Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Les globules rouges des mammifères endommagés par les toxines Bt Cry

18 Mai 2013, 11:16am

Publié par Ciel Voilé

 bloo648


Fritz Kreiss, le 6 mai 2013


Des études démontrent que les toxines Bt trouvées dans les cultures de Monsanto sont dangereuses pour le sang des mammifères, elles endommagent les globules rouges et plus encore. Les globules rouges apportent l'oxygène à tous nos tissus par le flux sanguin.


Bacillus thuringiensis (Bt) est une bactérie communément utilisée comme pesticide. C’est un micro-organisme qui fabrique des produits chimiques toxiques. On le trouve dans l'environnement, généralement isolé à partir du sol, des insectes et des surfaces végétales. Avant cette étude, on pensait qu’il n’était toxique que pour les insectes, mais cette étude prouve le contraire.


Dr. Mezzomo et son équipe de scientifiques du service de Génétique et  Morphologie de l'Institut des sciences biologiques à l'Université de Brasilia a récemment publié une étude impliquant Bacillus thuringiensis (toxine Bt) et ses effets sur le sang des mammifères. Selon l'étude, les toxines « Cry » que l'on trouve dans les cultures OGM de Monsanto comme le maïs et le soja, sont beaucoup plus toxiques pour les mammifères qu'on ne le pensait précédemment. L'étude a été publiée dans le Journal d’Hématologie et de maladies thromboemboliques (1).


Nous ne sommes pas favorables à l'expérimentation animale, nous pensons qu'elle est inutile. Il est évident que les cultures OGM causent des dommages importants à la santé humaine. Les études qui ne nécessitent pas de tests sur les animaux ont déjà démontré les dangers de la consommation d'OGM. La présente étude a malheureusement nécessité l'utilisation de souris albinos suisses pour évaluer les toxines Bt correctement. Dans le même temps, nous savons que l'existence des OGM est complètement inutile.


Les progrès du génie génétique promettent l'expression de multiples toxines Cry en plantes Bt, appelées gènes pyramidaux. Par conséquent, des études sur les espèces non-cibles font partie des exigences des protocoles internationaux pour vérifier les effets néfastes de ces toxines, et assurer la sécurité sanitaire humaine et la protection de l’environnement.


En raison de son utilisation croissante dans les activités agricoles, les toxines Bt Cry sont déjà présentes dans l’environnement, dans  le sol et l'eau. Par conséquent, la disponibilité biologique des protéines Cry a augmenté, et pour des raisons de sécurité biologique, leurs effets indésirables doivent être étudiés, principalement pour les organismes non-cibles. Des études sont donc nécessaires pour évaluer la toxicité Bt sur les organismes non-cibles; la persistance de la toxine Bt et sa stabilité dans les milieux aquatiques. Egalement les risques pour les humains et les animaux exposés à des niveaux potentiellement toxiques de Bt par leur alimentation. (1)


Ainsi, nous avons cherché à évaluer, chez des souris albinos suisses, la toxicité hématologique et la toxicité génétique des quatre Bt Cry ...


 Des scientifiques ont testé des niveaux allant de 27 mg à 270 mg sur une période de sept jours, il était remarquablement évident que les toxines Cry étaient toxiques pour le sang, même aux doses les plus faibles administrées. Les hémotoxines détruisent les globules rouges,  perturbent la coagulation du sang et provoquent la dégénérescence des organes et des lésions tissulaires.


Le nombre des globules rouges, ainsi que leur taille, a considérablement diminué, et dans la même proportion les niveaux d'hémoglobine disponibles pour fixer l'oxygène. Tous les facteurs caractéristiques des globules rouges ont subi des dommages à tous les niveaux de toxine administrés et pour toutes les protéines Cry. Les essais ont clairement démontré que les protéines Cry résultant de la toxine Bt étaient toxiques pour les cellules de moelle osseuse. Des études montrent sans exception, que ces protéines tuent les cellules sanguines en ciblant les membranes cellulaires des globules rouges.


Cry1Ab (la protéine commune au maïs Bt et au soja Bt) a induit une anémie hypochrome microcytaire chez la souris, même à la dose testée la plus basse de 27 mg / kg, et cette toxine a été détectée dans le sang de femmes non enceintes, de femmes enceintes et de leur fœtus   au Canada, supposés exposés par leur régime alimentaire. Ces données, ainsi que l'augmentation de ces toxines dans l'environnement, renforcent la nécessité de recherches plus poussées, d'autant plus que peu d’informations sont disponibles sur les effets néfastes des toxines Bt Cry sur les espèces non-cibles. (1)


Dr. Mezzomo et son équipe ne sont pas le seul groupe de scientifiques à découvrir les effets nocifs des toxines Bt. Le Professeur Joe Cummins, professeur émérite de génétique à l'Université de Western Ontario les a également étudiés (2) (3) (4). Il a conclu qu'il y a suffisamment de preuves que la toxine Bt a un impact direct sur la santé humaine en endommageant l'iléon, dernière partie de l'intestin grêle responsable de l'absorption de la vitamine B12. Il souligne également qu’il n’a pas été prouvé que le gène de la toxine Bt Cry soit le même que le gène bactérien naturel. Comme mentionné dans le premier paragraphe, ce dernier est naturellement présent dans l'environnement, habituellement isolé à partir du sol, des insectes et des surfaces végétales.


Chaque jour apporte de nouveaux renseignements sur les OGM. Nous avons tellement de preuves que ces aliments sont dangereux, et pourtant ils continuent d'être produits en masse et les sociétés qui les développent sont constamment protégées. La vérité perdure, vous avez toujours le choix de ce que vous ingérez. J'encourage chacun à la lecture de cet article à poursuivre ses recherches. La plupart des « industries » que nous avons aujourd'hui sur la planète ne sont pas vraiment nécessaires, mais on veut nous faire croire qu’elles le sont.


Fritz Kreiss est fondateur de  OccupyMonsanto. Parcours professionnel dans le domaine de la santé : nutrition, phytothérapie, médecine orientale, acupuncture, kinésiologie, physiologie,  de nombreuses années de pratique en tant que kinésithérapeute professionnel et enseignant.

bloo648.jpg

Sources:

http://gmoevidence.com/wp-content/uploads/2013/05/JHTD-1-104.pdf (1)
http://www.biotech-info.net/bt_cummins.html  (2)
http://www.i-sis.org.uk/Bt-toxin.php (3)

http://www.gefree.org.nz/assets/pdf/joecummins.pdf  (4)
http://occupymonsanto360.org/2013/05/06/new-study-proves-bt-toxins-in-gmos-toxic-to-mammalian-blood/
http://www.nationofchange.org/new-study-proves-bt-toxins-gmos-toxic-mammalian-blood-1367936953 

+ en français :   * Qu’est-ce qu’une plante Bt ? : http://www.infogm.org/spip.php?article961  

                          *Toxine Cry : http://www.symposcience.org/exl-doc/colloque/ART-00000787.pdf  

 

Commenter cet article