Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

L'état français commande 651 drônes

20 Avril 2020, 08:48am

L'état français commande 651 drônes

Covid-19, confinement et surveillance massive: l’État commande 651 drones pour un coût de 4 millions d’euros

Alors que notre système de santé public est aux abois, le Ministère de l’Intérieur a publié le 12 avril un appel d’offres d’un montant de 4 millions d’euros, pour l’achat de 651 drones. Place Beauvau dément tout lien avec la crise sanitaire actuelle.

Le document, qui aurait pu passer inaperçu, trouve une résonance toute particulière dans le contexte actuel de confinement. Repéré par un journaliste de France Info, un appel d’offres du Ministère de l’Intérieur a été publié le 12 avril. Il prévoit l’achat de près de 651 drones, pour l’équivalent de 4 millions d’euros.

Le ministère de l’Intérieur vient de publier un appel d’offre pour environ 650 drones :
– 1,8 m° d’€ pour 565 « micro-drones du quotidien »
– 1,58 m° d’€ pour 66 « drones de capacité nationale »
– 175 000 € pour 20 « nano-drones spécialisés »https://t.co/tNdYlwpnZ7 pic.twitter.com/0FBO6Az2OV
— Brice Le Borgne (@BriceLeBorgne) April 13, 2020


Comme le précise le journaliste Fabien Leboucq, via la cellule CheckNews de Libération, cet appel d’offres a donné lieu à de nombreux commentaires et reprises. Comme sur la page Facebook proche des gilets jaunes «Cerveaux non-disponibles», où une publication partagée plus de 18 000 fois s’interroge sur la temporalité de cette annonce : 

«Alors que l’hôpital est toujours en pénurie de masques et de blouses faute d’anticipation par l’Etat et qu’on fait plus de contraventions que de tests, la mécanique d’une société de surveillance se met en place. Voilà qu’on nous sort des bizarreries telles que des commandes de « micro-drones du quotidien » pour surveiller la population.»

L’appel d’offres du ministère fixe un accord-cadre d’un montant total estimé à près de 4 millions d’euros hors TVA, sur quatre ans, et se décompose en quatre lots (les entreprises peuvent candidater pour obtenir un ou plusieurs lots). Il est possible de consulter les spécificités techniques de cet appel d’offres sur le site de la plateforme des achats de l’Etat, Place.

  • Le premier lot concerne environ 565 «micro-drones du quotidien», pour un prix estimé de 1,8 million d’euros (HT). Ces drones doivent faire moins d’un kilo, pouvoir voler pendant vingt-cinq minutes minimum, et à une hauteur de 100 mètres en étant discret. Ils doivent filmer en 4K ou UHD, et avoir une caméra thermique tout en transmettant à 3 kilomètres au moins.

 

La suite sur COGITO

 

 

Voir les commentaires

Wuhan en 2015 : le dr Fauci donne 3,7 millions à un laboratoire de virologie

19 Avril 2020, 14:48pm

Voir les commentaires

Derrière le Corona

19 Avril 2020, 07:27am

Publié par Claudia Von Werlhof

Derrière le Corona

Claudia Von Werlhof - Le 18 avril 2020

 

Chers tous, voici un résumé de ce que j'ai appris jusqu'à présent sur la crise du Corona, avec votre aide, entre autres.

 

La maladie du Corona est généralement comparable à une épidémie de grippe pas trop grave en termes d'étendue, de déroulement et de décès, bien qu'il ne s'agisse pas de la grippe au sens habituel (Wodarg, Donner et autres médecins). Cependant, suite à une politique de l'OMS/Bill Gates (« un important financier de l'OMS », selon Engdahl), qui a revu à la baisse sa définition d'une pandémie pour le Corona afin que des mesures appropriées puissent être déclarées ou imposées. Les évènements sont exagérés (Wilcock), les méthodes de test sont scientifiquement non fondées et extrêmement imparfaites (Bumbar), et les décès par le Corona sont dus à d'autres pathologies qui n'ont rien à voir avec cela, comme en Italie.

 

En général, les épidémies de grippe causent jusqu'à dix fois plus de décès que le Corona (Gates). C'est pourquoi, cependant, personne n'a jamais déclaré un état d'urgence illimité, ni même un état d'urgence, ordonné une mobilisation et imposé un confinement, en d'autres termes, arrêté toute vie publique, et pour une durée illimitée ! On peut donc exclure le fait que la crise du Corona concerne la santé des gens. Sinon, les centrales nucléaires, le génie génétique, les nanotechnologies et la géo-ingénierie, sans parler de la 5G, n'auraient pas été autorisés.

 

Le fait que le nouveau virus Corona soit génétiquement et nanotechnologiquement manipulé, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'un simple virus de la grippe, semble avoir été établi à ce jour. Peut-être existe-t-il aussi, pour ainsi dire, sous des formes différentes et expérimentales. Le Corona italien n'est pas le même que le Corona chinois. L'un est particulièrement violent, l'autre ne vous immunise pas, et qui sait ce qui sera visible, c'est-à-dire s'il faut vraiment le considérer comme une sorte d'arme biologique au final (charlatan).

 

L'origine respective du virus dans les différents pays n'est pas non plus claire. En tout cas, il ne provient d'aucun marché aux poissons. Il aurait également pu être et est pulvérisé par avion, pour lequel il existe quelques indices (photos sur l'Italie du Nord, Rocchesso). Ainsi, il serait possible d'être infecté par le simple fait de rester dehors.

 

Alors comment interpréter l'ensemble ?

 

Qui s'intéresse à ce drame d'une prétendue catastrophe naturelle artificielle ? Quelles en sont les causes et la signification ? C'est ce que nous ne savons pas encore vraiment. C'est la grande inconnue dans ce jeu clairement politique au prétexte de « santé », qui, étonnamment, est et peut être joué ici dans le monde entier.

 

L'industrie pharmaceutique, les partisans de la vaccination, les vaccinations obligatoires (Gates ; Chossudovsky) aux conséquences imprévisibles, par exemple les nano-capteurs et les implants intégrés pour l'intégration physico-psychologique des personnes dans l'Internet des objets (numérisation, Agenda ID2020 ; Koenig), c'est-à-dire la fin des droits civils, oui, humains de cette manière, sont aujourd'hui concevables au vu des progrès techniques en cours.

 

Bill Gates promeut un certificat de vaccination général pour l'avenir, sans lequel personne ne devrait pouvoir voyager (Gates) ! Oui, à quoi pensons-nous ? Bientôt, quand il y aura un vaccin, c'est-à-dire quand tout le monde pourra être contraint - et les Danois ont déjà décidé de le faire - à se soumettre à cette mesure dite « sanitaire » totalement opaque, afin, d'abord de tomber malade et surtout de pouvoir contrôler, voire manipuler ? Cette crise artificielle au prétexte de la santé aurait alors servi à abolir les droits de l'homme et éventuellement à instaurer une dictature dans le monde entier !

 

Et cela montrerait clairement que l'ennemi n'est pas le virus, mais que ce dernier est une arme contre le véritable ennemi : nous !

 

Mais même à l'heure actuelle, la crise touche déjà des personnes partout et en général, qu'elles soient infectées ou non. Car l'arrêt soudain de la vie publique et privée normale - comme dans une sorte d'inversion de poussée - est précisément ce qui provoque l'effondrement de l'économie à petite échelle. L'économie moyenne et nationale dans le monde entier ! Cela profite aux entreprises, qui vont reprendre leurs marchés, après que l'endettement pour « crise sanitaire », qui est maintenant mis en scène pour « sauver l'économie », entraîne tout le monde dans le piège de la dette (exemple de la Grèce).

 

Le très grand krach financier « contrôlé »

 

Peut-être s'agit-il du très grand krach financier (Wolff), qui est maintenant provoqué de manière délibérée et « contrôlée », sans qu'il y ait de résistance ou de « coupables » identifiables. Le système financier pourrait donc être pillé une dernière fois, puis remanié, notamment par une réforme monétaire, une éventuelle suppression des liquidités, l'inflation et une nouvelle, aujourd'hui quatrième, révolution industrielle.

 

Cette dernière consisterait en une large application des nouvelles technologies - prêchées notamment par les « Verts » (Rifkin ; Commission européenne) - allant des nanotechnologies, du génie génétique et de l'intelligence artificielle à la géo-ingénierie et à leur mise en réseau cybernétique, en passant par la « technologie de convergence » (notamment Freeland).

 

La manœuvre militaire américaine « Defender Europe 2020 », avec des dizaines de milliers de soldats, qui se déroule simultanément - et sans masques ni distances (Dinucci) - d'avril à juin en Europe, y est certainement reliée. En cas d'effondrement et de crash majeurs, la puissance internationale de « l'ordre public » sera déjà là pour empêcher tout ce qui pourrait être plus grave. Mais qui sait ce qu'ils ont prévu d'autre.

 

En fin de compte, peut-être que le Nouvel Ordre Mondial tant invoqué serait effectivement mis en place, lequel fait déjà son apparition via l'ONU/OMS sous le nom de CMM, une sorte de « Complexe Médico- Militaire », qui organise toutes les politiques du monde entier comme une dictature médicale et - si ostensiblement légitimée moralement – qu'il ne rencontre nulle part de longue contradiction ni même de résistance. Au contraire, tous les hommes politiques du monde entier parlent aujourd'hui un langage identique sur la crise, comme s'ils l'avaient appris par cœur.

 

Jacques Attali : « Une petite épidémie suffira à mettre en place le NOM ».

 

Il faut s'attendre à ce que les mesures de restriction de la vie se multiplient dans les jours et les semaines à venir et soient indissociables d'une situation postérieure à la déclaration d'un état de guerre général. Cela pourrait inclure l'expropriation, le rationnement, la fermeture de banques et l'interruption temporaire de services de base tels que le transport, la nourriture et l'énergie. Aujourd'hui, dans l'ombre de la prétendue catastrophe qui, selon le secrétaire général des Nations Unies, menace l'ensemble de l'humanité tout comme le « changement climatique » l'a fait auparavant, tout est en quelque sorte possible.

 

Il est même concevable qu'au cours de l'année, de nouvelles poussées épidémiques se produisent si l'unanimité de soutien aux mesures mentionnées ci-dessus devait s'affaiblir (par exemple, Wefferson).

 

La réalisation imminente d'un état de guerre littéral suggère au moins le calendrier de ce groupe, qui fait croire que tout cela se produira à notre profit et se terminera avec la proclamation de la libération des peuples par Donald Trump, entre autres. De mon point de vue, cependant, cette initiative totalement opaque ne fait que contribuer à faire taire l'opposition, au lieu de - comme le groupe de protestation autrichien autour d'Inge Rauscher et le groupe allemand autour d'Ansgar et Helene Klein - résister enfin aux mesures coercitives qui nous ont été imposées à tous entre-temps sans justification plausible ou légalement légitimée - et ce pour une période imprévisible (Rauscher ; voir aussi Klein en Allemagne).

 

On ne décrit pas encore toutes les conséquences considérables, voire extra-économiques, qu'a déjà le nouveau «  régime » sous forme d'une sorte d'assignation à résidence générale, de travaux ménagers prolongés et partout de techno- prison littéralement « modernisée ». Mais les premières femmes mortes assassinées par leurs fils et leurs maris, ainsi qu'une augmentation évidente de la « violence domestique », c'est-à-dire la violence contre les femmes et les enfants, ont déjà été signalées.

 

Cette situation est toutefois masquée par les cris triomphants de l'industrie numérique, qui attend maintenant avec impatience sa mise en œuvre générale et accélérée, même dans les écoles primaires. Quel est l'intérêt des dangers qui menacent soi-disant la vie et l'intégrité physique, voire la nature, s'il est désormais possible d'y échapper grâce à la technologie ? La « vie » prétendument meilleure, plus saine et mieux protégée est désormais celle dans laquelle nous « fusionnons » le mieux avec l'ordinateur et les divers implants et capteurs ! (amusement).

 

Renversement dans tous les domaines : contre nous !

 

Alors pourquoi un tel arrêt d'urgence et une telle réorientation - à l'échelle mondiale - sont-ils mis en scène ? Certainement pas pour laisser le Corona s'épuiser sans autre conséquence dans une phase de renormalisation, durant laquelle on ne s'en rappellerait que comme d'un mauvais souvenir. Il faut plutôt s'attendre à quelque chose de tout à fait différent ici, quelque chose dont la situation actuelle est la condition préalable, une condition préalable qui ne pourra certainement plus jamais être créée aussi facilement. C'est la condition préalable à une véritable révolution, une révolution politique, économique, technologique, sociale, culturelle et juridique, qui ne serait jamais possible autrement !

Il ne faut certainement pas s'attendre à ce que ce renversement se fasse au profit de ceux qui sont actuellement privés de leur liberté et de leurs droits civils sous prétexte d'une épidémie.

 

Si, dans les circonstances actuelles, les gens réussissent à entrer dans un processus d'apprentissage et de réflexion sur notre mode de vie jusqu'à présent (Maaz), il faut s'en féliciter, comme il fallait s'y attendre. Cela peut conduire à des mouvements que nous pouvons certainement utiliser de manière urgente. Mais on n'a pas encore remarqué que notre mode de vie change de toute façon, bien que dans une direction complètement différente qui n'a pas encore été reconnue dans son « essence » - une direction technologique au sens d'humain-machine et de « cyborgs », le soi-disant « trans » ou même « post- humanisme », c'est-à-dire un « après » de l'être humain ou des êtres humains (Sorgner, général Schirrmacher). Nous ne sommes plus destinés à être des êtres humains, c'est-à-dire des êtres humains tels que nous nous comprenons lorsque nous considérons nos droits, nos caractéristiques et nos libertés. Et ce n'est pas par hasard que nous venons de les perdre. Selon Gates & Co, c'est-à-dire l'OMC, cela devrait alors aussi être établi, « certifié » !

 

Dans le sens du progrès technique, mais, jusqu'à présent, il n'y a presque plus d'espoir, comme si un nouveau progrès de ce type pouvait également être utilisé « alternativement ». Après tout, on nous promet une « vie meilleure », ce qui est notre raison d'être ! Mais ce qui est à venir, c'est la « prison digitale » (Werlhof), notre existence en tant qu' « information » et « objet » parmi d'autres dans l' « Internet des objets », la Grande Machine. Il n'est certainement plus possible de parler de « vie » dans un sens souverain, spontané ou même « sain » et vraiment humain.

 

C'est pourquoi le patriarcat doit lentement apparaître afin de comprendre où nous en sommes réellement aujourd'hui, car l'invention d'une « nouvelle vie meilleure » au-delà de Mère Nature et de toutes les autres mères est son sujet depuis quelques millénaires déjà. Maintenant, il a presque atteint le but de ses souhaits avec, mais aussi sans, le bouleversement qui est imminent, qui consistera probablement à accélérer et à généraliser les processus nécessaires à ce progrès sans êtres humains au sens précédent, ainsi qu'à les faire respecter en premier lieu. Et cela signifie - contre nous, parce que sinon notre castration et notre subjugation permanentes - notre mortification - n'auraient pas été nécessaires du tout.

 

Donc, une fois de plus, tout est à l'opposé de ce que nous sommes censés penser et « percevoir ». Mais ce sujet ne peut être présenté plus avant dans la brièveté proposée ici. Vous savez que c'est mon tour. Actuellement, le premier commandement est le suivant : ne vous faites vacciner sous aucun prétexte !

 

Votre Claudia

Références:

Ärzte-Liste, 24.3.2020:
https://www.youtube.com/watch?v=VO2ZbMbtd_8

Attali, Jacques:
https://solidariteetprogres.fr/actualites-001/attali-une-petite-pandemie

Bumbar, Zakleo Se:
https://www.youtube.com/watch?v=xs_5DL2JUpk

Chossudovsky, Michel: After the Lockdown: A Global Coronavirus Vaccination Program…, Global Research, 24.3.2020
https://www.globalresearch.ca/after-the-lockdown-a-global-coronavirus-vaccination-program/5706547

Dinucci, Manlio, Doctor Strangelove Takes Care of Our Health, Global Research, 25.3.2020
https://www.globalresearch.ca/doctor-strangelove-takes-care-our-health/5707535

Donner, Monika:
http://www.monithor.at/analysen/covid-19-nr-2/

Engdahl. F. William: Coronavirus, Vaccines and the Gates Foundation, Global Resesrch 20.3.2020
https://www.globalresearch.ca/coronavirus-gates-foundation/5706842

Freeland, Elana: Under an Ionized Sky, Port Townsend, Feral House 2018

Gates, Bill: You Can’t Travel Without a “VACCINE CERTIFICATE”
https://www.youtube.com/watch?v=D5oQp-GVMJU&feature=share

Klein, Ansgar und Helene: Sofortige Aufhebung aller in der “Corona-Krise” verfügten Einschränkungen bürgerlicher Freiheiten! in NRhZ, Köln
http://www.nrhz.de/flyer/beitrag.php?id=26699

Koenig, Peter: The Coronavirus COVID-19 Pandemic: The Real Danger is “Agenda ID2020”, auf Global Research, 12.3.2020
https://www.globalresearch.ca/coronavirus-causes-effects-real-danger-agenda-id2020/5706153

Kurzweil, Ray: Die Intelligenz der Evolution. Wenn Mensch und Computer verschmelzen, Köln 2016, Kiepenheuer & Witsch

Maaz, Hans Joachim:
https://youtu.be/btP6nLPL33c

Queck, Brigitte:
http://www.muslim-markt-forum.de/t1868f2-Coronavirus-offensive-Waffe-zur-biologischen-Kriegsfuehrung.html

Rauscher, Inge u.a.:
https://www.ots.at/presseaussendung/OTS_20200325_OTS0110/offener-protest-brief-an-politik-und-medien-aufruf-zur-aufhebung-der-corona-zwangsmassnahmen-anhang

Rifkin, Jeremy: Der globale „Green New Deal“, Frankfurt a. M., Campus, 2019

Rocchesso, Ricardo:
https://www.nogeoingegneria.com/news/strani-movimenti-sul-cielo-del-nord-italia-durante-il-blocco-aereo/

Schirrmacher, Frank (Hg.): Die Darwin AG, Köln 2001, Kiepenheuer & Witsch

Sorgner, Stefan: Tranhumanismus, Freiburg 2016, Herder

Werlhof, Claudia von: Schöne „grüne“ Digi-Welt? Oder: Die neue „grüne Revolution“?
http://www.pbme-online.org/2019/12/01/kritik-green-new-deal-rifkin/

Wefferson, Jeff:
https://www.veteranstoday.com/2020/03/22/russia-us-army-israel-using-low-dose-sarin-gas-to-supplement-cv19-deaths/

Wilcock, David:
https://www.facebook.com/therepugnantpilot/videos/239364494131225/

Wodarg, Wolfgang:
https://www.youtube.com/watch?v=CEQxvGqdUJE

Wolff, Ernst:
https://www.youtube.com/watch?v=aYZ2gVs9U7o

Voir les commentaires

Le Covid-19 contient du VIH - Pr Montagnier

18 Avril 2020, 13:21pm

Voir les commentaires

Le Pr Luc Montagnier confirme la présence de VIH dans le Covid-19

17 Avril 2020, 09:10am

Le Pr Luc Montagnier confirme la présence de VIH dans le Covid-19

Voici l'enregistrement de l'interview du professeur Montagnier du jeudi 16 avril 2020 :

Le professeur Montagnier confirme la présence de VIH dans le Covid 19, comme  l'annonçait notre article du 2 février 2020 : des scientifiques indiens ont trouvé 4 points d'insertion lors d'une analyse génétique.
 

Voir les commentaires

L'internet des objets : espions à domicile

17 Avril 2020, 07:54am

Voir les commentaires

Greta Thunberg : créer la division entre générations

17 Avril 2020, 07:52am

Voir les commentaires

La 5G en France avec Huawei

17 Avril 2020, 05:50am

La 5G en France avec Huawei

Derrière l’installation de la 5G en France, des technologies du régime autoritaire chinois

 

 

Par Ludovic Genin 16 juillet 2019 Mis à jour: 1 août 2019


 

La France a lancé officiellement lundi l’installation de la 5G sur tout le territoire d’ici la fin 2020. Problème: les deux tiers des réseaux 5G reposent sur les infrastructures de Huawei contrôlé par le régime autoritaire chinois. Derrière la manne économique pour le gouvernement Macron, l’ensemble des Français sera forcé d’utiliser un réseau géré par des technologies du régime communiste chinois.

L’Arcep, dont le slogan « Les réseaux comme bien commun » annonce la couleur, est une unité administrative dépendante du gouvernement français. Lundi, elle a lancé la procédure d’attribution des fréquences 5G aux opérateurs télécoms, espérant un premier déploiement commercial dans quelques grandes villes françaises à la fin de 2020 et la couverture des deux tiers de la population d’ici 2026.

La 5G, une manne commerciale de milliards d’euros pour le gouvernement Macron

Les opérateurs télécoms auront jusqu’au 4 septembre pour donner leur avis sur les modalités retenues par l’Arcep et le gouvernement. À l’automne, le gouvernement fixera les prix retenus et les cessions et les enchères auront lieu dans la foulée pour que le processus d’attribution puisse être juridiquement bouclé au début de l’année 2020.

Le produit de la cession des fréquences – pour 15 ans, renouvelable pour 5 ans – devrait se chiffrer en milliard d’euros. En Allemagne, le gouvernement a organisé un système d’enchères qui a rapporté 6,5 milliards d’euros, alors que les spécialistes misaient plutôt sur un chiffre compris entre 3 et 5 milliards.

La suite

 

 

 

 

Voir les commentaires

La CRIIRAD sur les incendies à Tchernobyl

16 Avril 2020, 18:08pm

Voir les commentaires

A qui profite le crime du coronavirus ?

16 Avril 2020, 17:59pm

Voir les commentaires