Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

La géo-ingénierie rendrait le ciel bleu plus blanc

13 Juin 2012, 07:20am

Publié par Ciel Voilé

Le 1er juin 2012, par Jeff Hecht

NewScientistWhiteSkyArticle1stJune2012Le ciel bleu deviendrait d’un blanc brumeux, si les géo-ingénieurs, pour lutter contre le réchauffement climatique, injectaient dans la haute atmosphère des aérosols qui dispersent la lumière. Les critiques ont déjà averti que cela pourrait se produire, mais à présent, l’effet a été quantifié.

La libération d’aérosols sulfatés dans la haute atmosphère devrait en théorie réduire les températures du globe, en réfléchissant un petit pourcentage du rayonnement solaire loin de la Terre. Cependant, les autres particules libérées disperseraient aussi davantage le rayonnement solaire restant dans l’atmosphère. Cela réduirait de 20% les rayons solaires qui atteignent le sol, et cela rendrait la lumière dispersée moins forte et plus diffuse, dit Ben Kravitz de l’Institut Carnégie pour la science à Stanford, Californie.

Cela aurait des effets en cascade pour la vie et la technologie humaine. La réduction de l’ensoleillement aurait un impact sur l’industrie du solaire qui utilise le rayonnement solaire pour le transformer en énergie. Mais l’augmentation de la luminosité augmenterait la photosynthèse dans les forêts. Cependant,  l’effet le plus visible serait au-dessus de nos têtes.

La couleur bleue du ciel clair vient de la dispersion de la lumière par les molécules présentes dans l’air. La dispersion est plus forte pour les longueurs d’ondes courtes, comme le bleu, que pour les longueurs d’ondes plus longues, comme le rouge.  Cependant, les particules des aérosols sont plus grosses que les molécules présentes dans  l’air, et elles dispersent plus fortement la lumière rouge, ce qui fait disparaître la lumière bleue dispersée par les plus petites molécules et rend le ciel plus brillant et plus blanc. 

Kravitz a calculé  de combien la dispersion de la lumière par des particules allant de 0.1 à 0.9 micromètres de diamètre  affecterait le spectre de la lumière, et comment cela pourrait influer sur la couleur du ciel. Il a découvert que le ciel deviendrait plus pâle pour tous ces diamètres. Les particules de diamètre médian rendraient le ciel bien plus blanc.

L’effet serait plus visible à la campagne où la pollution de l’air est généralement moindre, dit Kravitz. « La seule chose que vous ayez à faire, c’est d’aller dehors. »

D'importantes incertitudes demeurent, y compris la taille des particules qui serait utilisée dans les aérosols  en géo-ingénierie et  la façon dont elle peut changer au fil du temps quand les particules s’agglomèrent. Mais Craig Bohren, un météorologue et expert en diffusion atmosphérique de l’Université Park de Pennsylvanie, qui n'était pas impliqué dans la recherche, estime qu’ « il est difficile d'argumenter sur  le fait que l'augmentation du nombre des particules dans l'atmosphère va changer la couleur et la luminosité du ciel ".

 

http://www.newscientist.com/article/dn21873-geoengineering-would-turn-blue-skies-whiter.html

http://www.agu.org/pubs/crossref/2012/2012GL051652.shtml

 

Traduction Ciel voilé

Commenter cet article