. Nous n'avions jamais isolé les personnes en bonne santé auparavant.

 

- Isoler les malades et ceux qui sont immunodéprimés a du sens. Isoler des personnes en bonne santé a empêché la propagation d'une immunité collective et n'a aucun sens.

 

- Pour mettre les choses en perspective, nous avons eu 115 000 morts de tabagisme au Royaume-Uni en 2015, contre les 42 000 décès dûs au covid.

 

- Nous avons habituellement environ 600 000 décès par an au Royaume-Uni, environ 1600 morts par jour.

 

Les dommages collatéraux : le remède est pire que le virus

 

- Le placement de la population en résidence surveillée virtuelle a causé des dégâts considérables

à la santé physique et mentale(1)

 

- La ventilation des patients au lieu de leur oxygénation s'est avérée être une politique mortelle et un échec injustifié. La ventilation a entraîné de nombreux décès inutiles. (2)

 

- Envoyer les personnes contaminées des hôpitaux vers les maisons de retraite a placé les personnes âgées et fragiles en situation de risque inutile et a entraîné de nombreux décès inutiles. (3)

 

- Des ordres généraux de ne pas réanimer (DNR) ont été imposés à des milliers de personnes sans leur consentement ni celui de leurs familles - ceci est à la fois illégal et immoral et a conduit à

des décès inutiles dans les maisons de retraite. (4)

 

- Les hôpitaux sont devenus uniquement des centres "réservés au Covid". Des patients ont été délibérément négligés, ce qui a eu pour conséquence des milliers de morts inutiles. (5)

 

- Le rapport du gouvernement lui-même estime qu'environ deux cent mille (200 000) personnes vont mourir en conséquence directe du confinement - pas du virus. La fermeture des hôpitaux, le suicide et la pauvreté entraîneront plus de décès que le virus. (6)

 

-Le remède est pire que le mal !

 

Certificats de décès (1)

 

- La majorité des personnes qui sont mortes avaient des comorbidités importantes, tels que la maladie d'Alzheimer, le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

 

- Enregistrer les certificats de décès comportant la "mention" covid comme étant un décès causé par le covid est une déformation grossière des faits et a largement exagéré le nombre de morts.

 

- Les règles relatives à la signature des certificats de décès ont été modifiées uniquement pour le Covid par la loi Coronavirus 2020.

 

- Les médecins n'ont même pas besoin d'avoir vu physiquement le patient pour signer le certificat de décès.

 

- La loi a supprimé la nécessité d'un certificat médical de confirmation pour les crémations.

 

- Les autopsies ont été pratiquement interdites, ce qui a sans doute conduit à mal diagnostiquer la véritable cause des décès; et aussi à réduire notre compréhension de la maladie elle-même.

 

- Pire encore, le personnel des maisons de retraite, qui n'a pratiquement pas de formation médicale

est autorisé à faire une déclaration sur la cause du décès.

 

- Le Covid a été inscrit sur les certificats de décès simplement parce qu'on "soupçonnait" que les personnes en étaient atteintes. Cela pourrait bien être illégal, puisqu'il s'agit d'un délit de falsification de certificats de décès.

 

- Les personnes qui meurent dans les 28 jours suivants un test PCR positif sont considérées comme mortes du Covid, même si elles meurent dans un accident de voiture ou d'une crise cardiaque; ce qui gonfle nettement le nombre de morts (2)

 

Ruine économique

 

- Des rapports estiment maintenant que jusqu'à six millions et demi (6 500 000) de personnes au Royaume-Uni vont perdre leur emploi en raison du confinement. (1)

 

- Il est bien connu que la pauvreté a des effets néfastes directs sur la santé, nous pouvons nous attendre à voir de nombreuses personnes en mauvaise santé et de nombreux décès prématurés, conséquence directe du confinement.

 

Censure

 

- Les gouvernements ont agi avec malveillance en censurant les médecins, les infirmières et le personnel du service public de santé. Les gens ont parfaitement le droit de savoir ce qui se passe dans les hôpitaux et les professions médicales ont le devoir de veiller sur le public et de le rassurer. (1)

 

- Les professions médicales n'ont pas l'autorisation de dire au public que les salles de covid sont vides depuis des mois, ni que les décès du covid ont atteint un record de bas niveau record depuis des mois, et cela s'est inutilement ajouté à la détresse et à l'anxiété du public.

 

- Les médecins et les scientifiques dont les opinions diffèrent de la version du gouvernement voient leurs vidéos et articles supprimés sur Internet.

 

Tests - Faux positifs

 

- La précision des tests PCR ne peut être vérifiée avec précision car il n'y a pas de valeur standard à laquelle les comparer. Le virus n'a pas été purifié. (1)

 

- Les tests PCR ne peuvent pas détecter les charges virales et créent des faux positifs. (2)

 

- Un test PCR positif ne signifie pas qu'un individu est infecté ni infectieux. (3)

 

- En fait, environ 90 % des "cas" positifs de PCR sont faux positifs. Nous n'avons donc pas de deuxième vague et pas de pandémie. (4 , 5)

 

- Le rapport du gouvernement estime un taux de faux positif s entre 0,8 et 4,0 % en utilisant les données d'autres infections virales - pas du covid. (6)

 

- Les fragments viraux peuvent rester dans le corps des personnes pendant plusieurs semaines après la guérison de l'infection. (7)

 

- La crise ne s'arrêtera jamais si nous attendons le zéro positif aux tests. Tout le monde a probablement déjà eu un rhume causé par un coronavirus et aura probablement quelques fragments viraux correspondant à ceux du virus cousin SRAS-CoV-2 (8)

 

- Le fait de tester des personnes asymptomatiques en bonne santé n'a rien de logique, c'est

non scientifique et un gaspillage d'argent colossal. Le programme gouvernemental Moon Shot de tests quotidiens coûtera environ 100 milliards de livres, les deux tiers du budget annuel du NHS.

 

- Les tests de dépistage des anticorps ne sont pas la référence absolue, car chez de nombreuses personnes l'immunité des cellules T, et les anticorps peuvent ne pas circuler après un rétablissement post infection.

 

Hydroxychloroquine

 

- Le médicament controversé Hydroxychloroquine (HCQ) a été injustement sali, par l'OMS, le CDC, le NIH et les médias.

 

- Cependant, HCQ bénéficie d'un soutien très ferme de la part, entre autres, du professeur Harvey Risch, épidémiologiste de Yale, de l'Association américaine des médecins et chirurgiens (AAPS),

des médecins américains de première ligne, du système de santé Henry Ford et du Professeur Didier Raoult microbiologiste et infectiologue pour n'en citer que quelques-uns. (1)

 

- The Lancet a même été obligé de se rétracter d'une étude sur HCQ après que le journal Guardian révèle qu'elle avait été entièrement fabriquée et écrite par un auteur de science-fiction et une star du porno. Même après cette stupéfiante révélation, HCQ était encore interdite dans la plupart des pays. (2)

 

- Selon l'AAPS, le taux de guérison avec HCQ est de quatre-vingt-dix pour cent (90 %)

lorsqu'administrée précocement et en même temps que le zinc (3)

 

- HCQ est plus sûre que de nombreux médicaments en vente libre comme l'aspirine, le Benadryl et le Tylenol.

 

- L'AAPS souligne également qu'il n'y a jamais eu de vaccin comme aussi sûr que HCQ. (4)

 

- HCQ est agréé depuis plus de soixante ans et a été utilisée par des milliards de personnes dans le monde. Il existe un risque très faible d'arrythmie qui est facilement contrôlable.

 

- Pourquoi la HCQ a-t-elle été interdite alors ? Se pourrait-il qu'il n'y ait pas d'énormes profits à tirer de ce médicament hors brevet ?

 

- HCQ a été utilisée avec succès lors de l'épidémie de Sars1 en 2005 (5)

 

- En bref, si HCQ avait été disponible, il n'y aurait pas eu de pandémie !

 

 

Prévention

 

- Des mesures préventives telles que l'hydroxychloroquine ou les vitamines D, C et le zinc auraient dû être recommandées au public. (1)

 

- Le traitement précoce au calcifédiol (25-hydroxyvitamine D) pour les patients hospitalisés pour le Covid-19 ont réduit de manière significative les admissions en unité de soins (2)

 

- La vitamine D réduit la gravité de la maladie. (2,3)

 

- L'isolement volontaire des personnes fragiles - si elles le souhaitent, accompagné de mesures préventives aurait été une bien meilleure stratégie. Le reste de la société aurait pu et aurait dû continuer comme si de rien n'était.

 

Vaccin

 

- Un vaccin précipité n'est clairement pas dans l'intérêt du public.

 

- L'indemnisation des fabricants de vaccins contre toute responsabilité n'est manifestement pas dans l'intérêt du public.

 

Conflits d'intérêts

 

- Le directeur scientifique Sir Patrick Vallance dispose de 600 000 livres sterling d'actions de GSK Glaxo Smith Klein. Il a vendu ces dernières années 5 millions de livres sterling d'actions de GSK qu'il a "gagnées" en tant que chef de GSK (1)

 

- Sir Chris Whitty, médecin en chef du Royaume-Uni, a accepté un financement de plus de 30 millions de livres sterling de la part de la Fondation Bill et Melinda Gates pour étudier les vaccins contre la malaria. (2)

 

- Il est devenu évident que les membres de SAGE, Santé publique Angleterre (PHE), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Centre pour le contrôle des maladies (CDC), l'Institut national de la santé (NIH) etc. ont de nombreux conflits d'intérêts. Ils acceptent tous des "dons" très importants de la part de l'industrie pharmaceutique et de l'industrie des vaccins. Ces conflits d'intérêts pourraient bien avoir effectivement corrompu leur intégrité. (3)

 

Il est également clair que les gouvernements sont fortement sollicités par l'industrie pharmaceutique et l'industrie des vaccins, encore une fois, cela a pu compromettre leur intégrité. (4)

 

Cui bono ? Qui en bénéficie ?

 

- Les fabricants de vaccins en tireront des milliards de milliards, tout comme les fabricants de produits de traçage et les laboratoires pharmaceutiques pourraient gagner des milliards de milliards grâce aux tests de dépistage du covid.

 

- Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé que le nouveau programme de tests "Moon Shot"

coûtera 100 milliards de livres sterling, soit environ les deux tiers du budget annuel du NHS.

 

- Il est certain que ces sommes considérables seraient bien mieux dépensées pour traiter tous les patients négligés qui ont été délibérément négligés pendant le confinement et qui sont maintenant confrontés à d'énormes listes d'attente.

 

Conclusions

 

Nous disposons de traitements et de médicaments préventifs efficaces et sûrs pour le covid, il n'est donc pas nécessaire d'imposer des restrictions de confinement et les mesures associées. La pandémie est essentiellement terminée comme on peut le voir par le taux de mortalité faible et constant et par le nombre d'hospitalisations sur les quatre derniers mois.

 

Nous exigeons l'arrêt immédiat et permanent de toutes mesures de confinement.

 

Les confinements ne sauvent pas de vies, c'est pourquoi ils n'ont jamais été utilisés avant. Les libertés civiles et les libertés fondamentales ont été inutilement supprimées et cela ne doit jamais se produire de nouveau.

 

Des mesures préventives telles que l'hydroxychloroquine, la vitamine C, La vitamine D et le zinc doivent être mises à la disposition du public.

 

L'isolement doit être volontaire. Les gens sont parfaitement capables de faire leur propre évaluation des risques et doivent être libres de vivre comme ils l'entendent. Les gens doivent avoir le droit de choisir de s'isoler ou non.

 

De même, les entreprises doivent avoir le droit de rester ouvertes si elles le choisissent.

 

Nous exigeons que les médecins, les infirmières, les scientifiques et les professionnels de santé soient autorisés à s'exprimer librement et ne soient jamais censurés de nouveau.

 

Le professeur Mark Woolhouse, épidémiologiste et spécialiste en maladies infectieuses, de l'Université d'Edimbourg, membre du comité scientifique sur les comportements en cas de pandémie de grippe, affirme au gouvernement :

 

« ...Le confinement a été une catastrophe monumentale à l'échelle mondiale. Le remède a été pire

que le mal ».

 

« Je ne veux plus jamais voir de confinement national. Cela a toujours été une mesure qui n'a fait que retarder le stade de l'épidémie que nous connaissons aujourd'hui. Cela n'allait jamais rien changer fondamentalement, même si le nombre de cas a baissé ».

 

« Nous ne devons absolument pas revenir à une situation où les enfants ne peuvent pas jouer ou aller à l'école ».

 

« Je crois que le mal que le confinement cause à notre éducation, à notre accès aux soins de santé,

et aux aspects plus importants de notre économie et de notre société, sera au moins aussi grave que la maladie du Covid-19 »(1).

 

L'Alliance Mondiale des Médecins est entièrement d'accord avec les propos du professeur Woolhouse, il a raison ! Nous ne devons plus jamais être confinés !

 

NB : le terme "covid" a été utilisé pour représenter Sars-CoV-2 et Covid-19

 

Signez la lettre ouverte

 

Références

 

Introduction

(1) https://www.bmj.com/content/369/bmj.m1375

  1. https://edition.cnn.com/2020/06/08/health/coronavirusasymptomatic-spread-who-bn/index.html

www.ncbi.nim.nih.gov/pmc/articles/PMC7219423/

  1. https://www.england.nhs.uk/statistics/wp-content/uploads/sites/2/2020/09/COVID-19-total-announced-deaths-28-Septembre-2020.xlsx

 

Confinement

  1. https://www.telegraph.co.uk/news/2020/05/23/lockdownsaved-no-lives-may-have-cost-nobel-prize-winner-believes/

    (2)https://www.thetimes.co.uk/article/professors-model-forcoronavirus-predictions-should-not- have-been-used-z7dqrkzzd

    (3)https://www.thelancet.com/journals/eclinm/article /PIIS2589-5370(20)30208-X/fulltext

 

Dommages collatéraux

  1. https://www.bmj.com/content/369/bmj.m1931

(2)https://time.com/5820556/ventilators-covid-19/

(3)https://drmalcolmkendrick.org/2020/05/11/how-to-make-acrisis-far-far-worse/

(4)https://www.qni.org.uk/news-and-events/news/major-newsurvey-of-care-home-leaders-confirms-severe-impact-of-covid-19/

  1. https://www.bbc.co.uk/news/health-53300784

  1. https://www.telegraph.co.uk/news/2020/07/19/lockdown-maycost-200k-lives-government-report-shows/

 

 

Certificats de décès

  1. https://www.spectator.co.uk/article/the-way-covid-deaths-arebeing-counted-is-a-national-scandal

  1. https://www.telegraph.co.uk/news/2020/09/18/almost-onethird-covid-deaths-july-august-primarily-caused-conditions/

 

Ruine économique

  1. https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/coronavirus-lockdown-job-losses-emploi-récession-universités-essex-study-a9472966.html

 

Censure

  1. https://www.theguardian.com/society/2020/apr/09/nhs-staffforbidden-speaking-out-publicly-about-coronavirus

 

Tests

(1)https://www.bmj.com/content/bmj/369/bmj.m1808.full.pdf

(2) https://www.spectator.co.uk/article/how-many-coviddiagnoses-are-false-positives-

(3)https://www.cebm.net/covid-19/infectious-positive-pcr-testresult-covid-19/

  1. https://lockdownsceptics.org/lies-damned-lies-and-healthstatistics-the-deadly-danger-of-false-positives/

https://www.nytimes.com/2020/08/29/health/coronavirustesting.html

  1. https://www.anhinternational.org/news/why-your-positivetest-result-is-likely-wrong/

  1. https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/895843/S0519_Impact_des_faux_positifs_et_négatifs.pdf

  1. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIISO-140-6736(20)30868-0/fulltext

  1. https://aapsonline.org/covid-19-what-does-a-positive-pcr-testmean/

 

HCQ

(1)https://www.newsweek.com/key-defeating-covid-19-alreadyexists-we-need-start-using-it-opinion-1519535

(2)https://www.ijidonline.com/article/S1201-9712(20)30534-8/

  1. https://www.theguardian.com/world/2020/jun/03/covid-19-

  1. https://www.thelancet.com/lancet/article/s0140673620313246

  1. https://aapsonline.org/hcq-90-percent-chance/

(6)https://aapsonline.org/patients-need-ability-to-choosehydroxychloroquine-states-aaps/

(7)https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1232869/

 

Prévention

  1. https://www.bmj.com/content/368/bmj.m1101/rr-10

(2)https://doi.org/10.1016/j.jsbmb.2020.105751

(3)https://doi.org/10.1016/j.virusres.2020.198148

 

Conflits d'intérêts

  1. https://www.telegraph.co.uk/news/2020/09/23/revealed-sirpatrick-vallance-has-600000-shareholding-firm-contracted/

  1. https://www.telegraph.co.uk/news/2020/03/13/chris-whittygoing-viral/

  1. https://aapsonline.org/cdc-compromised-by-bias-andconflicts-of-interest/

  1. https://www.statnews.com/feature/prescription-politics/prescription-politique

 

Conclusion

(1)https://www.express.co.uk/life-style/health/1320428/Coronavirus-news-lockdown-mistake-seconde-vague-Boris

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

réforme des retraites 15/11/2020 02:27

Voilà à quoi sert l'état d'urgence sanitaire : samedi soir à 19h : les sénateurs républicains et de l’UDI viennent de voter en douce, majoritairement, la réforme des retraites largement désapprouvée par les Français par le biais d’un amendement à la loi de finances sur la sécurité sociale déposé par un sénateur républicain médecin (!), profitant de la crise pandémique et du confinement des français : 43 ans de cotisations et départ à la retraite à 63 ans.
https://blogs.mediapart.fr/gabas/blog/151120/la-reforme-des-retraites-adoptee-en-douce-au-senat
https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/retraites-le-senat-propose-de-repousser-l-age-de-depart-a-63-ans-en-cas-d
http://www.senat.fr/scrutin-public/2020/scr2020-23.html
https://www.youtube.com/watch?v=Hrb1MPcub70&feature=emb_logo

STENDEK 14/11/2020 17:48

CHEMTRAIL ? https://gloria.tv/post/jyAaeX8FB2Ac2Wh6wknNLTqUB