Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Comment les hauts diplômés détruisent la planète

26 Février 2014, 09:00am

Publié par Ciel Voilé

 

21 février 2014 - State of the Nation © 2014 http://stateofthenation2012.com/?p=3774 

 

Traduction Ciel voilé

 

00018067

Les hauts diplômés en géo-ingénierie sont particulièrement dangereux et mortifères dans leurs actions

Cet article est le premier d'une série en trois parties qui délimite la façon dont les hauts diplômés, les professionnels du doctorat hautement accrédités du monde ont grandement contribué à son implacable destruction. Le deuxième article de cette série sera le droit : Comment les sciences juridiques ruinent la société civile. Le troisième sera : Comment les médecins ont détruit la santé. Ainsi, cela donne une vue d’ensemble. Non seulement ce n'est pas beau, mais c’est de plus en plus laid chaque jour, dans chaque sphère de vie respective.

 

Un doctorat (PhD ) est un diplôme d'études supérieures conféré à des étudiants des cycles supérieurs qui ont terminé avec succès un programme d'études universitaires supérieures dans un cadre universitaire, qui a été accrédité par un organisme de certification habilité à attribuer un doctorat. Le diplôme d'études supérieures est habituellement décerné à une personne qui a présenté une thèse sur un sujet plutôt pointu dans son domaine de recherche ou d'étude. En faisant cela, elle devient expert spécialisé dans ce créneau particulier d'enquête, de recherche et / ou d'expérimentation. C'est là que réside justement l'un des problèmes potentiels qui pousse cette personne au fiasco… pour vivre !

 

Dans le cadre de cet article, nous nous concentrerons uniquement sur ​​les doctorats décernés dans les sciences «dures», de pointe. Nous nous intéresserons en particulier aux disciplines scientifiques hautement spécialisées qui fournissent une base académique et théorique pour les différents domaines industriels et énergétiques qui prédominent dans le monde entier. Les paradigmes énergétiques profondément erronés sont particulièrement illustratifs de tant de graves défauts fondamentaux  perpétués par les scientifiques à la demande de leurs bailleurs de fonds privés et publics.

 

L'ensemble du processus d'acquisition d'un diplôme d'études supérieures révèle les problèmes inhérents à la filière doctorante. En analysant chacun de ces graves problèmes de façon systématique, il devient rapidement évident que les hauts diplômés anéantissent le monde à un rythme alarmant. En vérité, en tant que groupe de professionnels travaillant dans la recherche et le milieu universitaire,  l'industrie et les affaires, au gouvernement ou en entreprise, ils ont grandement contribué à l'effondrement continu et littéral de la civilisation post-moderne.

 

Et ils ne le savent même pas!


Il n’y a peut-être pas de meilleur exemple de la façon dont les hauts diplômés ont détruit le monde que celui de l'énergie nucléaire, toujours utilisée par les nations nucléarisées. La science de la physique nucléaire, ainsi que toutes les disciplines de la technologie nucléaire appliquées qui sous-tendent l'industrie de l'énergie nucléaire, n’en sont encore qu’à leurs balbutiements. En fait, même Albert Einstein et Enrico Fermi auraient pu sortir de leur alliance quand ils ont contribué au développement de la bombe atomique. Et pourtant, les gouvernements et les entreprises du monde ont choisi de procéder à la construction de centrales nucléaires totalement dangereuses et malsaines qui sont des bombes à retardement depuis leur création.

 

Cela ne peut se passer qu’avec la participation directe et active d’innombrables hauts diplômés dans tous les domaines liés. La conception, l'ingénierie, la construction et l'exploitation de tant de centrales nucléaires intrinsèquement viciées sur toute la planète ne pourraient avoir eu lieu sans la bénédiction et l'approbation de ces hauts diplômés du nucléaire. Les 55 centrales nucléaires, dispersées autour des quatre grandes îles du Japon sont apparues là après que beaucoup de matière grise de hauts diplômés ait justifié leur emplacement et leur construction. Comment est-ce possible ? !


Fukushima-Daiichi-nuclear-power-plant
La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et ses réacteurs endommagés par des explosions après le tsunami


Surtout à la lumière de l’absolue catastrophe qu’est devenue Fukushima à la fois pour le Japon et pour le monde entier, pourquoi les hauts diplômés ont-ils contribué par leur stature scientifique et leur influence intellectuelle à une telle entreprise erronée et mal avisée ? Ils connaissent certainement la science fondamentale pour comprendre que la première nécessité pour un réacteur nucléaire est la stabilité absolue et une implantation solide. Et pourtant, ils ont construit ces réacteurs nucléaires déficients dans une zone sismique très active. Une des régions les plus sismiques de la planète ! Voici ce qu’en dit un commentateur :


« Tout à fait délibérément, personne n'a jamais remis en cause les ramifications évidentes et profondes de la construction de 55 réacteurs nucléaires sur la zone la plus sismiquement active de la planète Terre ! Et, c’est sans compter 12 réacteurs à venir, à divers stades de planification ou de développement ».- Lettre ouverte au peuple du Japon.

 

L'extrait suivant est également très révélateur :


« Est-ce que n'importe quelle personne de bon sens peut croire que les centrales nucléaires puissent jamais être conçues, développées ou construites pour résister à des tremblements de terre de 9 sur l’échelle de Richter, ou à des vagues de 15 mètres de haut d’un tsunami ? Désolé pour l’offense, mais l’étalage d’une combinaison si mortelle d'ignorance et d'arrogance représente le comble de l'orgueil. Compte tenu en particulier des conséquences inévitables qui sont apparues à Fukushima, comment est-il possible que si peu aient vu ce résultat prédictible et catastrophique, sauf à refuser délibérément de voir ? »- Japon : Une nation en consignation Pour Armageddon nucléaire

 

Quel est le problème ? En fait, ils sont nombreux. Chaque haut diplômé travaillant pour l'industrie nucléaire japonaise aurait dû savoir que la conception même de ces réacteurs a été mise en place pour échouer. Nous ne parlons pas des défaillances d'entreprises très bien médiatisées. Nous faisons allusion à l'échec de base dans la conception et l'ingénierie dont tous les hauts diplômés auraient dû être parfaitement conscients, à moins, bien sûr, que leurs programmes d'études doctorales aient négligé de les éduquer à exercer leur bon sens. Cet échec total du milieu universitaire et de la recherche montre comment la raison humaine a fui de la plupart des institutions d'enseignement supérieur vénérées dans le monde entier.

 

N'est-ce pas de bon sens que de penser que simplement l’érosion et les contraintes de forces auxquelles un réacteur nucléaire est soumis 24 h sur 24,  à elles seules, suffiraient à provoquer une énorme catastrophe. Et que dire de l'élimination des déchets nucléaires. Comment sont-ils traités ?

 

Alors, que nous ont laissé Fukushima ... et Tchernobyl ... et Three Mile Island ...
et de nombreux autres endroits dans le monde qui n'ont jamais fait la une des journaux. Nous nous retrouvons avec des bombes nucléaires à retardement, qui couvent, dont certaines n'ont pas de solutions viables. Fukushima et Tchernobyl en particulier révèlent une ineptie et un manque d'intégrité intellectuelle  extrêmement choquants. Ils donnent aussi une piètre image des milliers de hauts diplômés qui ont permis que ces catastrophes se produisent ... par leurs contributions, par leur silence collectif, par leur manque de   recommandations judicieuses et évidentes, par leur laisser-faire, par leurs attitudes, etc…

 

Puis il y a la question des tests aveugles de l'armement nucléaire. Ce domaine particulier de la recherche et de l'expérimentation par les physiciens nucléaires défie complètement le sens de la moral, la raison, l'éthique, la logique et, oui, encore une fois, le bon sens. L’article suivant définit clairement où tous les hauts diplômés qui participent ont non seulement échoué dans leur travail, ils ont fait sauter tout le bâtiment ... sans même le savoir !

 

 Essais nucléaires: la malédiction de l'ère post moderne

Screen-Shot-2013-11-25-at-11.18.40-AM2

 

Si cette photo en dit peu sur les effets désastreux liés à l’imprudence des essais nucléaires, de simples mots sont impuissants à décrire ce qui se passe vraiment dans le sillage de ces explosions atomiques


Si vous ne comprenez toujours pas après avoir lu cet article, alors peut-être pouvez-vous lire le paradigme de la géo-ingénierie où les hauts diplômés anéantissent vraiment le monde - en temps réel!


Dans le cas où le lecteur ne serait pas au courant de la géo-ingénierie, ou d’un de ses piliers principaux – les CHEMTRAILS ou épandages chimiques aériens - les photos suivantes vous familiariseront rapidement avec ce sujet.


CHEMTRAILS : une catastrophe planétaire créée par la géo-ingénierie

 

Les images suivantes révèlent ce qui se passe dans le ciel à travers le monde 24 heures sur 24. Ce sont de vraies photos de chemtrails laissées par des avions de ligne spéciaux équipés d' appareils de pulvérisation sophistiqués conçus pour épandre des préparations uniques, toxiques, chimiques.

military 01-2image-197908-galleryv9-exlz-2

ostfriesland-2-1024x680

readers-vapour-tra 2335733k

 

chemtrails-3

 

 

Est-il possible que les docteurs de la géo-ingénierie à travers le monde croient vraiment que la libération  dans l’atmosphère de volumes faramineux de cocktails chimiques spécialement préparés va ralentir le réchauffement global, ou accélérer le « refroidissement global » ... ou arrêter le changement climatique mondial ?

 

De toute évidence, les hommes et les femmes titulaires d'un doctorat qui peuplent le royaume plutôt raréfié de la géo-ingénierie n'en ont pas la moindre idée. S'ils le font, et certains même très bien, ils sont probablement payés des sommes indues d'argent pour se taire et laisser leurs claviers tranquilles. Comment justifient-ils leur passivité et leur manque d'intégrité intellectuelle face à la crise planétaire totale – au propre comme au figuré – cela reste un mystère.

 

Il est très important de souligner que la plupart de ces mêmes titulaires d'un doctorat n’admettront même pas  l'existence des chemtrails. Certains ne peuvent même pas regarder une photo de chemtrails sans appeler le présentateur : un « théoricien du complot ».

 

Y a t-il un complot ?

 

Oui, il y a certainement un complot. Et il représente la pire des conspirations du silence, sous le soleil. Vous connaissez – le SOLEIL - omniprésent luminaire qui brille de tous ses rayons sur Terre; ou plutôt c'était avant que le ciel bleu ne soit couvert par les chemtrails à présent permanents.

 

CHEMTRAILS : La plus grande dissimulation de tous les temps

 

C'est là que les géo-ingénieurs titulaires de doctorat se sont vraiment mis dans le pétrin. Lorsque qu'un enfant peut faire la différence entre une traînée et un chemtrail, ces hauts diplômés soutiennent que c’est faux. Que vont-ils faire maintenant ? Vont-ils persister à raconter ce grand mensonge, le répétant sans cesse, le diffusant par tous les moyens, tout en soutenant la mise en œuvre de ce qu’ils ont contribué à créer.

 

Combien de docteurs universitaires, titulaires d'un doctorat de recherche, scientifiques du gouvernement titulaires d'un doctorat de haut niveau, titulaires d'un doctorat scientifique en entreprise, titulaires d'un doctorat en météorologie, docteurs en géo-ingénierie, persistent à répéter ce mensonge artificiel depuis de nombreuses années ?

 

Appeler traînée de condensation un chemtrail est plus qu'une insulte à l’intelligence; cela représente aussi leur complicité dans une agression chimique permanente contre les peuples du monde. Est-ce là l'héritage que tous les docteurs en géo-ingénierie veulent laisser derrière eux ? Veulent-ils vraiment être partie prenante de la destruction de la planète et de la mort au ralenti de la vie humaine et animale ?

satellite-chemtrails1-1

 

Comment ces docteurs en géo-ingénierie nous ont-ils entraînés vers un tel gâchis ?


Très facilement ... parce que c'est ainsi que l'ensemble du système fonctionne. Le cursus de la formation du doctorat est conçu dès le début pour enfermer tous les diplômés dans le cercle du politiquement correct. Si la géo-ingénierie et les chemtrails sont « cool », alors les docteurs disent que c’est « cool ». Quoi d’autre!

 

Jetons un regard beaucoup plus attentif à ce système qui a été méticuleusement mis en place depuis de nombreuses décennies. Vous savez que tout tourne autour du financement. Pas de financement, pas de recherche. Pas de financement, pas de publication de résultats d'expériences coûteuses. Pas de subventions gouvernementales, pas d’articles de recherche ciblés publiés à des fins politiques. Pas d’aides de présidents d'université, pas d’articles de recherche spéciaux écrits pour les entreprises. Pas de dons d'entreprises pour de nouveaux bâtiments universitaires, moins d'espace pour grandir. Au final, moins de financement disponible pour la géo-ingénierie, moins d'estime et de reconnaissance pour ces programmes d'études organisés.

 

Quant au candidat au doctorat en géo-ingénierie, endetté pour des centaines de milliers de dollars par des prêts d'études, sans  bourse ou subvention ou prêt du gouvernement: pas de thèse. Aussi: rien à manger et pas de toit sur la tête. Il semble que ceux qui obtiennent dans ce domaine l'argent ou la gloire, finalement porteront les menottes dorées qui les emprisonneront dans un pénitencier dépourvu de véritable excellence académique et d'intégrité intellectuelle.

Intégrité intellectuelle : qu’est-ce que c’est exactement ?

 

C'est ce qui manque, en particulier dans le domaine de la géo-ingénierie. Ce manque permet à un docteur en géo-ingénierie de produire des recherches et de rédiger des documents revus par des pairs qu'il sait être sans fondement. Les projets de recherche sont conçus  pour produire un résultat spécifique. Et tout ce qui concerne les lignes directrices et les paramètres de recherche est instauré pour assurer ce résultat, fixé en faveur d'un paradigme voué à l'échec, comme la géo-ingénierie.

 

Lorsque l'intégrité intellectuelle manque à ce point, ces docteurs sont prêts à dire ou faire n’importe quoi pour protéger leurs positions intenables. Ils falsifieront les données. Ils mentiront purement et simplement. Ils cacheront la vérité pour soutenir leur thèse indéfendable ou leur perspective étroite. Ils emploieront les sophismes au maximum. Ils tromperont le public, et désinformeront le gouvernement. Ils tromperont, duperont, induiront en erreur, dissimuleront, et frauderont pour gagner leur vie. En bref, ils deviendront maîtres dans l'art et la science de déployer des armes de désinformation de masse.

 

Pour répondre à la question d'une autre manière, ces géo-ingénieurs n’ont aucune once d'intégrité intellectuelle. Ou bien comment pourraient-ils donc sans motif et imprudemment participer à la dévastation de ce plan d'existence ?

Rappelez-vous, l’ensemble de l'initiative de la géo-ingénierie a commencé par un mensonge. Ce mensonge est qu'il n'y a que les traînées dans le ciel, pas de chemtrails. Les chemtrails n'existent pas, sauf dans l'esprit de « théoricien du complot ». Et pendant ce temps, ce sont les géo-ingénieurs eux-mêmes qui sont activement impliqués dans le maintien de l'un des plus grands complots connus dans l'histoire du monde. Peut-être le plus grand, à rien d'autre vraiment comparable. Oui, les chemtrails représentent la plus grande dissimulation et conspiration dans l'histoire.

Comment épelez-vous: Les maîtres du mensonge ?

 

Le complot des CHEMTRAILS coordonné par le gouvernement se poursuit sans relâche

 

 

La situation des docteurs en géo-ingénierie est assez représentative de la plupart des autres paradigmes scientifiques qui sont tout aussi profondément et fondamentalement viciés. Dans ces cas aussi, la même matrice de commande est dynamique et à l’œuvre. La seule différence est que dans les deux domaines cités dans cet essai (le nucléaire et la géo-ingénierie), l'absence de vérité et la diffusion délibérée de mensonges auront des conséquences aux proportions apocalyptiques.

 

Comme suit:

 

FUKUSHIMA : une catastrophe nucléaire aux proportions épiques

 

CHEMTRAILS : Une catastrophe planètaire créée par la géo-ingénierie

 

 

De quel genre de destruction planétaire parlons-nous ?

 

Avez-vous remarqué quelque chose de bizarre à propos de la météo ces derniers temps? Il est clair que les conditions météorologiques à travers le monde - le monde entier – vont de mal en pis, et ne se stabilisent pas.  Voilà l'un des derniers gros titres de Londres. Ironiquement, c'est la City de Londres, qui fournit et approvisionne en moyens financiers les programmes de géo-ingénierie dans le monde entier.

link
Ravages ! Les inondations ont atteint de nouvelles zones, des vents de 174 km/h provoquent des coupures d'électricité, la fermeture des autoroutes et obligent les passagers à descendre des trains. Maintenant préparez-vous à ce qu’il pleuve autant en deux jours qu’en un mois

 

Il y a eu tellement d'événements météorologiques imprévisibles et violents, à la fois fabriqués par les géo-ingénieurs et spontanément créés par Mère Nature, que l'état actuel des choses est devenu la nouvelle norme. Ce qui est vraiment très anormal. Même les événements naturels réels sont exacerbés par les programmes de géo-ingénierie et des techniques qui ont mal tourné. Soit de par leur conception, ou par accident, ou les deux. Quoiqu'il en soit, les ingrédients de base sont maintenant mis en place en permanence et garantissent des conditions météorologiques extrêmement erratiques dans le monde entier. Des tempêtes parfaites sont reçues comme si elles sont prévisibles et habituelles. Coup sur coup, l’équivalent de 500 ans de sécheresse et 1000 ans d’inondations se produisent en quelques décennies.

 

Le changement climatique mondial provoque des conditions météorologiques apocalyptiques dans le monde entier


Ce sont les modèles climatologiques émergents qui sont les plus préoccupants. Lorsque les sécheresses et les déluges peuvent débarquer à tout moment, la production agricole pour une population mondiale en croissance rapide devient un problème grave. De toute évidence, les géo-ingénieurs ont refusé d'examiner les nombreuses conséquences imprévues, les dommages collatéraux, et les effets secondaires toxiques que les chemtrails et HAARP continuent de générer à travers la planète.

 

La manipulation des conditions météorologiques provoque des ravages sur toute la planète

 

 

Conclusion :

 

Quand on écrira des livres d'histoire sur le XXI ème  siècle, ils seront remplis de cas d'utilisation abusive et grossière de la connaissance et des abus de la technologie scientifique appliquée. La géo-ingénierie qui a mal tournée remplira certainement des chapitres, si l'histoire est décrite avec précision.

 

Certes, l'aveuglement volontaire et l'ignorance feinte de l’intelligentsia constituent les plus grandes menaces pour la civilisation. Quand les docteurs du monde entier qui y  participent, donnent allègrement leur imprimatur à un tel paradigme d'ingénierie atmosphérique immature et très sous-développé, la fin est proche. Car ce n'est que par leur implication, de la phase naissante de la technologie de géo-ingénierie à la mise en œuvre actuelle des épandages chimiques aériens à grande échelle, que l'humanité se trouve dans une situation si difficile et désastreuse.

 

Si chaque météorologue aux Etats-Unis, osait aborder le problème, et appelait un chemtrail : chemtrail, le monde aurait changé du jour au lendemain. Ces hommes et ces femmes météorologues ne peuvent plus prédire quoi que ce soit avec précision. Ils n'ont rien à perdre en mettant à nu les effets des chemtrails sur leur météo locale. Chaque station météo est maintenant tous les jours démentie et leurs prévisions tombent en lambeaux parce qu’il est impossible de prévoir les futurs événements météorologiques dans un monde d’épandages chimiques aériens intensifs.

 

Peut-être devrions-nous commencer par les docteurs en météorologie et les météorologues accrédités. Ils peuvent aider l'ensemble de l'humanité à se libérer du fléau continu des chemtrails en s’unissant et en diffusant la vérité qu'ils connaissent sur l’horrible réalité. Leur quotidien est bouleversé parce que les géo-ingénieurs persistent à interférer avec la météo locale chaque fois qu'ils envoient des avions de chemtrails.

 

Il existe de nombreuses autres initiatives que chaque citoyen peut prendre pour retrouver un ciel bleu. Nous en explorerons d’autres dans les articles et essais à venir sur ce site et sur d'autres qui à présent collaborent sur ce sujet. En attendant, vous pouvez lire le plaidoyer suivant:

Le gouvernement américain commet une agression chimique contre ses citoyens

 

19501


Notes :


[ 1 ] La situation en permanence difficile des doctorants :

 

Les titulaires d'un doctorat dans une discipline universitaire sont souvent des spécialistes dans leur domaine de recherche et d'étude. En tant que tels, ils développent inconsciemment une vue très myope de leur science ou de leur art, ainsi que de la vie en général. Ce résultat est inévitable pour ceux qui analysent et scrutent, examinent et  recherchent dans un domaine très pointu. L'intellect aime compartimenter à tel point que d'autres aspects de la psyché humaine peuvent s'atrophier quand il n'y a pas d'équilibre.

 

En raison de cette éventualité, les « docteurs » (pas tous, mais beaucoup) sont connus pour éprouver la dissonance cognitive et le nier. Ils enlèvent de leur mental tout ce qui pourrait être en contradiction avec leur vision du monde plutôt petite et rigide. C'est précisément la raison pour laquelle tant de gens sont impliqués dans la « destruction  systématique du monde ». Ils accomplissent ce rôle sans le savoir, dans la plupart des cas.

 

Bien sûr, lorsque des incitations financières ou de renommée sont ajoutées au mélange, leur tendance, surtout anecdotique, à ignorer les éléments de preuve, peut s’intensifier. Un siège au conseil d'administration ou un fauteuil d'éditeur de revue professionnelle revue par des pairs sont beaucoup trop attrayants pour qu’un « docteur » les refuse. Un traitement préférentiel des subventions est une tentation irrésistible pour beaucoup sur cette voie.

 

Dans la mesure où un « docteur » en géo-ingénierie a très peu de marge de manœuvre, au risque de se faire éjecter du club, s’il veut en faire sa profession à vie, il est crucial de comprendre les pressions auxquelles il est soumis. Lorsque le domaine de  recherche / étude est si spécialisé, que peut faire un docteur en géo-ingénierie dans le monde quand il a été relevé sans ménagement de ses fonctions ?

 

Note de l'auteur :

 

Il y a un aspect très important en ce qui concerne le cursus de doctorat en géo-ingénierie qui exige l'attention. Les sciences naissantes, étroites niches comme la géo-ingénierie sont gérées comme un club exclusif. N’y rentre pas n’importe qui. Un doctorant en géo-ingénierie ou un candidat postdoctoral doit se qualifier, mais pas de la manière habituelle. Il doit prouver qu'il sera un vrai joueur d'équipe. Et qu'il ne quittera jamais le club, parce que s’il le fait ....

 

Les gestionnaires du club de géo-ingénierie s’assurent au moment de l’inscription que seuls ceux qui obéissent bien seront admis. Le processus de vérification n'est pas très différent de celui pour rentrer à la CIA ou à la NSA ou encore à l’Office of Naval Intelligence. Par conséquent, on peut imaginer combien la vie peut être difficile pour un géo-ingénieur qui reprend conscience à mi-carrière. Il se réveille un jour et tombe à la renverse tant cette discipline est hautement contrôlée et manipulée et il se rend compte qu'il ne peut pas partir, sauf en « retraite anticipée ». Même alors, il pourrait encore être redevable au système pour le reste de ses jours, même s’il est sorti du club.

 

Le problème est que, parfois, de bonnes personnes se retrouvent dans ce genre de situations. Elles traversent une nuit sombre de l'âme et prennent conscience de leur triste sort. Et elles veulent partir parce qu'elles savent que leur profession sert un programme plein de dangers et qui fait du mal aux autres ...à beaucoup d'autres.

 

Nous espérons que ces personnes trouveront le courage de quitter le club sans crainte. Les gens du monde entier prennent conscience très rapidement de ces agressions chimiques aériennes en cours. Peut-être que nous ne sommes pas loin de la masse critique de personnes nécessaires pour mettre fin à ces programmes de géo-ingénierie une fois pour toutes.

 

Si vous êtes titulaire d'un doctorat en géo-ingénierie, vous pouvez avoir envie de penser que vous êtes une partie de la solution plutôt que du problème. Après tout, vous possédez un doctorat, et les « docteurs » sont censés guérir et fournir un remède. On les exhorte surtout à « ne pas nuire».

 

2009-08-31-geoengineer

 

State of the Nation

Commenter cet article