Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Moins de vent, moins de pluie et moins de soleil : bienvenue en géo-ingénierie !

27 Novembre 2014, 20:38pm

Publié par Ciel Voilé

191-300x198

  

10 novembre 2014 Dane Wigington  


http://www.geoengineeringwatch.org/less-wind-rain-and-sun-welcome-to-geoengineering/

La science qui étudie les effets d'une atmosphère saturée en particules est claire et inquiétante : moins de pluie, moins de vent et moins de soleil. De nombreuses études d'ingénierie de l'environnement ont constaté que les niveaux de pluie, de vent  et de soleil dans le monde aujourd'hui sont probablement bien moindres que ce qu'ils devraient être sans les aérosols chimiques qui déciment notre atmosphère. Ces études traitent des  problèmes induits par les aérosols atmosphériques, mais la plupart des articles, comme celui cité ci-dessous, ignorent l’« éléphant dans le magasin de porcelaine » qu’est  la géo-ingénierie, de loin la plus importante source d'aérosols atmosphériques. Un récent rapport de la NOAA admet même qu'ils ne savent pas d’où viennent toutes ces particules.


 http://www.noaanews.noaa.gov/stories2011/20110721_particles.html

Ces particules dans l'air empêchent les « noyaux de condensation » ( particules cent fois plus petites qu’une gouttelette de nuage) de se combiner et de tomber finalement en précipitation ou en pluie. Au lieu de cela, le processus normal de formation des nuages ne se produit plus et l'humidité atmosphérique est dispersée au loin, en un nuage artificiel d’aérosols, sans pluie, ce qui conduit à considérablement diminuer et dissiper les précipitations mondiales dans leur ensemble (même si la fréquence de pluies diluviennes isolées augmente également). L'effet visuel de ce processus transforme souvent le ciel en une voûte complètement uniforme de trainées d’avions persistantes qui s’étalent en dispersant ces aérosols. Selon le degré d'intensité des pulvérisations, le ciel peut apparaître comme un mélange de nuages naturels et artificiels, dégradés de blanc, de réseaux vaporeux, clairsemés, argentés au-dessus des  nuages naturels. On peut souvent voir ces traînées de particules par temps « partiellement nuageux » créer un ciel en strates. Bien que le vent puisse encore, bien sûr, souffler sur ce ciel chargé d’aérosols, la science disponible indique clairement que le vent et le soleil sont moindres si l'atmosphère est complètement saturée en particules (bien sûr, il y aura toujours des exceptions dépendant des conditions météorologiques relatives au vent et à la pluie, et selon les objectifs du génie climatique dans des circonstances particulières).

L'objectif déclaré de nombreux brevets de géo-ingénierie est de saturer l'atmosphère en aérosols (particules de taille extrêmement petite de l’ordre du nanomètre). Les SAG (aérosols stratosphériques de la géo-ingénierie) et SRM (gestion du rayonnement solaire) sont des abréviations désignant  les pulvérisations et les dispersions faites par des avions, à présent constantes, clairement visibles dans le ciel par toute personne qui se soucie de le regarder régulièrement. Bien que la plupart commencent enfin à se demander ce qui ne va pas à propos de la météo, très, très peu prennent le temps de l’étudier. Les médias financés par les multinationales et les météorologues, politiquement complaisants sont tous bien trop compétents pour expliquer le ciel maintenant complètement perturbé au-dessus de nos têtes, les fluctuations radicales de la température, la quasi disparition des ciels clairs, et toute une longue liste de phénomènes météorologiques anormaux qui augmente de jour en jour. Le ciel est souvent couvert d’un bout à l’autre de l’horizon de larges traînées blanches, de traînées en X et d'autres configurations en quadrillage considérées comme « normales ». Il est important de se rappeler qu'il n'y a pas d'absolu dans cette équation. Bien que les aérosols dans l'atmosphère aient des effets généraux spécifiques, comme on fait monter la pression dans le système climatique, de redoutables tempêtes se développeront aussi pour libérer cette pression.

Quiconque se donne la peine d'enquêter véritablement sur la désastreuse question de la géo-ingénierie constatera que des choses se passent dans notre ciel qui n’ont rien de normal. Dans le même temps, la plupart, sans le savoir, souffrent des effets insidieux de ces pulvérisations d’aérosols, qui silencieusement diminuent l'équilibre naturel de la nature et ont des conséquences dévastatrices. Bienvenue à la géo-ingénierie. Bien que l'étude de Stanford University ci-dessous, bien sûr ne reconnaisse pas que la géo-ingénierie soit une source d’aérosols atmosphériques, le point sur leurs effets  est désormais établi.

http://news.stanford.edu/news/2007/january24/slowwind-012407.html

 

Voir les commentaires

Epandage pleine aile et avion Safire à Toulouse

23 Novembre 2014, 10:39am

Publié par Ciel Voilé

2014 11 20 15h30 choc Toulouse bagrcsr 

  Merci à cet observateur toulousain pour ces photos et ce témoignage - Association Ciel voilé

 

g Toulouse 211114

 

« En qualité d'ambassadeur de la planète et gardien assidu du ciel, je continue à le scruter tous les jours, et le 21 novembre à 15h40, j'ai pris en photo au 600mm f 5,6 un cas rare d'épandage pleine aile, très visible. Je suis profondément dégoûté de ces actes criminels contre les humains et la planète. L'avion a déclenché son épandage au sud de Toulouse.


 A diffuser en particulier à ceux qui sont encore convaincus que la cuillère à café d'eau laissée à chaque mètre de vol par l'avion suffit à expliquer ces vomissures quotidiennes ! Le trafic aérien est censé servir l'intérêt général et non gazer la population ? Cette photo le prend en flagrant délit de faire  l'inverse. Est-ce que cela ne s'appellerait pas une maladie auto-immune ? Comment la soigner ?

En tout cas, avec de pareils épandages, il ne faudra pas s'étonner de la recrudescence de maladies diverses et du dérèglement du climat, de la flore, de la circulation naturelle de l’eau, de l'assèchement de la planète !


Safire7


Comme par hasard, la veille et l'avant-veille, partant de l'aéroport de Francazal au sud de Toulouse, il y a eu une grande série de survols de l'avion SAFIRE, spécialisé en prélèvements d'air. Leur devise : « L'atmosphère est notre laboratoire » !  Dans l’album photo, vous verrez les détails de tous les tubes qui sortent de l’avion pour prélever l'air en vol. Faut-il y voir un lien pour mesurer avant et après épandages  « spéciaux », voire « ébolisants » ?


 

 

 

Voir les commentaires

Confiance, crédibilité, autorité dans les sciences et politiques du climat

16 Novembre 2014, 09:03am

Affiche small2-212x300

Même dans la présentation du colloque, le sujet se discute entre scientifiques et politiques, le public semble accessoire. Cependant l'entrée est gratuite. Si vous êtes libres, allez-y ! Association Ciel voilé

 

http://climaconf.hypotheses.org/


Colloque organisé par Amy Dahan et Hélène Guillemot (Centre Alexandre Koyré)

Date: 20 et 21/11/2014 - Lieu : Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur, 75003 Paris

 


Présentation et programme

Ce colloque international se propose d’aborder les questions de la confiance, de la crédibilité et de l’autorité dans le domaine du changement climatique, tant au sein des sciences du climat que dans la gouvernance du problème climatique et dans l’expertise du GIEC. Il vient clôturer le projet ANR ClimaConf, qui réunit depuis près de quatre ans des physiciens du climat du Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) et des chercheurs en sciences sociales du Centre Alexandre Koyré (CNRS-EHESS). Le projet ClimaConf a été conçu en 2010, période marquée par le choc de la CoP de Copenhague, les piratages de courriels de climatologues (« climategate ») et par des critiques envers le GIEC et les sciences du climat. C’est dans ce contexte que nous avons ressenti la nécessité d’une réflexion sur la confiance dans les modèles et leurs simulations, mais aussi dans les rapports entre science et politique, vis à vis de l’expertise et de ses diagnostics, et vis à vis de la gouvernance onusienne.

Le colloque est construit autour de quatre sessions, auxquelles participeront, pour chacune, des chercheurs en sciences du climat et en sciences sociales :

1- La construction de la confiance dans les modèles et les projections du climat
2- Tensions entre science et politique autour de l’expertise du GIEC
3- L’impasse de la gouvernance climatique – repenser le cadrage
4- Science et politique du changement climatique au niveau local

Enfin, alors que la préparation de la COP 21 de Paris (2015) se profile, nous souhaitons prolonger ces réflexions lors d’une table ronde qui clôturera ces journées: Le futur du « régime » climatique à l’horizon de la COP 21 et au-delà.

> Présentation complète et programme
> Inscription à la conférence

Pour faciliter l’organisation, l’inscription est gratuite mais obligatoire

 

Voir les commentaires

Chemtrails : la guerre secrète

12 Novembre 2014, 16:18pm

Publié par Ciel Voilé

 

En septembre dernier, Jacques Daidié est parti à la rencontre, en Italie de Rosario Marciano, militant connu contre la géo-ingénierie, créateur du site www.tankerenemy.com, et de sa famille. Le présent travail est né de cette rencontre. L'association Ciel voilé remercie Rosario Marciano pour son autorisation de sous-titrage du documentaire italien dont il est le producteur :"Chemtrails : la guerre secrète". Nous remercions aussi chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la traduction : Jacques, Dominique d'Avignon, Marie de Monteux, Sébastien de St Firmin en Valgaudemard et Danielle de Gap.

 


 

Voir les commentaires

Le chlorovirus, agent pathogène qui infecte de millions de gens, vient des biocarburants

5 Novembre 2014, 17:19pm

Publié par Ciel Voilé

http://www.tankerenemy.com/2014/11/chlorovirus-il-patogeno-che-sta.html 


Le 5 novembre, 2014 – Rosario Marciano


Récemment, des scientifiques américains ont détecté chez certains sujets un virus qui infecte habituellement les algues. Ce virus semble être capable de dégrader le fonctionnement du cerveau, en particulier celui du cortex visuel.

Des chercheurs de l'Université Johns Hopkins et l'Université du Nebraska ont trouvé les gènes d'un virus qui, jusqu'à présent, n'a jamais été détecté chez l'homme. Le pathogène a été nommé ATCV-1virus (Chlorovirus ATCV-1). Il appartient à un groupe de virus qui attaquent les algues lacustres, notamment la chlorelle. Les résultats de ces études ont été publiés sur le portail  « Actes de l'Académie nationale des sciences des États-Unis d'Amérique. »

Pour déterminer si le virus a pu être à l'origine de dommages au cerveau, les chercheurs ont injecté l’ATCV-1 à des souris (sic). Six semaines plus tard, le groupe de souris avec ATCV-1 utilisait 10% de temps en plus pour sortir d’un labyrinthe. Les souris infectées montraient également des modifications de gènes de certaines zones du cerveau, considérées comme essentielles pour la mémoire et l'apprentissage. On peut se demander comment le virus en question a « sauté » d’une espèce à l’autre, et  a infecté des humains. La réponse à cette question est curieuse, si nous nous concentrons sur les biocarburants.

Le docteur Massimo Fratini a écrit: « La production de biocarburants à partir d'algues semble représenter  un moyen plus« vert » pour se déplacer en automobile,  respectueux de l'environnement et ayant des perspectives d'avenir, au point qu'un nombre croissant d'entreprises choisissent d'investir dans cette variante de biocarburant. À la lumière de cette donnée et des autres intérêts potentiellement en jeu, le Conseil National de la Recherche des Etats-Unis a mené une série d'études visant à identifier les questions de durabilité liées au développement à grande échelle des biocarburants d'algues.

Peu de gens savent que les algues et, par conséquent, les biocarburants, sont souvent touchés par des virus, par exemple le virus Phycodnaviridae à ADN double brin. Ce  sont des agents pathogènes qui attaquent les algues eucaryotes dans l'eau douce et salée. La science cherche à en savoir plus sur les bactéries et les virus qui colonisent souvent les organismes vivants et sur leurs effets qui, au fil du temps, deviennent pathogènes. La présence imposante d'engrais, de boues d'épuration dans les lacs riches en nutriments et les cours d’eau, a facilité la floraison de cyanobactéries toxiques, causant la turbidité des écosystèmes aquatiques et tuant les poissons, les plantes et les invertébrés.

Les cyanobactéries, aussi appelées les algues vertes, en fait, contiennent des poisons naturels puissants connus : les cyanotoxines. Parmi celles-ci la microcystine, une substance qui provoque des lésions du foie chez l'homme. Toutes les cyanobactéries ne produisent pas des microcystines, mais il est de plus en plus évident que le système d'eau douce, plein de nutriments,  produit  plus de cyanobactéries nocives que bénignes, surtout au printemps et en été.

Généralement, en effet, elles se développent à des températures plus élevées que les autres espèces de phytoplancton, tels que les diatomées et les algues vertes. Comme mentionné précédemment, des traces de chlorovirus ATCV-1communément trouvées dans les lacs d'eau douce, ont été détectées dans les prélèvements de gorge de plus de 40% des participants au  dépistage scientifique. »

Nous savons aujourd'hui que les biocarburants ont commencé à être utilisés dans l'aviation alors même que  les algues utilisées dans la production de ces carburants sont infectées par le ATCV-1 virus, les débris contaminés diffusés par le moteur de l’avion dans la biosphère sont dispersés partout dans le monde, en particulier dans l’air que nous respirons. Ainsi, certaines souches virales résistantes, dans des conditions thermiques et environnementales exceptionnelles survivent dans le pharynx. En effet, on en a  trouvé dans la gorge des sujets en question.

Dans l'étude intitulée : « Chlorovirus: pas dans votre plante de tous les jours »,  signé par James L. Van Etten et David D. Dunigan, publié le 17 Novembre 2011 dans la revue « US National Library of Medicine », on peut lire :

« Avec l’intérêt croissant pour l'utilisation des algues dans la production de biocarburants, il est évident que les agents pathogènes, notamment les virus, affectent la production. On a découvert récemment que ces virus infectent les algues. Les virus des algues sont potentiellement un sérieux problème, puiqsu’ils infectent les plantes supérieures. Les virus des algues  sont également une source largement inexplorée par le génie génétique, d'éléments génétiques des plantes supérieures. Certains virus d'algues ont été récemment séquencés ou sont en train de l’être. L'analyse génétique moléculaire de ces virus sera une étape importante pour la bio-ingénierie ». 

Il en résulte alors que les experts en biotechnologies sont bien conscients de la contamination potentielle en dehors des écosystèmes lacustres, en provenance  des cultures de « biocarburants » et une fois de plus, uniquement pour des raisons de profit, la production à grande échelle est maintenant un fait. Par conséquent, le Chlorovirus a l’opportunité de dépasser les obstacles naturels où il était confiné.

Récemment, un activiste a recueilli un échantillon de retombées de poussières (sur le balcon de sa maison)  suite à des opérations de géo-ingénierie illégales. Leur analyse au microscope met en évidence la présence inquiétante de  Chlorovirus, comme le montrent les images ci-jointes. Nous sommes donc face à une contamination incontestable de l'environnement (des études médicales récentes le confirment), parce qu'il est impuissant face à cet agent pathogène dangereux, typique des écosystèmes lacustres et  maintenant capable d'infecter des millions de personnes par l’air. Ce n’est pas un fantasme, mais la réalité, car beaucoup de compagnies commerciales, au moins depuis 2011, utilisent les biocarburants pour leurs transports.

Cet article a été mis au point en collaboration avec le Dr Massimo Fratini (Département de sciences radiologiques, oncologiques et pathologiques).

Sources:


- Isolement et caractérisation d'un nouveau type de chlorovirus qui infecte une souche de Chlorella endosymbiotique de l’ heliozoon Acanthocystis turfacea :
http://vir.sgmjournals.org/content/86/10/2871.full
- Le nouveau virus des algues qui peut vivre dans votre gorge et affecter votre cerveau :
http://modernnotion.com/new-algae-virus-may-impacting-people-think/
- Un virus géant des algues  peut altérer le cerveau humain :
http://www.weather.com/health/freshwater-algae-virus-may-hurt-human-brain-20141031
- Virus d'algues trouvés chez l'homme, l'activité du cerveau ralentit :
http://news.sciencemag.org/biology/2014/10/algal-virus-found-humans-slows-brain-activity
- Chlorovirus ATCV-1 :
http://phys.org/news/2014-10-algae-virus-dna-humans.html
- Un mystérieux virus d'algues peut réduire la capacité cognitive des êtres humains :  
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20141029.OBS3489/le-mysterieux-virus-d-algue-peut-il-reduire-vos-performances-cognitives.html
- Chlorovirus: pas le virus des plantes de tous les jours :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3259250/
- Les États-Unis et l'Espagne étendent leur coopération sur les biocarburants pour l'aviation :
http://www.rinnovabili.it/mobilita/usa-e-spagna-rafforzano-la-collaborazione-sui-biofuel-per-laviazione852/ 

 

Les végétaux supérieursse reproduisent grâce à des graines: dont le génome de base est diploïde: Angiospermes (plantes à fleurs) et Gymnospermes (dont font parties les Conifères).

Les végétaux inférieurs grâce à des spores dont le génome est haploïde: Les Algues, les Briophytes (mousses) et les Ptéridophytes (Fougères)

Voir les commentaires

Signez la pétition : Non au Center Parc des Chambaran

3 Novembre 2014, 17:13pm

Publié par Ciel Voilé

 

Pétition de  Jessika SERAFIN  Saint-Marcellin, France

 

https://www.change.org/p/stoppez-imm%C3%A9diatement-la-construction-du-center-parcs-dans-les-chambaran


Voilà quelques années déjà que nos élus soutiennent l'implantation d'un Center Parc dans le bois des Avenières, prés du village de Roybon (Isère, 38), avec, à la clé, la création de "centaines d'emplois", et un regain d'intérêt pour notre territoire.  Mais ce projet est en réalité une aberration écologique, économique et sociale.


En effet, ce projet prévoit la construction de 1021 "cottages", d'un complexe aquatique (l'AquaMundo), d'une boîte de nuit, d'un bowling, d'une salle de sports, de commerces et de restaurants sur une surface de 250 hectares de forêt (sur les 7300 que compte la forêt des Chambaran). Le massif abrite 35 espèces animales et végétales protégées, dont certaines menacées. Plusieurs corridors biologiques vont être "coupés" du reste de la forêt. C'est tout un écosystème et un réservoir de biodiversité qui vont être rasés au bulldozer.


Une grande partie du massif est recouvert de zones humides protégées par la Loi sur l'Eau qui jouent un rôle stratégique dans le fonctionnement de l'aquifère (nappe d'eau souterraine et réservoir naturel d'eau douce). Le projet Center Parcs détruirait 62 hectares de ces zones humides qui constituent notre patrimoine commun. Pour rappel, on sait que 3/4 des zones humides françaises ont disparu. L'aquifère des Chambaran est l'une des plus importantes ressources en eau de la région Rhône Alpes. L'imperméabilisation des sols (31,5 ha) impactera à terme les ressources en eau de la nappe, et par là les réserves en eau potable de toute une région, alors que l'on demande déjà aux habitants de restreindre fortement leur consommation d'eau durant la saison estivale pour cause de sécheresse accrue, on estime qu'il faudra 1,2 million de litre d'eau par jour pour alimenter ce village de loisirs qui accueillera entre 5000 et 5500 personnes/jour à l'année ! Il a été décidé par arrêté préfectoral que le groupe Pierre & Vacances puisse "puiser" à volonté dans cette réserve d'eau douce, au mépris des générations futures et des recommandations des experts qui pressent les pouvoirs publics de protéger et sauvegarder les réserves en eau de notre planète ! L'AquaMundo, c'est cette "bulle" tropicale, chauffée en continu 365 jours/an à 29°C, et composée de toboggans, activités aqualudiques, rivières tropicales, piscines à vague. Cette bombe énergivore, très gourmande en eau, va recréer artificiellement l'illusion d'un paradis exotique avec ses plantes acclimatées pour une population d'occidentaux désabusés. C'est cette « manne financière » que voudraient voir s'arracher les élus de notre région ?! Mais cette population de touristes écervelés ne nous intéresse pas, nous voulons continuer à profiter gratuitement des plaisirs simples d'une forêt, qui, elle, a toujours tenu ses promesses.


Le prix à payer sera malheureusement bien plus élevé que l'estimation initiale qui en a été faite : pollutions visuelles, sonores (ballet incessant de 2000 véhicules journaliers sur une petite route de montagne, création de parkings qui vont défigurer le paysage), destruction d'espaces naturels protégés tout au long des 27 kilomètres de tuyaux de canalisations nécessaires à l'évacuation des eaux usées du Center Parcs (passage de cols, dans une zone à risques systémiques majeurs).


Le coût du projet s'élèverait au moins à 300 millions d'euros HT ! Or, on sait qu'il est encore largement sous-évalué. Combien d'années nous faudra-t-il pour rembourser cette dette immense contractée sur l'argent du contribuable, mais dont la responsabilité de la gestion finale de ce gâchis reviendra à nos enfants et petits enfants ? Qu'allons-nous léguer aux générations futures ? Il faut dire stop à ce gaspillage indécent de l'argent public !


A ce monstrueux gaspillage des ressources naturelles s'ajoute un scandalepolitico-financier sur fond de niche fiscale : le groupe Pierre & Vacances bénéficie largement d'une loi de défiscalisation (loi dite "Censi-Bouvard"), qui aurait été conçue "sur mesure" pour le promoteur immobilier. Le groupe revend ensuite les "cottages" à des particuliers naïfs qui croient réaliser un investissement rentable mais qui déchantent rapidement devant les baisses successives des loyers de leurs biens. L'argent de nos impôts sert à financer la totalité des installations du groupe grâce aux subventions pharaoniques qui lui sont accordées, alors que cet argent alimente la dette de notre pays, et contribue à la destruction de l'environnement et au pillage des ressources naturelles. De plus, le groupe accuse un bilan financier catastrophique avec de nouvelles pertes records en 2013 (-47,5 M€). Les recettes fiscales paraissent dérisoires (3 millions d'euros/an) au regard des subventions allouées par les collectivités locales. Les terrains de Roybon ont été vendus à un prix très inférieur à la normale (0,30 centimes le m2, au lieu de 18€ le m2 pour un terrain constructible), et ce grâce à un petit tour de passe-passe législatif qui n'aura échappé à personne.


Quand aux créations d'emplois, on oublie de nous préciser le grand nombre (80 %) de temps partiels (de 9 à 15h par semaine) pour 240€ par mois, dont la moitié sont des postes d'agents d'entretien. On s'interroge légitimement sur l'intérêt de subventionner lourdement sur nos impôts des emplois précaires (qui contribuent au maintien de la misère sociale durable) et une entreprise qui ne semble pas en mesure de garder son personnel (cf. Center Parcs de Sarrebourg - 30% de démissions trois mois après l'ouverture du site).


Une nouvelle étape a été franchie, puisque les travaux de défrichage du site ont commencé ce vendredi 17 octobre. Pourtant, le 23 juillet 2014, les commissaires enquêteurs de l'enquête publique "loi sur l'Eau" ont rendu leurs conclusions en émettant un avis défavorable à l'unanimité pour ce projet. Le rapport est accablant et pointe 12 dysfonctionnements majeurs. Un seul d'entre eux paraît, de toute façon, invalider ce projet, tant il est rédhibitoire.


Au mépris de cet avis ainsi que de la consultation publique, le préfet de l'Isère a publié deux arrêtés préfectoraux au titre de la Loi sur l'Eau et des éspèces protégées, autorisant Pierre & Vacances à commencer les travaux.


Les travaux de défrichement ont donc commencé, nous comptons sur vous pour relayer largement cette pétition et vous mobiliser afin de soutenir l'association "Pour les Chambaran sans Center Parcs" qui entreprend toutes les démarches administratives et les recours devant les tribunaux afin de préserver la forêt des Chambaran.


Pétition adressée à :
Serge Perraud, Maire de la commune de Roybon
Richard Samuel, Préfet de l'Isère
Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
Christian Pichoud, Vice-président en charge de l'économie touristique et de la montagne au Conseil Général de l'Isère
Alain Cottalorda, Président du Conseil Général de l'Isère

Stoppez immédiatement la construction du Center Parcs dans les Chambaran

Voir les commentaires

Conflits d’intérêts : selon l’Association Alzheimer en Californie pas de lien entre cette maladie et l’aluminium !

2 Novembre 2014, 08:57am

Publié par Ciel Voilé


15 octobre 2014 Dane Wigington - geoengineeringwatch.org

http://www.geoengineeringwatch.org/alzheimers-association-refuses-to-allow-geoengineeringwatch-org-to-sponsor-their-event/

 
L’ « Association Alzheimer » a récemment refusé à geongineeringwatch.org de parrainer leur événement de collecte de fonds prévu en Californie du Nord le 18 Octobre 2014. J’ai essayé de soutenir leur cause en achetant un stand d'information pour 500 US $, somme demandée à tous les sponsors, mais dans mon cas, ils ont refusé d'autoriser ce don. Ainsi, « l'association Alzheimer » a tenté de bloquer nos efforts de sensibilisation à la principale source de contamination à l'aluminium dans l’atmosphère mondiale. Encore plus étonnant, l’ « Association Alzheimer » nie catégoriquement tout lien entre l'aluminium et la maladie d'Alzheimer.Voici mon message à Suzanne Watroba de l'Association Alzheimer


Envoyé le mercredi 8 octobre 2014  13h24

Sujet: Re: Redding Marche pour vaincre la maladie d'Alzheimer


Bonjour Suzanne,


Notre groupe a pour objectif d’exposer le génie climatique en cours connu sous le nom de «gestion du rayonnement solaire» (SRM) et de « géo-ingénierie par aérosols stratosphériques » (SAG). L’élément principal utilisé dans les programmes de génie climatique est l'aluminium. Nous avons fait analyser en laboratoire environ 70 échantillons de précipitations du nord de la Californie au cours des dix dernières années, l'aluminium était présent en quantités très importantes dans toutes les analyses. Notre objectif est d’obtenir la divulgation au grand public de la question de l'ingénierie du climat, les effets sur la santé humaine de l'exposition aux métaux lourds toxiques due aux retombées de l'ingénierie climatique  sont désormais exponentiels. L’exposition à l'aluminium a été citée dans la recherche évaluée par des pairs pour être en lien avec la maladie d'Alzheimer et l'autisme. Notre site web et notre organisation ne vendent  rien, nous dépensons nos propres fonds pour sensibiliser le grand public à ce qu’il se passe dans nos cieux et aux effets sur la santé qui y sont liés. Dane Wigington geoengineeringwatch.org

Réponse officielle de l’association Alzheimer, reçue de Suzanne Watroba

Envoyé: mercredi, Octobre 08, 2014 16:53

Sujet: Re: FW: Redding Marche pour mettre fin à la maladie d'Alzheimer

Merci pour votre email. J’ai transmis votre demande à mon bureau d'entreprise, et mon supérieur hiérarchique estime que votre entreprise ne correspond pas à nos directives de parrainage. L'Association Alzheimer ne soutient pas que l'aluminium cause la maladie d'Alzheimer, et donc nous pensons que votre participation à notre événement ne serait pas en adéquation avec nos sponsors. Je vous  présente mes excuses pour la confusion que cela a pu causer, et vous remercie d’avoir bien voulu nous aider. Merci. Suzanne


Que cachent-ils?


Il y a d'énormes et très puissants intérêts dans l'industrie de l'aluminium, ce qui bien sûr inclus la cabale du génie climatique. Leur pouvoir s’étend jusqu’à la base et comprend le contrôle de la circulation de l'information à travers les organisations qui prétendent clairement exister pour le bien commun. Les personnes au sein de ces organisations semblent avoir perdu tout sens de l'honneur et exécuter tous les ordres de leurs bailleurs de fonds. Il est clair que l '«Association Alzheimer » ne veut pas que quiconque parle du lien entre l'aluminium et la maladie épidémique qu'ils prétendent combattre. Il est clair que l '« Association Alzheimer » aussi ne veut pas que quelqu'un fasse prendre conscience des quantités monstrueuses d'aluminium qui pleuvent sur ​​nous du fait de tous les programmes de génie climatique en cours. Donc, je vous le demande, l '« Association Alzheimer » ne serait-elle pas une fraude totale qui n'existe que pour ses propres buts? Si l’on examine toutes les informations disponibles, je pense que la réponse est claire. Toutes les associations Alzheimer des Etats-Unis devraient être contactées pour leur transmettre les données sur le génie climatique (et la contamination à l'aluminium qui lui est liée) afin qu'ils n’aient aucune excuse dans leur déni des faits. Les études scientifiques revues par des pairs prouvent maintenant le lien entre la maladie d'Alzheimer et l'aluminium, pourquoi l'Association Alzheimer nie-t-elle encore cela?


Les géo-ingénieurs discutent de la pulvérisation de l'aluminium dans l'atmosphère :
http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineer-david-keith-using-aluminum-over-10-megatons-per-year-instead-of-sulfur/


Citations :
« On ne peut plus soutenir que l'aluminium n'a pas un rôle dans les maladies neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer la preuve est très claire et croissante. Il ne devrait vraiment pas être surprenant que les personnes ayant un taux élevé d’aluminium présentent un grand nombre des mêmes symptômes que les personnes atteintes de démence, de la maladie de Parkinson, du Trouble de Déficit de l’Attention et l’Hyperactivité ( TDAH), de l'autisme et d'autres maladies neurologiques, parce que l’aluminium cible exactement ces zones de votre cerveau et du système nerveux. »

 
Des études prouvent le lien entre l'aluminium et la maladie d'Alzheimer :
 Joe Graedon, M.S, Teresa Graedon, Ph.D. | 7 Juin, 2013 |
«L'aluminium est présent en concentrations élevées dans le cerveau des patients atteints d'Alzheimer (Journal de la maladie d'Alzheimer en ligne, vol. 35, n ° 1, 2013). Il est à craindre que l'aluminium soit impliqué dans le développement de cette maladie dévastatrice (biochimie clinique, Janvier 2013) » .
http://www.globalhealingcenter.com/natural-health/new-study-links-aluminum-to-osteoporosis-and-alzheimers-disease/


http://www.thelibertybeacon.com/2014/08/05/scientists-link-the-use-of-aluminum-to-breast-cancer-autism-and-alzheimers-disease/
http://www.chron.com/news/health/article/Studies-support-link-between-aluminum-and-4586632.php
http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2014/03/22/aluminum-toxicity-alzheimers.aspx
http://www.rense.com/general37/alum.htm


La géo-ingénierie sature l'atmosphère de mégatonnes d'aluminium sous forme de nanoparticules :
http://www.proliberty.com/observer/20100306.htm



Voir les commentaires