Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Articles avec #actualite

Royaume-Uni : appel d'offre gouvernemental concernant le vaccin

14 Novembre 2020, 07:55am

Royaume-Uni : appel d'offre gouvernemental concernant le vaccin

Royaume-Uni : appel d'offre gouvernemental pour utiliser l'intelligence artificielle dans un logiciel de traçage des effets adverses d'un vaccin

Vidéo sous-titrée en 7 langues dont le français.

La vidéo a été censurée par YouTube le jour même.

Nous la mettons en ligne ce jour 15/11/2020, sur Brighteon, mais les sous-titres sont perdus.

Vidéo en anglais : cliquez sur la ligne bleue :

Suivi des effets adverses des vaccins par l'intelligence artificielle

 

Voir les commentaires

Covid-19(84) Saison 3 épisode 1: l'Empire des complotophobes contre-attaque !

14 Novembre 2020, 07:41am

Covid-19(84) Saison 3 épisode 1: l'Empire des complotophobes contre-attaque !
Michel Rosenzweig pour France Soir - 13/11/2020 - 18:52


TRIBUNE Depuis la première vague du tsunami thanatophobe qui n'en finit pas de submerger nos vies, voilà une nouvelle vague qui déferle à présent depuis la sortie du film Hold-Up : celle des complotophobes qui se déchaînent en meute depuis la sortie du documentaire le 11/11à 11h.

En France comme en Belgique, les chaînes de propagande sortent leurs arsenaux et leurs contre-mesures à coups de ré-informations et de "debunkings". Chacun y va de sa plume acérée, style infantilisant et scolaire proverbial en Belgique avec ses copistes promus au rang de covid-commissaires toujours friands de métaphores stupides à deux balles promulguant leurs conseils aux pauvres âmes égarées avec des modes d'emploi et des notices "boîte anti complotistes" prêts à être utilisés en famille autour du sapin virtuel, dans le sillage de la lettre adressée par deux ministres (Santé et Intérieur) à Saint-Nicolas, sans oublier le déjà très célèbre virologue Van Laethem qui nous a gratifié d'un sketch viral hallucinant que ne renieraient pas les Inconnus.

En France, le style a toujours plus de panache et France Culture nous a gratifiés de deux minutes d'entretien dans lequel l'universitaire Tristan Mendès France essaye de discréditer le film à coups d'accusations parsemées du mot "complotiste", comme autant de perles enfilées pour former un chapelet en guise d'antidote.

Vade retro satanas, les cohortes de prêtres guerriers sanitaires sont lâchées dans une croisade anti-complotiste, chassant sur les terres des mécréants et des apostats qui refusent obstinément de rentrer dans le rang, qui résistent de toute leur raison et de toutes leurs facultés de juger, refusent d'abdiquer leur sens critique, leur bon sens et leur intelligence, et rejettent avec obstination l'abjuration qui leur est réclamée avant l'excommunication et la mort sociale et professionnelle définitive.

On se croirait vraiment entre Star Wars et Le Seigneur des anneaux, en se demandant si le sénateur Palpatine et le Jedi Skywalker ne vont pas croiser bientôt Gandalf et Gollum en sortant de la pellicule numérique dans un combat entre le Bien et le Mal où la lumière affronte les ténèbres.

Complotiste.

Ils n'ont que ça à la bouche depuis la sortie du film, ils, les détenteurs de la vérité du récit, les chiens de garde du narratif officiel du Covid, et Ils ont peur, et leur peur les pousse à sortir du bois jusqu'à en perdre leur sang-froid pour certains, comme Mme Ilana Cicurel, eurodéputée et porte-parole de LaREM qui décompensait hier en mode hystérique sur le plateau de CNews face à la journaliste Sonia Mabrouk qui l'a fermement recadrée.

Mais de quoi ont-ils peur au juste et pourquoi tant de réactions épidermiques, exacerbées, oui pourquoi tant de haine même, comme s'il y avait réellement le feu au lac, ou péril en la demeure?

De quoi donc cette peur est-elle constituée et de quoi nous parlent les croisés enragés de la foi du Covid qui tiennent tant à défendre leur dogme incontestable, ne supportant aucune contradiction ni aucune remise en question ?

C'est là qu'il est utile de convoquer l'inconscient, car quoi qu'on puisse en penser, nous sommes encore tous et toujours gouvernés par ce continent immergé décrit par le père Freud il y a un siècle.

Ce qui est frappant, ces dernières 24h, c'est l'embrasement des réactions des complotophobes et leur acharnement parfois violent contre les protagonistes du film.

La suite sur France Soir

Voir les commentaires

Le scandale du projet PLUTON de Sanofi

13 Novembre 2020, 18:55pm

Le scandale du projet PLUTON de Sanofi

Projet "Pluton" : Sanofi va se désengager d'une partie de sa production de médicaments

Par Violaine Des Courières

Publié le 09/11/2020 à 19:41

 

Sanofi projette d’externaliser six usines européennes, dont deux françaises, dans une entité autonome. Ce projet - surnommé "Pluton" - pose des questions sociales, alors même que le Groupe présente un chiffre d’affaires en hausse de 5,7 % et des perspectives R&D de vaccin contre le COVID-19.

"Pluton". C’est le nom du projet d’externalisation de six usines européennes de Sanofi dans une entité autonome, placée en bourse à l’horizon 2022. En France, deux sites, soit 1.200 salariés, sont concernés. Celui d’Elbeuf (biochimie), situé en Seine-Maritime et celui de Vertolaye (corticostéroïdes et hormones), dans le Puy-de-Dôme. Ces usines produisent des principes actifs, c'est-à-dire des molécules pour des médicaments. Bien sûr, le groupe annonce être actionnaire de cette nouvelle entité. Mais uniquement à hauteur de 30 %. Pour le moment, personne ne connaît l’identité des autres investisseurs – seul circule le nom de la banque publique BPI.

Restructuration

Dans un document présenté aux syndicats le 5 novembre 2020 – que Marianne a pu consulter -, la direction justifie avec enthousiasme son désengagement de deux-tiers de sa production de médicaments. Elle invoque la volonté de créer un "champion européen des API (pour Active Pharmaceutical Ingredient, les principes actifs)". Selon elle, cette délocalisation massive serait une réponse au "besoin pour l’Europe de recouvrer une souveraineté thérapeutique, comme l’a montré la situation de pandémie Covid-19, en produisant des API critiques localement". Seulement, ces paroles ne se traduisent pas par la création de nouvelles usines ou des investissements dans les usines existantes.

Le contexte dans lequel ce projet est annoncé fait plutôt craindre aux syndicats des conséquences sociales majeures : "Ces délocalisations s’exercent dans le cadre d’un plan d’économie de 2 milliards d’euros, notamment par l’intermédiaire de suppressions d’emplois et d’externalisations d’activité", dénonce à Marianne Thierry Bodin, le coordinateur CGT de Sanofi. Pour lui, ces délocalisations ne sont que la suite logique des restructurations de ces deux dernières années. De fait, fin 2018, Sanofi fermait le site de distribution pharmaceutique de Marly-la-Ville dans le Val-d’Oise. En 2019, le groupe externalisait nombre de ses fonctions supports (la comptabilité, les achats, l'informatique...) dont une partie en Hongrie, tandis que le site de recherche et développement de Vitry-Alfortville fermait ses portes.

La suite sur Marianne

 

 

Voir les commentaires

Le journal le Monde dénonce le test PCR !

13 Novembre 2020, 18:01pm

Voir les commentaires

Voir le film Hold-up, retour vers un chaos

13 Novembre 2020, 17:31pm

Le film ayant été censuré aussi sur Viméo, le réalisateur a décidé de l'offrir à la diffusion.

Voir le film Hold-up, retour vers un chaos

Cliquez sur la ligne bleue :

Le film de 2h43'

Voir les commentaires

Le conseil de défense de la France

13 Novembre 2020, 08:47am

Voir les commentaires

Louis Fouché : le confinement

12 Novembre 2020, 23:23pm

Voir les commentaires

Documentaire 5G l'onde d'un doute Fr 2 jeudi 12 novembre à 22h55

11 Novembre 2020, 18:40pm

Documentaire 5G l'onde d'un doute Fr 2 jeudi 12 novembre à 22h55

Pourrons-nous le voir cette fois ?

VIDEO. 5G : sommes-nous protégés par les valeurs limites d'exposition aux ondes électromagnétiques ? Qui les fixe ?


 

En dessous de certaines valeurs limites d'exposition, les ondes électromagnétiques sont inoffensives, affirme l'OMS. Quelles sont ces valeurs limites ? Suffisent-elles à nous protéger ? Par qui sont-elles fixées ? "Complément d'enquête" a compilé des études scientifiques et s'est interrogé sur certains risques de conflits d'intérêts... 


 

Selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), en dessous de certaines valeurs limites d'exposition, les ondes électromagnétiques sont inoffensives. Quelles sont ces valeurs limites ? Pour ses antennes-relais, par exemple, la France (comme les Etats-Unis, l'Allemagne ou le Brésil) fait partie des pays qui établissent ces seuils entre 28 et 61 volts par mètre (V/m) selon les fréquences. Ils sont censés nous protéger des seuls effets reconnus par tous les scientifiques : les effets thermiques.

En l'absence de consensus sur la question des autres effets éventuels des ondes électromagnétiques, "Complément d'enquête" s'est adressé à une ONG australienne indépendante. Avec son aide, les journalistes ont compilé plus de 2 000 études publiées dans des revues médicales de référence. Résultat : près de 68% de ces travaux concluent à la présence d'effets biologiques (démontrés, mais ne déclenchant pas tous des pathologies graves) en dessous des valeurs limites d'exposition.

L'ICNIRP, gardien du temple des valeurs limites 


 

Ces valeurs limites protègent-elles vraiment notre santé ? Si l'on en croit trois des auteurs de ces études, "ces limites n'ont rien à voir avec la santé publique". "Il y a neuf effets biologiques qui se produisent en dessous des seuils réglementaires. L'un d'entre eux est le cancer", précise le biochimiste américain Martin Pall. Selon Dariusz Leszczynski, spécialiste de biologie moléculaire, ces valeurs limites auraient "été adoptées à un niveau très haut, davantage pour aider l'industrie à se développer rapidement et à un meilleur coût que pour protéger la santé des utilisateurs de téléphones portables".

Par qui sont fixées ces valeurs limites ? Les recommandations que diffuse l'OMS depuis 1998 émanent de l'ICNIRP (en français Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants), créée en 1992 par Mike Repacholi, un biologiste australien... proche de l'industrie des télécoms. 


Vidéo de présentation

 


 


 


 

Voir les commentaires

Ecrans un véritable danger pour les tout-petits

11 Novembre 2020, 14:50pm

Voir les commentaires

Les avions de l'OTAN sont prioritaires dans l'espace aérien européen

11 Novembre 2020, 14:31pm

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>