Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Articles avec #actualite

Finalement la chloroquine

23 Juin 2020, 20:24pm

Publié par IHU Méditerrannée

Voir les commentaires

20 applis corona testées : surveillance totale

23 Juin 2020, 20:19pm

Publié par kla.tv

Voir les commentaires

Comment l’OMS a truqué les essais sur l’hydroxychloroquine en imposant des doses toxiques à des patients sous respirateurs.

23 Juin 2020, 05:51am

Publié par Cogito

Comment l’OMS a truqué les essais sur l’hydroxychloroquine en imposant des doses toxiques à des patients sous respirateurs.

Cogiito 22 juin 2020

 

Le Dr Meryl Nass découvre que des expériences d’hydroxychloroquine ont été conçues pour tuer des patients COVID – Combien ont-ils été assassinés ?

Le Covid-19 a transformé la santé publique en un effort expérimental mortel pour les patients

20 juin 2020, par le Dr Meryl Nass, MD

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Non ce n’est pas de la Fake News comme le prétendront les fameux observateurs, c’est pire, c’est la révélation du complot de l’OMS contre le protocole du Professeur Raoult en détournant la science, ou comment faire passer l’Hydroxychloroquine pour un poison, tout est une question de dosage et de traitement à un moment donné de la maladie. Le Dr Nass découvre la supercherie de l’OMS et son crime pour détruire un médicament qui soigne au profit d’une stratégie mensongère afin de l’orienter vers la vaccination forcée.

Le professeur Raoult a toujours affirmé que l’Hydroxychloroquine devait être administrée immédiatement après les débuts de la contamination, mais pas plus tard ; qu’est-ce que fait l’OMS ?

L’OMS impose des protocoles d’Hydroxychloroquine à des doses toxiques à des patients sous respirateur, ce qui a pour conséquences des décès dont l’OMS se sert pour prétendre que l’Hydroxychloroquine ne fonctionne pas.

En effet, l’Hydroxychloroquine ne fonctionne pas dans les conditions d’essais de l’OMS, mais elle fonctionne parfaitement dans les conditions décrites par le Professeur Raoult, ce que confirme le Dr Meryl Nass. C’est pourquoi le Lancet a retiré son étude à charge sur l’Hydroxychloroquine, car la vérité était découverte.

Nous vivons une époque formi…Diable.

cogiito.com

Le Dr Meryl Nass a découvert le pot aux roses à travers des expériences d’hydroxychloroquine parrainées par le gouvernement et conçues pour tuer volontairement les patients hospitalisés de Covid-19 gravement malades, afin de discréditer l’hydroxychloroquine. 

Le 14 juin 2020,  le Dr Nass a identifié pour la première fois deux expériences Covid-19 dans lesquelles des doses massives et hautement toxiques – quatre fois plus élevées que l’innocuité de l’hydroxychloroquine étaient administrées à des patients hospitalisés gravement malades dans des unités de soins intensifs.

L’ Organisation mondiale de la santé a mené des actions de solidarité auprès de 3500 patients Covid-19 dans 400 hôpitaux de 35 pays. 

L’essai a été suspendu à la suite du rapport frauduleux de Surgisphere dans The Lancet qui faisait état de 35% de taux de mortalité plus élevés chez les patients recevant de l’hydroxychloroquine. 

Mais lorsque The Lancet a retiré son faux rapport, l’OMS a repris le procès d’intention par Solidarité. Plus de 100 pays ont exprimé leur intérêt à participer à ce procès.

 

La suite

 

 

 

Voir les commentaires

5G : deux ministres demandent d'attendre une évaluation

22 Juin 2020, 11:35am

5G : deux ministres demandent d'attendre une évaluation

Déploiement de la 5G : Olivier Véran et Elisabeth Borne ont écrit au Premier ministre pour demander "d'attendre" une évaluation

Les deux ministres demandent à Edouard Philippe de temporiser avant d'obtenir l'avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, révèle Elisabeth Borne dans le "JDD".

franceinfoFrance Télévisions - Le 21/06/2020

 

Patience. Selon Elisabeth Borne et Olivier Véran, il ne faut pas se précipiter sur le déploiement de la 5G, cette technologie censée supplanter d'ici à 2023 l'actuelle 4G. La ministre de l'Environnement et le ministre de la Santé ont écrit à Edouard Philippe pour lui demander "d'attendre l'évaluation de l'Anses [l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail] avant le déploiement de la 5G", révèle Elisabeth Borne dans une interview au Journal du dimanche, publiée dimanche 21 juin. Les résultats sont attendus pour la fin du premier trimestre 2021.

"Il n'y a pas eu d'études" sur les effets sanitaires des nouvelles fréquences, avait déploré l'Anses en janvier. "Les citoyens demandent une évaluation des impacts en termes de santé et d'environnement", résume aujourd'hui Elisabeth Borne. La Convention citoyenne pour le climat, réunie ce week-end pour voter sur les différentes propositions à soumettre au gouvernement, a d'ailleurs jugé ce passage de la 4G à la 5G "sans réelle utilité"

La suite

 

 

Voir les commentaires

Michèle Rivasi : Affaire Babis

21 Juin 2020, 18:45pm

Voir les commentaires

FRANKENSKIES sous-titré en français

21 Juin 2020, 18:02pm

Publié par Ciel Voilé

Voir les commentaires

La Chine vend des organes aux pays du Golfe

20 Juin 2020, 15:03pm

La Chine vend des organes aux pays du Golfe

Comment la Chine vend les « organes halal » du peuple ouïghour

Enfermées dans des camps d'internement, les minorités musulmanes chinoises serviraient de banque à organes. Des organes appelés "halal" prélevés de force et revendus à prix d'or dans les pays du Golfe.

Justine Reix ; illustrations Benjamin Tejero - 19 June 2020

 

Il ne fait pas bon être d'une autre ethnie que les Han, la majoritaire, en Chine. Depuis de nombreuses années, les minorités religieuses sont persécutées en Chine. Musulman·es, catholiques, Tibétain·es ou encore Falung gong sont considéré·es comme des ennemi·es de l'État de par leurs croyances. En 2014, des camps d'internement ont été construits dans la province du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Le but étant d'y enfermer des centaines de milliers de musulman·es Ouïghour·es, Kirghiz·es, Hui et Kazakh·es. Selon Amnesty International, un million de Ouïghour·es seraient actuellement détenu·es sans procès, ni raison particulière. Mais en plus de travail forcé dans ces camps, les organes des détenu·es seraient prélevés pour être revendus.
 

Après avoir longtemps nié l'existence de ces camps, la Chine a fini par les reconnaître officiellement, en octobre 2018, sous le nom de « camps de transformation par l'éducation». Rares sont celleux qui en ressortent. Selon bon nombre d'enquêteur·ices la raison de ces disparitions serait simple : iels seraient tué·es pour leurs organes.

Depuis 2016, le gouvernement chinois a lancé une vaste campagne de bilan médical dans la province du Xinjiang. Des tests uniquement obligatoires pour ses habitant·es Ouïghour·es âgés de 12 à 65 ans. Dans la batterie de tests proposés, du sang est prélevé mais aussi des examens échographiques sont parfois réalisés. Ces derniers permettent de visualiser la taille, la forme et la structure interne d'un organe. Des bilans médicaux douteux que la Chine n'a jamais cherché à justifier.

 

La suite

Voir les commentaires

Lancement de la 5G en France vers la fin 2020

20 Juin 2020, 10:53am

Lancement de la 5G en France vers la fin 2020

Par Epoch Times avec AFP

11 juin 2020 -Mis à jour: 13 juin 2020

Enchères fin septembre, lancement effectif dès décembre : après la parenthèse du confinement, la 5G est de nouveau sur les rails pour une ouverture commerciale fin 2020, alors que les incertitudes demeurent autour du rôle de Huawei et des recours en justice.

« Il est tout à fait vraisemblable que certains opérateurs souhaitent lancer la 5G d’ici la fin de l’année ». Le dernier mot reviendra à Orange, SFR, Bouygues et Free mais Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, a tranché.

Les enchères pour attribuer les 11 blocs de fréquence encore disponibles auront lieu du 20 au 30 septembre et la nouvelle norme de téléphone mobile, censée révolutionner à partir de 2023 les usages du quotidien, devrait être déployée en France dès 2020, conformément au calendrier initial.

Lire aussi

À la grande satisfaction du gouvernement, qui ne voulait pas que les enchères initialement prévues le 21 avril mais reportées en raison de l’épidémie de Covid-19, soient de nouveau décalées. « La décision de l’Arcep est une bonne nouvelle car la 5G sera un levier indispensable pour attirer des investisseurs et muscler notre industrie », a aussitôt réagi Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État à l’Économie, qui souligne que « d’autres pays appuient sur l’accélérateur et font de la 5G un élément de leur relance économique ».

 

La suite

Voir les commentaires

Procès fluor : des experts admettent que le fluor est un pesticide

20 Juin 2020, 09:59am

Procès fluor : des experts admettent que le fluor est un pesticide

Procès fluor : Un scientifique dit avoir été menacé à cause d'une étude sur les fluorures - Bilan de la première semaine

Par Derrick Broze, Le dernier vagabond américain - 14 juin 2020


Des experts admettent que le fluor est un pesticide


La première semaine du procès historique sur la fluoration de l'eau s'est achevée vendredi après-midi après quatre jours de témoignages parfois tendus d'experts du Fluoride Action Network (FAN) et de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA). Un témoin expert a affirmé qu'il avait été contraint de signer une déclaration minimisant son étude qui affirmait que le fluor est un neurotoxique. Un autre témoin a confirmé qu'au moins un type de fluorure est un pesticide ajouté à l'approvisionnement en eau.


Les avocats du FAN soutiennent que la fluoration de l'eau viole les dispositions du Toxic Substances Control Act de 1970 qui interdit "l'utilisation particulière" d'un produit chimique dont on a constaté qu'il présentait un risque déraisonnable pour le grand public. En vertu de l'article 21 du TSCA, les citoyens sont autorisés à demander à l'EPA de réglementer ou d'interdire des produits chimiques individuels.


L'EPA est représentée par des avocats du ministère de la justice qui présentent des experts de la société Exponent Inc. Le gouvernement défend la fluoration de l'eau et demande le rejet de la pétition par les plaignants. Les plaignants dans cette affaire comprennent : FAN, Moms Against Fluoridation, Food & Water Watch, American Academy of Environmental Medicine, International Academy of Oral Medicine and Toxicology et Organic Consumers Association.


L'avocat du FAN, Michael Connett, a appelé 3 témoins tout au long de la semaine, dont Howard Hu MD, Bruce Lanphear MD, Philippe Grandjean MD, et Kathleen Thiessen PhD. M. Connett a déclaré à la cour que l'EPA s'était auparavant appuyée sur les recherches de tous ces experts sur d'autres substances toxiques comme le plomb et le mercure. Deux de ces experts ont été les auteurs d'études clés sur le fluorure financées par des agences gouvernementales américaines. Connett a noté que l'EPA a choisi d'utiliser les experts d'Exponent plutôt que ceux de leurs propres agences.


L'EPA a fait sa part pour interroger les témoins du Fluoride Action Network et diminuer leur crédibilité. Le Dr. Kathleen Thiessen a fait un aveu puissant lors d'une interview avec l'avocat de l'AFA Connett, en déclarant que le fluorure de sodium est un pesticide qui est ajouté à l'approvisionnement en eau. Toutefois, lors du contre-interrogatoire de Thiessen, l'EPA a demandé si elle était une amie personnelle de la famille Connett, notamment de Paul Connett, directeur du Fluoride Action Network, et de Michaell Connett, l'avocat représentant le FAN. Thiessen a dit oui, elle est amie avec la famille. L'EPA a poussé plus loin, lui demandant si elle avait participé à des réunions parrainées par le FAN, si elle est sur la liste de diffusion du groupe, si elle est apparue dans des interviews sur leurs sites web, et si elle a aidé Paul Connett avec son livre The Case Against Fluoride.


Le Dr Thiessen a répondu par l'affirmative à ces questions mais a nié que cela ait eu une quelconque influence sur ses conclusions selon lesquelles le fluor est nocif. Lorsqu'on lui a demandé si elle plaidait ou non pour l'élimination du fluor depuis des décennies, tout en maintenant une amitié avec les plaignants, Mme Thiessen a répondu par l'affirmative, mais a souligné que sa position était fondée sur la science. L'EPA a ensuite montré les courriels du tribunal entre l'avocat du plaignant, Michael Connet, et Thiessen. Connett a envoyé à Thiessen une liste d'études à examiner et l'EPA tentait de montrer au juge que celles du plaignant avaient pu influencer les opinions et les déclarations de Thiessen.


Le Dr Howard Hu a fourni des informations complémentaires sur ses recherches sur le fluor, témoignant de la difficulté à faire financer ses recherches par le National Institute of Health et des étapes de la publication dans la revue Environmental Health Perspectives. M. Hu a déclaré que son étude a révélé une perte d'environ 3 ou 4 points de QI et que cet impact sur la population ne devrait pas être ignoré. Il a également discuté des parallèles avec la neurotoxicité du plomb.

 

Fluor : Corruption de la science


L'un des témoins les plus forts pour les plaignants était l'épidémiologiste environnemental danois, le Dr Phillip Grandjean, connu pour ses travaux sur la neurotoxicité du mercure. Grandjean a aidé l'EPA à établir des niveaux réglementaires sûrs pour le mercure dans l'alimentation.


Le Dr Grandjean a déclaré qu'il avait été menacé ou contraint par un collègue de la Harvard Dental School après qu'une de ses études ait conclu que le fluor était une neurotoxine. Lorsque l'avocate du DOJ Debra Carfora a interrogé Grandjean sur une déclaration qu'il a signée en minimisant l'importance des résultats, Grandjean a déclaré que le département de presse de Harvard avait rassemblé la déclaration et y avait ajouté son nom. La déclaration indique que les chercheurs sont toujours d'accord avec la position du CDC selon laquelle la fluoration de l'eau est sans danger. Le Dr Grandjean n'a pas précisé qui l'a menacé ni à quelle fréquence de telles menaces peuvent se produire dans son domaine. Il a également déclaré que le "lobby du fluor" a infiltré un comité de l'Organisation mondiale de la santé en cherchant à exclure toute mention des effets nocifs du fluor.
 

Sur les effets nocifs spécifiques du fluorure, le Dr Grandjean a déclaré dans sa déposition que "le poids des preuves épidémiologiques ne laisse aucun doute raisonnable sur le fait que la neurotoxicité sur le développement est un risque sérieux pour la santé humaine associé à une exposition élevée au fluorure". Le Dr Grandjean a également déclaré que les efforts visant à contrôler l'exposition humaine au fluorure doivent se concentrer sur les femmes enceintes et les jeunes enfants.


Au cours de son témoignage, Grandjean s'est particulièrement opposé aux déclarations de l'expert de l'EPA, le Dr Cheng. "Il ne faut pas se fier à ce qu'elle a écrit... Ce n'est pas de la science, c'est simplement un rapport trompeur." Grandjean a précisé : "Je suis gênée que l'EPA recrute le Dr Chang, qui a déjà essayé de mettre fin à certains de mes travaux sur les produits chimiques polyfluorés, pour qu'elle rédige ce rapport plein de préjugés. Je suis un peu contrarié... Je suis désolé de voir ce qui est arrivé à un collègue qui travaille pour une entreprise de défense des produits".


Cette question des experts de l'EPA travaillant pour Exponent a été un thème de plusieurs des témoins des plaignants. Au moins deux des témoins de l'EPA - Ellen Chang, ScD et Joyce Tsuji, PhD - sont employés par Exponent Inc, une entreprise accusée de payer le gouvernement américain pour défendre les produits chimiques dangereux. Le témoin du plaignant, le Dr Lamphear, a également qualifié les scientifiques travaillant pour Exponent de "loueurs de manteaux blancs" favorables à l'industrie.


Les conflits d'intérêts apparents ont de nouveau été le sujet de conversation vendredi, lorsque l'avocat de l'AFA, Michael Connett, a interrogé le témoin du gouvernement, le Dr Joyce Tsuji, toxicologue certifiée et membre de l'Académie des sciences toxicologiques, spécialisée dans l'évaluation des risques d'exposition aux produits chimiques. Connett a demandé au Dr Tsuji si elle avait été financée par des sociétés minières et des fonderies qui "rejettent de l'arsenic dans l'air". Connett a également demandé à Tsuji si la majorité de ses projets ont été financés par l'industrie. Tsuji a reconnu que la plupart de ses travaux provenaient de sources financées par l'industrie.

L'après-midi s'est terminée par le contre-interrogatoire du Dr Tsuji par les avocats du plaignant. Le procès reprendra le lundi 15 juin, à 8h30 dans le Pacifique.

https://www.activistpost.com/2020/06/fluoridetrial-scientist-says-he-was-threatened-because-of-fluoride-study-week-1-in-review.html



 

Voir les commentaires

Evacuation sans précédent des troupes américaines d'Europe

18 Juin 2020, 21:19pm

Evacuation sans précédent des troupes américaines d'Europe

Réseau International le 8 juin 2020


 

Un sérieux refroidissement des relations entre l’Allemagne et les États-Unis a entraîné une évacuation d’urgence de l’armée américaine de cet État européen. Selon certains rapports, les principaux opposants à la présence américaine en Allemagne étaient les Allemands eux-mêmes, qui étaient extrêmement mécontents des actions des États-Unis sur le territoire de leur pays. L’urgence de l’évacuation est également mise en évidence par le fait que l’évacuation des troupes et des équipements militaires américains s’effectue à l’aide de 30 avions de transport militaire C-17, ce qui est totalement sans précédent.

«Actuellement, environ 34 500 soldats américains sont déployés en Allemagne, ce qui représente environ 70% du nombre total de troupes américaines en Europe, ce qui a fait de l’Allemagne un tremplin pour les États-Unis et même l’OTAN contre la Russie. Les deux divisions d’infanterie américaines ci-dessus (photo) sont non seulement bien entraînées, mais aussi extrêmement bien équipées. Les hélicoptères militaires américains les plus avancés, tels que Apache, Black Hawk et Chinook, ainsi que les chars de combat principaux M1-A1A2 à passage intégral. Deux divisions d’infanterie étaient équipées respectivement de plus de 150 et de plus de 360 ​​véhicules. Avec une telle échelle d’armes, l’efficacité au combat de n’importe quelle division d’infanterie est encore plus élevée que celle de l’armée d’autres puissances militaires. Conformément au plan de retrait, qui a déjà été élaboré par le Pentagone, l’armée américaine retirera d’Allemagne près de 10 000 soldats en trois mois et préparera 30 gros avions de transport militaire C-17 et plus de 10 navires. Il est prévu d’évacuer environ 30 000 soldats américains de 6 brigades de combat en Europe d’ici deux ans, pour démanteler 14 bases militaires, dont des bases aériennes, navales, etc. « приводит publication d’information « Sohu Military ».

 

La suite

 

 

Voir les commentaires