Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Géo-ingénierie et intoxication aux métaux lourds

12 Octobre 2014, 17:22pm

Publié par Ciel Voilé

 


 

 

N Morgan – Le 10 octobre – Traduction Ciel voilé

http://beforeitsnews.com/beyond-science/2014/10/heavy-metals-in-atmosphere-autism-add-illness-video-2447790.html


Beaucoup doutent encore des programmes de géo-ingénierieet du danger qu'ils représentent pour nous et notre environnement. Beaucoup se plaignent de divers symptômes, d'asthme, de la maladie des morgellons. Demandons-nous ce que ces toxines provoquent exactement dans notre corps. L'autismeet d'autres maladies ont-ils un lien avec les métaux lourds pulvérisés dans l'atmosphère par les programmes de géo-ingénierie en cours ? Dans l’extrait d’interview ci-dessous, Dane Wigington  explore la position du gouvernement américain sur les pulvérisations de produits chimiques effectuées dans l'environnement et la santé des enfants et des adultes.

De nombreuses étudesont établi un lien entre la toxicité des métaux lourds tels que le plomb, le mercure et l'aluminium avec un large éventail de maladies et de  problèmes de santé qui endommagent  gravement les poumons, le cerveau, le cœur, le foie, les reins, les os, le tube digestif, le système reproducteur, et l’ADN.

La toxicité des métauxest liée à toutes sortes de problèmeset de maladies et beaucoup de genspensent qu’il s’agit simplement du vieillissement. De nombreux médecins y répondent en prescrivant des médicaments. Les écoles de médecine n'ont pas formé les médecins sur les dangers de la toxicité des métaux lourds. Si vous demandez à votremédecin de vérifier les métaux lourds parce que vous  vous sentez  lourd, fatigué, déprimé ou ressentez des douleurs articulaires ou des courbatures chroniques sans raison, trop souvent, il rejettera votre demande vous prescrira probablement un antidépresseur.

concentration

Quels sont les symptômes les plus fréquents pouvant nous orienter vers la thèse de l'empoisonnement aux métaux lourds?

■Grande fatigue inexpliquée et constante, augmentant au fil du temps
■Maux de tête
■Douleur au dos (souvent dans le haut) aux cervicales et/ou aux membres
■Apathie
■Troubles psychiques (instabilité de l'humeur, timidité, repli, angoisse, dépression, irritabilité, agressivité, accès de colère, nervosité, difficultés décisionnelles, instabilité émotionnelle)
■Difficultés cérébrales (mémoire,
, on ne trouve pas ses mots, on se trompe de plus en plus souvent de mot)

■Troubles digestifs (diarrhées ou constipation ou douleurs abdominales)
■Troubles du sommeil (insomnies ou hypersomnies)
■Problèmes dans la bouche (dents qui bougent, aphtes à répétition, inflammation, gonflement, saignement des gencives, sècheresse buccale ou au contraire hyper-salivation, brulures dans la bouche, goût métallique, pigmentation noirâtre ou grisâtre de la muqueuse)
■Sinusites et maux de gorge à répétitions
■Autres infections à répétitions, mycoses, herpès
■Hypoglycémie (coups de pompe inexpliqués fréquents avec sensation de faiblesse)
■Spasmes ou crampes musculaires ou contractions involontaires (tremblements des paupières, etc...)
■Problèmes de peau
■Allergies
■Difficultés de respiration, oppression dans la poitrine
■Candidoses récidivantes


Ces signes avant coureurs subsistent quelques semaines, quelques mois, voire des années avant que l'intoxication chronique ne se révèle ouvertement, par des problèmes plus graves, tels que:

■Fibro-myalgie
■Vertiges résistants aux traitements
■Déclin cognitif
■Troubles de la sensibilité (perturbation dans le toucher, l'odorat, la vision, l'audition)
■Fourmillements, engourdissements et/ou gonflement des extrémités
■Tremblements des mains, des lèvres, des paupières
■Grande faiblesse générale et manque d'énergie
■Élocution difficile
■Photophobie
■Électro-sensibilité
■Syndrome sec
■Maux d'estomac
■Fièvres persistantes
■Douleurs articulaires et/ou musculaires
■Pertes de cheveux ou cils
■Eczéma
■Troubles cardiaques
■Troubles auditifs (acouphènes)
■Troubles visuels (champ visuel rétréci)
■Hyper/hypo-thyroïdie
■Névralgie faciale
■Difficultés de coordinations de mouvements
■Problèmes de la bouche (inflammations, coloration cuivrée-orangée de la muqueuse buccale, tâches noires et/ou violettes sur les gencives)
■Tics
■Tétanie
■Idées fixes
■Mouvements involontaires
■Affaiblissement du système immunitaire provoquant une très grande sensibilité aux infections
■Avortement spontané
■Malformation du fœtus, trisomie, spinabifida et autisme
■Sclérose en plaques
■Sclérose Latérale Amyotrophique
■Diabète

Les métaux lourds s'accumulent dans le corps au fil du temps et ne présentent aucun symptôme perceptible dans les premiers stades. Les trois principaux métaux lourds les plus nocifs pour notre santé sont l'arsenic, le plomb et le mercure. Lors d’une étude de l'Université Brown, les chercheurs ont trouvé chez près de 23 % des femmes âgées de 16 à 49 ans, des niveaux atteignant ou dépassant la moyenne pour ces trois polluants chimiques de l'environnement - le plomb, le mercure et les biphényles polychlorés (PCB) -et pour 56 % des femmes, un  dépassement de la moyenne de deux ou plus de ces trois polluants. 82,7% des femmes avaient des niveaux  égaux ou supérieurs à la moyenne pour un ou plusieurs de ces produits chimiques toxiques.


Source:
Before It’s News

 

 

Commenter cet article