Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Le mensonge des traînées d'avions qui ne sont pas de condensation

30 Décembre 2017, 13:58pm

Voir les commentaires

Plainte pénale contre les 11 vaccins obligatoires

29 Décembre 2017, 21:20pm

Publié par Ciel Voilé

Plainte pénale contre les 11 vaccins obligatoires

Notre premier acte de résistance contre les 11 vaccins obligatoires : une plainte pénale !

Après deux semaines de recherches et d'analyses d'une importante compilation d'informations, l'équipe de juristes dirigée par Maître Serge Lewisch du barreau de Paris (lewisch@orange.fr) 132, bd du Montparnasse 75014 Paris France, et de spécialistes des questions de santé nous propose de déposer près du Procureur de la République de Paris une plainte contre X pour les infractions ou tentatives d'infractions suivantes :

. emploi ou administration de substances de nature à entraîner la mort, empoisonnement

article 221-5 du Code Pénal

. administration de substances nuisibles ayant porté atteinte à l'intégrité physique ou psychique

article 222-15 du Code Pénal

. violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité

article 221-6 du Code Pénal

. exposition d'autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité

article 223-1 du Code Pénal

. expérimentation sur la personne humaine sans avoir recueilli le consentement libre et éclairé des titulaires de l'autorité parentale

article 223-8 du Code Pénal

. abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse d'un mineur pour conduire ce mineur à un acte qui lui est gravement préjudiciable.

article 223-15-2  du Code Pénal

. violation du principe d'indépendance des experts

. conflit d'intérêt par une personne dépositaire de l'autorité publique

article 432-12 et 432-13 du Code Pénal

. trafic d'influence

article 433-2  du Code Pénal

. non obstacle à la commission d'une infraction et non-assistance à personne en danger

article 223-6 al. 1 et 2 du Code Pénal

. tentative de ces infractions

          article 121-5 du Code Pénal

 

Nous demandons à toutes celles et à tous ceux qui sont concernés par le sort des 800 000 bébés qui naissent tous les ans, que vous soyez ou non parents ou grand-parents, de nous rejoindre après avoir lu avec attention la plainte pénale ci jointe.

 

De nombreux futurs parents sont angoissés : « serait-ce dangereux pour mon enfant de ne pas le vacciner » ?   A ce sujet, comme il est démontré dans la plainte pénale, la propagande qui nous assène que "les vaccins c'est bon pour les nourrissons" (afin de nous rendre dociles face à l'obligation d'injecter dans le corps de bébés les substances nuisibles contenues dans ces 11 vaccins), est scientifiquement infondée.

 

D'ailleurs le gouvernement français est l'un des seuls dans le monde et en Europe de l'Ouest qui veuille imposer un nombre aussi grand de vaccins !

 

A l'heure actuelle, si aucune action n'est entreprise, les futurs parents vont devoir inoculer à leur nourrisson de six semaines des produits hautement toxiques qui mettront en danger sa santé et même sa vie.

 

De nombreux procès en responsabilité sont à prévoir devant les juridictions civiles, comme dans les affaires de l'amiante ou du médiator, mais on sait qu'ils peuvent durer de très nombreuses années et que les laboratoires ne les craignent pas, compte tenu des milliards d'euros qu'ils attendent de la commercialisation de ces vaccins.

 

Naturellement, si vous êtes de futurs parents qui en 2018 devrons inoculer à leur nourrisson de six semaines 11 vaccins, merci de nous le préciser.

 

N'attendons pas de constater la catastrophe qui s'annonce !

 

La seule solution pouvant être rapidement efficace est aujourd'hui une plainte pénale.

 

Pour résister avec nous, il vous suffit de :

  1. De télécharger, de lire la plainte pénale avec attention  

  2. Cliquez ici pour la plainte pénale

  3. D'imprimer et de signer la dernière page de la plainte pénale ;

  4. De télécharger et d'imprimer le formulaire et de le remplir

  5. (renseignements sur l'état civil, etc.) : Cliquez ici pour le formulaire ;

  6. De faire une copie de votre pièce d'identité ;

  7. De numériser ses trois documents ;

  8.  De nous les renvoyer par email à l'adresse suivante : plaintepenalevaccins@gcpww.org

 

Notre action est soutenue par MEDECINE & PHARMACOPEE CHINOISES FRANCE qui se met bénévolement à notre service pour la gestion administrative de notre collectif - Vous pouvez soutenir son action en faisant un don même d'1 euro symbolique :

 

Afin d'éviter les frais retenus par Paypal (5 %), le mieux est de faire un virement bancaire, même pour 1 euro !  Coordonnées bancaires  :

 

IBAN : FR76 1820 6002 5765 0396 8037 242 – BIC : AGRIFRPP882

RIB : BANQUE : 18206 GUICHET : 00257 N° de COMPTE : 65039680372 CLÉ : 42

DOMICILIATION : PARIS ORDENER (00257)

TITULAIRE DU COMPTE : ASSOC. MÉDECINE ET PHARMACOPÉE CHINOISE FRANCE

Voir les commentaires

Pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi

27 Décembre 2017, 11:45am

Publié par Citizaction

Pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi

Il prétend vous faire faire des économies d’énergie et sauver la planète ; rien que ça ! Aucune preuve sérieuse à l’appui évidemment… En revanche, il émet des ondes « CPL » – considérées comme « potentiellement cancérigènes » – à partir de tout votre réseau électrique, du sol au plafond.

Si vous le refusez, on peut clairement vous laisser entendre que vous pourriez ne plus avoir de courant ou le payer bien plus cher ; de la menace à peine voilée… Bienvenue dans le monde merveilleux de « Linky » ! Celui du compteur « intelligent » qui transmet, au jour le jour, à votre opérateur électrique tous les détails de votre consommation énergétique (appareils utilisés, conditions d’utilisation, fréquence, etc.) et qui, à terme, lui permettra d’en prendre le contrôle à distance.

Cette situation n’est pas acceptable. Voici trois (très) bonnes raisons d’exiger que soit reconnu, noir sur blanc, un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi, et que des sanctions soient prévues pour décourager toutes pratiques abusives.

Avant de faire partie des prochaines victimes de ces installations imposées, signez la pétition !

1. Ils jouent aux apprentis sorciers et nous sommes leurs cobayes…

Il apparaît clairement que le déploiement en masse des compteurs Linky aurait mérité beaucoup plus de prudence. Les fréquences « CPL » émises sont classées « potentiellement cancérigènes » par le CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer). Certes, ces fréquences semblent faibles mais tout le réseau électrique devient transmetteur et, à terme, 35 millions de foyers doivent être équipés ; sans oublier les concentrateurs et les antennes relais. De plus, notre exposition sera continue et aucune étude sérieuse ne prévoit les conséquences sur le moyen et le long terme.

Dans un premier temps, les opérateurs électriques ont nié tout effet nocif pour la santé. Mais certains industriels n’en disaient-ils pas autant de l’amiante ? Et les laboratoires pharmaceutiques n’ont-ils pas défendu bec et ongles l’usage de médicaments comme le Benfluorex ou le Médiator, jusqu’au jour où ils ont dû les retirer d’urgence du marché ? Désormais, les pouvoirs publics reconnaissent qu’il faut faire la lumière sur cette question sanitaire. Mais, ne fallait-il pas le faire avant de lancer la déferlante ? Quel aveu de légèreté !

Des personnes en sont malades. Une femme qui était particulièrement souffrante a dû saisir la justice pour qu’un compteur installé chez elle contre son gré soit enlevé. Heureusement, le tribunal de Grenoble a répondu favorablement à sa demande. Mais n’est-il pas invraisemblable d’en arriver à une telle extrémité ?

Dans ce contexte, on pourrait espérer qu’ENEDIS lève le pied, qu’il attende les conclusions d’études réellement fiables et indépendantes et qu’il tienne compte de l’inquiétude légitime de plus en plus de Français… Mais, l’opérateur s’en moque. Au contraire, il accélère et mène au pas de charge l’installation des compteurs. Au début de l’année, il en installait 18 000 par jour. Or, désormais, c’est 35 000

2. C’est de la vente forcée, qui ne dit pas son nom…

Officiellement, il n’y aurait pas d’obligation de s’équiper de cet appareil intrusif puisque nous sommes dans un « pays de droit ». Mais, dans les faits, c’est une toute autre musique…

Les directives européennes de 2006 et de 2009 ont programmé la pose de compteurs Linky dans 80 % des foyers d’ici à 2020. En clair, il n’y aurait aucune contrainte mais 80 % des foyers doivent être équipés à brève échéance… Merci la subtilité ! Et les pouvoirs publics français ont fait du zèle puisqu’ils ont prévu, quant à eux, que tous les foyers le soient. L’opération est alors menée tambour battant par ENEDIS (ex-ERDF) chez des personnes qui, souvent, ne sont pas informées ou, pis, qui n’en voulaient pas.

Enfin, voici les armes bien rodées utilisées pour annihiler toute résistance à la planification :

Arme n° 1 : briser la résistance des communes

Car plus de 400 communes s’opposent au déploiement de Linky sur leur territoire… Ce n’est pas rien ! D’autant plus que les communes sont bien les propriétaires des réseaux de distribution de l’électricité. Mais sous la pression du ministère de l’Intérieur, les maires sont sommés de plier l’échine. Bref, les pouvoirs publics annihilent toute résistance collective pour pouvoir s’attaquer aux seuls citoyens pris isolément… Nos libertés locales sont broyées sous le rouleau compresseur de leur planification !

Arme n° 2 : laisser carte blanche au seul ENEDIS

Les pouvoirs publics ont laissé toute latitude à ENEDIS pour déployer Linky tout en lui garantissant le monopole du branchement et du raccordement électrique. C’est la porte ouverte aux abus. Ainsi, pour les logements neufs, par exemple, il n’y a plus de choix, ENEDIS ne fournit plus de compteurs traditionnels, seuls des compteurs Linky sont donc installés… À terme, c’est la garantie que tout le parc sera équipé bon gré mal gré avec son compteur intrusif.

Arme n° 3 : dispenser une propagande bien huilée

L’information donnée lors des démarchages à domicile est souvent très partielle et inexacte. Par exemple, pour rassurer le client, le compteur Linky est présenté comme gratuit. Toutefois, l’opération globale coûtera 5 milliards d’euros (une paille !) qui seront évidemment amortis dans les facturations des abonnés

3. Objectif : rationnement, pénalités et surfiscalité ?

Les compteurs « intelligents » ont pour but de transmettre le détail de nos consommations électriques à l’opérateur, des informations tout à fait privées. Cette pratique ouvre la porte à une évolution inquiétante que beaucoup ne soupçonnent pas à l’heure où, pourtant, les guerres pour contrôler les marchés et la course aux données font rage… Certains politiques et prospectivistes vantent même sans aucune pudeur l’intérêt de cette technologie qui pourrait permettre de rationaliser (autant dire rationner !) nos consommations par des systèmes de pénalités dissuasives et de surfiscalité et de les conditionner à grande échelle (sollicitations systématiques et ciblées pour acheter les derniers appareils ménagers, par exemple).

Si vous les laissez installer Linky chez vous, rien ne les empêchera de rationner votre consommation ou de vous surtaxer via ce compteur. Et rien ne les empêchera, demain, de faire la même chose avec toutes vos autres activités.

Pour toutes ces (très) bonnes raisons, je vous demande de signer comme moi la pétition pour une liberté de choix, pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi.

Ceux qui veulent imposer cette politique intrusive sont très puissants… Mais nous sommes beaucoup plus nombreux ! Nous pouvons êtres des millions à signer cette pétition et à rejoindre la résistance aux côtés de 400 communes de France et de dizaines d’associations. Il n’y a pas de fatalité, nous ne sommes ni pigeons, ni cobayes ! Signez la pétition et transmettez-là à tous vos amis, eux aussi sont concernés !

Merci !

Elisabeth

SIGNER LA PETITION :

https://www.citizaction.fr/petition/pour-la-reconnaissance-dun-droit-personnel-au-refus-de-linstallation-de-linky-chez-soi/

Voir les commentaires

Pourquoi nie-t-on les chemtrails ?

25 Décembre 2017, 19:26pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

11 vaccins obligatoires : un médecin à la retraite écrit à la Ministre de la Santé

18 Décembre 2017, 21:35pm

Publié par Ciel Voilé

11 vaccins obligatoires : un médecin à la retraite écrit à la Ministre de la Santé

Dr Gérard MEUNIER

Ancien externe des hôpitaux de Paris

La Moisandière

61800 Montsecret

0607020247

à Madame la Ministre de la santé

14 avenue Duquesne

75350 Paris

Montsecret, 6 juillet 2017

 

Madame la Professeure, Ministre de la santé,

 

Alors que la volonté du gouvernement d’imposer 11 valences vaccinales aux jeunes enfants se fait de plus en plus insistante, permettez moi de m’adresser au médecin que vous êtes pour vous faire part de ma grande inquiétude : est-ce raisonnable eu égard aux dangers de certaines valences ? Certaines sont sans doute indispensables, mais ne serait-il pas plus judicieux de nuancer les indications des autres ?

Prenons le cas de la rubéole : cette maladie n’est vraiment dangereuse que si elle est contractée au cours d’une grossesse. Pourquoi alors ne pas se contenter de vacciner uniquement les jeunes filles au début de leur vie sexuelle, sous couvert d’une contraception et après contrôle sérologique pour s’assurer qu’elles n’ont pas eu la rubéole « sans le savoir » ? Puisque la vaccination néonatale ne protège pratiquement plus 25 ans plus tard, c’est une nouvelle vaccination qu’il faudra penser à faire avant toute grossesse. A l’inverse, l’immunité naturelle est définitive …

Dans le cas de l’hépatite B, est-il vraiment important de vacciner les nourrissons ? Pour eux, le risque d’attraper cette maladie est quasi nul si personne dans la famille n’est porteur du virus… Et l’innocuité de ce vaccin est largement mise en doute…

Et à propos de tous ces vaccins que vous envisagez de rendre obligatoires, il est possible de raisonner de la même façon, au cas par cas, confrontant avantages et risque : n’est ce pas la base de toute décision thérapeutique ?

Il est des médecins qui se targuent de vouloir éradiquer certaines maladies… Or, nous savons aujourd’hui que chaque espèce vivante joue un rôle au sein du milieu dans lequel il évolue. Pourquoi microbes et virus échapperaient à cette règle ? Ne devrait-on pas plutôt s’interroger sur les raisons de l’apparition de certains virus « inconnus » jusque-là ou avec lesquels on cohabitait sans le savoir en raison de leur rareté, le VIH par exemple et pour ne citer que lui ?

Cette volonté de vaccinations à outrance me rappelle le début de mes études et de ma carrière : en effet, j’ai commencé mes études de médecine en 1964 et à exercer en 1971, dans l’euphorie des antibiotiques : on en mettait « à toutes les sauces », « en couverture » disait-on!!! Maintenant, et depuis plusieurs années, on se trouve confronté à des problèmes de résistance des microbes aux antibiotiques qui ne sont pas sans inquiéter le monde médical. Ne pensez vous pas qu’à vouloir vacciner contre tout et sans discernement on puisse créer des problèmes autrement difficiles à résoudre que les maladies dont on veut se protéger ?

En outre, rendant obligatoire toutes ces vaccinations, on retire aux médecins qui le désirent la possibilité de réfléchir et de prendre une décision « en leur âme et conscience » : la prévention de masse ne se pose pas dans les mêmes termes que la prévention individuelle.

Enfin, puisque l’innocuité de tous ces vaccins est souvent mise en doute, pourquoi ne pas appliquer ici « le principe de précaution » ?

D’autre part, puisque d’aucuns imaginent une collusion entre l’industrie pharmaceutique et les pouvoirs publics, et je veux bien y croire, « N’est-il pas temps que l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier et destructeur d’une poignée de personnes. » ?

Madame la Ministre, je me permets d’en appeler à votre conscience médicale et au Serment d’Hippocrate qui est sensé nous lier pour défendre l’intérêt de nos patients. « D’abord ne pas nuire »… Je vous en conjure, n’imposez pas ces onze valences vaccinales aux jeunes enfants, nuancez les indications !

Veuillez croire, Madame la Ministre de la santé, en l’expression de mes salutations respectueuses et confraternelles

Dr G Meunier.

 

PS cette lettre est proposée à la publication aux journaux.


 


 

 

Voir les commentaires

Les terroristes du climat

16 Décembre 2017, 23:47pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Conférence de Stéphane Lhomme sur les compteurs intelligents

15 Décembre 2017, 17:54pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Résistez au Linky !

14 Décembre 2017, 18:45pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

Audition publique "compteurs intelligents" à l'Assemblée Nationale le 14 décembre 2017

13 Décembre 2017, 08:52am

Audition publique "compteurs intelligents" à l'Assemblée Nationale le 14 décembre 2017

Lettre de Stéphane Lhomme à Cédric Villani : 4 minutes accordées aux opposants sur 3h30 :

 

http://refus.linky.gazpar.free.fr/lettre-ouverte-villani.pdf

Voir les commentaires

Enedis, face à la fronde contre le compteur Linky, accélère son déploiement

12 Décembre 2017, 07:22am

Enedis, face à la fronde contre le compteur Linky, accélère son déploiement

Il ne faut plus se fier aux différents calendriers du déploiement des compteurs Linky que l'on a pu consulter sur des sites.

        Voici une information qui provient du site NO-Ondes 91 :

 - Face à l'opposition qui se généralise partout en France, ENEDIS a décidé d'accélérer  le déploiement des compteurs Linky. De 20 000 poseurs, ce chiffre est passé en octobre 2017 à 35 000, il est fort possible que le chiffre atteigne le nombre record de 50 000 très rapidement .

 

 Cette augmentation est nécessaire, montée en charge de l'opposition oblige, pour compenser la baisse des ratios de pose qui passent d'environ 8 compteurs/jour à moins de 4. De plus les poseurs sont maintenant souvent accompagnés en amont sur le terrain par un référent anonyme ("espion") dont le but est de fluidifier la pose en "testant la température" in-situ, puis en avertissant les poseurs par téléphone mobile si la pose est possible sans contact physique d'opposition avec les consommateurs et surtout sans opposant aux points chauds.

 

-Constats : les poseurs embauchés sont maintenant essentiellement et massivement des immigrés d'Afrique de fraîche date (formation express des poseurs avec des kits - mise (dépose) sur le terrain le plus rapidement possible des poseurs), ce qui offre de nombreux avantages notamment, en terme de malléabilité des esprits, ces intérimaires ne se posent pas ou peu de questions sociétales, mais aussi en terme de stratégie de contact avec les consommateurs. De plus,  pour le Gouvernement cette embauche massive a eu un effet immédiat avec la baisse des statistiques du chômage des moins de 25 ans en octobre 2017...

 

-Côté négatif, les coûts de poses qui représentent l'essentiel du prévisionnel Linky explosent et passent de 7 milliards d'euros à plus de 10 milliards d'euros qui seront évidemment répercutés sur les montants des factures des consommateurs.

 

 - Nouvelle stratégie : face à la montée en puissance du refus des compteurs Linky, la stratégie d'ENEDIS est actuellement unique: il ne s'agit pas de connecter dans l'immédiat, mais ultérieurement, les grappes de compteurs Linky posés aux concentrateurs afin de poser dans un minimum de temps le maximum de Linky et de prendre de court la fronde anti-linky et surtout de mettre le plus rapidement possible les consommateurs devant le fait accompli, si possible avant la fin 2018 qui est le nouvel objectif confidentiel fixé de couverture à 85 %.

 

- La fiche interne des Poseurs d'ENEDIS: "Situations avec présence du client ou d'opposants" rentre dans le cadre de cette nouvelle stratégie destinée à rationaliser le traitement des conflits afin d'optimiser au maximum la pose des Linky.

Dans l'urgence et l'absence de formation sérieuse de ces nouveaux poseurs la question des risques d'accidents ultérieurs (incendies, ...) se pose de manière aigüe.

si vous le souhaitez faites circuler ce message

 

Voir les commentaires