Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Signez l'appel du collectif des associations citoyennes

21 Octobre 2014, 18:02pm

Publié par Ciel Voilé

L’appel du collectif

 

Le 15 octobre 2014

Pas de société solidaire sans associations citoyennes

Appel pour la reconnaissance du rôle fondamental des associations dans la construction d’une société solidaire et démocratique

Avec la signature de la Charte d’engagements réciproques le 14 février dernier, l’État et les représentants des collectivités territoriales ont reconnu l’apport déterminant des associations à la vie démocratique et à la cohésion sociale. Le Premier ministre a même décidé de mettre en avant le rôle essentiel du monde associatif en décrétant 2014 « année de l’engagement associatif ».

Malgré ces grands discours officiels, l’année 2014 est, au contraire, marquée par un recul considérable du soutien public à la vie associative :

  • réduction des dépenses publiques en 2015-2017, d’une ampleur inédite, qui risque d’entraîner la diminution d’un tiers des financements publics aux associations (État, collectivités, caisses d’assurances-maladie, CAF, etc.) à l’horizon 2017 ;
  • projet de loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République, qui méconnaît la participation citoyenne sur des territoires de vie et risque d’asphyxier plus encore les associations locales, dès lors qu’elles n’auront plus qu’un seul financeur public ;
  • projet d’obligations à impact social étudié par le gouvernement, qui propose de mettre en place des partenariats public-privé pour le financement des associations, les réduisant à un rôle de simples exécutants et permettant à des opérateurs commerciaux de réaliser des profits sur l’action sociale ;

Le financement privé (obligations à impact social, financement participatif/crowdfunding, mécénat, augmentation du prix des prestations) a déjà montré ses limites et reste une chimère. La quasi-obligation faite aux associations de recourir aux emplois précaires et sous-qualifiés (emplois d’avenir, CUI/CAE, etc.) ou au dispositif service civique fragilise encore plus la conduite des projets associatifs. En aucun cas, ces artifices de gestion ne sauraient compenser le désengagement de l’État et des collectivités.

Toutes ces mesures se traduiraient, si rien n’est fait, par des millions de personnes exclues des activités associatives, par la perte de centaines de milliers d’emplois, et par une disparition accélérée des associations. Remettre en cause le rôle des associations dans la démocratie et le pouvoir d’agir des citoyens ne peut que favoriser la violence et la désespérance civique.

Les signataires demandent :

  1. la mise en place de financements stables et garantis pour les associations qui contribuent à l’intérêt général et agissent au service du bien commun ;
  2. l’arrêt effectif des injonctions à la concentration et au recours aux financements privés, qui dénaturent le sens de l’action associative, ainsi que l’abandon immédiat du projet d’instaurer en France un système dit d’ « obligations à impact social » ;
  3. que la « vie associative » soit une compétence partagée entre tous les niveaux de collectivités dans le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République, afin de permettre les coopérations et les cofinancements ;
  4. le renforcement de la concertation citoyenne et de la co-construction de politiques publiques, notamment par des chartes d’engagements réciproques associations-collectivités ;
  5. une évaluation publique et contradictoire des conséquences des restrictions budgétaires et de la réforme territoriale sur l’action associative ;
  6. l’affirmation claire, par les pouvoirs publics, de l’exonération de droit des règles européennes en matière de concurrence des activités associatives contribuant à l’intérêt général et au bien commun.

 Version imprimable de cet Appel  ICI (pdf)   – Pour recueillir des signatures « manuelles » ICI (pdf)

 

Signez l’appel dès aujourd’hui !

Signer l’appel à titre individuelSigner l’appel au titre d’une organisation

——

Les derniers signataires :

Voir les commentaires

Chemtrails et radar Nexrad sur l'île Amsterdam

20 Octobre 2014, 15:04pm

Publié par Ciel Voilé

 


 

Voir les commentaires

Traînées d'avions : auditions et vote d'une enquête publique sur les chemtrails en Californie

18 Octobre 2014, 12:13pm

Publié par Ciel Voilé

 


 

 

Lisez aussi  article du 3 août 2014

 

Vote d'une enquête publique sur les traînées d'avions en Californie du Nord

Voir les commentaires

Géo-ingénierie et intoxication aux métaux lourds

12 Octobre 2014, 17:22pm

Publié par Ciel Voilé

 


 

 

N Morgan – Le 10 octobre – Traduction Ciel voilé

http://beforeitsnews.com/beyond-science/2014/10/heavy-metals-in-atmosphere-autism-add-illness-video-2447790.html


Beaucoup doutent encore des programmes de géo-ingénierieet du danger qu'ils représentent pour nous et notre environnement. Beaucoup se plaignent de divers symptômes, d'asthme, de la maladie des morgellons. Demandons-nous ce que ces toxines provoquent exactement dans notre corps. L'autismeet d'autres maladies ont-ils un lien avec les métaux lourds pulvérisés dans l'atmosphère par les programmes de géo-ingénierie en cours ? Dans l’extrait d’interview ci-dessous, Dane Wigington  explore la position du gouvernement américain sur les pulvérisations de produits chimiques effectuées dans l'environnement et la santé des enfants et des adultes.

De nombreuses étudesont établi un lien entre la toxicité des métaux lourds tels que le plomb, le mercure et l'aluminium avec un large éventail de maladies et de  problèmes de santé qui endommagent  gravement les poumons, le cerveau, le cœur, le foie, les reins, les os, le tube digestif, le système reproducteur, et l’ADN.

La toxicité des métauxest liée à toutes sortes de problèmeset de maladies et beaucoup de genspensent qu’il s’agit simplement du vieillissement. De nombreux médecins y répondent en prescrivant des médicaments. Les écoles de médecine n'ont pas formé les médecins sur les dangers de la toxicité des métaux lourds. Si vous demandez à votremédecin de vérifier les métaux lourds parce que vous  vous sentez  lourd, fatigué, déprimé ou ressentez des douleurs articulaires ou des courbatures chroniques sans raison, trop souvent, il rejettera votre demande vous prescrira probablement un antidépresseur.

concentration

Quels sont les symptômes les plus fréquents pouvant nous orienter vers la thèse de l'empoisonnement aux métaux lourds?

■Grande fatigue inexpliquée et constante, augmentant au fil du temps
■Maux de tête
■Douleur au dos (souvent dans le haut) aux cervicales et/ou aux membres
■Apathie
■Troubles psychiques (instabilité de l'humeur, timidité, repli, angoisse, dépression, irritabilité, agressivité, accès de colère, nervosité, difficultés décisionnelles, instabilité émotionnelle)
■Difficultés cérébrales (mémoire,
, on ne trouve pas ses mots, on se trompe de plus en plus souvent de mot)

■Troubles digestifs (diarrhées ou constipation ou douleurs abdominales)
■Troubles du sommeil (insomnies ou hypersomnies)
■Problèmes dans la bouche (dents qui bougent, aphtes à répétition, inflammation, gonflement, saignement des gencives, sècheresse buccale ou au contraire hyper-salivation, brulures dans la bouche, goût métallique, pigmentation noirâtre ou grisâtre de la muqueuse)
■Sinusites et maux de gorge à répétitions
■Autres infections à répétitions, mycoses, herpès
■Hypoglycémie (coups de pompe inexpliqués fréquents avec sensation de faiblesse)
■Spasmes ou crampes musculaires ou contractions involontaires (tremblements des paupières, etc...)
■Problèmes de peau
■Allergies
■Difficultés de respiration, oppression dans la poitrine
■Candidoses récidivantes


Ces signes avant coureurs subsistent quelques semaines, quelques mois, voire des années avant que l'intoxication chronique ne se révèle ouvertement, par des problèmes plus graves, tels que:

■Fibro-myalgie
■Vertiges résistants aux traitements
■Déclin cognitif
■Troubles de la sensibilité (perturbation dans le toucher, l'odorat, la vision, l'audition)
■Fourmillements, engourdissements et/ou gonflement des extrémités
■Tremblements des mains, des lèvres, des paupières
■Grande faiblesse générale et manque d'énergie
■Élocution difficile
■Photophobie
■Électro-sensibilité
■Syndrome sec
■Maux d'estomac
■Fièvres persistantes
■Douleurs articulaires et/ou musculaires
■Pertes de cheveux ou cils
■Eczéma
■Troubles cardiaques
■Troubles auditifs (acouphènes)
■Troubles visuels (champ visuel rétréci)
■Hyper/hypo-thyroïdie
■Névralgie faciale
■Difficultés de coordinations de mouvements
■Problèmes de la bouche (inflammations, coloration cuivrée-orangée de la muqueuse buccale, tâches noires et/ou violettes sur les gencives)
■Tics
■Tétanie
■Idées fixes
■Mouvements involontaires
■Affaiblissement du système immunitaire provoquant une très grande sensibilité aux infections
■Avortement spontané
■Malformation du fœtus, trisomie, spinabifida et autisme
■Sclérose en plaques
■Sclérose Latérale Amyotrophique
■Diabète

Les métaux lourds s'accumulent dans le corps au fil du temps et ne présentent aucun symptôme perceptible dans les premiers stades. Les trois principaux métaux lourds les plus nocifs pour notre santé sont l'arsenic, le plomb et le mercure. Lors d’une étude de l'Université Brown, les chercheurs ont trouvé chez près de 23 % des femmes âgées de 16 à 49 ans, des niveaux atteignant ou dépassant la moyenne pour ces trois polluants chimiques de l'environnement - le plomb, le mercure et les biphényles polychlorés (PCB) -et pour 56 % des femmes, un  dépassement de la moyenne de deux ou plus de ces trois polluants. 82,7% des femmes avaient des niveaux  égaux ou supérieurs à la moyenne pour un ou plusieurs de ces produits chimiques toxiques.


Source:
Before It’s News

 

 

Voir les commentaires

Le wifi endommage les ovules

12 Octobre 2014, 07:04am

Publié par Ciel Voilé

 


 

Voir les commentaires

L'empoisonnement illégal de ce qu’il reste d’eau en Californie

8 Octobre 2014, 17:04pm

Publié par Ciel Voilé

  

big-pump-300x300


7 octobre 2014 - Dane Wigington -
geoengineeringwatch.org


Cet après-midi, j'ai reçu un message choquant d'un contact de l’EPA de Californie : une partie des aquifères de Californie est empoisonnée illégalement par des eaux usées industrielles hautement toxiques injectées dans les puits. Cela ressemble à un film de Steven Seagal, mais c’est réel, et cela doit être dénoncé. Cela ne peut pas être pire ou plus dément, sauf à aller plus loin dans ce sens. Les ingénieurs climatiques continuent de couper le cycle hydrologique de l'Etat de Californie, ils ont créé une sécheresse d'une ampleur sans précédent qui a causé l’épuisement quasi total de la nappe phréatique. Maintenant, quelques-uns des derniers aquifères restants pourraient être en danger de contamination permanente. Des milliards de litres de déchets industriels remplis de produits chimiques hautement toxiques ont été illégalement injectés dans des puits de Central Valley. Les gens au pouvoir poussent rapidement  la Californie à devenir un désert toxique ravagé par la sécheresse. Tous ceux qui participent à ces crimes doivent être tenus responsables, y compris les médias qui cachent tous les aspects des crimes mentionnés. Des épandages aériens de produits toxiques qui nous volent la pluie à l'empoisonnement de nos puits restants, les médias traditionnels sont complices de dissimulation. Quiconque se préoccupe de l'avenir de ses enfants doit relever les défis auxquels nous sommes confrontés. Tout le monde doit se lever et se joindre à la lutte pour le bien commun. Nous devons complètement changer le cours de la race humaine maintenant, ou nous n'aurons pas de lendemain. La structure du pouvoir mène rapidement la race humaine  à l'extinction totale. Les questions essentielles doivent être la priorité, ou bientôt plus d'autres questions n’auront d'importance. Pas d'eau, pas de vie. Eau empoisonnée, pas de vie. La géo-ingénierie empoisonne l'air, les sols et les eaux de surface. Maintenant, les puits d'injection très toxiques empoisonnent irrémédiablement ce qu’il  reste de nos eaux souterraines. Les deux doivent être immédiatement arrêtés, chacun est requis, désespérément, dans ce combat. Le document ci-dessous qui vient d’être publié doit être une alarme pour nous tous.

 

fracking-2


Documents révélant que des milliards de litres d'eaux usées de l’industrie

pétrolière ont été illégalement injectés dans les aquifères de Californie du Centre


Des analyses ont révélé des niveaux élevés d’arsenic et de thallium dans l'eau à proximité des puits.


SAN FRANCISCO Près de 3 milliards de litres d'eaux usées de l’industrie du pétrole ont été déversés illégalement dans les aquifères qui approvisionnent en eau potable le centre de la Californie et l'irrigation agricole, selon des documents obtenus de l'Etat par le Centre pour la Diversité Biologique. Les eaux usées sont entrées dans les aquifères par au moins neuf puits  d'injection utilisés par l'industrie pétrolière pour éliminer des déchets contaminés par des liquides de fracturation et d'autres polluants.


Les documents révèlent aussi que les analyses de l’Office des eaux de Central Valley révèlent des niveaux élevés d'arsenic, de thallium et de nitrates - les contaminants trouvés dans les eaux usées de l'industrie pétrolière - dans les puits d'approvisionnement en eau à proximité de ces opérations d'élimination des déchets.


« L'eau potable est l'une des ressources les plus cruciales de la Californie, et ces documents montrent clairement que les organismes de réglementation de l'État ont totalement échoué à protéger notre eau contre la pollution de l'industrie pétrolière », a déclaré Houssaye Kretzmann, un avocat du centre. « Beaucoup d'autres analyses sont nécessaires pour évaluer l'ampleur de la pollution de l'eau et la menace pour la santé publique. Mais le gouverneur Brown devrait agir rapidement pour mettre fin à la fracturation hydraulique et éviter une forte augmentation des eaux usées de l'industrie pétrolière dont la Californie n'est tout simplement pas prête à se débarrasser en toute sécurité ».


L’Agence de l’eau de l'Etat a confirmé, sans le moindre doute, qu’au moins neuf puits d'évacuation des eaux usées ont injecté des déchets dans les aquifères qui contiennent de l'eau de haute qualité censée être protégée par la loi fédérale et l'Etat.

.
Le thallium est un produit chimique extrêmement toxique couramment utilisé dans le poison à rat. L'arsenic est une substance chimique toxique qui peut causer le cancer. Certaines études montrent que l'exposition, même de faible niveau, à l'arsenic dans l'eau potable, peut compromettre la capacité du système immunitaire à combattre la maladie.

 
« Arsenic et thallium sont des produits chimiques extrêmement dangereux », a déclaré Timothy Krantz, un professeur d'études environnementales à l'Université de Redlands. « Le fait que des concentrations élevées fassent leur apparition dans plusieurs puits d'eau potable à proximité de sites d'injection d'eaux usées soulève d'importantes préoccupations concernant la santé et la sécurité des riverains ».

 
Le Centre pour la Diversité Biologique a obtenu une lettre de la Commission de contrôle des ressources en eau de l’État envoyée à l'Agence de protection de l'environnement. La lettre dit que le Conseil régional de l'eau de Central Valley a confirmé que des déchets de l'industrie du pétrole ont été déversés dans les puits d’injection vers les aquifères légalement protégés en vertu de la Loi fédérale sur la sécurité de l'eau potable. La commission reconnait également que 19 autres puits peuvent aussi avoir contaminé des aquifères protégés, et des dizaines d'autres ont reçu des déchets injectés dans des aquifères de qualité inconnue.


L'Office des eaux de Central Valley a analysé huit puits d'approvisionnement en eau sur plus de 100 dans le voisinage de ces puits d'injection. L’arsenic, le nitrate et le thallium dépassent le niveau maximum de contaminant, dans la moitié des échantillons d'eau.


Bien que l'ampleur actuelle de la contamination soit une cause de grave préoccupation, la menace à long terme posée par l'élimination illégale des eaux usées peut être encore plus dévastatrice. Le benzène, le toluène et les autres produits chimiques nocifs utilisés dans le fluide de fracturation se retrouvent régulièrement dans l'eau de reflux sortant des puits de pétrole en Californie, souvent à des niveaux des centaines de fois plus élevé que ce qui est considéré comme sûr, et ce fluide de reflux est envoyé vers des puits d'évacuation des eaux usées. La migration souterraine de substances chimiques comme le benzène peut prendre des années.


En Juillet, le service du pétrole, du gaz et des ressources géothermiques de l'Etat a fermé 11 puits d’injection de l’industrie pétrolière dans le Comté de Kern et a commencé à observer de plus près 100 autres puits qui contaminent peut-être les eaux souterraines protégées. L'Agence de protection de l'environnement, qui a l'autorité juridique ultime sur l'injection souterraine, a ordonné aux fonctionnaires de l'Etat de fournir une évaluation du risque de contamination de l'eau dans les 60 jours, et la lettre de l'état des eaux confirme que la contamination illégale a eu lieu sur plusieurs sites.


Les champs de pétrole et de gaz de la Californie produisent des milliards de gallons d'eaux usées contaminées chaque année, et une grande partie de ce liquide contaminé est injecté sous terre.La Californie possède environ 2583 puits d’injection d’eaux usées, dont 1552 sont actuellement actifs.  Les puits d'injection d'eaux usées sont situés tout au long de l'Etat, de la région de Chico en Californie du Nord à Los Angeles, dans le sud, et même comprennent des puits en mer près de Santa Barbara.


Le Centre pour la Diversité Biologique est un organisme national de conservation à but non lucratif comprenant plus de 775 000 membres et militants en ligne se consacrant à la protection des espèces menacées et des lieux sauvages.



http://www.geoengineeringwatch.org/the-illegal-poisoning-of-californias-remaining-water-supply/

 

Voir les commentaires

Permis gaz de schiste Calavon-Vaucluse : Rassemblement jeudi 9 octobre

7 Octobre 2014, 17:03pm

Publié par Ciel Voilé

  Mise à jour du 8 octobre : permis refusé !

 

 

Message de Jean Luc Robinet responsable du Collectif Gaz de schistes Provence :

 

Rassemblement du jeudi 9 octobre à 18h00 à la gare de Coustellet.

  

  

RdV aussi sur France Bleu Vaucluse  jeudi 9/10

Voir les commentaires

Non à la vaccination massive des enfants contre les papillomavirus

3 Octobre 2014, 17:02pm

Publié par Ciel Voilé

vaccin

Appel du professeur Joyeux :

http://petition.ipsn.eu/papillomavirus.php?utm_source=SIGNUPAPP_vdt&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=201409-29-HPV_VdT

http://www.professeur-joyeux.com/vaccination-massive-enfants-contre-les-papillomavirus/

1/                                         Pétition

à l’attention
du Président de la République Française,
de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé,
et de la Ministre de l’Education Nationale.


Monsieur le Président, Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Madame la Ministre de l’Education Nationale,


Le Haut Conseil de la Santé Publique préconise, dans un avis relayé par la presse, le 15 Septembre 2014 :

  • d’introduire dans les écoles la vaccination contre les papillomavirus (HPV) pour essayer de lutter contre le cancer du col de l’uterus et d’autres infections sexuellement transmissibles ;
  • d’abaisser si nécessaire à 9 ans l’âge de la vaccination, pour les filles comme pour les garçons.

Cette proposition suscite une très vive émotion des citoyens et du monde médical.

Nous sommes très nombreux à redouter que nos écoles servent de paravent pour vacciner les enfants en masse contre les HPV, sans réelle réflexion individuelle ni information transparente sur l'efficacité et la dangerosité de ce vaccin.

Rappelons que l’analyse des données de pharmacovigilance a fait état de 26 675 effets indésirables graves dont 113 cas de sclérose en plaques en lien avec ces vaccins.

Rappelons également que le seul moyen démontré de prévenir le cancer du col de l'utérus est de faire des frottis. Si des lésions précancéreuses sont trouvées, elles peuvent alors être soignées.

Le vaccin, lui, ne protège pas à 100 %, loin de là. Toutes les sources médicales s'accordent sur ce point. Il est très dangereux que les personnes vaccinées aillent imaginer le contraire.

Par la présente pétition, nous vous demandons donc de stopper le projet de vaccination de masse dans les écoles contre les papillomavirus :

  • tant qu'une efficacité raisonnable du vaccin n'aura pas été démontrée ;
  • tant que les effets secondaires du vaccin ne seront pas connus et maîtrisés ;
  • tant que la garantie ne sera pas donnée que ces vaccinations massives ne réduisent pas la vigilance préventive (frottis), seul moyen prouvé de prévenir le cancer du col de l'utérus.

Cela permettra d'éviter d’inutiles accidents et des souffrances considérables à de nombreux enfants. Vous contribuerez ainsi également à maintenir la confiance des parents et la nécessaire sérénité dans les écoles.

Veuillez agréer Monsieur le Président de la République, Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé Publique et Madame la Ministre de l’Education Nationale, l’expression de mes salutations respectueuses.

 

SIGNEZ LA PETITION :

http://petition.ipsn.eu/papillomavirus/?utm_source=JOYEUX&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=201409-24-papillomavirus

 

2/ L’expert Marc Girard sur le même sujet :

Avis du HCSP sur les obligations vaccinales - I. L’heure du coup de force tant redouté ?

jeudi 2 octobre 2014 par Marc Girard

 

http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article315

Conclusion provisoire

La gravité des menaces que cet avis du HCSP fait peser sur la sécurité de nos concitoyens, et la nécessité de s’organiser urgemment pour y résister, me conduit à interrompre mon analyse à cet endroit afin de pouvoir, sans tarder davantage [54], la mettre à la disposition du public. Dans une seconde partie à laquelle je vais continuer de travailler de toutes mes forces, je m’attacherai à mettre au jour les déterminants criminels [55] qui sous-tendent cet avis.

3 / Toujours la chimie :

  

« Face à l’industrie chimique, tout le monde est tétanisé »

par Olivier Petitjean 22 septembre 2014 - Santé publique


90 millions de substances : tel est l’héritage, non définitif, que nous lègue l’industrie chimique depuis son inexorable essor, lors de la Première guerre mondiale. Parmi elles, combien de substances toxiques – DDT, phtalates, bisphénol A, cancérogènes et autres perturbateurs endocriniens… ? Pourquoi un tel silence, une telle absence de contrôle ? Dans son livre « Un empoisonnement universel », le journaliste Fabrice Nicolino raconte l’histoire de cette industrie et comment elle a, impunément et littéralement, inondé nos vies de molécules. Une situation dont nous prenons conscience seulement aujourd’hui en constatant ses terribles conséquences, de l’explosion des cancers à celle la maladie d’Alzheimer en passant par le diabète. Entretien.

Lire la suite sur Basta

http://www.bastamag.net/Face-a-l-industrie-chimique-tout

 

 

 

 

Voir les commentaires