Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Sécheresse en Californie, conséquences économiques

28 Juillet 2014, 17:24pm

Publié par Ciel Voilé

 

 

 

Sécheresse en Californie, conséquence directe de la manipulation du climat

 

L'Ouest des États-Unis dans son ensemble est soumis à une agression de « génie climatique », la Californie en particulier. Les « faiseurs de temps » peuvent arrêter le cycle hydrologique de cet État autrefois prospère aussi longtemps qu'ils le souhaitent. Les images satellites et des cartes de la NOAA figurant dans cette présentation sont choquantes et révélatrices pour le moins. Quoi que l'on souhaite considérer comme l'ordre du jour de ceux au pouvoir, une seule conclusion est certaine : la sécheresse en Californie, est une conséquence directe de la folie en cours du génie climatique. La guerre du temps est à présent menée sur la population américaine. Dane Wigington

 

http://www.geoengineeringwatch.org/engineered-drought-catastrophe-target-california-live-presentation/

 

Ci-dessous un article de Business Insider du 15 juillet 2014  sur les conséquences économiques de cette sècheresse :

 

 

La sécheresse en Californie est « la plus grande perte en eau jamais vue », ses effets seront graves


 Jennifer Welsh 15 juillet 2014


La sécheresse actuelle en Californie coûtera à l'État 2,2 milliards de dollars et 17 000 emplois, ont annoncé des chercheurs lors d'une conférence de presse, le 15 Juillet à Washington DC. Les résultats proviennent d'un nouveau rapport du Centre d'études des bassins versants UC Davis.

 

20140206 central valley 8321

 

Gregory Urquiaga


La Californie est l'un des plus gros fournisseurs de produits agricoles des États-Unis - produisant près de la moitié des fruits et fruits secs du pays et 25% du lait et de la crème. Quatre-vingt pour cent des amandes du monde entier proviennent de Californie, et leur production nécessite une quantité extraordinaire d'eau : 1,1 gallon par amande(soit environ 4 litres).


Mais cet État riche en produits agricoles traverse sa troisième année de sécheresse. En mai, 100% de l'État était déclaré en sécheresse et la production agricole de Central Valley subissait une « sécheresse exceptionnelle. »


Gestion de la sécheresse


En raison de cette sécheresse, les agriculteurs ne reçoivent seulement qu'un tiers de la quantité habituelle d'eau de surface. Pour préserver leurs cultures, au lieu de pomper l'eau des rivières et des réservoirs ils utilisent les eaux souterraines. Le problème ? Ces eaux souterraines ne dureront pas éternellement, d'autant plus que ces sécheresses continuent.


Quelle est la gravité de la situation ?20140415 ca trd



Alors que la sécheresse elle-même est la troisième plus grave jamais vue, elle est responsable de la plus grande perte d'eau jamais vécue dans la région, probablement parce que les agriculteurs utilisent plus d'eau que jamais. Les eaux de surface disponibles pour les exploitations agricoles ont diminué de deux tiers en raison d'un manque de pluie, de neige, et de la fonte des sommets enneigés.


Au total, la Californie perdra environ 3% de sa production agricole. Cela comprend 17 000 emplois, selon Jay Lund du centre UC Davis, : « La tranche population la moins apte à subir cette crise.» dit-il. « Vous aurez vos fruits, vos noix, vos légumes et votre vin, mais des quantités de pauvres dans Central Valley n'auront plus d'eau et plus d'emploi. »

central-valley-drought-california-field

 

 

                                                        La sécheresse a frappé fort. Effets complets Central Valley


Le dernier rapport précise que les effets futurs de cette sécheresse persistante sur notre sécurité alimentaire seront intenses. Voici les résultats selon le communiqué de presse de l'UC Davis :

 

  • Les coûts directs pour l'agriculture s'élèvent à 1.5 milliards de dollars (pertes sur recettes agricoles de 1 milliard et 0,5 milliard de dollars de coûts supplémentaires en pompage). Cette perte de chiffre d'affaires net représente environ 3% de la production agricole totale de l'État.

  • Le coût économique total de la sécheresse 2014 pour la Californie s'élève à 2,2 milliards de dollars.

  • La perte de 17 100 emplois saisonniers et à temps partiel liés à l'agriculture représente 3,8% du chômage agricole.

  • 428 000 hectares, soit 5%, de terres cultivées irriguées ne produisent plus dans Central Valley, sur la côte centrale et en Californie du Sud en raison de la sécheresse.

  • Central Valley est la plus durement touchée, en particulier le bassin de Tulare, avec des prévisions de pertes de 810 millions $, soit 2,3% des recettes agricoles; 203 millions $ de pertes sur les produits laitiers et l'élevage; et 453 millions $ de coûts supplémentaires en pompage.

  • L'agriculture sur la côte centrale et en Californie du Sud sera moins touchée par la sécheresse de cette année, avec environ 19 150 hectares en jachère, 10 millions $ de pertes sur revenus agricoles et 6,3 millions en coûts supplémentaires de pompages.

  • La surconsommation des eaux souterraines devrait causer l'ouverture d'autres puits dans le bassin de Tulare et la disparition de ces eaux souterraines si la sécheresse persiste.

  • La sécheresse devrait se poursuivre jusqu'en 2015, indépendamment des perturbations dues à El Niño.

  • Les prix à la consommation des produits agricoles seront largement épargnés. C'est la demande du marché plus que la sécheresse qui provoque la hausse des prix à la consommation des cultures de Californie à forte valeur ajoutée comme les noix, le raisin dle vin et les produits laitiers.20140204 folsomlake 086
                                                                                                                                                Karin Higgins / UC Davis

Vue de Folsom Lake et l'île de Mormon pendant une sécheresse du point de Beal à Granite Bay, en Californie, en février 2014.


Que faire?


Les agriculteurs de Californie ont traversé cette sécheresse sans gros dommage grâce à la nappe phréatique dans laquelle ils pompent​​. Actuellement, elle est abondante et peut compenser la sécheresse, mais cela ne sera pas toujours le cas selon l' UC Davis .


Si la sécheresse continue pendant deux ans, les réserves d'eaux souterraines continueront à être utilisées pour remplacer les pertes d'eau de surface, selon l'étude. La capacité de pompage diminuera lentement tandis que les coûts et les pertes augmenteront en raison de l'épuisement des eaux souterraines.


Cet appauvrissement ressemble à un « accident de train au ralenti », selon Richard Howitt de l'UC Davis. Des actions locales doivent être menées pour s'assurer que ces réserves d'eaux souterraines soient préservées pour de futures sécheresses.


Les chercheurs ont exhorté à un plus grand investissement dans la préservation des stocks d'eaux souterraines - en s'assurant que ces eaux pourront se reconstituer pendant les saisons humides (et faire en sorte qu'elles seront utilisées de façon responsable en cas de besoin) et à l'augmentation de stockage des eaux souterraines en réservoirs.

http://www.businessinsider.com/californias-drought-cost-state-22-billion-2014-7 # ixzz38TgHzbaB

Commenter cet article