Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Vaccin génique : essai thérapeutique à grande échelle, vous êtes le cobaye

8 Janvier 2021, 05:32am

Vaccin génique : essai thérapeutique à grande échelle, vous êtes le cobaye

Vaccin génique : essai thérapeutique à grande échelle, vous êtes le cobaye

Publié le 05/01/2021 à 10:03

 

Dr Gérard Delépine pour France Soir


 

Tribune : Depuis deux décennies, les gens regardent des fictions fantastiques et de plus en plus rarement des histoires tirées de la vraie vie ou de la grande Histoire. Cela explique -t-il l’extraordinaire plasticité de trop d’entre nous au scénario vaccin génique. Si celui-ci arrivait à se mettre en place à grande échelle, (ce qui est douteux vu le nombre d’incidents dont des morts rapides), les eugénistes auraient enfin leur expérimentation sur l’avenir de l’homme, selon leur désir schizophrénique délirant où le profit n’est pas le seul déterminant à la volonté de quelques illuminés.

 

Faust est parmi nous

Le vaccin génique est -il fiable ?

« Les rapports des médias grand public, donnant l’impression que ces vaccins se sont révélés efficaces et sûrs ne sont pas des preuves et ils ne sont pas basés sur la science. Ils sont basés sur la politique et ils rapportent des babillages pseudo-scientifiques dangereux, se faisant passer pour du journalisme scientifique. » nous dit le Guardian.

Curieusement, les français une nouvelle fois se taisent, et pour nombre d’entre eux se laissent faire, et même si ce n’est que 40 % d’entre eux, c’est encore énorme.

 

 Se faire vacciner ou autoriser qu’on vaccine sa grand-mère en Ehpad (à moins qu’elle ne soit désagréable et ait un bel héritage) est simplement incompréhensible, en l’absence totale d’informations scientifiques sur ces vaccins qui n’en sont qu’au tout début des essais cliniques, et n’ont même pas subi d’essais chez l’animal. Même Mr Vaccin, le professeur Fischer qui connait bien les expérimentations sur les ARN messager à l’origine des premiers traitements sur cette base pour des maladies létales, ne s’est pas engagé sur l’innocuité des vaccins géniques.

 Certes les médias officiels ne lésinent pas sur la mise en condition mais tout de même…

La suite

 

 

Commenter cet article

news vaccins/cobayes 08/01/2021 17:13

Il y a du lourd :
1/Le vaccin Moderna a été officiellement autorisé en France par la Haute autorité de santé et peut être utilisé chez les personnes de 18 ans et plus, y compris les plus âgées estime ce vendredi la Haute autorité de santé (HAS). Autant dire qu'il n'y a pas de vérification des autorités de santé françaises puisque ce vaccin est validé en seulement 24h après avoir reçu l'autorisation de commercialisation européenne. Peu importe la sécurité des français, ils s'alignent ; ce n'est pas professionnel. https://www.ladepeche.fr/2021/01/08/apres-le-vaccin-pfizer-le-vaccin-moderna-autorise-officiellement-en-france-contre-le-covid-19-9299909.php

2/ autre joyeuseté : O. Véran interdit aux français de pouvoir choisir entre un vaccin ARN ou classique. Comme les deux vaccins anti-Covid commercialisés en France, ceux de Pfizer et de Moderna, présentent la même efficacité et les mêmes indications (tu parles ? ils se sont eux-mêmes auto-évalués, donc aucune impartialité), «il n’y a pas lieu de poser la question du choix», a déclaré le 7 janvier Olivier Véran à BFM TV. Les autres vaccins à venir seront soumis à la même règle.«Nous aurons d'autres vaccins, il y en a trois autres qu'on attend assez rapidement. Si les indications sont les mêmes que pour les deux premiers, vous serez vaccinés par l'un ou l'autre, indistinctement», a-t-il ajouté, «comme ce sera le cas dans le monde entier».On ne nous donne même pas le choix du vaccin synthétique ( ARN ou ADN, OGM mais surtout pas naturel, soit à virus inactivé) pouvant mettre en jeu notre intégrité physique avec des risques vitaux, alors qu'ils n'utilisent pas la même technique ni les mêmes composants. C'est une décision tyrannique et irresponsable et prouve que nous sommes réellement des cobayes pour ces gens là qui nous méprisent et s'assoient sur les conventions internationales; ils sont dangereux. Il s'assoient sur le code de Nuremberg et la convention d'Oviedo protégeant les droits humains et applicables en cas d'expérimentation médicale humaine et de médecine génique. C'est choquant ! Nous n'aurons même pas le choix du poison.
https://fr.sputniknews.com/france/202101081045036304-voici-pourquoi-les-francais-ne-pourront-pas-choisir-la-marque-du-vaccin-anti-covid-selon-veran/

(suite) 08/01/2021 17:14

3/ problèmes au niveau de la façon d'injecter : les précautions d'emploi sur les notices de pfizer ne sont pas respectées : Pfizer prévient : « Ne pas injecter ce vaccin par voie intravasculaire (dans les vaisseaux sanguins), sous-cutanée (dans la couche de graisse directement sous la peau) ou intradermique (dans le derme). »Pourtant sur de nombreuses photos de ces injections, on peut voir les soignants pincer la peau des patients, pour inoculer le vaccin, ce qui correspondrait à la technique employée d'une injection sous-cutanée. Dans la première version de son « guide d'organisation de la vaccination en Ehpad et dans les unités de soin de longue durée », datée du 22 décembre, le ministère de la santé fait des préconisations aux médecins et infirmiers chargés de l'injection, conseillant d'employer une technique d'injection sous-cutanée, pour réaliser une injection intramusculaire. Ainsi ces incompétents ne tiennent pas compte des modes d'administration imposés par le fabricant, ce qui peut mettre en danger la vie des vaccinés.
https://www.leparisien.fr/societe/vaccin-pfizer-un-couac-initial-dans-la-facon-d-injecter-07-01-2021-8417814.php
4/ La cerise sur le gâteau : L'injection de la 2e dose du vaccin Pfizer pourra être différée "jusqu'à 6 semaines au lieu de 3" La France va suivre l'exemple du Royaume-Uni ou du Danemark en différant l'injection de la deuxième dose de vaccin afin de vacciner une première fois plus de Français. Cette recommandation provient d'un avis de l'Agence du médicament (ANSM). Dans un communiqué, BioNTech a toutefois prévenu que "l'efficacité et la sécurité du vaccin n'ont pas été évaluées pour d'autres calendriers de dosage".
https://www.bfmtv.com/sante/l-injection-de-la-2e-dose-du-vaccin-pfizer-pourra-etre-differee-jusqu-a-6-semaines-au-lieu-de-3_AD-202101070359.
https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/vaccin-rien-ne-garantit-l-efficacite-maximale-si-la-seconde-injection-est-retardee-previent-bio-ntech_AD-202101050182.html
https://ansm.sante.fr/content/download/189689/2483799/version/2/file/20210107_Avis_ANSM_Seconde_dose_vaccin_Comirnaty_2.pdf
C'est clochemerdesque et on a réellement affaire à des pieds nickelés qui font tout et n'importe quoi et nous traitent non pas avec humanité mais bien comme des cobayes et du bétail pour procéder à des vaccinations de masse sur un peuple esclave pour engraisser les labos.

Minus Habens 08/01/2021 07:56

Bonjour,

Il très regrettable que le Dr Delépine cite le Guardian car il y a trouvé ponctuellement un article qui semble aller dans son sens. Mais il ignore que le Guardian, tout comme la BBC sont les principaux effecteurs (terme militaire, mais c'est bien de guerre à mort qu'il 'agit) de la société semi-secrète "Fabian Society" fondée en 1884 (date maquillée en 1984 par Orwell alias Blair qui en était membre). Son nom bizarre provient de celui du général romain Fabius surnommé "cunctator", c'est-à-dire "le temporisateur", qui réussit à vaincre les Carthaginois. Sa tactique consiste à éviter le combat autant que faire se peut tout en usant l'adversaire et n'hésitant pas à reculer momentanément (repli élastique de la Wehrmacht), jusqu'à être en mesure de lui donner l'estocade finale alors qu'il est en position de force. D'ailleurs, le vitrail de la FS, qui comporte un écusson représentant un loup revêtu d'une peau de mouton, et dessiné par le communiste Bernard Show, qui en était un membre éminent, se passe de tout commentaire. Les chercheurs trouveront facilement ces images et des tas d'autres renseignements sur le Web.