Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

A Bergame en Italie, on étudie aussi maintenant les chemtrails à l'école!

13 Novembre 2012, 23:48pm

Publié par Ciel Voilé

 


Milena Battaglia, le 4 Novembre 2012bergamo1.jpg


La preuve de ce qui se passe au-dessus de nos têtes est tellement évidente que le déni n'a plus lieu d’être si ce n'est pour les débunkers gaspilleurs de temps ou les corrompus.

 

Libro1.jpg


Les médias ont commencé à  diffuser  de plus en plus d’informations sur la possible « bonne » utilisation de la géo-ingénierie, considérée comme l’outil miracle pour agir sur  le réchauffement mondial manipulé.


A l’évidence, pour que l’effet de l'endoctrinement soit assuré, il doit impliquer les médias et aussi le système scolaire. Voici donc  un livre «  magique »  de Sciences Naturelles de la neuvième année, plus précisément « Des éléments de sciences de la Terre » de Tarbuck et Lutgens - éditions Pearson, parlant sereinement de ce qui pour certains provient toujours, à tort, de conspirationnistes à l’esprit tordu : la géo-ingénierie et, plus précisément, le changement climatique par l'émission d'aérosols dans la stratosphère.


Le livre contient textuellement:


« Un nombre croissant de scientifiques mènent des études spécifiques pour appliquer la science et l’ingénierie actuelles à la réduction des causes du changement climatique: cette nouvelle discipline appelée la géo-ingénierie [...] La géo-ingénierie est donc présentée comme une discipline en mesure de développer des moyens de manipulation à grande échelle de l'environnement terrestre, en intervenant artificiellement sur les systèmes météorologiques  pour tenter de contrer les effets induits par l’activité humaine. [...] Pour augmenter l'albédo de la Terre et diminuer le rayonnement solaire [...] les scientifiques ont proposé d'augmenter l’obscurcissement du ciel dans certaines régions du globe, en libérant des aérosols pour créer  des nuages ​​artificiels, tandis que d'autres ont proposé d’envoyer dans l’atmosphère des milliers de tonnes de soufre, en utilisant des ballons: à la suite d'une série de réactions chimiques, le soufre formerait de minuscules particules de sulfate, et créerait un « bouclier » capable d'absorber le rayonnement solaire. »

 

libro4.jpg


Certes, si les auteurs avaient écrit baryum et aluminium au lieu de soufre, l'information aurait été plus correcte. […]

libro3.jpg

http://www.losai.eu/a-bergamo-le-scie-chimiche-si-studiano-a-scuola/#.UKLKjnKCeSr

 

Commenter cet article