Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Articles avec #actualite

Géo-ingénierie et déchets industriels

3 Mars 2015, 10:53am

Géo-ingénierie et déchets industriels
Géo-ingénierie et déchets industriels

Traduction Ciel voilé

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineering-with-industrial-waste/

Le 15 février 2015

Géo-ingénierie des océans


Même si à présent beaucoup ont entendu parler des épandages aériens en cours appelés gestion du rayonnement solaire (SRM) et géo-ingénierie par aérosol stratosphérique (SAG), la plupart ne sont pas encore familiers avec une autre forme de géo-ingénierie, « la fertilisation des océans ». Il est assez facile à quiconque d’observer ces épandages aériens trop visibles dans notre ciel, mais comment pouvons-nous savoir ce que les ingénieurs climatiques fabriquent sur nos océans sans que nous le sachions et sans que nous soyons d’accord ?


Faire des liens


Se pourrait-il que les épandages aériens en cours et la fertilisation des océans soient directement en lien ? La réponse est oui, le lien est probable quand on examine toutes les données disponibles. La fertilisation des océans se réfère à la large diffusion intentionnelle de fer « bio-disponible » dans nos mers afin de créer des floraisons de plancton qui absorbent et donc séquestrent le CO2 de l'atmosphère. Les matériaux pulvérisés dans nos cieux pourraient-ils être composés d'éléments compatibles avec la fertilisation des océans ? Une fois encore, la réponse est probablement oui.


Que pulvérisent-ils ?


Il a été suggéré récemment que la cendre de charbon soit la matière première utilisée par les ingénieurs du climat. Bien que cette théorie puisse potentiellement être une partie de l'équation de la géo-ingénierie, il existe trop d'applications de génie climatique pour conclure qu’une seule source de matériau soit utilisée. L'aluminium est un élément de base connu que l’on retrouve dans les nombreuses analyses d’eau de pluie par des laboratoires, dans le monde entier, il est également nommé dans de nombreux brevets d'ingénierie climatique. Immédiatement après deux grandes conférences sur le climat mondial au cours des dernières années, Cancun et Copenhague, les contrats à terme de l'aluminium ont augmenté de manière significative. La géo-ingénierie aurait-elle obtenu le feu vert pour la montée en puissance de ses programmes lors de ces conférences ? Des offres ont-elles été faites à huis clos ? Il semblerait que « quelqu'un » ait acheté beaucoup d’aluminium juste après ces conférences internationales sur le climat.


« Fertilisation » toxique


Dans le cas de la fertilisation des océans, le fer bio-disponible est la matière première nécessaire. Est-il possible que les déchets toxiques de transformation de l'acier (appelé « scories ») puissent être utilisés pour l'ingénierie dans nos océans ? Des études scientifiques ont-elles été menées pour étudier l'utilisation de ce traitement des déchets industriels pour la fertilisation des océans ? Oui. Ces déchets en « scories » sont-ils toxiques ? Encore oui. Si nous ignorons pour le moment si les scories du fer sont toxiques, la fertilisation des océans pourrait-elle présenter un avantage potentiel pour la planète ? Les études indépendantes disponibles disent que non. Quelque soit l’absorption de CO2 obtenue, la liste des dommages causés est largement plus longue. Malgré les effets négatifs connus, il y aura toujours ceux qui tentent de profiter de la dévastation de l'environnement en essayant de vendre la fertilisation des océans comme un « remède » à l’excès de CO2.


Conclusion


Il semble très probable que les mêmes puissances mondiales responsables de la folie des épandages aériens en cours, « fécondent » également nos océans avec la même méthode de dispersion utilisée pour la gestion du rayonnement solaire, les épandages aériens à partir d’avions citernes. Les géo-ingénieurs peuvent ensuite bloquer le rayonnement solaire au-dessus des océans en créant des nuages toxiques de SRM et quand ces matériaux tombent en pluie, ils fertilisent les océans. Le mélange de pulvérisation dispersé au-dessus des océans pourrait-il contenir également d'importantes quantités d'aluminium en plus d'autres métaux lourds? Encore une fois, la réponse est oui. En 2010, on a fait des analyses de métaux lourds sur des baleines du monde entier et le rapport publié révèle des niveaux à couper le souffle d'aluminium et d'autres métaux lourds dans leurs tissus. Comme les baleines respirent de l’air, elles sont susceptibles d'être contaminées par la pollution de l’air ce qui entraîne la contamination de toute la chaîne alimentaire. La dispersion par des navires est également une partie de la fertilisation des océans. Les océans s’acidifient et meurent. De massives zones mortes dans les mers sont en expansion dans le monde entier, même les coquillages sont en train de disparaître. Bien que de nombreux facteurs y contribuent, la fertilisation des océans qui détruit la vie de l'océan ne doit pas être sous-estimée. Si les océans meurent, nous mourons. Toute forme de géo-ingénierie n’est rien de moins qu'une attaque contre toute vie sur Terre. La lutte pour préserver la vie sur notre planète n’est pas quelque part dans l'avenir, c’est maintenant. Renseignez-vous, dotez-vous de données crédibles pour transmettre à d'autres, et participer à la lutte.


Dane Wigington

Sources:


Qu’est-ce que la fertilisation des océans?
http://www.handsoffmotherearth.org/learn-more/what-is-geoengineering/ocean-fertilization/

Zones mortes océaniques en expansion

https://nofishleft.wordpress.com/2010/12/04/ocean-dead-zones-double-down-the-seas-are-the-limit/

Les océans meurent

https://nofishleft.wordpress.com/2010/11/30/scientists-fear-mass-extinction-as-oceans-choke/

La variation des espèces de plancton montre des failles dans la fertilisation des océans

http://news.discovery.com/earth/oceans/iron-fertilization-develops-a-new-wrinkle-130617.htm

Mort des crustacés http://enenews.com/tv-shellfish-disappearing-along-west-coast-turned-systemic-crisis-getting-pacific-oysters-scallops-next-impossible-recently-local-scallops-all-supply-gone-chef-getting-oysters-easy-problem

Définition de la fertilisation de l’océan

http://en.wikipedia.org/wiki/Ocean_fertilization

Effets des organismes marins sur le climat et la formation des nuages

http://www.csa.com/discoveryguides/dimethyl/overview.php

Baleines contaminées à l’aluminium

http://www.usnews.com/science/articles/2010/06/25/toxins-found-in-whales-bode-ill-for-humans

Recyclage des scories de fer pour la fertilisation des océans

https://www.jstage.jst.go.jp/article/isijinternational/51/3/51_3_513/_article

Toxicité des scories de fer recyclés

http://www.acobrasil.org.br/siderurgiaemfoco/ccabrasil/human_health_risk_assessment_for_steel_slag_1211.pdf

Définition des cendres de charbon volantes

http://en.wikipedia.org/wiki/Fly_ash

Les cendres de charbon sont une source significative de fer bio disponible pour les océans

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22260270

Les cendres de charbon sont très toxiques

http://www.psr.org/environment-and-health/code-black/coal-ash-toxic-and-leaking.html

Les pâturages océaniques poussent à la fertilisation par le fer

http://russgeorge.net/2015/01/05/pacific-ocean-pasture-collapse/

Nourrir l’océan à l’azote

http://www.netzeromadesimple.com/2015/01/31/ocean-nourishment-with-nitrogen-a-geoengineering-scheme-worth-pursuing/

Voir les commentaires

Elevage et climat : le film "Cowspiracy" de Kip Andersen

28 Février 2015, 16:58pm

Un film documentaire à découvrir et à partager : http://youtu.be/HE7E8H_V4No

Site d'information en français : http://www.viande.info/

Site officiel : http://www.cowspiracy.com/

Voir les commentaires

Un rapport suggère l'examen d'un nuage artificiel pour refroidir la Terre

27 Février 2015, 15:31pm

Il pourrait s'agir d'un moyen rapide, efficace et relativement peu coûteux pour refroidir la Terre en reproduisant les effets naturels sur le climat de larges éruptions volcaniques.  Photo VANDERLEI ALMEIDA, AFP

Il pourrait s'agir d'un moyen rapide, efficace et relativement peu coûteux pour refroidir la Terre en reproduisant les effets naturels sur le climat de larges éruptions volcaniques. Photo VANDERLEI ALMEIDA, AFP

http://www.lapresse.ca/environnement/climat/201502/10/01-4843086-un-rapport-suggere-lexamen-dun-nuage-artificiel-pour-refroidir-la-terre.php

Seth Borenstein Associated Press WASHINGTON - Publié le 10 février 2015

Il est temps d'étudier et peut-être même de tenter l'expérience d'un refroidissement de la Terre par l'injection de pollution soufrée à haute altitude, indique mardi un rapport scientifique sans précédent aux États-Unis.

L'idée risque d'être considérée comme moins farfelue qu'elle ne l'était jusqu'à ce jour : reconfigurer intentionnellement le climat planétaire comme effort de dernier recours pour combattre le réchauffement climatique avec un nuage artificiel.

Dans un rapport nuancé en deux volumes, l'Académie nationale des sciences aux États-Unis affirme que le procédé ne devrait pas être mis en application immédiatement, car il est trop risqué, mais qu'il devrait être examiné et peut-être testé à l'extérieur à petite échelle. Il pourrait s'agir d'un moyen rapide, efficace et relativement peu coûteux pour refroidir la Terre en reproduisant les effets naturels sur le climat de larges éruptions volcaniques, mais les scientifiques reconnaissent le potentiel d'effets secondaires considérables et dangereux dont ils ignorent la nature.

Étant donné l'aggravation du réchauffement climatique et le fait que certains pays pourraient agir unilatéralement, les scientifiques font valoir que des études sont nécessaires pour évaluer les conséquences.

La présidente du comité, Marcia McNutt, éditrice du journal Science et ancienne directrice du U.S. Geological Survey, a affirmé en entrevue que le public devrait se dire à la lecture de ce rapport: « C'est tout à fait effrayant. S'il s'agit de notre ultime chance, dans quel monde effrayant vivons-nous ? »

Pour la première fois, un comité scientifique associé au gouvernement aborde un tel concept de nuage artificiel, ou géo-ingénierie. Mais même les auteurs du rapport minimisent une telle procédure et affirment qu'elle nécessiterait d'emblée une supervision de la part du gouvernement ou d'autres instances.

« Oui, des tests extérieurs à petite échelle pourraient être permis, mais il ne reviendrait pas seulement aux scientifiques de décider ce qui doit être autorisé ou pas, a exposé Mme McNutt. La société civile doit prendre part aux discussions pour tracer la ligne à ne pas dépasser.»

Et les scientifiques du comité ont fait valoir qu'une fois amorcé ce genre de géo-ingénierie, il serait difficile d'arrêter, car le réchauffement reprendrait avec une force comparable. Ainsi, la décision de projeter des particules de sulfate dans l'air devrait être maintenue pendant plus de 1000 ans.

Voir les commentaires

Lancement d’un site opposé à la géo-ingénierie : GeoengineeringMonitor.org

12 Février 2015, 19:39pm

Publié par Ciel Voilé

Lancement d’un site opposé à la géo-ingénierie : GeoengineeringMonitor.org


Opposition à la géo-ingénierie et ressource critique

http://www.etcgroup.org/content/announcing-launch-geoengineeringmonitororg

OTTAWA, le 9 février 2015


Alors que la crise climatique s’aggrave et que les dirigeants politiques et économiques restent comme paralysés, la géo-ingénierie est de plus en plus avancée comme une action potentiellement « nécessaire »; à en croire des tentatives récentes pour « orienter » l’opinion, elle serait passée d’ « inimaginable » à « finançable ». Et pourtant, l'opinion publique et une grande partie de la communauté scientifique considèrent les technologies de géo-ingénierie comme risquées et plus susceptibles d'aggraver la crise climatique que de la résoudre.

Alors que l'Académie Nationale des Sciences vient de publier deux nouveaux rapports qui soutiennent le financement de projets pilotes en géo-ingénierie, une alliance de groupes de la société civile lance un nouveau site Internet : GeoengineeringMonitor.org pour offrir un lieu d’expression aux perspectives critiques, pour construire l’opposition et la résistance à la géo-ingénierie et pour observer son évolution.

GeoengineeringMonitor.org présente les critiques des propositions d’ingénierie climatique, un record historique de l'opposition aux projets de géo-ingénierie, ainsi que des mises à jour régulières et des évaluations réalistes des plus récentes propositions.

« Les partisans de la géo-ingénierie s’emparent des médias pour vendre leurs propositions », a déclaré Pat Mooney. « Le plus troublant, c’est que ces ingénieurs croient en savoir assez pour prendre le contrôle de la dynamique atmosphérique mondiale ! Les systèmes terrestres sont complexes et mal compris. Il n’existe aucun moyen tout simplement de faire des changements et atteindre ne serait-ce qu’un seul résultat prévisible ».

« Les partisans de la géo-ingénierie veulent jouer les apprentis-sorciers et faire des expérimentations sur notre unique planète ».

ETC Group et Biofuelwatch, deux organisations opposées aux projets de géo-ingénierie, lancent conjointement ce nouveau site sur Internet pour offrir des ressources à tous ceux qui veulent mieux comprendre les nombreux risques associés aux propositions de géo-ingénierie. GeoengineeringMonitor.org documente les risques écologiques, y compris les sécheresses dans les régions vulnérables comme l'Afrique sub-saharienne et des zones écologiquement mortes des océans. Le site présente actuellement des résumés des dernières recherches sur les effets prévus du « blocage » du rayonnement solaire sur l'Afrique, l'Asie et l'Amérique latine, ainsi que l'analyse des impacts à grande échelle des propositions de « bio-séquestration » sur les terres, l'eau et la biodiversité. Le site offre également des perspectives sur les stratégies prévisibles des grands conglomérats du pétrole en réponse à l'urgence climatique.

Mais il critique aussi la mentalité qui crée ces projets.

« Les gens commencent à comprendre que la crise climatique s’intensifie alors que les dirigeants ne font rien ou presque », a déclaré le Dr Rachel Smolker de Biofuelwatch. « La clique de la géo-ingénierie profite de cette situation pour promouvoir ses manipulations technologiques planétaires. Certains des promoteurs les plus avides de la géo-ingénierie sont liés aux industries des combustibles fossiles et à des institutions qui ont nié le changement climatique ».

« La mentalité TECHNOFIX prétend guérir le symptôme par des technologies à risque au lieu de traiter la cause », a ajouté Smolker. « C’est très tentant pour les politiciens qui se refusent à prendre des mesures audacieuses et dont beaucoup sont financés par les industries des combustibles fossiles ».

Le site fournit des dossiers partiels sur la couverture médiatique de plusieurs essais d’expérimentation de géo-ingénierie dans le monde réel, dont la plupart ont été interrompus grâce à l’opposition de la société civile.

« La société civile a mis un terme à de nombreuses tentatives d’expérimentation de géo-ingénierie dans le réel », a déclaré Smolker. « Il est important de documenter ces victoires, parce que nous aurons besoin d’en avoir d’autres pour travailler en faveur de solutions climatiques justes et réelles ».

GeoengineeringMonitor peut être consulté à http://www.geoengineeringmonitor.org. Le site propose des mises à jour via Twitter (geoengmon) et Facebook.

Contacts:

Dr Rachel Smolker, Co-directeur, Biofuelwatch : rsmolker@gmail.com

Pat Mooney, directeur exécutif, ETC Group : mooney@etcgroup.org

(Association Ciel voilé : L’ETC Group ne reconnait pas la réalité des épandages aériens clandestins en cours, ici extrait du site ):

Chemtrails et méfiance
Le développement et la popularité des discussions en ligne sur les « chemtrails » indiquent une méfiance vis-à-vis des pouvoirs en place. Beaucoup « croient » que la géo-ingénierie est déjà en cours. Un effet secondaire malheureux de cette méfiance est que beaucoup de «matériaux » disponibles en ligne concernant la géo-ingénierie sont basés sur une « vaste spéculation » plutôt que sur la recherche et les faits.
Alors que « le » discours sur les chemtrails reflète un malaise légitime quant à la transparence, son effet réel promeut une opposition à la géo-ingénierie basée sur des « affirmations non- fondées », discrédite l'opposition à ces pratiques aux yeux de beaucoup. Déjà à partir des faits vérifiés et de la recherche connue en géo-ingénierie, il y a largement de quoi s’opposer. Nous devrions tous commencer par là.

http://www.geoengineeringmonitor.org/reasons-to-oppose/

Voir les commentaires

Carburants pour l’aéronautique : le juteux marché européen de l’OTAN

8 Février 2015, 14:52pm

Carburants pour l’aéronautique : le juteux marché européen de l’OTAN
Carburants pour l’aéronautique : le juteux marché européen de l’OTAN

Le 3 Février 2015, http://www.tankerenemy.com/2015/02/loleodotto-della-nato-cui-si.html


Les économistes utilisent une expression efficace, le «complexe militaro-industriel » pour désigner non seulement le lien étroit entre les structures militaires et les industries civiles, mais suggère que souvent la frontière entre les deux sphères d'intérêt s’efface. Les enjeux sont multiples, les profits astronomiques: même si les activités de géo-ingénierie illégale, sont partiellement cachées derrière l'agitation de vols plus ou moins réguliers (apparemment), le lien ci-dessus est évident. Nous publions l’extrait d’un article récent qui décrit un pipeline construit par l'OTAN: ce gazoduc fournit les transporteurs civils en Europe. Entre autres avantages, ce carburant qui contient des métaux neurotoxiques, est exonéré de taxes, tout en étant bien plus polluant que l'essence des voitures. La pollution émise par un avion normal équivaut à celle de 500 véhicules non catalysés [1] [...] et il n’est pas soumis à des contrôles.

« Ce n’était pas un secret d'État, mais maintenant le ministère italien de la Défense, pour la première fois, confirme l'existence d'un pipeline militaire titanesque » écrit Francesco Grignetti le 5 Février 2007. Son article «Un pipeline secret à travers l'Italie » a été publié dans le journal « La Stampa ».

Chaque jour, des milliers de voyageurs embarquent sur l'un des aéroports européens. Les passagers ne savent pas, cependant, que de nombreuses compagnies aériennes commerciales s’approvisionnent en carburant auprès de l'OTAN.

Aéroports desservis par le pipeline de l’OTAN :

- L'aéroport de Bruxelles (Belgique)
- Bierset à Liège (Belgique)
- Scalo de Cologne-Bonn (Allemagne)
- Aéroport de Francfort (Allemagne)
- L'aéroport de Schiphol à Amsterdam (Pays-Bas)
- L'aéroport de Findel (Luxembourg)

A cette liste, il faut ajouter les aéroports militaires ouverts au trafic civil. L'ouverture des aéroports militaires au trafic civil a eu lieu en 2002 et a connu une croissance incroyable, à faible coût, grâce à des conditions fiscales favorables: ce domaine est, en fait, exonéré d'impôts et de contrôles sur les émissions. De plus, les administrations publiques subventionnent la circulation aérienne.

Un réseau de distribution de carburant d'une telle complexité et d’une telle importance ne peut certainement pas rester secret. Les personnes impliquées dans la construction et l'exploitation de centrales sont nombreux et informés. Néanmoins, peu de gens ont conscience de cette réalité. Seul Euronews a fait un reportage l'OTAN-POL décrivant un outil logistique qui serpente dans dix Etats participant au Pacte de l'Atlantique (en Italie PIN).

Source: http://www.nogeoingegneria.com/motivazioni/risorse/non-e-un-segreto-di-statoma-quasi/

Complément : Dossier de 46 pages sur les carburants alternatifs pour l’aéronautique :

Le 22 mars 2011, à l’ONERA, laboratoire aérospatial français, Paul Kentzmann, haut conseiller honoraire a fait une conférence sur les carburants alternatifs pour l’aéronautique. Parmi ces carburants certains sont appelés « drop in », et obtenus par des procédés thermochimiques, à partir notamment du charbon : CTL : Coal To Liquid : charbon transformé en liquide. Leur bilan environnemental est pire que celui des carburants traditionnels. Par exemple l’émission de CO2 par le CTL est multipliée par 2 ou 3 (page 22) ! Il y est écrit que ce CTL est utilisé par les Etats-Unis pour leurs besoins militaires, or le pipeline de l’OTAN en Europe vend, en temps de paix, 90 % de sa production aux compagnies aériennes commerciales (reportage Euronews).

http://turbo-moteurs.cnam.fr/publications/pdf/conference3_2011.pdf

Lire aussi :

http://www.cielvoile.fr/article-le-pentagone-l-elephant-du-climat-124563436.html

http://www.cielvoile.fr/article-privileges-et-nuisances-du-trafic-aerien-121320263.html

Voir les commentaires

Un scientifique connu sonne l'alarme sur la géo-ingénierie

23 Janvier 2015, 18:15pm

Un scientifique connu sonne l'alarme sur la géo-ingénierie

Traduction Ciel voilé


Le 20 janvier 2015

http://www.geoengineeringwatch.org/well-known-scientist-sounds-the-alarm-on-geoengineering/

Marvin Herndon, docteur en physique nucléaire, est un scientifique de grande notoriété. Marvin m'a contacté récemment pour exprimer ses préoccupations croissantes concernant la pulvérisation constante d’aérosols toxiques et les conséquences environnementales évidentes pour notre planète et la santé humaine auxquelles nous sommes tous confrontés du fait de cette contamination. Le docteur Herndon manifeste ainsi un courage très rare dans les cercles de la communauté scientifique, il prend position sur la question des pulvérisations d'aérosols et fait entendre sa voix. Tant de gens dans le monde universitaire se cachent timidement dans l'ombre pour préserver leur salaire ou leur pension en échange de n’importe quelle tâche qui leur est demandée. Marvin est l'antithèse de cela. Il a fait beaucoup de sacrifices dans sa vie et sa carrière pour rester fidèle à ses convictions. Je salue la détermination et le courage du Dr Herndon, sa récente lettre aux autorités de sa région est présentée ci-dessous. Que son franc-parler soit un exemple pour d'autres dans la communauté scientifique.
Dane Wigington geoengineeringwatch.org

Le 16 janvier 2015 – Lettre adressée par J. Marvin Herndon, Ph.D. au maire de San Diego, Californie, Kevin L. Faulconer et aux membres du conseil de San Diego.


Objet: Pulvérisation d’aérosols toxiques et envahissants sur les habitants de San Diego

Je suis scientifique (doctorat en chimie nucléaire, post-doctorat en géochimie et cosmo-chimie) et homme d'affaires, et je vis à Scripps Ranch depuis 37 années. Au cours de la dernière année, le ciel au-dessus de San Diego a radicalement changé d’aspect. On nous a volé le beau ciel bleu de notre ville.

Presque chaque jour des avions de ligne pulvérisent d’innombrables traînées appelées « chemtrails » qui persistent après leur expulsion et forment progressivement des nuages artificiels. Nuages chimiques. Nuages toxiques. Ils finissent par se diffuser et former une brume blanche dans le ciel. Parfois, les nuages artificiels sont si épais qu’ils couvrent totalement le ciel bleu de San Diego d’aérosols chimiques toxiques. Parfois, selon les compositions chimiques, la transformation de la traînée de pulvérisation en une brume blanche est rapide. Vous trouverez ci-jointes quelques photos prises devant chez moi, pour illustrer mes propos.


Les produits chimiques dispersés dans l'atmosphère n’y restent pas en suspension; ils tombent et contaminent l'air que nous respirons, notre eau de pluie et nos sols agricoles. Cet épandage massif en cours qui se déroule sur San Diego représente une grave menace pour moi et ma famille, mes voisins, et tous mes collègues habitants de San Diego.


L'eau de pluie recueillie après la pulvérisation intensive d’aérosols contient maintenant des concentrations élevées d'aluminium, de baryum, de strontium ainsi que d'autres toxines. L'aluminium est impliqué dans des maladies telles que la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, et l'autisme, dont le nombre croissant inquiète beaucoup Américains. Combien d'enfants supplémentaires seront-ils condamnés à souffrir à vie de l'autisme ? Combien d’habitants de San Diego vont-ils souffrir d’une dégénérescence prématurée du cerveau ou de cancer ? Combien d'horreurs se préparent pour nos enfants et nos petits-enfants qui incons-ciemment jouent à l’extérieur, ou pour les femmes enceintes et leurs bébés à naître, ou pour les coureurs et autres amateurs de plein air ? Que dire de ceux d'entre nous qui souffrent d'asthme ou dont le système immunitaire est affaibli? Qu'en est-il des personnes âgées?


Qu'en est-il de votre propre famille? Nous, habitants de San Diego ne sommes-nous plus libres de respirer un air non contaminé? Pourquoi le maire de San Diego et les membres du conseil municipal de San Diego gardent-ils le silence sur cette menace de santé publique imminente? Vous a-t-on trompés en vous faisant croire que les nuages chimiques toxiques empêcheraient la Terre de se réchauffer? Les nuages peuvent renvoyer la lumière du soleil dans l'espace, et ces nuages artificiels aussi, mais pendant la nuit ils empêchent la Terre de se refroidir en ne laissant pas partir la chaleur. Les nuages, qu’ils soient artificiels ou naturels, emprisonnent la chaleur !


Pourquoi ce silence? Avez-vous peur que des manifestations ou des émeutes aient lieu dans les rues si l'on dit la vérité sur l'activité en cours qui empoisonne l'air que les habitants de San Diego respirent maintenant? La tromperie par consentement et le silence sont fondamentalement mauvais, sauf si vous consentez à participer à des activités qui seront probablement qualifiées un jour de crimes contre l'humanité.

En tant qu'élus, vous avez la responsabilité d'informer et de protéger tous les habitants de San Diego. S’il vous plaît, dites la vérité et arrêtez cette pulvérisation sur nos maisons. Les liens suivants vous fourniront de plus amples informations.


Sites sur les chemtrails:


http://www.geoengineeringwatch.org/


http://stopsprayingcalifornia.com/


http://www.endgeoengineering.com/index.html


Entretien avec un neurochirurgien:


https://www.youtube.com/watch?v=X3lW-TGGlk0


Je vous remercie de me faire part de votre intention d’informer le public sur les pulvérisations de produits chimiques sur San Diego. Sans réponse de votre part avant la fermeture des bureaux le 23 Janvier 2015, je supposerai que vous n’avez aucune intention de le faire.


Cordialement,

J. Marvin Herndon, Ph.D.

Je donne à geoengineeringwatch.org l’autorisation de publier cette lettre.

http://en.wikipedia.org/wiki/J._Marvin_Herndon

Voir les commentaires

Un scientifique en géo-ingénierie, « terrifié» par les projets qu'il a contribué à créer

17 Janvier 2015, 23:51pm

Un scientifique en géo-ingénierie, « terrifié» par les projets qu'il a contribué à créer

http://naturalsociety.com/geo-engineering-scientist-terrified-projects-helped-create/


Une excuse pour les programmes de modification du climat ?

Christina Sarich - le 2 Janvier 2015

Dr Matthew Watson de l'Université de Bristol au Royaume-Uni a récemment déclaré aux médias qu'il était « terrifié » par la plupart des projets de géo-ingénierie actuellement en travaux pour contrecarrer le changement climatique d'origine humaine, un phénomène présenté comme une excuse pour justifier les programmes de modification artificielle du temps, lequel serait, selon les milieux scientifiques officiels, une « menace pour l'humanité».


Le docteur Watson a récemment déclaré au Daily Mail du Royaume-Uni en ligne, qu'il est:
« . . . terrifié, parce que la possibilité d’erreur est considérable ».

Il travaille sur un projet de manipulation du temps de 2,8 millions de dollars, exactement du genre dont il dit avoir tellement peur. Le projet permettra d'injecter des particules de soufre dans l'atmosphère de la Terre avec l'objectif déclaré d’empêcher les rayons du soleil d'atteindre la Terre, sous prétexte d’empêcher son réchauffement. Le projet se nomme SPICE, et le Dr Watson mène l'étude.


Watson a déjà subi des revers, un programme prévoyant d’envoyer un énorme ballon en l'air pour y libérer des particules de soufre a dû être revu à cause de litiges en matière de brevets. Il dit que des millions ont déjà été dépensés pour cette recherche alors que les scientifiques sont « à des années-lumière» de ce qu’ils voudraient savoir, et qu’aucune étude connue sur les possibles conséquences désastreuses des pulvérisations d'aérosols n’a été présentée au public.


Dr Watson a déclaré que le jour viendrait où l'utilisation de ces technologies ne pourrait être évitée. « Nous nageons, nous nous noyons, dans une mer d'ignorance. Cela me terrifie. Mais ne rien faire n’est pas une option. À moins que nous ne nous trompions sur le changement climatique ou que nous changions rapidement nos habitudes de consommation, à un moment donné, nous devrons utiliser ces technologies », a t-il dit.


Beaucoup se méfient aussi des raisons vantées comme nécessaires pour justifier la pulvérisation d'aérosols dans l’air.


« La géo-ingénierie par pulvérisation d’aérosols dans la stratosphère est un terme générique pour les programmes en cours de modification du climat terrestre menés par les grandes puissances dans le monde entier. « Aérosol » signifie simplement particule microscopique en suspension dans l'air. Un premier objectif déclaré des programmes de géo-ingénierie est de créer un « écran » contre le rayonnement solaire pour ralentir « l’emballement du changement climatique » en utilisant des avions à réaction pour pulvériser des dizaines de millions de tonnes de particules hautement toxiques, des nanoparticules métalliques (un nanomètre est égal à 1 / milliard de mètre) dans l'atmosphère».


L’aluminium et d'autres particules toxiques sont présents dans les analyses de pluie à travers le monde. Les analyses de neige menées au Mont Shasta en Californie sont particulièrement alarmantes.


Je vous exhorte à faire votre propre recherche sur cette question. Si un des scientifiques de la géo-ingénierie sonne la sonnette d'alarme, c’est sûrement le moment d'écouter.

La Terre photographiée depuis l'espace.

La Terre photographiée depuis l'espace.

Un scientifique en géo-ingénierie, « terrifié» par les projets qu'il a contribué à créer
Plusieurs programmes de géo-ingénierie ont été proposés, illustrés ici, Mais le Dr Watson dit  que recourir à ces mesures équivaut à admettre que nous ne pourrons plus sauver la planète en gérant nos émissions mondiales - et signifierait que nous avons échoué à la sauver.

Plusieurs programmes de géo-ingénierie ont été proposés, illustrés ici, Mais le Dr Watson dit que recourir à ces mesures équivaut à admettre que nous ne pourrons plus sauver la planète en gérant nos émissions mondiales - et signifierait que nous avons échoué à la sauver.

Voir les commentaires

"Je ne suis pas Charlie" de Gilbert Rémond

9 Janvier 2015, 17:26pm

Publié par Ciel Voilé

« Je ne suis pas Charlie »


« Nous sommes tous Charlie » proclame Libération, et bien non pas moi,

Je n’ai pas fait campagne en faveur du traité de Maastricht, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai jamais amalgamé le PCF et le FN, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai pas soutenu les bombardements de l’OTAN sur la Yougoslavie, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai pas fait campagne pour le OUI au référendum sur la constitution européenne en 2005, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai pas cherché à enfoncer Denis Robert et défendu Clearstream, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai jamais pensé que Cuba est une dictature, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai jamais pensé que Chavez était un dictateur, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai pas approuvé le bombardement de la Libye, je ne suis pas Charlie,

Je ne me suis pas réjoui de l’assassinat de Khadafi, je ne suis pas Charlie,

J’ai désapprouvé, en 2006 l’attaque du Liban par Israël, je ne suis pas Charlie,

Je ne prends pas partie, systématiquement pour Israël contre les palestiniens, je ne suis pas Charlie,

Je ne ferme pas les yeux sur le nazisme en Ukraine, je ne suis pas Charlie,

Je pense que Femen est un mouvement qui prend sa source dans l’extrême droite ukrainienne, je ne suis pas Charlie,

Je ne pense pas que la Russie soit un pays dangereux pour la paix dans le monde, je ne suis pas Charlie,

Je ne pense pas que la Russie soit responsable de la situation en Ukraine contrairement à l’UE et l’OTAN, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai pas appelé à l’intervention en Syrie, je ne suis pas Charlie,

Je n’ai jamais fait de l’opposition syrienne des héros, j’ai toujours pensé que ce sont des fanatiques islamistes plus ou moins manipulés, je ne suis pas Charlie,

Les journalistes de Charlie, comme les policiers et l’agent d’entretien tués sont évidemment innocents et leur assassinat est injustifiable, mais n’en faites pas des héros...

Rendre hommage aux victimes, oui bien sûr, mais ce n’est pas autour de Charlie et de ses « valeurs » que je voudrais voir se rassembler le peuple français... Et refusons cette union nationale masquant l’intention réelle des terroristes et les responsabilités écrasantes des dirigeants français dans la haine suscitée par notre pays...

 La presse est en grande difficulté et la liberté d’opinion gravement mise en cause depuis de nombreuses années et de ce point de vue le groupe Lagardère ainsi que d’autres marchands d’armes ont une grande responsabilité dans ce qui lui arrive. Je trouve donc plus tôt faux cul que le groupe Lagardère qui alimente en armes tous les régimes réactionnaires du monde arabe, se mette en tête de la campagne pour la parution du journal. Le CNR avait un point très clair sur la liberté de la presse, en particulier contre la presse de monopole et ses grandes concentrations. Exigeons l’application de la loi et le retour aux principes de l’ordonnance de 45.

Gilbert Rémond

 

Deux articles de Thierry Meyssan du Réseau Voltaire :

 

Qui a commandité l'attentat contre Charlie Hebdo ? 

 

 

Le rapport du Congrès sur la torture confirme qu'al-Qaïda n'est pas impliqué dans les attentats du 11 septembre

 

 

 

Voir les commentaires

Dangerosité des nouveaux émetteurs TNT-GSM

22 Décembre 2014, 10:05am

Publié par Ciel Voilé


 

Article de Michel Dogna sur le site Alternative Santé  le 17 décembre 2014

 

http://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/les-frequences-en-or-arme-de-destruction-massive

 

Le gouvernement totalement inconscient, incompétent et irresponsable vient de prendre une décision gravissime en termes de santé publique et d'environnement.
En effet, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé officiellement mercredi 10 décembre dernier l’ouverture du marché de la télévision numérique terrestre (TNT) aux opérateurs des fréquences micro-ondes de 700 MHz, nommées "fréquences en or" en raison de leur extrême pouvoir de pénétration allant de 420 à plus de 500 mm, soit environ 0,50 m dans l’ensemble des matériaux de construction.

Nous sommes très loin de toutes les études scientifiques - sur la pénétration de 124,5 mm du 2.450 MHz - qui mettent en garde les utilisateurs de téléphones mobiles sur les dangers que court leur cerveau, car avec le 700 MHz, c'est carrément celui de tous les voisins (téléphonie passive) qui est menacé. Cela doit être classé « CRIME CONTRE L’HUMANITÉ ! »

Le but recherché à court terme par les opérateurs est d'obtenir que la TNT passe par le réseau d'antennes relais de téléphonie mobile, TV publique incluse !

Jusqu’ici, les fréquences micro-ondes très nocives en 700 MHz sont ou ont été exploitées par les émetteurs de TNT implantés sur des points hauts, situés loin, souvent à 10 ou plusieurs dizaines de kilomètres des zones habitées. Même si la puissance injectée en KW dans les émetteurs est importante, cette puissance radiative décroît très vite (avec le carré de la distance) et lorsqu’elle atteint les zones habitées, elle est devenue très faible, comme le prouvent toutes les mesures comparatives de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).


En conséquence, beaucoup de personnes et d'enfants résidant dans les zones proches autour des antennes relais seront encore plus irradiés, voire très fortement irradiés dans la zone hyperdangereuse dite de transition, et pour certains se trouvant carrément dans la zone de Rayleigh, ce sera encore pire - cela signifie dans ce cas une espérance de vie de quelques mois à quelques années au maximum avec des cancers foudroyants, des leucémies, les enfants étant les cibles les plus fragiles.

Manuel Valls aurait été bien inspiré de regarder ce reportage de M6 (regardez surtout à partir de 4'38'')  sur la réalité du nombre de cancers et de morts  dans un immeuble irradié par les antennes relais. C’est hallucinant ! Un peu plus d'un an après, il a été impossible de réaliser un autre reportage, la quasi-totalité des intervenants interviewés étaient morts !

Étant donné qu’il est peu probable (sauf putsch citoyen massif) que le gouvernement revienne sur sa décision criminelle, il va falloir quitter les villes et tous les endroits où il y a des antennes relais pour habiter loin de celles-ci, peut-être même en s’adossant à des collines de protection, dans des maisons anciennes dont les murs font 50 à 60 cm d’épaisseur minimum, et équipées de rideaux blindés aux fenêtres et aux portes (ça se vend sur internet). Il faudra peut-être aussi envisager de s’équiper, pour aller faire les courses, de combinaisons intégrales argentées réfléchissantes, un peu comme les cosmonautes… Les amis, on est en train de basculer dans la survie, sur une planète de moins en moins accueillante ! Quant aux animaux, quant aux plantes, je n’ose même pas y penser...


Source des données techniques :
 Next-Up, organisme indépendant, collaborant étroitement avec la Criirem et la Criirad.
 

Michel Dogna

 

 

Voir les commentaires

Divulgation d'un pilote sur la manipulation du climat ?

17 Décembre 2014, 16:23pm

Publié par Ciel Voilé

pilot-300x291

 

Dane Wigington – Le 9 décembre 2014 - Traduction en français Ciel voilé


Les deux lettres ci-dessous ont été transmises au site « The HAARP Report », ces textes m’ont été envoyés par l'administrateur du site. La source du message prétend relayer des déclarations d'un pilote militaire américain qui participerait aux programmes cauchemardesques de  pulvérisation d’aérosols en cours dans notre ciel, jour après jour. Les déclarations sont-elles authentiques ? La source est-elle crédible? Dans les deux cas, je ne dispose d’aucun moyen pour le confirmer. Ceci étant dit, cela ne rejoint pas ce que je crois que ces pilotes racontent. La structure du pouvoir transmet toujours un ordre très simple pour les troupes : «  c’est eux ou nous ». C’est ce thème de base qui est décrit par le présumé pilote. Le fait que la modification du climat échappe à beaucoup, n’est pas une surprise. En informer les militaires, hommes et femmes participant à ces programmes compliquerait sérieusement le problème. Cette divulgation risquerait d'embrouiller le slogan « noir et blanc », « nous contre eux » utilisé par ceux au pouvoir, pour manipuler nos frères et sœurs dans l'armée. Je signale ces messages comme une divulgation publique. Bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier la validité des messages ci-dessous, les déclarations et les affirmations qu’ils contiennent doivent être examinées.

 

http://www.geoengineeringwatch.org/climate-engineering-pilot-disclosure/

 

Premier message transmis

 

Saisissez du texte, l'adresse d'un site Web ou importez un document à traduire. 

Annuler

Mon cousin qui a été viré par notre chef, […], m'a envoyé une information transmise par un ami à lui, toujours pilote dans l’US Air Force. Ce pilote dit effectuer des vols « chemtrails » (de pulvérisation de produits chimiques) !


Ce pilote a dit à mon cousin que ce programme de manipulation mondiale du climat porte le nom d’« Indigo Skyfold ». Au moins dans le cercle des pilotes et des équipages avec lesquels il travaille. On leur fait suivre des itinéraires de vols spécifiques, en communication avec des satellites qui contrôlent les formes de dispersions des aérosols. Il dit que les pilotes ne corrigent les trajectoires que de temps à autre, et effectuent les atterrissages et les décollages. Les équipes de pilotes, de navigation et d'entretien  tournent en permanence, et ne passent que 18 mois sur une base donnée. Il affirme, que c’est pour éviter que les pilotes et leurs familles ne se fassent  trop d'amis, et que les langues ne se délient. De plus, ils tournent aussi entre vols de jour et vols de nuit. Il y a une base pour les vols de jour, et une pour ceux de nuit. Chaque base couvre une zone de 400 kilomètres, et chaque escadrond'avions peut couvrir trois Etats, ou une zone encore plus longue sur l'océan.


On leur dit de simplement faire leur travail et de la « fermer ». Leurs supérieurs ne font que leur dire : « C’est une question de Sécurité Nationale » et  « Sans ces vols, les armes de guerre de dernière génération de notre ennemi  pourraient facilement et à volonté pénétrer l'espace aérien nord-américain. Nous nous  et engageons  à protéger nos alliés des mêmes menaces venues du ciel. Donc, nous étendons cette protection, aux pays qui soutiennent nos efforts. Les nations hostiles sont également en train de construire des boucliers de protection atmosphérique et ils essaient de détecter les failles de  nos nouvelles technologies spatiales et aériennes ».

 

Pour moi, cela ressemble plutôt à un communiqué de presse. Je pense que ce pilote, soit croit ce qu'on lui dit, soit cherche simplement à dissimuler leur projet de génocide. J’ai dit àmon cousin de lui demander :
Pourquoi voudriez-vous pulvériser des produits chimiques mortels et des métaux lourds toxiques sur vos propres enfants? Si vous saviez que les chemtrails et HAARP  les tuaient plus rapidement que toute arme que l’ennemi puisse concevoir ? Pourquoi continuer à pulvériser? Pourquoi ne refusez-vous pas d’obéir à ces ordres pour y mettre fin ? Si des centaines de pilotes de chemtrails étaient traduits devant une cour martiale, cela attirerait l'attention du public sur ces programmes ? Pour l'amour de vos enfants, pourquoi?

Je vous laisse lire sa réponse.


Second message transmis


Mon pare-feu  a détecté plusieurs tentatives d'intrusion, quand  j’ai cherché sur Google «  Indigo Skyhold ». Aucune information sur internet à propos de cette opération. C’est unique.


J’ai reçu une assez (longue) réponse, du pilote d’avion « chemtrails ». Voici le texte tiré de son email.


Tout d'abord, je tiens à dire que je ne suis pas d'accord avec mes affectations de mission. Mais, quel soldat l’est vraiment ? Plusieurs d'entre nous ont envisagé de secouer les rangs de l’armée, et de contester les ordres de temps à autre. On nous maintient dans l'ignorance, quand il s’agit d'obtenir des réponses honnêtes sur ce que nous pulvérisons vraiment.  S’ils découvraient que nous, ou nos familles, enquêtons activement au sujet des « chemtrails », il s’en suivrait des mesures disciplinaires automatiques et rapides. HAARP et les radars, sont deux autres sujets de recherche non- autorisés.  À moins que nos enfants n’en soient informés à l’école (dans nos bases), nous ne pouvons pas nous informer nous-mêmes, ou les éduquer comme à l’école publique.


Je ne tiens pas à pulvériser intentionnellement des aérosols toxiques sur mes enfants ou ma famille. Mais, sachez que 80% ou plus de ces pilotes n’ont pas de famille ou pas d’enfants. Ces pilotes sont choisis parmi les meilleurs rangs, au sein de l'Armée de l'Air, de la Marine et de la Garde côtière. La plupart des pilotes sont « endurcis », et ne se soucient pas de tuer, des aspects indésirables ou d’un «  nettoyage » de l'Amérique et du monde. Je vous jure. La majorité des pilotes sont comme des machines. Je les appelle les Tankers Terminator.

 
Je ne devrais pas vous dire cela. Mais près d'un tiers de tous les vols, décollent de petites îles sans nom. De nouvelles  bases y sont construites à raison  de huit par an. Sur ces îles très éloignées, il y a des antennes HAARP de toutes les formes et de nombreuses installations autour de ces îles, dans les profondeurs de l'océan lui-même. La Navy  a développé une technologie de construction sous-marine sophistiquée qui  permet à des  robots submersibles, entièrement autonomes, de parcourir de grandes distances, et même de fabriquer des pièces pour ces installations sous-marines d’antennes, à mesure qu'ils progressent  dans l’océan. Chaque fois que vous voyez ou entendez parler           d’exercices militaires en mer, c’est essentiellement  pour entretenir et réapprovisionner leur armée de robots « serviteurs » sous-marins. Il y a peut-être, un robot sous-marin par avion, et  bientôt deux.


Vous ne trouverez jamais rien sur tout cela en cherchant sur Google Earth. Ce n’est pas une erreur si les images des bases militaires sur ces îles sont brouillées ou si des taches cachent les images d’antennes sous-marines. Il est impossible de localiser toutes ces installations. Ils peignent même de faux nuages sur certaines  d’entre elles  pour éviter les regards indiscrets. Des amis civils m’ont montré certaines de ces images. C’est la raison pour laquelle je sais cela.


Je comprends parfaitement votre inquiétude pour la vie des humains.

 
Mais, voilà le hic. Durant notre formation, on nous montre des vidéos de destruction catastrophique pour notre patrie, à l’aide d’armes très sophistiquées. Puis on nous dit que nous aurons ces conséquences, si nous n’effectuons pas ces vols de pulvérisations. Nos programmes pour la construction d'un bouclier défensif d'armes atmosphériques  sont les seules missions de ce genre au monde. Nous sommes payés plus que tout autre pilote, pour notre service. Plus que les pilotes de l’Air Force One qui font autant ou plus, et sont également maintenus dans un monde sombre et  secret, pour leur protection. Ils nous disent que le secret est notre protection, et que nous ne devons pas écouter tout ce qui ce raconte dans le public.


Nous connaissons tous le programme de cyber « Flashpoint », ou FP-03  connu dans la communauté des anciens combattants. Ce programme est une séquence d’autodestruction, qui peut être activée à distance, depuis n’importe quelle base au sol, sur l'eau, sous l’eau, ou toute autre unité  mobile aérienne. Le signal est crypté par satellite, et ne peut être coincé ou bloqué. À un moment donné, il pourrait ne vous restez que 15 secondes avant de mourir !


Ils nous disent que ce programme Flashpoint existe  pour  éviter qu’accidentellement des avions ne tombent sur des zones fortement peuplées. Ils peuvent faire exploser à distance nos avions, sur des zones sans risque. Mais au fond de nous, nous sommes à peu près sûrs, que ce programme de sécurité évite que les pilotes ne révèlent des éléments aux autorités publiques, privées ou civiles.


Avez-vous jamais vu un membre d'équipage, survivre aux quelques accidents qui ont eu lieu? Tout avion touché, a été complètement détruit. Pour une bonne raison, j’en suis sûr.

Nous risquons nos vies à plus d’un titre, à chaque fois que nous volons. En particulier durant  les vols de nuit où on nous oblige à voler à des altitudes de plus en plus basses. Nous nous sentons les avions d’épandage des forces sombres et massives de l’Empire, et nous savons qu’une nuit, quelqu’un tirera sur nous avec son long fusil. Lorsque nous pulvérisons pour leurs opérations clandestines, ou que nous survolons des cultures illégales de marijuana.


Je sais que certains avions ont été touchés par des armes russes, chinoises ou coréennes, et par conséquent abattus. Mais, les médias n’informeront  jamais sur ces événements. De même qu’ils ne sont pas autorisés à parler de nos  vols. Cela doit être vrai, car je n’ai encore pas vu  de rapport détaillé ou approfondi sur nos missions. Sur aucun média public, autre que les émissions sur la conspiration et des sites internet anti-gouvernementaux.


Je risque tout en divulguant autant d'information, et vous en trouverez très peu comme moi. Même ma propre équipe, m’arrêterait et me traduirait en cour martiale, si elle était informée de cet échange. C’est pourquoi je ne peux pas vous envoyer directement un email. Mais, mon cousin m’a dit que vous prenez aussi des risques en divulguant ces informations. Je vous salue  monsieur de résister au pouvoir et à Big Brother.


J’aimerais rentrer à la maison demain, et ne plus faire une seule minute de vol. […] Les beaux ciels bleus de ma jeunesse me manquent et j’ai honte de salir ce rêve. Peut-être, davantage de mes collègues pilotes liront-ils ou entendront-ils parler de ce sujet, et décideront-ils d’en faire autant ? Je ne connais qu’une petite partie du tableau d’ensemble car ils compartimentent tout.


Si j’en apprenais davantage j’en informerais mon cousin. Il sent une hésitation dans les rangs, et il pense qu’une sorte de mutinerie couve et pourrait exploser concernant ces manipulations climatiques, ce

" blanchiment mondial" ![…] Mon cousin a encore des amis haut placés qui le protègent.


Le dernier mot du pilote :
« Tous les pilotes en permission, sont tenus de le signaler à leur hiérarchie avant le15 décembre. Des opérations spéciales de formation sont prévues  pour se qualifier aux vols Indigo Phase II qui devraient débuter autour du 21 janvier ».  Ce sont ses mots et pas un message de l’US Air Force, a-t-il tenu à souligner.


Il croit que leurs vols s’intensifieront  vers les zones Est de la Californie et le Texas afin d’aggraver la sécheresse, plus loin à l’intérieur des terres. De plus, il pense qu’un tout nouveau mélange « extrêmement toxique » de chemtrails va être pulvérisé. Une nouvelle technologie qui rend ces chemtrails spéciaux complètement invisibles sera utilisée. Soit-disant comme bouclier de protection atmosphérique, mais il n’y croit pas non plus.

 

Voir les commentaires