Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Non à la vaccination massive des enfants contre les papillomavirus

3 Octobre 2014, 17:02pm

Publié par Ciel Voilé

vaccin

Appel du professeur Joyeux :

http://petition.ipsn.eu/papillomavirus.php?utm_source=SIGNUPAPP_vdt&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=201409-29-HPV_VdT

http://www.professeur-joyeux.com/vaccination-massive-enfants-contre-les-papillomavirus/

1/                                         Pétition

à l’attention
du Président de la République Française,
de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé,
et de la Ministre de l’Education Nationale.


Monsieur le Président, Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Madame la Ministre de l’Education Nationale,


Le Haut Conseil de la Santé Publique préconise, dans un avis relayé par la presse, le 15 Septembre 2014 :

  • d’introduire dans les écoles la vaccination contre les papillomavirus (HPV) pour essayer de lutter contre le cancer du col de l’uterus et d’autres infections sexuellement transmissibles ;
  • d’abaisser si nécessaire à 9 ans l’âge de la vaccination, pour les filles comme pour les garçons.

Cette proposition suscite une très vive émotion des citoyens et du monde médical.

Nous sommes très nombreux à redouter que nos écoles servent de paravent pour vacciner les enfants en masse contre les HPV, sans réelle réflexion individuelle ni information transparente sur l'efficacité et la dangerosité de ce vaccin.

Rappelons que l’analyse des données de pharmacovigilance a fait état de 26 675 effets indésirables graves dont 113 cas de sclérose en plaques en lien avec ces vaccins.

Rappelons également que le seul moyen démontré de prévenir le cancer du col de l'utérus est de faire des frottis. Si des lésions précancéreuses sont trouvées, elles peuvent alors être soignées.

Le vaccin, lui, ne protège pas à 100 %, loin de là. Toutes les sources médicales s'accordent sur ce point. Il est très dangereux que les personnes vaccinées aillent imaginer le contraire.

Par la présente pétition, nous vous demandons donc de stopper le projet de vaccination de masse dans les écoles contre les papillomavirus :

  • tant qu'une efficacité raisonnable du vaccin n'aura pas été démontrée ;
  • tant que les effets secondaires du vaccin ne seront pas connus et maîtrisés ;
  • tant que la garantie ne sera pas donnée que ces vaccinations massives ne réduisent pas la vigilance préventive (frottis), seul moyen prouvé de prévenir le cancer du col de l'utérus.

Cela permettra d'éviter d’inutiles accidents et des souffrances considérables à de nombreux enfants. Vous contribuerez ainsi également à maintenir la confiance des parents et la nécessaire sérénité dans les écoles.

Veuillez agréer Monsieur le Président de la République, Madame la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé Publique et Madame la Ministre de l’Education Nationale, l’expression de mes salutations respectueuses.

 

SIGNEZ LA PETITION :

http://petition.ipsn.eu/papillomavirus/?utm_source=JOYEUX&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=201409-24-papillomavirus

 

2/ L’expert Marc Girard sur le même sujet :

Avis du HCSP sur les obligations vaccinales - I. L’heure du coup de force tant redouté ?

jeudi 2 octobre 2014 par Marc Girard

 

http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article315

Conclusion provisoire

La gravité des menaces que cet avis du HCSP fait peser sur la sécurité de nos concitoyens, et la nécessité de s’organiser urgemment pour y résister, me conduit à interrompre mon analyse à cet endroit afin de pouvoir, sans tarder davantage [54], la mettre à la disposition du public. Dans une seconde partie à laquelle je vais continuer de travailler de toutes mes forces, je m’attacherai à mettre au jour les déterminants criminels [55] qui sous-tendent cet avis.

3 / Toujours la chimie :

  

« Face à l’industrie chimique, tout le monde est tétanisé »

par Olivier Petitjean 22 septembre 2014 - Santé publique


90 millions de substances : tel est l’héritage, non définitif, que nous lègue l’industrie chimique depuis son inexorable essor, lors de la Première guerre mondiale. Parmi elles, combien de substances toxiques – DDT, phtalates, bisphénol A, cancérogènes et autres perturbateurs endocriniens… ? Pourquoi un tel silence, une telle absence de contrôle ? Dans son livre « Un empoisonnement universel », le journaliste Fabrice Nicolino raconte l’histoire de cette industrie et comment elle a, impunément et littéralement, inondé nos vies de molécules. Une situation dont nous prenons conscience seulement aujourd’hui en constatant ses terribles conséquences, de l’explosion des cancers à celle la maladie d’Alzheimer en passant par le diabète. Entretien.

Lire la suite sur Basta

http://www.bastamag.net/Face-a-l-industrie-chimique-tout

 

 

 

 

Commenter cet article

Roger lucette 13/03/2017 11:42

Non à cette industrie qui innonde nos vies de molècules chimiques et, dont les consèquences sont désastreuses pour notre santé et l'environnement, réagissant vite avant qu'il ne soit trop tard contre ces personnes irresponsables qui ne pense qu'à leurs profits au détriment de la vie humaine et notre biodiversité