Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Pass sanitaire ou pass suicidaire ? "Nous venons de déposer des plaintes pour des faits criminels dans plusieurs coins de France."

3 Août 2021, 10:28am

Pass sanitaire ou pass suicidaire ? "Nous venons de déposer des plaintes pour des faits criminels dans plusieurs coins de France."
 

Publié le 01/08/2021 à 16:47 FranceSoir

 

ENTRETIEN - Me Jean-Pierre Joseph, avocat, doyen du Barreau de Grenoble.

France Soir : le 23 septembre 2020, vous avez publié dans "Profession Gendarme", un article intitulé "Quand cesserons nous d'être des moutons ?" dans lequel vous écriviez que ni le masque, ni le confinement n'empêcheraient la deuxième vague. L'Histoire ne vous a-t-elle pas donné raison ?

Jean-Pierre Joseph : Non seulement l'Histoire m'a donné raison, mais cela a continué, car j'avais annoncé à mon entourage que si nous ne réagissions pas, il y aurait une deuxième, puis une troisième, puis une quatrième vague, etc. Et des mesures de plus en plus liberticides, qui n'auraient aucun effet sur le freinage de l'épidémie. En fait à l'époque, les gens croyaient qu'en obéissant cela s'arrêterait, et je leur disais "C'est justement parce que vous obéissez que cela ne s'arrêtera jamais..."

En réalité, les contradictions dans les mesures étaient tellement évidentes, qu'il m'est difficile d'accepter qu'une grande partie de la population, glacée de terreur face à un virus que personne n'a jamais vu, soit aussi obéissante, et que les grands médias n'aient pas d'avantage dénoncé ces contradictions :

- Le masque était inutile, puis un mois plus tard devenait indispensable,
- Le confinement "
allait faire accélérer l'épidémie", puis un mois plus tard, "allait la freiner"
- Au premier confinement, seules les activités essentielles étaient autorisées. Mais parallèlement, des milliers d'antennes 5G étaient installées. Pourquoi était-ce si essentiel ?
- Plus récemment "
les enfants n'attrapent pas la maladie et ne sont pas contagieux" puis "Ils doivent se vacciner".
- Dans les restaurants, dès que l'on se levait, il fallait mettre le masque, comme si le virus ne frappait qu'en hauteur. Fallait-il marcher à quatre pattes pour aller aux toilettes ?
- Lors des couvre-feux, les gens faisaient leurs courses en catastrophe, entassés dans les magasins, mais dès 18h. le virus allait frapper, comme s'il travaillait de nuit comme les infirmières..."

Vous avez dénoncé ce que vous appelez la "Scientocratie". Comment définissez vous cela ?

 

 


 

Voir les commentaires

Sanofi rachète le spécialiste de l’ARN messager Translate, pour 3,2 milliards de dollars

3 Août 2021, 10:21am

Sanofi rachète le spécialiste de l’ARN messager Translate, pour 3,2 milliards de dollars

Le groupe pharmaceutique, qui a été distancié dans la course au développement d’un vaccin contre le Covid-19, investit massivement dans cette technologie, déjà utilisée par Pfizer-BioNTech et Moderna.


 

Le Monde avec AFP – Le 3 août 2021


 

La pandémie de Covid-19 a fait de l’ARN messager la coqueluche des laboratoires pharmaceutiques. Sanofi a annoncé, mardi 3 août, l’achat pour 3,2 milliards de dollars de l’américain Translate Bio, spécialiste de cette technologie prometteuse. Le géant pharmaceutique français veut accélérer ses recherches sur cette molécule, notamment utilisée dans les vaccins anti-Covid-19.

« Sanofi va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio [dans] une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars », soit quelque 2,7 milliards d’euros, affirme, dans un communiqué, le groupe français, qui collabore déjà étroitement avec Translate.


 

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/08/03/sanofi-rachete-le-specialiste-de-l-arn-messager-translate-pour-3-2-milliards-de-dollars_6090379_3234.html


 

Voir les commentaires

Lettre du colonel Amiot à Macron, Castex, Véran

3 Août 2021, 10:11am

Lettre du colonel Amiot à Macron, Castex, Véran

 

Colonel Jacques Amiot - Besançon le 28 juillet 2021


 

Messieurs, je ne vous salue pas car un militaire ne salue jamais des criminels.

Colonel Jacques Amiot

Besançon le 28 juillet 2021

 

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre de la santé,


 

Quoi qu’il puisse m’en coûter je n’hésite pas à affirmer que vous êtes des criminels et j’associe à cette accusation tous ceux qui vous soutiennent dans votre funeste besogne : certains élus, journalistes, (je ne généralise pas).


Vos premiers crimes remontent au début de 2020 quand, par décret, vous avez refusé aux médecins généralistes la possibilité de soigner leurs patients sous des prétextes fallacieux. Depuis cette époque vous avez des dizaines de milliers de morts sur la conscience car beaucoup de nos concitoyens auraient pu être traités et sauvés.


Je vous défie de me prouver le contraire, car, partout dans le monde, des médicaments ont prouvé leur efficacité. Début 2020 on a aussi découvert que la Chloroquine, largement utilisée depuis plus de 70 ans notamment en Afrique, était mystérieusement devenue un produit dangereux.


Le seul but de cette décision totalement illogique et condamnable a été de pouvoir imposer un « vaccin » en tentant de justifier qu’il n’y avait pas d’autres solutions.


La vérité finira par éclater ; vous ne pourrez pas encore la cacher bien longtemps.


Depuis plus d’un an le général Delawarde fait des recherches minutieuses et publie des analyses approfondies par lesquelles il a démontré que les pays qui pratiquent les traitements précoces ont proportionnellement beaucoup moins de décès que la France ; bien tardivement l’Institut Pasteur vient d’ailleurs de confirmer l’intérêt de l’Ivermectine.


 

Le général a également démontré que la « pandémie » était très largement surfaite et qu’elle pouvait être gérée de manière beaucoup moins destructrice. D’autres maladies sont beaucoup plus meurtrières mais on en parle très peu.


Vous êtes des criminels car, toujours en raison de ce refus de soins, les hôpitaux ont été engorgés, des opérations et des soins urgents ont été repoussés avec pour conséquences de nombreux décès ; sans parler de « l’assassinat » de personnes âgées par le Rivotril par manque de moyens en raison de votre incurie.


Vous êtes des criminels car, toujours pour cette raison, vous avez provoqué l’effondrement de l’économie avec pour conséquence un chômage de masse, des suicides…

 


 

Voir les commentaires

Électricité : pourquoi Leclerc se sépare de tous ses clients sans compteur Linky ?

3 Août 2021, 09:55am

Électricité : pourquoi Leclerc se sépare de tous ses clients sans compteur Linky ?
Électricité : pourquoi Leclerc se sépare de tous ses clients sans compteur Linky ?

Le Télégramme – Le 29 juillet 2021

Le fournisseur d’électricité résilie tous les contrats des clients ne disposant pas de compteur Linky. Il veut mettre en place une nouvelle offre d’électricité.


 

Au 15 octobre, tous les contrats des clients Leclerc Énergies qui n’ont pas de compteur Linky seront résiliés automatiquement. (François Destoc)

Mauvaise surprise pour les clients du fournisseur Leclerc Énergies. Mi-juillet, la filiale électricité du groupe breton a envoyé un mail à une partie de sa clientèle pour les obliger… à aller voir ailleurs. Elle leur annonce qu’au 15 octobre, leur contrat d’électricité sera résilié « automatiquement », sans qu’ils ne puissent piper mot.
 

« Vous devez vous rapprocher avant cette date d’un autre fournisseur, afin d’assurer la continuité de fourniture de votre électricité », prévient Leclerc Énergies. « C’est n’importe quoi », enrage Romain, surpris par la soudaineté de la démarche. « Ils résilient mon offre qui me donnait satisfaction jusqu’à présent… »

Les clients sans compteur Linky écartés

 

 


 

Voir les commentaires

AIDE JURIDIQUE AUX FAMILLES INCITEES A FAIRE « VACCINER » LEUR ENFANT EN URGENCE

3 Août 2021, 09:45am

AIDE JURIDIQUE AUX FAMILLES INCITEES A FAIRE « VACCINER » LEUR ENFANT EN URGENCE

Nicole Delépine le 3 août 2021


 

Devant les interrogations de nombreuses familles, des juristes ont accepté de partager ce modèle de lettre de réponse aux injonctions adressées actuellement, via des directions d’école ou d’universités à des parents perdus devant les annonces contradictoires.

A ce jour  2 aout 2021, aucune obligation n’est votée et énormément de problèmes légaux se posent au delà de l’éthique médicale et de la médecine proprement dite. Des plaintes de toutes sortes sont déposées et il est très difficile de prévoir l’avenir même proche. Dans cette période d’incertitudes il faut garder son sang froid et se garder de se précipiter.

Nous remercions les juristes de leur aide.

  

Modèle de lettre de réponse aux autorités françaises scolaires ou universitaires pour les parents incités (parfois avec menaces) à faire « vacciner / injecter » leurs enfants avant la rentrée scolaire ou universitaire

  

EXPLICATIONS PRÉALABLES :

 

A la suite de la réception par des parents d’élèves ou d’étudiants de lettres envoyées par les autorités scolaires ou universitaires évoquant une prétendue obligation « vaccinale » ou plus exactement une prétendue obligation d’injection de « substances géniques en essais cliniques »,  une équipe d’Avocats et de Juristes vous propose ce modèle de courrier de réponse à ces « menaces » non fondées juridiquement.

 

Important : N’anticipez pas,  attendez d’être « menacés » à ce sujet par l’établissement scolaire ou universitaire avant d’envoyer ce courrier.

 

Cette lettre est à adresser à tout directeur d’établissement scolaire ou Président d’Université ou Recteur d’Académie qui imposerait aux étudiants/lycéens/collégiens/écoliers la vaccination Covid19 pour la rentrée scolaire 2021/2022).

 

Il ne vous reste plus qu’à adapter le courrier en utilisant les mentions adaptées parmi celles proposées et séparées d’un « / ».

 

https://docteur.nicoledelepine.fr/aide-juridique-aux-familles-incitees-a-faire-vacciner-leur-enfant-en-urgence/

 

Voir les commentaires

Le coronavirus se propage parmi les vaccinés dans les pays les plus vaccinés

3 Août 2021, 09:32am

Le ministre de la santé du Royaume-Uni, Sajid Javid

Le ministre de la santé du Royaume-Uni, Sajid Javid


Analyse par The Vaccine Reaction - Le 3 août 2021



Une étude récente publiée par le King's College de Londres, qui exploite l'application ZOE COVID Study pour surveiller les taux d'infection et de vaccination au COVID, a révélé qu'au 15 juillet 2021, il y avait en moyenne 15 537 nouveaux cas symptomatiques quotidiens de COVID-19 parmi les personnes partiellement ou totalement vaccinées au Royaume-Uni, soit une augmentation de 40 % par rapport au total de 11 084 nouveaux cas de la semaine précédente.1,2


Les infections parmi les personnes vaccinées au Royaume-Uni dépassent les infections parmi les personnes non vaccinées


L'étude Zoe COVID, dirigée par l'épidémiologiste Tim Spector, MD, du Kings College de Londres, a estimé qu'il y avait 17 581 nouveaux cas symptomatiques quotidiens de COVID-19 chez les personnes non vaccinées, soit 22 % de moins que le total de 22 638 nouveaux cas de la semaine précédente.


Selon un communiqué de presse publié par les auteurs de l'étude, "Avec l'augmentation continue des cas dans le groupe vacciné, le nombre de nouveaux cas dans la population vaccinée devrait dépasser celui des non vaccinés dans les prochains jours "3,4.


Le 17 juillet, le ministre de la Santé du Royaume-Uni, Sajid Javid, a annoncé qu'il avait été testé positif au virus du SRAS-CoV-2, bien qu'il ait reçu deux doses du vaccin expérimental AZD1222 COVID d'AstraZeneca/Oxford University les 17 mars et 16 mai.5

 

Dans un message posté sur Twitter, Javid a écrit :


"Ce matin, j'ai été testé positif au COVID. J'attends le résultat de ma PCR, mais heureusement, j'ai été vacciné et les symptômes sont légers "6.


Avec une population de plus de 66 millions de personnes, les deux tiers des adultes du Royaume-Uni ont reçu le vaccin COVID-19, ce qui représente un total de 82 592 996 vaccinations au 20 juillet. Quelque 46 349 709 Britanniques ont reçu la première dose et 36 243 287 ont reçu la deuxième dose. Le pays ne vaccine pas les enfants.7


Le Royaume-Uni fait partie des pays les plus vaccinés au monde, mais il connaît une troisième vague d'infections à coronavirus qui serait en grande partie due à la propagation du variant Delta du virus.8,9 D'autres pays fortement vaccinés comme Israël connaissent également une nouvelle vague d'infections à coronavirus due au variant Delta.


La plupart des infections en Israël concernent des personnes vaccinées


En Israël, environ 60 % des 9,3 millions d'habitants du pays ont reçu au moins une dose du vaccin COVID. Environ 85 % des adultes israéliens ont été vaccinés. Pourtant, la plupart des nouvelles infections à coronavirus surviennent chez des personnes vaccinées10.


Début juillet, l'ancien ministre de la Santé Chezy Levy, MD, a confirmé que "55 % des personnes nouvellement infectées [en Israël] avaient été vaccinées "11.


On constate également une augmentation inquiétante du nombre de personnes vaccinées hospitalisées en Israël. Un article paru dans le Jerusalem Post la semaine dernière indiquait que le ministère israélien de la Santé avait signalé que 124 personnes avaient été hospitalisées pour le COVID-19 le 20 juillet et que 65 % d'entre elles étaient complètement vaccinées. Sur ces 124 personnes, 62 étaient dans un état grave et 70% de ces patients étaient entièrement vaccinés.12


Au début du mois, le ministère de la Santé a estimé que le produit biologique BNT162b2 COVID de Pfizer/BioNTech n'était efficace qu'à 64 % pour prévenir les infections symptomatiques du COVID-19, notamment celles causées par le variant Delta. Mais le taux d'efficacité du vaccin expérimental COVID de Pfizer dans la prévention de l'infection (et de la transmission) pourrait être inférieur13.


"Nous ne savons pas exactement dans quelle mesure le vaccin aide, mais c'est nettement moins", a déclaré le Premier ministre israélien Naftali Bennett14.


Les infections au Chili, aux Seychelles et en Mongolie concernent principalement des personnes vaccinées


Le Chili est un autre exemple de pays fortement vacciné qui a connu une nouvelle flambée d'infections à coronavirus principalement parmi sa population vaccinée. Sur les milliers de nouveaux cas de coronavirus signalés quotidiennement dans ce pays, 80 % concernent des personnes vaccinées. Le Chili a entièrement vacciné 55 % de sa population15.


Les exemples du Royaume-Uni, d'Israël et du Chili, ainsi que d'autres pays fortement vaccinés comme les Seychelles et la Mongolie, qui connaissent des infections à coronavirus principalement parmi les groupes vaccinés de leur population, posent un dilemme.16 Les gouvernements de ces pays doivent décider si le problème vient du fait qu'un nombre insuffisant de personnes a été vacciné ou si les vaccins ne sont tout simplement pas aussi efficaces que prévu.

 

 

 

Les vaccins pourraient-ils être à l'origine de la hausse des infections ?


Il existe également un troisième problème possible qui a été soulevé par le virologue français et lauréat du prix Nobel Luc Montagnier, MD, en mai 2021. Dans une interview avec Pierre Barnérias de Hold-Up Media, le Dr Montagnier a déclaré qu'il pensait que les programmes de vaccination de masse pour le COVID pouvaient en fait provoquer des mutations du CoV-2-SRAS comme le variant Delta et, ainsi, prolonger la pandémie.17


Le Dr Montagnier a expliqué que dans chaque pays qui entreprend une campagne de vaccination de masse, " la courbe des vaccinations est suivie de la courbe des décès. " Il a déclaré que les vaccins COVID créent des anticorps qui obligent le virus à "trouver une autre solution" ou à "mourir", ajoutant que ce sont les variants qui "sont une production et un résultat de la vaccination "18.


Les opinions du Dr Montagnier sont certes controversées. L'idée que les vaccinations puissent en fait exacerber la pandémie de COVID est peut-être un concept trop difficile à envisager pour les responsables gouvernementaux. Mais cette possibilité ne doit pas être écartée d'emblée.


L'une des meilleures explications de cette dynamique a été donnée par Barbara Loe Fisher, cofondatrice et présidente du National Vaccine Information Center (NVIC), dans une interview de 2011, lorsqu'elle a décrit l'évolution de la bactérie de la coqueluche pour échapper aux vaccins :


"[C]haque forme de vie veut vivre, veut survivre. Principe universel. Et les virus et les bactéries ne font pas exception. Et lorsque vous exercez une pression sur un virus ou une bactérie qui circule, avec l'utilisation d'un vaccin qui contient une forme modifiée en laboratoire de ce virus ou de cette bactérie, il ne semble pas illogique de comprendre que cet organisme va se battre pour survivre, il va trouver un moyen de s'adapter pour survivre. "19


https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2021/08/03/coronavirus-spreading-among-the-vaccinated-in-highly-vaccinated-countries.aspx?

 

Sources and References
 

 




 

Voir les commentaires

Dr Robert Malone disparait de l'Histoire

1 Août 2021, 07:00am

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19