Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Stop à la Directive Secret des Affaires !

7 Juin 2015, 13:41pm

Pétition lancée par Elise Lucet

Pétition lancée par Elise Lucet

Ne laissons pas les entreprises dicter l’info - Stop à la Directive Secret des Affaires !

Bientôt, les journalistes et leurs sources pourraient être attaqués en justice par les entreprises s’ils révèlent ce que ces mêmes entreprises veulent garder secret. A moins que nous ne réagissions pour défendre le travail d’enquête des journalistes et, par ricochet, l’information éclairée du citoyen.

Sous couvert de lutte contre l’espionnage industriel, le législateur européen prépare une nouvelle arme de dissuasion massive contre le journalisme, le "secret des affaires", dont la définition autorise ni plus ni moins une censure inédite en Europe.

Avec la directive qui sera bientôt discutée au Parlement, toute entreprise pourra arbitrairement décider si une information ayant pour elle une valeur économique pourra ou non être divulguée. Autrement dit, avec la directive "Secret des Affaires", vous n’auriez jamais entendu parler du scandale financier de Luxleaks, des pesticides de Monsanto, du scandale du vaccin Gardasil... Et j’en passe.

Notre métier consistant à révéler des informations d’intérêt public, il nous sera désormais impossible de vous informer sur des pans entiers de la vie économique, sociale et politique de nos pays. Les reportages de "Cash Investigation", mais aussi d’autres émissions d’enquête, ne pourraient certainement plus être diffusés.

Avec ce texte, un juge saisi par l’entreprise sera appelé à devenir le rédacteur en chef de la Nation qui décide de l’intérêt ou non d’une information. Au prétexte de protéger les intérêts économiques des entreprises, c’est une véritable légitimation de l’opacité qui s’organise.

Si une source ou un journaliste "viole" ce "secret des affaires", des sommes colossales pourraient lui être réclamées, pouvant atteindre des millions voire des milliards d’euros, puisqu’il faudra que les "dommages-intérêts correspond(ent) au préjudice que celui-ci a réellement subi". On pourrait même assister à des peines de prison dans certains pays.

Face à une telle menace financière et judiciaire, qui acceptera de prendre de tels risques ? Quel employé - comme Antoine Deltour à l’origine des révélations sur le le scandale Luxleaks - osera dénoncer les malversations d’une entreprise? Les sources seront les premières victimes d’un tel système, mais pas un mot ne figure dans le texte pour assurer leur protection.

Les défenseurs du texte nous affirment vouloir défendre les intérêts économiques des entreprises européennes, principalement des "PME". Étonnamment, parmi celles qui ont été en contact très tôt avec la Commission, on ne relève pas beaucoup de petites PME, mais plutôt des multinationales rôdées au lobbying : Air Liquide, Alstom, DuPont, General Electric, Intel, Michelin, Nestlé et Safran, entre autres.

Ces entreprises vont utiliser ce nouveau moyen offert sur un plateau pour faire pression et nous empêcher de sortir des affaires …

Vu l’actualité Luxleaks, nous ne tolérons pas que nos élus se prononcent sur un texte aussi grave pour la liberté d'expression sans la moindre concertation avec les représentants de la presse, les lanceurs d'alertes et les ONG. Seuls les lobbies industriels ont été consultés.

Nous, journalistes, refusons de nous contenter de recopier des communiqués de presse pour que vous, citoyens, restiez informés. Et comme disait George Orwell : "Le journalisme consiste à publier ce que d’autres ne voudraient pas voir publié : tout le reste n’est que relations publiques".

C’est pourquoi je demande, avec l’ensemble des signataires ci-dessous, la suppression de cette directive liberticide.

Le 16 juin prochain, une commission de députés européens, la commission JURI, se réunira pour valider ou non ce texte. C'est le moment de nous mobiliser pour dire non à la censure en Europe.

Signez la pétition :

http://www.change.org/p/ne-laissons-pas-les-entreprises-dicter-l-info-stop-directive-secret-des-affaires-tradesecrets

Voir les commentaires

La géo-ingénierie empoisonne la vie sur terre

7 Juin 2015, 12:27pm

Voir les commentaires

Ciel chimique de Kate Magdalena Willens

7 Juin 2015, 09:55am

Publié par Traduction Ciel voilé

Ciel chimique de Kate Magdalena Willens

Traduction Ciel voilé

Ciel chimique

Là-haut, là-haut dans le ciel,
Là, ils vont encore !
Les avions épandeurs volent haut!
Ils ne veulent pas que vous le sachiez ---
Et donc ils mentent, et nient.

Je me demande pour qui ils se prennent
à tracer des lignes blanches pour polluer le bleu;
Je me demande pourquoi et comment ---
les gens doutent de ce qu'ils voient de leurs yeux.

Ils disent que ça n’existe pas que

ce que vous et moi observons

n’est qu’illusion, folie, complot !

Ils prétendent que ce n’est que glace,
que l'atmosphère a changé
du fait du changement climatique

provoqué par leurs manigances.

Ils ne veulent pas que vous sachiez,
et ils ne reconnaîtront pas
ce que vous et moi observons de visu :
que le ciel devient un dépotoir de déchets blanchâtres

de baryum, strontium et bactéries en tout genre !

Émis par des avions qui tournent haut,
pendant que dessous on respire, s’essouffle, et meurt.

Kate Magdalena Willens 2 juin 2015

Up up in the sky,
There they go again!
The chemtrail planes are flying high!
They don't want you to know ---
And so they lie, and deny.

I wonder who they think they are,
laying down white lines to spoil the blue;
I wonder why, I wonder how ---
people can doubt what they see in plain view.

They say it's not happ'ning,
that what you and I see
is illusion, is madness, is conspiracy!

They say it's just ice,
that the atmosphere's changed
by the climate change brought
by the plans they've arranged.

They don't want you to know,
and they won't admit
what you and I can plainly see:
that the skies are a-littered
with whitish goo made of
barium, strontium, biologicals too!

Emitted from planes arcing high,
while people below breathe, gasp, and die.

Kate Magdalena Willens 2 juin 2015

Voir les commentaires

L'expérience CLOUD au CERN

1 Juin 2015, 19:14pm

L'expérience CLOUD au CERN

CLOUD

Y a-t-il un lien entre les rayons cosmiques et la formation des nuages? Une expérience au CERN étudie un lien possible avec une chambre à brouillard

http://home.web.cern.ch/fr/about/experiments/cloud

L’expérience CLOUD (Rayons cosmiques produisant des gouttelettes extérieures) exploite une chambre à brouillard pour étudier un lien possible entre les rayons cosmiques galactiques et la formation des nuages. Elle est alimentée par le Synchrotron à protons du CERN, qui est ainsi le premier accélérateur de particules utilisé pour étudier la science des climats et de l'atmosphère. Les résultats pourraient considérablement modifier notre compréhension des nuages et du climat.

Les rayons cosmiques sont des particules chargées qui bombardent l'atmosphère de la Terre depuis l'espace extra-atmosphérique. Des études suggèrent qu'ils pourraient avoir une influence sur l’épaisseur de la couverture nuageuse de par la formation de nouveaux aérosols (minuscules particules en suspension dans l'air qui constituent le germe des gouttelettes des nuages). Ces études sont étayées par des mesures prises par satellite révélant la possibilité d’une corrélation entre l'intensité des rayons cosmiques et l’épaisseur de la couverture nuageuse à basse altitude. Les nuages exercent une forte influence sur l'équilibre énergétique de la Terre; des changements d'à peine quelques pour-cent ont une incidence considérable sur le climat. Comprendre la microphysique sous-jacente dans des conditions de laboratoire contrôlées pourrait contribuer à révéler la relation entre les rayons cosmiques et les nuages.

L'expérience CLOUD est menée par une équipe interdisciplinaire de scientifiques provenant de 18 instituts de 9 pays. Elle comprend des physiciens de l'atmosphère, des physiciens du Soleil, ainsi que des physiciens des rayons cosmiques et des particules. Le PS constitue une source artificielle de rayons cosmiques qui permet de simuler les conditions naturelles. Un faisceau de particules est envoyé dans une chambre de réaction ; ses effets sur la production d'aérosols sont ensuite analysés.

La phase initiale de l'expérience fait intervenir un détecteur prototype, mais l'expérience CLOUD complète comprendra une chambre à brouillard et une chambre de réaction de dernière génération, équipées d’une vaste palette d’équipements extérieurs pour contrôler et analyser leur contenu. Les conditions de température et de pression de n’importe quel endroit de l'atmosphère peuvent être recréées dans les chambres et toutes les conditions expérimentales peuvent être contrôlées et mesurées, y compris l'intensité des « rayons cosmiques » et le contenu des chambres.

Voir les commentaires

Ciel voilé à Paysac les 13 et 14 juin 2015

31 Mai 2015, 07:34am

Publié par Ciel Voilé

Ciel voilé à Paysac les 13 et 14 juin 2015
Ciel voilé à Paysac les 13 et 14 juin 2015

Notre association sera présente à Paysac les samedi 13 et dimanche 14 juin prochains.

Le dimanche 14 juin à 11h nous y animerons un débat après la projection du film de Patrick Pasin "Bye Bye Blue Sky ".

Prévenez vos amis de cette région !

https://foirebiosudardeche.wordpress.com/2015/03/20/bonjour-tout-le-monde/http://

Voir les commentaires

5 avions voilent le ciel

31 Mai 2015, 07:30am

Voir les commentaires

Que deviendrions-nous si nous perdions notre ciel ?

30 Mai 2015, 18:31pm

D'Anna North pour le New-York Times - Le 20 février 2015 - Traduction Ciel voilé

http://op-talk.blogs.nytimes.com/2015/02/20/what-if-we-lost-the-sky/?_r=2

[Avertissement : Voici un exemple d’article, d’un journal grand public, destiné à la diffusion du « discours officiel » sur l’acceptation sociale de la géo-ingénierie ( fin du texte : interview d’Alan Robock, qui comme Ken Caldeira, David Keith ou Clive Hamilton sont en charge de la propagande officielle sur la géo-ingénierie) . La marge de liberté de la journaliste pour présenter d’autres points de vue ( les plus intéressants) reste limitée.]

Cela ressemble fort à une question philosophique, mais cela pourrait devenir très concret. Un rapport diffusé la semaine dernière par le Conseil National de la Recherche lance un appel pour étudier comment inverser le changement climatique par un procédé appelé « la modification de l’albédo » : réfléchir la lumière solaire loin de la terre, par exemple en pulvérisant des aérosols dans l’atmosphère. Un tel procédé, disent certains, pourrait changer l’apparence du ciel, ce qui pourrait affecter tout, de notre santé physique à la manière dont nous nous percevons nous-mêmes.

Si la modification de l’albédo était maintenant mise en œuvre, a expliqué Alan Robock, professeur de sciences de l’environnement à l’Université Rutgers, au journaliste du Washington Post*, Joel Achenbach : « Vous auriez un ciel plus blanc, vous n’auriez plus de ciel bleu. ». Et il ajoute : « Les astronomes ne seraient pas contents parce que le ciel serait couvert en permanence. Dorénavant, cela deviendrait difficile de voir la Voie Lactée ».

La disparition du ciel de nuit aurait des conséquences importantes, déclare Dacher Keltner, professeur de psychologie à Berkeley, Université de Californie. Son récent travail s’intéresse aux effets sur la santé de l’émerveillement comme émotion. Dans une étude publiée en janvier dans le journal Emotion, lui et son équipe ont découvert que les personnes qui font l’expérience d’un grand émerveillement, ont des niveaux plus bas d’un marqueur d’inflammation lié à des douleurs physiques et mentales. L’une des plus importantes sources d’émerveillement est le monde naturel. « Quand vous allez dehors, et que vous marchez dans un beau lieu, vous ne vous sentez pas seulement soulevé mais plus fort, » dit le docteur Keltner, « il existe clairement une base neurophysiologique à cela ».

Et il ajoute que regarder un ciel étoilé procure « une émotion d’émerveillement typique », une opportunité de sentir que « vous êtes une petite et humble partie de quelque chose de plus vaste ».

« La recherche sur les effets de l’émerveillement, dit-il, laisse supposer que sans un ciel étoilé, les enfants deviendraient moins imaginatifs, se montreraient davantage suffisants et moins gentils les uns envers les autres, et cela pourrait être coûteux en termes de santé ».

Si nous perdions le ciel étoilé, « Nous perdrions quelque chose de précieux et de sacré ».

Il estime que le blanchiment du ciel diurne pourrait aboutir à « la même perte du sens de ce qui est vaste », le sens est « l'une des choses les plus importantes que les gens construisent dans leur vie », suggèrent les recherches de son équipe.


Paul K. Piff, professeur de psychologie et de comportement social à l'Université de Californie, Irvine, dit que quand il a étudié l’émerveillement chez les Himbas en Namibie, « le ciel de nuit était un des marqueurs très évidents » de l'émotion. Le ciel « a ce rôle vraiment important, évidemment, de toutes sortes de façons différentes et historiques pour le développement de l'humanité et de la conscience humaine, mais il a aussi cette caractéristique commune, que peu importe où vous êtes et d'où vous venez, il semble apporter cette expérience vraiment, vraiment incroyable de transformation ».


« Nous constatons dans notre laboratoire que l'expérience de l’émerveillement nous permet de nous sentir connecté à quelque chose de plus grand que nous- même, de voir l'humanité dans d'autres êtres humains », a t-il expliqué. « À bien des égards, c’est une sorte d'antidote au narcissisme ». Et le ciel est l'une des rares sources de cette expérience, disponible pour presque tout le monde : « Tout le monde n’a pas accès à l'océan ou aux arbres géants, ou au Grand Canyon, mais certainement tous vivent sous le ciel étoilé ».


« Chacun d’entre nous lève les yeux au ciel et se demande quelle est sa place dans l'univers », a t-il dit, « donc effacer les étoiles serait nous priver de cette expérience grandiose, chérie et extrêmement convaincante de transformation, que nous partageons tous ».


« Nous étions beaucoup plus reliés au ciel », a déclaré l'artiste Ken Murphy. « Il était là au-dessus du feu de camp, ou bien on le regardait avant d'aller au lit, maintenant nos vies ont radicalement changé, et je pense que c’est une perte à coup sûr ».


Pour son projet «Une histoire du ciel », il a installé un appareil-photo pour photographier le ciel de San Francisco toutes les 10 secondes, pendant un an. Il a ensuite monté un film en accéléré pour chaque journée et a disposé tous ces films sur une grille, créant une sorte de journal vidéo du ciel de la ville :


« Pendant que je tournais, j’étais très à l'écoute de ce qui se passait dans le ciel », a t-il dit. « C’est très parlant de suivre ce qu’il se passe au-dessus de nos têtes ». Pendant de longues randonnées pédestres, son attention s’est tournée souvent vers le ciel : « Ce drame qui se déroule tous les soirs permet vraiment de voir comment dans l'histoire, ont émergé les mythes élaborés autour de ce qu’il se passe dans le ciel. Cela a dû beaucoup occuper la conscience des gens, avant que toutes ces autres distractions ne nous absorbent ».

« C’est une pensée terriblement troublante pour moi que de l’imaginer en permanence obscurci, d’une façon ou d’une autre », a- t-il déclaré.


Pour Jennifer Wu, photographe et co-auteur du livre « Photographie: Ciel de nuit », le ciel étoilé est « une des choses dont les gens pourront toujours profiter, j’espère ». « Quand nous sortons la nuit et que nous voyons les étoiles, un lien se tisse » dit-elle. « Nous nous sentons créatifs et ressourcés. Etre à l'extérieur la nuit et regarder les étoiles nous procure une sensation de fraîcheur ».


Si quelque chose s’interposait entre nous et les étoiles, dit-elle, « Nous ne pourrions plus les photographier autant ». C’est déjà un problème pour les citadins, selon elle - en raison de la pollution lumineuse, beaucoup d’habitants des zones urbaines ne peuvent plus voir ni photographier les étoiles.


« J’aime admirer la Voie Lactée » a-t-elle ajouté. « Sortir de nuit et voir cette superbe et incroyable bande de lumière au-dessus de nos têtes, est tout simplement magnifique, et ce serait dommage de ne plus la voir, nous perdrions le sentiment d’être un de ces petits points de lumière parmi tant d’autres ».


L’obscurcissement du ciel nocturne rendrait également difficile l’étude des étoiles par les astronomes. « La technologie du télescope vient d'atteindre un stade », a déclaré Steven Flandre, le responsable des relations publiques de l'Observatoire Palomar à Caltech, « où les systèmes correcteurs sur ces télescopes sont maintenant de plus en plus capables de compenser le flou de l'atmosphère terrestre. Au moins aux longueurs d'ondes visibles, on n'a pas besoin d'aller dans l'espace comme on l’a fait avec le télescope spatial Hubble, parce qu’on peut faire aussi bien ou mieux avec la technologie de correction. Tous ces progrès deviendraient inutiles si nous perdions l'accès au ciel de nuit ».


Un domaine qui pourrait en pâtir, dit-il, serait celui de la recherche de planètes dans d'autres systèmes solaires. Et cette recherche joue un grand rôle, elle maintient l’intérêt du public pour l'astronomie : Quand nous parlons de planètes, a t-il expliqué, « nous parlons de la recherche de vie ».


Quant à connaître l’incidence sur l’humanité d’une perte dans la recherche astronomique, a t-il dit, « Au niveau pratique, je ne pense pas que nous perdions quoique ce soit. Mais à un autre niveau, nous perdrions la curiosité qui rend notre société vivante et en mouvement ».


« La recherche de vie est terriblement excitante, et on peut dire que la société, toute société, a besoin de ce genre de stimulus, sous diverses formes ».


Nous ne savons pas clairement, disent certains chercheurs, à quel point les aérosols modifieraient l'apparence du ciel. « C’est interposer des choses entre nous et la lumière », a déclaré Waleed Abdalati, professeur de géographie à l'Université du Colorado, Boulder, et l'un des auteurs du rapport. Quand vous parlez de diminuer la lumière nocturne telle celle des étoiles, il est certes possible et même probable qu'elle semblera plus faible ». « Ainsi, les aérosols pourraient blanchir le ciel pendant la journée. Quels en seront les effets visibles ? Cela dépendra de la quantité de matériau déversé dans l'atmosphère - et nous ne savons pas encore combien nous voudrions en déverser, parce que nous ne connaissons pas encore ce que les autres effets secondaires pourraient être ».


Ben Kravitz, chercheur post-doctorant au Laboratoire National du Pacifique Nord-Ouest, qui a étudié la possibilité de modification de l'albédo par les aérosols, a déclaré dans un courriel que, selon les modèles actuels, l'effet blanchissant de l'injection d'aérosols « serait semblable au ciel blanc souvent vu dans les grandes villes ou dans les zones polluées par l’industrie. « Quant à la lumière des étoiles, a-t-il dit, « je ne connais pas d'étude montrant que les aérosols risquent de masquer les étoiles. Cela semble un problème de recherche intéressant ».


Alan Robock, professeur de sciences de l'environnement, a mentionné un possible effet inverse dans une interview: « Vous obtiendrez ces magnifiques couchers de soleil rouges et jaunes », comme « les couleurs jaunes et rouges se reflètent sur le fond de ce nuage ».


Il recommande davantage de recherches sur la modification de l’albédo: « Si jamais, certains étaient tentés de le faire, je veux qu'ils soient bien informés des avantages et des risques potentiels pour prendre une décision éclairée ».


Pour comprendre en partie ces risques et ces avantages, on peut évaluer les impacts émotionnels d’un changement rapide de l’apparence du ciel. Selon le Dr Abdalati « Selon moi, ils sont énormes ».


« Je pense que leur ampleur diminuera avec le temps, en devenant la norme. Mais pour la génération qui prend la décision d'entreprendre quelque chose comme ça, de le déployer, selon moi, les implications seraient profondes ».


Pourtant, il estime qu’il nous incombe d’explorer toutes les options disponibles, même si elles ne sont jamais déployées. Cela signifie d’abord, ne pas aggraver le changement climatique, explorer toutes les façons d'éliminer le dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère - et comprendre les implications de la dispersion d’aérosols dans l'atmosphère, même si nous ne le faisons pas. « Quelque chose comme le déploiement de la modification de l'albédo est une « solution » de la dernière chance », a t-il expliqué. « Je pense qu'elle doit être évitée à tout prix, mais on doit la connaître ». Et, a t-il dit, « Nous avons provoqué un désordre climatique. Le fait que nous parlions de ces choses le révèle ».


Pour le Dr Keltner, le ciel est une source d’émerveillement. Pour Mme Wu, il est une source de créativité. Et si un jour il devient blanc, il sera le rappel de quelque chose d'autre: le rappel que l'humanité a dépassé les bornes.

* Le Washington Post organe de propagande de Monsanto :

http://www.naturalnews.com/049887_Washington_Post_Monsanto_propaganda_quack_science.html

Voir les commentaires

Le préjudice de la géo-ingénierie

28 Mai 2015, 19:51pm

Le préjudice de la géo-ingénierie

Voir les commentaires

Sous le dôme : documentaire chinois sur la pollution de l'air en Chine

25 Mai 2015, 21:37pm

Sous le dôme : documentaire chinois sur la pollution de l'air en Chine

http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/31/sous-dome-docu-chinois-censure-version-francaise-258460

« Sous le dôme », le docu chinois censuré, en version française

Voici la version intégrale, avec des sous-titres français révisés, du documentaire chinois « Sous le dôme », qui a fait sensation sur le web chinois à sa sortie fin février, avant d’être censuré par les autorités chinoises. Réalisé par la journaliste Chai Jing, il dénonce la pollution dont sont victimes les grandes villes chinoises.

Ce documentaire a été vu plus de 300 millions de fois sur les sites de partage vidéo chinois avant d’en être effacé.

Une première version sous-titrée en français a circulé, mais incomplète et avec des traductions assez approximatives.

Rue89 a demandé au traducteur de chinois Frédéric Dalléas de reprendre entièrement la traduction du documentaire, et c’est cette version plus professionnelle qui est mise en ligne aujourd’hui. Frédéric Dalléas a travaillé avec Jef Jaquier et Diana Hsu pour cette version.

Voir les commentaires

Compteur LINKY : Next-up lance une alerte sanitaire

25 Mai 2015, 10:54am

Compteur LINKY : Next-up lance une alerte sanitaire

Selon Next-up : " Une étude épidémiologique et scientifique d'impact sur la population de l'irradiation en champs proches par les champs électromagnétiques artificiels du CPL du Linky avant son déploiement est une absolue nécessité de salubrité publique."

http://petition.next-up.org/

Voir les commentaires