Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Neige toxique en Roumanie

5 Février 2014, 17:41pm

Publié par Ciel Voilé

Neige hygroscopique


neve-artificiale.jpg


 Tanker Enemy - Le 1er février 2014  http://www.tankerenemy.com/2014/02/neve-igroscopica.html#.UvJco_shLkc


Le  site italien Tanker Enemy  a publié un article roumain (en italique ci-dessous) donnant les résultats d’une analyse de neige à Bucarest, précédé de deux paragraphes présentant des informations venant des Etats-Unis.  L’article n’est plus accessible sur le site source :

http://www.stiri.com.ro/cautare.php?text=Ce+substante+chimice+nocive+se+regasesc+in+zapada%3F+Rezultatele+unei+analize+in+laboratorul+ICA&submit_news=Cauta

 


Des  nouvelles glaçantes, c’est le cas de le dire, nous parviennent du monde entier. La neige qui tombe en abondance durant cet hiver polaire contient des poisons de toutes sortes, des métaux lourds, des polymères et même de l’uranium appauvri (procédure synthétique pour l'oxyde d'uranium MCM-41) . C'est une neige artificielle : elle fond et ne produit pas d'eau au contact de la chaleur, elle noircit et dégage une forte odeur de plastique brûlé. La catastrophe de Fukushima et des expériences diaboliques provoquent ce phénomène météorologique. De nombreux témoins indiquent que les chiens qui habituellement aiment courir dans les champs enneigés, sont même réticents à aller dehors, après la chute de cette neige artificielle. En Roumanie, l’analyse, par un laboratoire certifié,  de neige tombée à Bucarest, révèle des résultats inquiétants.



Nous sommes en présence d'une neige de polymères très hygroscopiques, produite par un processus chimique qui implique l'uranium appauvri. Par conséquent, un matériau approprié pour capturer l'humidité de l'air et affaiblir la perturbation, facilitant les communications radar/satellite, comme déjà démontré ici, qui ne tolèrent pas la présence d'eau dans les nuages​​. L'effet sur ​​le terrain est ce qui a été observé ces derniers jours.

 

Neve-igroscopica-ai-polimeri-small.jpg

 

 

Ecomagazin.ro  -  Le 28 janvier 2014


http://www.ecomagazin.ro/ce-substante-chimice-nocive-se-regasesc-in-zapada-rezultatele-unei-analize-in-laboratorul-ica/


Quels produits chimiques nocifs se retrouvent dans la neige ? Voici les résultats de l'analyse du laboratoire certifié  ICA. Qui aurait pensé que la neige puisse être si dangereuse ? La neige grise en ville contient beaucoup de poisons, y compris des métaux lourds, des nitrates et du DDT, un pesticide particulièrement nocif pour les êtres vivants.

 
Comment est-il possible que la neige tombée du ciel apporte du DDT en ville ? C’est simple, par le cycle « naturel » de l'eau. Les composés nocifs pénètrent dans les eaux souterraines, les rivières et les lacs. Avec l'évaporation, les polluants se concentrent dans les nuages ​​enfin dans les précipitations.

« Ces poisons nuiront à la santé des personnes pendant des décennies », a déclaré, M. Gheorghe Mencinicopschi, directeur de l'ICA.

« Le plomb dans la neige à Bucarest atteint 76,72 mg / litre. C'est un niveau huit fois supérieur au maximum autorisé. C'est incroyable! En théorie dans une capitale, il ne devrait pas exister de sources polluantes fortes de plomb. L'empoisonnement au plomb provoque la perte des cheveux et des ongles. Il endommage aussi le système nerveux, et cause des troubles sanguins.

Le cadmium
(ingrédient typique de chemtrails, également trouvé à bord d'un Ryanair ... Tanker Enemy ) est à des concentrations de 0,075 mg / litre. C'est un métal lourd très toxique. Chez les enfants, il s'accumule dans les reins et peut entraîner la mort.

Les nitrates atteignent 11,35 mg / litre. « Une concentration de 50 mg / litre peut tuer un enfant en quelques heures. Ce n'est pas une blague », a déclaré Mr Mencinicopschi.

Les nitrites, 0,16 mg / litre, peuvent déclencher un cancer du système lymphatique.

Le lindane, 0,0593 microgrammes / litre, est un pesticide neurotoxique oncogène.

Le  DDT, 0,0415 microgrammes / litre. C'est un pesticide interdit dans les pays industrialisés depuis 1970 en raison de son fort effet cancérigène.

Des huiles lubrifiantes, 28 mg / décimètre cube. Elles sont cancérigènes et leur concentration est très élevée, a affirmé Mr Mencinicopschi.

Voir les commentaires

Peter Vereecke interviewé par Lilou Macé

1 Février 2014, 14:01pm

Publié par Ciel Voilé

 


 

Voir les commentaires

La neige chimique : c'est quoi ?

1 Février 2014, 13:25pm

Publié par Ciel Voilé

mad-scientist-melting-earth1-300x276.jpg


31 janvier 2014  Dane Wigington – Traduction Ciel voilé

 

Que se passe-t-il avec la neige ?


Les visiteurs du monde entier du site http://www.geoengineeringwatch.org/   rapportent les caractéristiques apparentes  très étranges de la neige qui tombe ces derniers temps. La neige ne ​​semble pas fondre comme d’ habitude et beaucoup témoignent qu’elle dégage une odeur chimique quand on l’expose à une flamme. Est-ce possible ?

 

 


 

La réponse rapide est oui. Je ne peux pas en faire l’expérience directement car il n’y a pratiquement plus de pluie en Californie, je ne peux pas mener ma propre analyse. D'autres et moi-même avons depuis longtemps tiré la sonnette d'alarme sur la neige artificielle chimiquement nucléée qui a été et reste une composante majeure de la géo-ingénierie.

 

Quels éléments connus trouve-t-on dans la neige ces dix dernières années ?


A maintes reprises, des analyses de neige en laboratoire ont révélé des niveaux extrêmement élevés d’aluminium et de baryum. Bien sûr, les « debunkers » essaient toujours de nous faire croire que trouver ces métaux lourds dans la pluie et la neige serait normal. Les trolls de la désinformation ont essayé de façon intensive de convaincre le public qu’il n'y a rien de mal à trouver des métaux toxiques  dans les précipitations. Tous ceux qui croient à de tels mensonges éhontés, ne sont pas prêts à affronter la vérité, quelque soit l’irréfutabilité de la preuve.

 

La neige peut-elle vraiment être créée artificiellement avec des produits chimiques et des particules métalliques ? Peut-on créer de toutes pièces des tempêtes de neige ? La réponse rapide est encore oui. Les tempêtes de neige peuvent être intégralement fabriquées.

 

Qu'est-ce qu'une  « réaction endothermique » ?


Une réaction endothermique est le contraire d’une réaction exothermique. Dans une réaction exothermique comme une explosion, de l'énergie et de la chaleur sont libérées. Dans une réaction endothermique, la chaleur et l’énergie sont absorbées. Dans le cas des tempêtes de neige artificielle, l’énergie et la chaleur sont absorbées par l'atmosphère et les précipitations. Une telle réaction peut provoquer un refroidissement rapide, du moins pour un certain temps.

 

Alors quels éléments peuvent provoquer une telle réaction ?


Le baryum et l’ammonium en sont deux. Nous savons qu’il y a du baryum dans la neige, de nombreuses analyses en laboratoire le prouvent.

 

De combien de degrés une réaction endothermique peut-elle faire chuter la température ?


Le processus endothermique peut presque instantanément faire baisser la température au-dessus du seuil de congélation, bien en dessous de zéro et au-delà.

 

 

 

o-DRY-ICE-facebook.jpg


Pourquoi apparait-il si peu d’eau dans la fonte de  neige chimique ?

 


Une « sublimation » partielle peut être un facteur dans cette équation. La sublimation est le processus de conversion d'un solide en gaz directement, comme ce qui se passe avec de la glace sèche. Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons toujours pas et nous ne connaissons pas la composition chimique de cette « neige », mais il serait logique de penser que certains des constituants chimiques de la neige artificielle provoquent le comportement observé. Certains, disposant d'échantillons de « neige » moins récents, témoignent d’un phénomène de fusion plus habituel. Il est également possible que certains des éléments chimiques dans cette neige perdent leur puissance au fil du temps. Encore une fois, nous ne savons pas grand chose. Ce qui est certain, de nombreuses analyses en laboratoire l’ont montré, la totalité ou presque de la neige qui tombe actuellement est toxique. En outre, il est certain que nous voyons maintenant  tomber la neige régulièrement à des températures supérieures au seuil de congélation. On ne peut plus nier non plus que les tempêtes de neige artificielles sont une réalité, les liens ci-dessous le confirment.

 

map1.jpg

 

Hausse de la température par rapport aux moyennes annuelles sur 30 ans


La planète est en crise et les ingénieurs du climat font tout leur possible pour le cacher. Cela comprend l'utilisation de produits chimiques et des métaux toxiques dans la création de tempêtes de neige « d'ingénierie ». Alors que les médias grand public (et, malheureusement, même de  nombreux sites « indépendants » de ces médias) prétendent que la planète se refroidit,  la vue d’ensemble est claire pour tous ceux qui choisissent de regarder au-delà de l’ingénierie du climat et du battage médiatique. Alors qu'il neigeait dans le nord de la Floride récemment, l'Alaska a connu le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré. Alors que les ingénieurs climatiques et leurs vedettes chéries des chaînes météo faisaient de leur mieux pour focaliser l’attention sur la parade théâtrale de tempêtes artificielles dénommées « d'hiver », l’Australie a connu son année la plus chaude jamais enregistrée. En fait, la tendance de fond sur la planète Terre est celle-là, elle se réchauffe rapidement.

 

Même si les ingénieurs climatiques et leurs nombreux amis des médias peuvent en tromper beaucoup avec leurs tempêtes chimiques artificielles et leur battage médiatique, la Terre vient de vivre sa 37e année consécutive de températures supérieures à la normale et a connu 346 mois consécutifs au-dessus des températures normales durant cette période.

 

Les géo-ingénieurs peuvent créer un refroidissement profond à court terme, mais au prix d’un réchauffement qui dégrade, contamine et détériore complètement notre planète. La structure du pouvoir et les médias grand public ont changé leur mission d’information sur le réchauffement pour s’adapter à leur ordre du jour, ils font tout leur possible pour cacher le réchauffement car ils ont tout  investi sur l’ingénierie climatique. Ceux qui souhaitent un avenir pour eux et leurs descendants doivent contribuer à la diffusion de la vérité et  stopper la géo-ingénierie. Ce combat nous concerne tous et la bataille doit être gagnée sinon ce sera très bientôt la fin du jeu.

http://www.smh.com.au/environment/climate-change/2013-confirmed-as-australias-hottest-year-on-record-20140103-308ek.html 

http://www.alaskapublic.org/2014/01/28/temperature-records-fall-across-alaska/ 

http://www.news.com.au/technology/chinese-scientists-create-second-artificial-snowstorm-in-beijing/story-e6frfro0-1225796559341 

http://www.ask.com/question/is-sublimation-of-solid-dry-ice-to-carbon-dioxide-gas-a-chemical-or-physical-change 

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineered-snowstorms-the-snowmen-turning-warmth-into-winter-part-2/ 

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineered-snowstorms-the-snowmen-turning-warmth-into-winter-part-1/ 

http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/sociopol_weatherwar27.htm 

http://www.geoengineeringwatch.org/global-weather-modification-assault-causing-climate-chaos-and-environmental-catastrophe/ 

http://www.fourwinds10.net/siterun_data/environment/pollution/news.php?q=1220410300 

http://sonomanewstoday.blogspot.com/2009/03/chemtrails-polluting-shasta-water.html 

 

Voir les commentaires

Chemtrails : crimes clandestins et continus contre l'humanité

19 Janvier 2014, 16:35pm

Publié par Ciel Voilé

L'empoisonnement par les chemtrails


parigi.jpg


State of the Nation – le 14 janvier 2014 http://stateofthenation2012.com/?p=3433#more-3433

 

Traduction Ciel voilé


Parmi toutes les agressions continues contre le peuple américain, aucune n'est si pernicieuse et sournoise, si répandue et profonde, si offensive et scandaleuse, si délibérée et inutile que le programme de géo- ingénierie et de  modification du temps dénommé CHEMTRAILS.

 

Vraiment, l’épandage chimique aérien implacable du ciel des États-Unis représente un crime pas comme les autres contre le peuple.

 

CHEMTRAILS : une catastrophe planétaire créée par la géo-ingénierie


Le temps est venu de condamner ce crime contre l'humanité. En fait, il est grand temps que ce complot criminel prémédité qui dure depuis trop longtemps pour empoisonner les peuples des nations du monde soit révélé. Les répercussions cumulées des chemtrails sont tout simplement trop nocives pour la vie humaine, destructrices pour l'environnement et nuisibles à la société pour qu'elles soient ignorées. Le processus manifestement illégal par lequel les chemtrails ont été imposés aux Etats-Unis ne peut plus rester secret.


Quand un gouvernement s'arroge illégalement le pouvoir d'empoisonner l'air à volonté, les obligations de toute alliance qui auraient pu exister entre lui et les citoyens se dissolvent efficacement. En d'autres termes la mise en œuvre secrète de « lois » qui nuisent à l'ensemble des citoyens d'une nation sur Terre représente une  « violation flagrante de la confiance du public » et une « violation flagrante du contrat social ».

L'extrait ci-dessous d'une déclaration d’un groupe de défense citoyen face au même type de comportement illégal et préjudiciable résume bien la situation. Le résultat de cette déclaration est que le gouvernement est hors la loi. Par conséquent, il doit être tenu responsable de ses actes criminels, tout comme les citoyens peuvent être poursuivis pour avoir commis des voies de fait chimique.


« Nul - aucun gouvernement, aucune société, aucune entreprise, aucun individu ou toute autre entité sous le soleil – n’a le droit de nous empoisonner ou de mettre des toxines dans notre nourriture, notre eau, nos médicaments, nos vêtements, nos maisons, nos voitures, etc… De même, aucun n’a le droit de nous blesser ou de nous nuire par un décret gouvernemental, une  règle ou une réglementation. Tout processus ou toute procédure d'entreprise qui nous nuit ou nous vole est sans légitimité devant la loi ».


Le gouvernement américain commet une agression chimique contre ses citoyens


Il est communément admis que les lois légitimes sont immuables et inviolables. La loi naturelle et la loi commune ont résisté à l'épreuve du temps ... des lustres en fait. Le droit international et le droit constitutionnel, lorsque créés dans l'intérêt des partenaires mondiaux et nationaux respectifs, s'appuient sur une base juridique solide souvent ancrée dans des siècles de précédent historique. Dans ce cadre juridique, la pratique clandestine et illégale des épandages chimiques aériens dans le monde serait considérée comme une agression chimique délictueuse au premier degré. Surtout parce que la plupart des gens profondément touchés ignorent complètement l'existence et le but réel de ces épandages, ces derniers constituent un crime flagrant contre l'humanité.

 

Satellite-Chemtrails1.jpg


Photo satellite du nord-est, juste avant le super ouragan  Sandy (ou Sandy Frankenstein ) qui montre l'ampleur et l'intensité des opérations d’épandages chimiques aériens.


Comment sont-ils autorisés à perpétrer une telle activité criminelle perverse en plein jour ?


Les gouvernements du monde qui permettent l'agression chimique quotidienne de leurs citoyens sont d'abord et avant tout responsables de ces crimes en cours. L'espace aérien national de chaque pays sur toute la planète est très étroitement surveillé. Utiliser d’énormes avions de ligne en altitude pour pulvériser fortement le ciel n'est pas seulement très coûteux, cela exige une programmation et l'approbation explicite d'un assortiment d'agences fédérales et étatiques. Par conséquent, il existe toute une gamme d'institutions gouvernementales qui doivent participer directement au processus de prise de décision.


En fait, en raison des nombreuses nouvelles lois concernant le contrôle de l'espace aérien depuis  le 11 septembre 2001, à la fois le Patriot Act et la Loi sur la Sécurité Intérieure ont rendu encore plus difficiles les vols au-dessus du territoire, exigeant des critères très stricts et spécifiques. Compte tenu des protocoles très stricts et onéreux nécessaires à l’autorisation d’un vol, il est d'autant plus évident qu'il y a beaucoup de responsables au gouvernement qui participent directement à cette agression chimique implacable.


C'est ainsi qu’ils se sont engagés avec cette pratique délétère depuis si longtemps comme dans une fuite en avant. Ils ont pris toutes leurs décisions sans la moindre consultation publique. Ils ont planifié et conçu ce scénario en cours afin qu'il n'y ait aucun organisme ou décideur qui soit tenu responsable de ces programmes secrets. En outre, ils continuent imperturbablement à nier l’existence même de ces épandages, les appelant « trainées de condensation normales ».


Il ressort de cette analyse, que le peuple américain  ne dispose pas de cible pour identifier les vrais coupables. Lorsque les membres du gouvernement  responsables de la réglementation des ciels propres participent volontairement à un complot complexe pour tromper les citoyens à ce degré, il est clair que quelque chose de néfaste se passe. Quand ils font réciter ce scénario sur la scène mondiale à David Keith et Ken Caldeira pour justifier ce que jamais ils ne déclarent faire, les choses deviennent encore plus floues.


L'article suivant montre à quel point ils cachent ce qui pourrait être la plus grande dissimulation dans l'histoire récente. Non seulement cette activité secrète assombrit littéralement le ciel dans le monde, mais elle le fait aussi au détriment de beaucoup de gens compromis physiquement.


 

CHEMTRAILS : Le plus gros camouflage de tous les temps

 


L'assaut chimique associé à ce programme géré par le gouvernement a incontestablement contribué au malaise général de la population mondiale. En raison des nombreux produits chimiques et d'autres constituants nocifs contenus dans ce cocktail typique que sont les chemtrails, des milliards de personnes sont maintenant régulièrement exposées à un éventail étourdissant de toxines connues et d'autres contaminants de l'air.


Comme les chemtrails sont éjectés sous forme d'aérosols provenant de l'équipement de pulvérisation d’avions, c’est la preuve que l'ensemble de ce programme a été mis en œuvre avec la précision et l’objectif d'une opération militaire très calculée. La seule différence est que nous sommes en temps de paix, alors qui est l'ennemi, sinon le peuple américain lui-même.


L'article suivant définit très clairement les nombreuses répercussions sur la santé, ainsi que les complications médicales potentielles, directement provoquées par ce programme gouvernemental très nocif. Il présente également de nombreux détails factuels sur les chemtrails qui illustrent une intention dépassant  la supposée modification du climat. À cet égard, en particulier, chaque citoyen américain devrait exiger l’arrêt immédiat des épandages chimiques aériens partout où ils sont menés en Amérique du Nord.

 

 


tqp0yS5_6928093930_5a0768c16b_o.jpg


Violation flagrante de la confiance publique et violation flagrante du contrat social


L'ensemble du programme de chemtrails a été conçu, choisi et mis en œuvre sans l’approbation ou la participation du public. Il est également extrêmement difficile de trouver  un élu ou un représentant du gouvernement qui admettre l'existence d'un tel programme de géo-ingénierie omniprésent et coûteux. À la lumière de cette situation extrêmement déconcertante, peut-être est-il temps de rappeler à toutes les parties concernées ce qu’exprime bien l'extrait suivant d'un « acte d'accusation citoyen » :

« Le gouvernement doit son existence au peuple. Son objectif principal est de protéger et de sauvegarder l'ensemble des citoyens de la nation. Il existe aussi pour assurer le bien-être de la population, ainsi que pour maintenir un ordre dans lequel tous peuvent s'épanouir et poursuivre leurs objectifs. Ce contrat social est bien une voie à double sens où les gouvernés s’engagent à accomplir leurs devoirs civiques et où le gouvernement s'acquitte de la myriade de  responsabilités de l’Etat.

« Quelles sont les obligations et les fonctions de base, que tous les gouvernements devraient accomplir dans ce contrat? Elles impliquent un engagement de bonne foi pour : 1 protéger la vie, le bien-être et la subsistance de chaque citoyen, 2 maintenir un environnement relativement sûr et sécurisé où vivre, travailler et se distraire et 3 garantir l'accès aux produits et services réglementés par le gouvernement qui ne sont pas intrinsèquement dangereux, nuisibles ou préjudiciables à l'ensemble des citoyens. Certes, ce serait l'idéal et nous reconnaissons que les gouvernements s'éloignent partout très loin de cet idéal . Cependant ....
« Il est maintenant clair que ce contrat social et cette confiance sacrée ont été violés de façon flagrante de manière profonde et fondamentale par le gouvernement fédéral des États-Unis.

 

 

Mise en accusation du gouvernement fédéral américain par les citoyens

 


Pour revenir à l'essentiel, l'homme a besoin de nourriture et d'eau, de vêtements et d’un toit pour  vivre raisonnablement en bonne santé. Toutefois, la qualité de l'air est une exigence toute aussi importante. En l'absence de qualité de l'air, la qualité de vie ne fera que se détériorer. Empoisonner l'air de façon régulière crée un environnement propice à toutes sortes de maladies et la maladie, la maladie chronique et le déséquilibre  apparaîtront dans toute la société. Clairement, plus le système immunitaire d'un individu est compromis plus il est vulnérable à la maladie chronique et / ou dégénérative.

Pour cette raison, il est fortement recommandé à chaque personne vivant sous un ciel chimique de lire l'article suivant sur ​​les nombreuses conséquences sur la santé associées à l'exposition aux produits chimiques des chemtrails, les toxines et les contaminants.


CHEMTRAIL SYNDROME : Une pandémie mondiale de proportions épiques


C’est seulement quand vous aurez lu le lien précédent que vous comprendrez la grande portée et les effets profonds des chemtrails, et l'importance de l'extrait qui suit :


« Les gouvernements  et les sociétés qu'ils régissent ont illégalement usurpé le pouvoir pour eux-mêmes de manière qu’ils agressent illégalement et blessent, empoisonnent et rendent malades ou handicapés, et dans de nombreux cas, tuent les citoyens qu’ils ont juré de protéger et de sauvegarder. »  Coalition contre Chemical Trespass

 

 

 


chemtr31.jpg

 

 

 

Conclusion :

 

Le plus grand obstacle que rencontrent ceux d'entre nous qui tentent de mettre fin à la pulvérisation de chemtrails dans notre ciel est l'incrédulité de nos concitoyens. C'est vrai, c’est à la fois l'ignorance ( ils ignorent ce qui se passe dans le ciel juste au-dessus d’eux) et l'incrédulité pure et simple (beaucoup s'accrochent à l’explication officielle des traînées) de nos familles et amis, collègues et voisins, qui constitue l’obstacle  le plus redoutable pour arrêter ces programmes illicites.

 

Par conséquent, si vous en avez assez que vos impôts servent à empoisonner l’air et à cacher le soleil, alors s'il vous plaît, montrez la photo précédente  aux prochains Thomas doutant que vous rencontrerez. S'ils continuent à s’accrocher à la fausse explication officielle des traînées d’avions après avoir vu cette photo et bien d'autres comme elle, il est préférable de chercher un autre allié pour cette cause urgente au niveau mondial. Après tout, combien de fois les avons-nous tous vu ces avions de ligne allumer puis éteindre leurs pulvérisateurs, tandis qu’ils ne  cessent d’aller et venir en boucles d’un bout à l’autre de l’horizon ?

References:

‎GeoengineeringWatch.org 

HUGE Changes Coming To Planet Earth 

Voir les commentaires

FR3 Provence parle des morgellons

10 Janvier 2014, 17:02pm

Publié par Ciel Voilé

C'était hier jeudi 9 janvier 2014 au journal du soir : morgellons

Voir les commentaires

"Bye Bye Blue Sky" à Marseille le 23 janvier 2014

7 Janvier 2014, 20:58pm

Publié par Ciel Voilé

Jeudi 23 janvier 2014

 19h15

n6

Projection du film de Patrick Pasin


« Bye bye blue sky »


 à Marseille


suivi d’un débat* sur la manipulation du climat,

les épandages chimiques aériens et les nuages artificiels

* Animé par Sylvie et Jeoffrey de l'association Ciel voilé


Les traînées d’avions persistantes seraient-elles des épandages chimiques illégaux de particules métalliques ? Dans quel but ? Qui les fait ? Le film présente de nombreuses interviews. Ce qui est sûr : quand vous l’aurez vu, vous regarderez le ciel.
 


http ://www.cielvoile.fr/pages/Bientôt_plus_de_ciel_bleu_-6963504.html

http ://acseipica.blogspot.fr/2011/04/le-film-bye-bye-blue-sky-suites.html

 

Resto Bio, 19 Place Gouffé

Marseille

Entrée 9€

 

Voir les commentaires

Géo-ingénierie : comment les expériences du gouvernement américain ont modifié le climat de la Terre

25 Décembre 2013, 09:36am

Publié par Ciel Voilé

 


Susanne Posel - Occupy corporatism – Le 20 Décembre, 2013

 

Orig.src_.Susanne.Posel_.Daily_.News-Chemtrails_or_contrail.jpg


Contrôler le climat de la planète est l'objet d'un livre blanc intitulé « La recherche en géo-ingénierie et ses limites », dans lequel les limites technologiques et sociales de cette recherche sont discutées.


Rob Wood, co-auteur de l'étude et professeur agrégé de sciences atmosphériques à l'Université de Washington (UOW) explique: « Au cours des cinq dernières années, la géo-ingénierie a quitté le domaine du charlatanisme pour faire l'objet de recherches scientifiques. Nous voulions contribuer à un discours intellectuel sérieux. »

 
Wood suggère « l'idée d'utiliser des particules de sel pour augmenter la teneur en humidité dans l'air. »


Cette méthode d'ensemencement des nuages​​, appelée l’éclaircissement des nuages marins ( MCB ) est censée renvoyer vers l’espace le rayonnement solaire arrivant sur les océans.


Une autre proposition comprend un système appelé le bouclier stratosphérique qui « déverserait plusieurs millions de tonnes de dioxyde de soufre dans la stratosphère, ce qui réduirait le rayonnement du soleil à l'échelle mondiale de 1,8 pour cent. »


Paul Crutzen, auteur d'un document explicatif sur le bouclier stratosphérique, a déclaré: « Les responsables politiques craignent que l'utilisation de ces particules de soufre contribue à l’augmentation de la pollution de l'air. Etablir une relation de confiance entre les scientifiques et le grand public serait nécessaire pour que la modification du climat à grande échelle soit acceptée, même quand elle est jugée avantageuse. »


Une méthode de géo-ingénierie consiste à pulvériser de l'eau salée dans les nuages ​​pour créer des «  océans » dans notre ciel. Les chercheurs pensent que ces nuages pourraient renvoyer la lumière du soleil vers l’espace, de manière à refroidir la planète.


Les chercheurs de l'Université de Washington suggèrent l'idée de l’éclaircissement des nuages marins. L'utilisation de cet éclaircissement pour manipuler les conditions météorologiques de la Terre, selon ces scientifiques, n’aurait aucun  impact sur ​​notre environnement naturel.


La géo-ingénierie est vendue dans le monde comme un « bien public mondial».


Stephen Gardiner, chercheur à l’Université de Washington  soutient que : « Pulvériser des sulfates dans la stratosphère n'est pas le genre de chose qui profite nécessairement à tout le monde, en ce sens, il semble erroné de l'appeler un bien public mondial. »


L'été dernier, la CIA a commandé une étude à l'Académie nationale des sciences (NSA) pour déterminer si la géo-ingénierie pourrait permettre aux humains de modifier le climat de la planète et de stopper le réchauffement climatique d’origine anthropique.


La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) et la NASA sont impliquées dans ce projet.


Edward Price, porte-parole de la CIA a déclaré : « Il est naturel que sur un sujet comme le changement climatique notre Agence travaille avec les scientifiques à mieux comprendre le phénomène et ses implications pour la sécurité nationale. »


L'étude analysera :


• Les implications techniques des méthodes de géo-ingénierie
• La faisabilité des techniques de géo-ingénierie
• Et évaluera les préoccupations concernant  leurs impacts et la sécurité nationale
• Les méthodes pour gérer la gestion du rayonnement solaire
• Les méthodes pour refroidir artificiellement la température de la planète
• Les propositions de recherche pour éliminer le CO2 de l'atmosphère


En mai 2012, des chercheurs ont constaté que les chemtrails polluaient les nuages ​​d'orage lesquels  endommagent l'environnement et perturbent les conditions météorologiques naturelles de la planète.


Les nuages ​​d'orage pollués sont plus envahissants la nuit et provoquent l’augmentation des températures. L'étude affirme que ces nuages ​​ne reflètent pas la lumière du soleil, mais piègent la chaleur en eux et contribuent au réchauffement climatique.


Pour moins de 5 milliards de dollars par an, la gestion du rayonnement solaire  pourrait imiter les effets d'une éruption volcanique par pulvérisation dans l’atmosphère d’aérosols sulfuriques. Cette méthode ne réduirait pas les niveaux de CO2, mais perturberait les niveaux de température et de précipitations dans le monde entier.


Justifiant le besoin de refroidir la planète, David Keith, directeur de l'Institut pour l'énergie durable,  l'environnement et l'économie fait la promotion de la libération dans l'atmosphère de la Terre de nanoparticules dans des aérosols sulfuriques pour renvoyer dans l’espace la lumière du soleil. Keith gère un budget d’un million de dollars pour la recherche en géo-ingénierie financée par Bill Gates et le fonds pour l'innovation en recherche climatique et énergétique.

 

Les alarmistes font valoir que les éruptions volcaniques pourraient doubler ou tripler les niveaux actuels de brome et de chlore dans notre stratosphère, ainsi que dans la haute atmosphère, lesquels affaiblissent la couche d'ozone.


L'ingénierie solaire stimulera des domaines d'études spécifiques comme la poussière de soufre puisqu’il est choisi pour imiter les émissions des volcans. Une conséquence prévue de la géo-ingénierie solaire est le blanchiment du ciel provoqué par la libération de nanoparticules dans l’atmosphère pour refléter la lumière du soleil. Les aérosols sulfatés provoquent le blanchiment du ciel durant le jour et font briller davantage le soleil à son coucher.


Dans une étude publiée dans la revue Remote Sensing, le co-auteur, le Dr Roy Spencer a indiqué que les données réelles du satellite Terra de la NASA contredisent complètement les hypothèses formulées par les alarmistes du réchauffement climatique.


Dans un communiqué de presse, de l'Université de l'Alabama, Spencer a déclaré: « Les observations satellitaires suggèrent qu'il existe beaucoup plus d'énergie perdue dans l'espace pendant et après l'échauffement que ne le prédisent les modèles climatiques. Il ya une énorme différence entre les données et les prévisions particulièrement importante sur les océans. »


Les chercheurs de GEOMAR ont supposé que le brome et le chlore expulsés par les volcans dans l'atmosphère seraient deux à trois fois plus importants que les quantités produites par l'homme. Parce que des éruptions volcaniques peuvent être réalisées dans le monde entier, ces explosions de brome et de chlore pourraient réduire la couche d'ozone et impacter l'Arctique et l'Antarctique.

 

http://www.occupycorporatism.com/geoengineering-how-gov-experiments-changed-earth-weather/ 

 

 

 

Voir les commentaires

Une chanson pour un ciel sans chemtrails

22 Décembre 2013, 10:06am

Publié par Ciel Voilé

 

 

Auteur  interprète : Sophie Latour

 

 


  Accompagnement à la guitare par Michel Lapointe de Montréal au Québec :
 
  collaboration France -Canada - chemtrails- Sophie Latour de Paris

Voir les commentaires

Samedi 25 janvier 2014 : marche mondiale contre la géo-ingénierie

22 Décembre 2013, 10:03am

Publié par Ciel Voilé

 

 

 

 

 

PARIS et d'autres REGIONS DE FRANCE se mobilisent

le SAMEDI 25 JANVIER 2014 - à 14H

pour la  

MARCHE MONDIALE CONTRE LA GEOINGENIERIE 

et La Gestion du Rayonnement Solaire - Solar Radiation Management -

 

 

 

PENSEZ A RESERVER VOTRE APRES-MIDI !!!

Merci de confirmer votre participation !

 

Tous les détails ci-après :

 

PARIS

Fontaine Saint-Michel

11 Place St Michel, 75006 Paris

https://www.facebook.com/events/179103515610598/?ref_newsfeed_story_type=regular

 

 

BRETAGNE

Place du Tribunal

Ploërmel

https://www.facebook.com/events/170696556471297/?ref_newsfeed_story_type=regular

 

 

MONTELIMAR

Devant la Gare/ Gare routière "Rue Olivier de Serres"

ou dans le parc situé à quelques mètres.

https://www.facebook.com/events/648059308577569/?source=1

 

 

Au niveau Mondial :

http://globalmarchagainstchemtrailsandgeoengineering.com/events.html

 

 

ON COMPTE SUR VOUS !!!


REJOIGNEZ-NOUS !!!

 


 

*****************************************

Rappelons qu’en 1977, la convention ENMOD, a limité les manipulations délibérées de l’atmosphère en cas de guerre ou de conflit et les a autorisées dans un but «pacifique».

 

Le terme «"techniques de modification de l'environnement" désigne toute technique ayant pour objet de modifier - grâce à une manipulation délibérée de processus naturels - la dynamique, la composition ou la structure de la Terre, y compris sa biosphère, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère, ou l'espace extra-atmosphérique»

 

Géo-ingéniérie - Gestion du Rayonnement Solaire :

de quoi s'agit-il ?

 

Certains scientifiques pensent que la redirection vers l'espace du rayonnement solaire pourrait être une solution afin de limiter les effets du réchauffement climatique.

Le rejet dans l'atmosphère par des épandages aériens délibérés de nano-particules chimiques sous forme d'aérosols réfléchissant la lumière pourrait contribuer à diminuer l'absorption d'énergie solaire par la planète.

 

Ainsi, une série  d'applications futuristes, étudiées publiquement par la Royal Society de Londres, ou encore par l'American Association for the Advancement of Science ( AAAS ), mais aussi par des scientifiques comme David Keith - programmes soutenus par des institutions telles que le Council on Foreign Relations (CFR), ou encore Bill Gates et suivies de près par l’ETC Group, visant à bloquer un pourcentage du rayonnement solaire par des interventions très risquées, à grande échelle dans la stratosphère sont déjà en vigueur et auraient  pour effet de modifier les températures de la planète et la configuration des précipitations sans pour autant s'attaquer aux causes du «réchauffement climatique» tout en augmentant en fait, l'effet de serre, en détruisant un peu plus la couche d'ozone, l'ensemble de l'éco-système, en modifiant le ph des sols mais aussi en impactant notre SANTE  et celle de nos ENFANTS ; ces nano-particules ne restent pas en suspension ; nous les inhalons et celles-ci se fixent dans nos Poumons, nos Muscles et notre Cerveau.

 

Le 29 octobre 2010, à Nagoya au Japon, lors de la Conférence des 193 parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB), un moratoire  a été demandé et adopté sur les projets et les expériences en géo-ingénierie.

Ainsi, «Toute expérimentation, privée ou publique, ou tout aventurisme visant à manipuler le thermostat planétaire constituera une violation de ce consensus soigneusement élaboré dans le contexte des Nations Unies».

 

Mais qu'en est- il dans les faits ?

Il ne faudrait pas que ce moratoire reste lettre morte et que sous cette belle et sage décision, les épandages déjà et toujours en cours soient occultés.

 

Des épandages de jour ; des épandages de nuit.

Des épandages - pourquoi faire ???

 

PERSONNE n'a vraiment  le courage de dénoncer ouvertement les manipulations climatiques qui perdurent depuis les années 1950, ni même de dénoncer la Solar Radiation Management / Gestion du Rayonnement Solaire qui est en application sous couvert du Secret Défense depuis au moins 20 ans déjà.

 

On veut nous faire croire que la géo-ingéniérie est une nouvelle science alors qu'il n'en est rien ; quand on écoute les discours  alarmants au sujet du climat, on parle de la présence d'aérosols en grande quantité dans l’atmosphère; on parle de pollution et de micro-particules PM10, PM 2,5 dans l’atmosphère en disant que ceci est dû aux activités humaines et industrielles certes, mais personne n’a le courage en parallèle de dire ouvertement que les manipulations climatiques réalisées silencieusement depuis dans de très nombreux grands pays (USA, Canada, Russie, Chine, Inde, etc…mais aussi en France ) -  à la fois par des sociétés civiles mais aussi par des avions militaires sont aussi responsables de cette pollution et responsables des dérèglements climatiques actuels.

 

Penchez vous sur la liste des brevets à des fins de modifications climatiques et vous constaterez que la liste ne cesse de s’allonger.

 

Scientifiques et politiques se focalisent essentiellement sur le CO2 comme cause essentielle de la crise climatique actuelle au point d’en oublier cet autre aspect qui est la vapeur d’eau. L'effet de serre, ce n’est pas seulement du CO2 - mais l'effet de serre c'est aussi et surtout la vapeur d'eau qui en est responsable.

 

Quel est l’impact réel des aérosols et autres adjuvants utilisés depuis près de 60 ans à des fins de modifications climatiques sur l’effet de serre ?

 

Quel est aussi l’impact de ces aérosols  sur la détérioration de la couche d’ozone qui se poursuit?

 

A quoi va ressembler le ciel une fois que la GRS / Gestion du Rayonnement Solaire - DEJA en cours silencieusement sera officiellement légalisée et normalisée ?

 

Levez la tête et regardez le ciel dès qu’il y a un espace bleu ; observez  le manège de certains avions, notamment ceux qui volent en dessous de 8.000 m, par binome ou en escadrilles ; apprenez en fonction des conditions météo à distinguer les trainées de condensation normales des traînées de condensation qui sont anormalement persistantes, diffusantes,  et qui défigurent complètement le ciel en formant des nuages artificiels qui se transforment en un voile nuageux blanchâtre quasi permanent qui masque le Soleil volontairement ; cette couverture nuageuse artificielle n’est pas seulement due à l’augmentation du trafic aérien mais ceci est également le résultat des pratiques de géoingéniérie  /de la GRS déjà en cours et qui se fait  par des épandages aériens clandestins et volontaires d’aérosols contenant des micro-particules chimiques dont du soufre mais aussi des métaux lourds comme l’iodure d’argent, l’aluminium, le baryum, le strontium et des polymères et smartdust divers.

 

Faites donc des prélèvements et des analyses des eaux de pluie !

Prélevez aussi les fibres / les filaments blancs qui tombent du ciel ; faites les analyser !

Vous ne serez pas déçu du résultat de ces perturbateurs endocriniens.

 

Pour conclure, on parle de la fonte de la banquise et encore et toujours de trous dans la couche d’ozone mais personne n'a le cran de se pencher, ni de dénoncer les effets des différentes stations Haarp, Sura, Eiscat  et bien d'autres sur la planète, ces stations qui sont des centres de recherche militaire et qui sont des chauffeurs de ionosphère.

 

Via leurs méga antennes, leurs émissions d’ondes ultra hautes fréquences vers la ionosphère modulées à leur retour en ondes très et ultra basses fréquences ont pour effet de celui  d’un four à micro-ondes.

Alors Science ou Désastre ?

 

Il est de même ahurissant que certains membres du GIEC se soient laissés piéger par les lobbies de la géoingéniérie.

 

Des scientifiques et des politiques à la solde des lobbies - nous n'en voulons pas !

 

Plus de pollution dans le Ciel, la GRS, qui ne règlera rien – et qui sera bien pire, nous n’en voulons pas !

 

Mettez en place un réel Moratoire à ce sujet.

Révisez la Convention ENMOD qui autorise les manipulations du climat à des fins pacifiques.

Ceci est la voie ouverte à tout notamment à la Guerre Climatique déjà en cours insidieusement.

 

Nous en appelons à l’Intégrité, à la Morale et à la Sagesse de chacun.

 

REVEILLEZ-VOUS !

LES CAUSES DE LA CRISE CLIMATIQUE SONT ELLES SEULEMENT CELLES QUE L’ON CROIT ?

 

 

ACSEIPICA

Association Citoyenne pour le Suivi, l'Etude et l'Information sur les Programmes d'Interventions Climatiques et Atmosphériques

 

Nouveau site en construction :

http://www.acseipica.fr/

 

Facebook :
https://www.facebook.com/acseipica.associationcitoyenne

 

Ancien blog :

http://acseipica.blogspot.com/

 

Aussi : Globalmarchagainstchemtrails

 


 

 

Voir les commentaires

Premiers pas sur Flight Radar 24

21 Décembre 2013, 19:19pm

Publié par Ciel Voilé

 

Association Ciel Voilé  -  le 21 décembre 2013 - ( Mise à jour de l'article du 25/11/12)

 

La circulation aérienne vous préoccupe et vous aimeriez en savoir plus sur les avions qui passent au-dessus de chez vous ? Flight Radar vous intéressera. Site internet créé en 2007 par des suédois, vous y suivrez les avions qui traversent votre région.

 

Cliquez sur un avion ( jaune en Europe, orange aux Etats-Unis) : sa trajectoire s’affiche en couleurs : rose à 12 000 mètres, bleue à 6 000 mètres. Vous pouvez changer d’échelle (bouton + ou -) pour visualiser sa trajectoire entière s’il vient de loin. Vous constaterez aussi que le nombre d’avions indiqué en haut à gauche de l'écran, est toujours inférieur au nombre d’avions que vous compterez vous-mêmes à l’écran : invisibles ?

38-avions-copie-1.png38 avions

 

 

 

38-avions.png

 

A gauche de l’écran figurent des informations sur l’avion : numéro de vol, aéroport de départ, aéroport d’arrivée, avancement du trajet, altitude, vitesse, numéro d’immatriculation, et le squawk.

 

Code activité d’un vol

 

140214squawk

HO21KT-copie-1.png

Le « squawk » équivaut au code « activité » de l’avion. Il peut changer au cours du vol.

 

HO126DL

 

Les compagnies aériennes commerciales accomplissent des « missions militaires» ( ici code 1700-1777 : vols militaires). Les contrôleurs aériens civils et militaires travaillent en collaboration étroite et fructueuse.

 

Air France dispose d’une flotte de 242 avions, deux tiers d’Airbus, un tiers de Boeing. Air France a créé le 31 mars 2013 une filiale HOP ! riche de 102 avions (35 Canadair, 46 Embraer, 21 atr), très présente sur les aéroports secondaires français, souvent proches de bases militaires. Il y a un an, les Canadair étaient encore assez rares dans le ciel européen comparativement aux Etats-Unis. A l’écran on les remarque facilement car, à l’inverse des autres avions, ils sont représentés avec 2 « réservoirs » entre les ailes et la queue. Les vols HOP ! à mission militaire sont très réguliers : leur départ et leur destination ne sont pas indiqués.

 

Sur le site de Flight Radar, dans la rubrique FAQ figure la question suivante, traduite de l’anglais : « Pourquoi quand je suis le trajet d’un avion, tout à coup il disparait ? » La réponse de Flight Radar : « Dans la plupart des cas, la raison de cet incident est que la couverture des récepteurs suivants a été perdue. Cela peut aussi être un problème technique quelque part. » C’est vague. Pourquoi  pas la disparition intentionnelle ? 

 

G.png

 

Un exemple de prouesses techniques insoupçonnées d’un Canadair  régional entre Chicago et San Francisco ! Que les experts et les professionnels nous expliquent : nous sommes très curieux d’en savoir plus sur ces « missions » !

 

Vol en « live » et playback

 

 Si vous cliquez sur le numéro d’immatriculation de l’avion, vous découvrirez ses vols des 30 derniers jours enregistrés en playback. Mais playback et « live » ne se ressemblent guère parfois.

 

Par exemple, vous suivez à l’écran un avion : il quitte Paris, vole jusqu’à Marseille et revient vers Paris sans s’être posé ? L’aller se déroule en-dessous des couloirs commerciaux : trajet bleu plutôt que rose. L’enregistrement du vol ne retiendra que le retour Marseille-Paris, en rose. Sauf que le « cleaner informatique » coupe le retour à quelque distance de l’aéroport (puisque l’avion n’a pas atterri à Marseille) et donc le début de la trajectoire, qui devrait correspondre à une altitude de décollage, n’aura pas la bonne couleur : décollage débutant à 5 000 m en pleine campagne par exemple. Quand l’aéroport est en bord de mer, les vols «coupés » commencent en pleine mer et en altitude, bleu foncé par exemple.  

 

Vous remarquerez aussi que souvent le départ et l’arrivée de l’avion ne sont pas indiqués : secret défense, voyage privé, fret : souci de confidentialité. Mais avec de la patience, vous pouvez suivre son parcours à l’écran. Parfois le départ et l’arrivée annoncés ne correspondent pas du tout à la trajectoire sur l’écran : c’est fréquent, habituel, somme toute banal.

 

Avez-vous déjà vu un avion, loin d’un aéroport, faire une boucle et repartir d’où il vient ? La manœuvre peut s’avérer dangereuse dans un couloir aérien très fréquenté, donc impossible. Par contre en-dessous de 8 000 m, on en trouve sur le site (de moins en moins en un an) et on en observe sur le terrain. Au-dessus de la mer le demi-tour est plus discret, mais à quoi bon se cacher ? Pas de passagers à bord, ça ne gêne personne, non ?  

 

Quelles compagnies opèrent ainsi ? Ne croyez pas que seules seraient impliquées les compagnies à bas coût  : toutes les grandes compagnies aériennes européennes opèrent ainsi régulièrement. On pourrait même dire méditerranéennes pour ne pas oublier celles du Sud de la Méditerranée. Certains lieux enregistrent d’ailleurs plus que d’autres des virages à 180 °, le plus souvent deux quarts de tours successifs.Outre les compagnies aériennes européennes et méditerranéennes qui couvrent le territoire européen, d’autres viennent de plus loin encore pour le faire. Le Vénézuéla a été aussi très fréquenté.

 

Ligne droite ou zig-zag ?

 

Dans des conditions « classiques » de vol commercial, un avion rejoint sa destination en ligne droite le plus rapidement possible. S’il advenait, dans le réel, qu’une trajectoire ne soit pas « droite », l’informatique a les moyens d’éliminer cette anomalie. L’avion circule alors avec sa trajectoire devant lui !

 

Un mode opératoire très répandu aux Etats-Unis n’est pas encore apparu en Europe : le vol en zig-zag. Non seulement de petits avions y « jouent », mais des gros aussi : Boeing, Airbus, Canadair régional, la direction  change souvent tous les 20 kilomètres. Dans ce cas, l’objectif n’est à l’évidence pas le chemin le plus court et le plus rapide, mais pourrait être l’épandage le plus large ? Zigs-zags et boucles se retrouvent ensemble !

 

Découvrez l’activité « méconnue » du trafic aérien. Rappelez-vous que seuls apparaissent sur le site de Flight Radar les avions dont le transpondeur peut être « lu » par ses radars : le site ne rend compte que d’une partie du trafic aérien réel. Bonne navigation sur Flight Radar !

 

  Radar virtuel est encore mieux : découvrez pourquoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires