Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Résultat pour “effet secondaire en attente”

Mort d'un médecin à Miami, trois semaines après avoir été vacciné

7 Janvier 2021, 21:05pm

Mort d'un médecin à Miami, trois semaines après avoir été vacciné

Des médecins légistes de Miami enquêtent sur le décès d’un médecin qui a été vacciné contre le coronavirus

https://localnews8.com/health/2021/01/06/miami-medical-examiners-investigate-death-of-doctor-who-got-coronavirus-vaccine/

CNN - Le 6 janvier 2021

Le médecin légiste du Comté de Miami-Dade enquête sur le décès d’un médecin qui est survenu des semaines après s’être vu injecter un vaccin COVID-19, d’après Darren Caprara, directeur des opérations du bureau des médecins légistes.

Caprara a dit que son bureau travaillait avec le Département de la Santé de Floride et avec les Centres de Contrôle des Maladies et de la Prévention américains (les célèbres CDC- NdT) afin d’enquêter sur le décès du Dr Grégory Michael. Caprara a ajouté que son décès n’a pas été lié de façon absolue au vaccin, mais c’est une des possibilités qui sont explorées.

D’après le site Web du Dr Michael, il était gynécologue obstétricien « d’exercice libéral au Centre Médical Mont Sinaï à Miami Beach durant 15 ans ». D’après les archives publiques il avait 56 ans.

Caprara a dit que le Dr Michael a reçu le vaccin autour du 19 décembre et est décédé « dans la nuit du 3 au 4 janvier dernier ». Une autopsie a été conduite mardi a dit Caprara, sur la cause du décès en attendant l’achèvement des études par le médecin légiste et les agences partenaires.

Il n’a pas révélé quel vaccin le Dr Michael a reçu ; néanmoins, la semaine où le Dr Michael a été vacciné, le vaccin de Pfizer était le seul accessible en dehors des essais cliniques.

« Pfizer et BioNTech sont au courant du décès du professionnel de la santé 16 jours après avoir eu une première dose du vaccin », a déclaré Pfizer dans un communiqué. La société a ajouté « C’est un cas de thrombopénie immunitaire aigüe très inhabituel, une maladie qui diminue la capacité du corps de coaguler le sang et d’arrêter les hémorragies internes ».

La société a déclaré « Nous enquêtons de manière active sur ce cas, mais à l’heure actuelle nous ne croyons pas qu’il y ait un lien direct avec le vaccin ».

« Il n’y a eu aucun signal de sécurité lié qui aient été identifié dans nos essais cliniques, ni jusqu’à présent dans la pharmacovigilance après commercialisation ou auprès de la plate-forme vaccinale. A ce jour des millions de personnes ont été vaccinées et nous surveillons attentivement tous les événements indésirables chez les personnes recevant notre vaccin. Il est important de relever que des effets indésirables graves, incluant des décès qui ne sont pas liés au vaccin, sont malheureusement susceptibles de se produire, comme cela pourrait se produire avec des taux similaires dans l’ensemble de la population.

Les responsables du CDC ont dit mercredi aux journalistes ( told reporters Wednesday ) que le CDC n’avait pas vu de réactions graves inquiétantes au vaccin coronavirus en dehors de 29 cas de réactions allergiques graves – ou tout juste 11,1 cas de choc anaphylactique par million de doses administrées.

« Les bénéfices connus et potentiels des vaccins COVID-19 en cours l’emportent sur les risques connus et potentiels de contracter la COVID, » a déclaré le Dr Nancy Messonnier, directrice du Centre National pour l’Immunisation et des Maladies Respiratoires du CDC. « Néanmoins, cela ne signifie pas que nous ne pourrions pas voir dans le futur de potentiels événements graves de santé. »

D’après le CDC, aux Etats-Unis plus de 5,3 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin COVID-19.

« Nos premières pensées vont à la famille endeuillée » a jouté Pfizer.

CNN a demandé au CDC et à l’Administration des Denrées Alimentaires et des Médicaments (la célèbre FDA – NdT) de faire des commentaires.

Le Centre Médical Mont Sinaï a déclaré dans un communiqué que, du fait des lois de confidentialité médicale, il « ne pouvait ni confirmer ni infirmer d’information sur un patient. Dans la mesure que nous sommes au courant d’un incident impliquant un patient, les agences appropriées sont immédiatement contactées et jouissent de notre pleine coopération. »

Traduction Jean Bitterlin le 07 janvier 2021

Témoignage de la femme du médecin décédé :

« L’amour de ma vie, mon mari Grégory Michael, médecin Obstétricien, au Centre Médical Mont Sinaï de Miami Beach (le MSMC) est décédé avant-hier à cause d’une forte réaction au vaccin COVID.

C’était une personne de 56 ans en très bonne santé, appréciée de tous dans la communauté, qui a donné naissance à des centaines de bébés en bonne santé et qui a travaillé sans relâche durant la pandémie.

Il a été vacciné le 18 décembre avec le vaccin Pfizer au MSMC, 3 jours plus tard il a vu un gros ensemble d’éclatements de veines sur ses pieds et ses mains, ce qui l’a poussé à aller aux urgences du MSMC. L’examen complet du sang (la formule complète du sang – NdT) qui a été fait à son arrivée a montré un nombre de plaquettes égal à zéro (un taux normal de plaquettes se situe entre 150 000 à 450 000 plaquettes par microlitre de sang). Il a été admis à l’Unité de Soins Intensifs avec un diagnostic de thrombopénie immunitaire aigüe causée par une réaction au vaccin COVID. Une équipe d’experts a en vain essayé pendant deux semaines de faire monter son taux de plaquettes. Ils ont eu beau faire, le taux de plaquettes n’a pas voulu augmenter. Il était conscient et plein d’énergie durant tout le processus, mais deux jours avant une option chirurgicale de la dernière chance il a subi une apoplexie hémorragique causée par l’absence de plaquettes, qui en quelques minutes lui a ôté la vie.

Il était un partisan pro-vaccin et c’est la raison pour laquelle il s’est lui-même fait vacciner.

Je pense que les gens doivent être au courant des effets secondaires qui peuvent se produire, que ce n’est pas bon pour tout le monde et dans ce cas a ôté une belle vie, a détruit une famille parfaite et a touché de si nombreuses personnes dans la communauté.

Faites que son décès ne soit pas vain, s’il vous plaît sauvez plus de vies en faisant en sorte que cette information circule »

Le texte en anglais :

The love of my life, my husband Gregory Michael MD

an Obstetrician that had his office in Mount Sinai Medical Center in Miami Beach Died the day before yesterday due to a strong reaction to the COVID vaccine.

He was a very healthy 56 year old, loved by everyone in the community delivered hundreds of healthy babies and worked tireless through the pandemic.

He was vaccinated with the Pfizer vaccine at MSMC on December 18, 3 days later he saw a strong set of petechiae on his feet and hands which made him seek attention at the emergency room at MSMC. The CBC that was done at his arrival showed his platelet count to be 0 (A normal platelet count ranges from 150,000 to 450,000 platelets per microliter of blood.) he was admitted in the ICU with a diagnosis of acute ITP caused by a reaction to the COVID vaccine. A team of expert doctors tried for 2 weeks to raise his platelet count to no avail. Experts from all over the country were involved in his care. No matter what they did, the platelets count refused to go up. He was conscious and energetic through the whole process but 2 days before a last resort surgery,  he got a hemorrhagic stroke caused by the lack of platelets that took his life in a matter of minutes.

He was a pro vaccine advocate that is why he got it himself. 

I believe that people should be aware that side effects can happened, that it is not good for everyone and in this case destroyed a beautiful life, a perfect family, and has affected so many people in the community

Do not let his death be in vain please save more lives by making this information news."

 

Voir les commentaires

ChArMEx : une traque exceptionnelle de la pollution atmosphérique en Méditerranée

1 Juillet 2013, 21:11pm

Publié par Ciel Voilé

 PA140122Redim.jpg

 

Communiqué de presse - Paris, le 20 juin 2013

 

Du 10 juin au 10 août 2013, le CEA et le CNRS coordonnent une grande campagne de mesures en vue d’établir l’état des lieux le plus complet de la pollution atmosphérique en Méditerranée. Ce projet international, nommé ChArMEx ( Chemistry - Aerosol Mediterranean Experiment), partie intégrante du méta-programme international interdisciplinaire MISTRALS (Mediterranean Integrated Studies at Regional and Local Scales ) vise à améliorer notre compréhension des interactions entre pollution atmosphérique et climat. Ces interactions  pourraient être à l’origine d’une aggravation des conditions météorologiques estivales chaudes et sèches dans le bassin méditerranéen, ainsi que d’une augmentation de la détérioration de la qualité de l’air.

 

La Méditerranée est un laboratoire naturel qui permet d’étudier l’effet du réchauffement climatique

et de prédire la qualité de l’air d’une grande partie de l’Europe. Plus d’une centaine de scientifiques

d’une dizaine de pays ( France, Espagne, Italie, Irlande, Allemagne, Malte, Algérie, Grèce, Chypre, Liban, Turquie, Israël, Maroc,Tunisie ) sont mobilisés dans et autour du bassin occidental pour réaliser l’inventaire le plus complet jamais réalisé des espèces chimiques présentes dans l’atmosphère, de leurs transformations au cours du transport des masses d’air, et de leurs impacts sur le climat régional.


Une vaste panoplie de moyens d'observation sera déployée en Méditerranée nord-occidentale : des avions pour réaliser des mesures aéroportées et radiosondages, des ballons dérivants, des ballons sondes, ainsi qu’un voilier fonctionnant avec une pile à hydrogène, pour ne pas polluer les relevés. En parallèle, les mesures depuis le sol seront renforcées sur huit sites en France, en Italie et en Espagne, grâce à la mise en place d'instruments de mesures atmosphériques (lidars, radiomètres, compteurs de particules, analyseurs chimiques de différentes sortes...).

 

L’une des innovations mises en œuvre dans ChArMEx, testée en 2012, est le déploiement couplé de ballons dérivants et d’avions : capables de suivre l’évolution de la concentration en ozone ou en particules, les ballons servent également de traceurs aux avions pour analyser les mêmes masses d’air à plusieurs étapes de leur transport. Ces ballons permettront pour la première fois de suivre en continu au fil de l’air l’évolution de la concentration en ozone et celle de la granulométrie des particules sur plusieurs centaines de kilomètres. Il s’agit d’un moyen particulièrement puissant de tester la formation d’ozone et la sédimentation des poussières prévues par les modèles

.

Lancé en 2010, ChArMEx a déjà fait l’objet d’une première campagne de mesures intensives en juin - juillet 2012. Celle-ci a d’ores et déjà apporté des résultats particulièrement étonnants :

 

• première surprise, la pollution en particules fines mesurée au Cap Corse, dans un lieu isolé des sources de pollution, a été plus forte que celle mesurée pendant la même période dans la banlieue parisienne;

 

• deuxième surprise, l’observation par ballon sonde au-dessus de Martigues (Provence) a révélé

de grandes quantités de particules de poussières sahariennes de diamètre compris entre 15 et 30 micromètres, considérées généralement comme étant trop lourdes pour être transportées si loin de leurs sources, et qui ne sont généralement pas prises en compte par les modèles.

  

Si de telles observations se reproduisent, cela indiquerait que les modèles sous-estiment par exemple les transferts de poussières désertiques qui contribuent à fertiliser la surface de la Méditerranée, et qu’il faut expliquer comment celles-ci restent aussi longtemps en suspension dans l’air.

 

D'une envergure sans précédent en Méditerranée nord-occidentale, la campagne de l'été 2013 permettra d'engranger un nombre considérable de données, notamment sur les zones encore peu couvertes par les précédentes campagnes de mesures. Ces résultats contribueront à affiner la représentation des processus dans les modèles climatiques et de prévision de qualité de l’air.

 

ChArMEx- France implique près de 120 scientifiques d’une vingtaine de laboratoires, ainsi que les

partenaires suivants : le CNRS, l’ADEME, le CNES, l’ANR, le CEA, Météo-France, la Collectivité

Territoriale de Corse, Qualitair Corse, la Région Paca, Airpaca, l’École des Mines de Douai, l’École

polytechnique, ainsi que les Universités de Aix-Marseille, Clermont-Ferrand, Paris Diderot, Littoral

Côte d’Opale, Joseph Fourier, Lille1 Lyon, Paris-Est-Créteil, Pierre-et-Marie-Curie, Strasbourg,

Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

ChArMEx s'inscrit dans le méta-programme international et interdisciplinaire MISTRALS (Mediterranean Integrated Studies at Regional And Local Scales, 2010-2020) dédié à la compréhension du fonctionnement du bassin Méditerranéen et piloté par le CNRS. MISTRALS France est soutenu par 13 organismes (CNRS, IRD, Météo-France, Ademe, BRGM, CEA, Cirad, Irstea, CNES, Ifremer, IFP, Inra, IRSN).

 

La Méditerranée, laboratoire climatique de l’Europe

 

Située à la confluence de plusieurs déversoirs naturels drainant l’air provenant des continents limitrophes (l’Europe et l’Afrique), cette région est le réceptacle de toutes sortes de pollutions :


• d’origine humaine, venant surtout du nord et se déversant dans le bassin via les grandes vallées fluviales (Rhône, Pô) ou de grands complexes industriels et urbains (Barcelone,Marseille, Gênes, Alger, Sfax);


• d’origines naturelles, venues du cœur du Sahara sous la forme de gigantesques panaches

de poussières désertiques.

 

Toutes ces pollutions convergent dans le bassin qui, cerné de toute part par des reliefs, fait office d’immense réacteur chimique. Sous l’effet du climat méditerranéen, chaud, ensoleillé et sec, cette pollution évolue : de nouvelles espèces chimiques apparaissent, tandis que d’autres se transforment, ou disparaissent. Une partie de cette pollution va acquérir une nocivité accrue, donnant lieu à la formation de l’ozone et des poussières ultrafines susceptibles de causer des troubles respiratoires et cardiovasculaires. Elle va aussi modifier le climat en provoquant plus de sécheresse encore. Le début d’un cercle vicieux qui fait peser un risque sanitaire sur la population.

 

Pour en savoir plus: http://charmex.lsce.ipsl.fr


Contact Presse : Nicolas TILLY– Tel.: 01.64.50.17.16 / mail : nicolas.tilly@cea.fr

 

Pour en savoir : http://www.mistrals-home.org/

 

 

                                                                                  

http://wwwobs.univ-bpclermont.fr/opgc/index.php

 

Nous avons participé à la pré-campagne de terrain qui s'est déroulé l'été 2012 au Cap Corse, avec l'installation au Cap Corse de mesures d'oxydes d'azote, de mesure de nanoparticules, et de mesure de l'état de mélange de l'aérosol.


Ces mesures ont pour vocation, associées à de nombreuses autres mesures, de devenir un observatoire pérenne du Cap Corse, dans le cadre de CORSICA, (« *C*entre d’*O*bservation *R*égional pour la *S*urve*i*llance du *C*limat et de l’environnement *A*tmosphérique et océanographique en Méditerranée occidentale » (http://www2.obs-mip.fr/corsica).


Observatoire Atmosphérique CORSICA


Centre d’Observation Régional pour la Surveillance du Climat et de l’environnement Atmosphérique et océanographique en Méditerranée occidentale CORSiCA « Centre d’Observation Régional pour la Surveillance du Climat et de l’environnement Atmosphérique et océanographique en Méditerranée occidentale » est un observatoire atmosphérique implanté en Corse. Il s'agit d'une plate-forme instrumentale multi sites de mesures dédiées aux études atmosphériques et océanographiques en Corse dans le cadre du « chantier Méditerranée » dénommé « MISTRALS » (Mediterranean Integrated STudies at Regional And Local Scales) et plus particulièrement dans le cadre des programmes  HyMeX et ChArMExHyMeX (Hydrological cycle in the Mediterranean Experiment) a pour objectifs d'améliorer la caractérisation et la compréhension du cycle de l'eau sur le bassin Méditerranéen ;  ChArMEx (Chemistry-Aerosol Mediterranean Experiment) a pour but de dresser le bilan actuel et futur de l’environnement chimique atmosphérique (espèces particulaires et réactives gazeuses à vie courte) du bassin méditerranéen, et de ses impacts régionaux sur le climat, la qualité de l’air, et la biogéochimie marine.


Dates :


CORSiCA est un observatoire à vocation pérenne. Il sert également de structure d'accueil pour des projets de recherche, tels que  HyMeX et ChArMEx. HyMeX et ChArMEx sont organisés en 3 périodes imbriquées. Une période d’observation longue (Long Observation Period, LOP) de 2010 à 2020, une période d’observation plus soutenue (Enhanced Observation Period, EOP) de juin 2012 à septembre 2014 et plusieurs périodes d’observations intenses (Special Observation Period, SOP).

       

 

           

Nous participons cette année aux campagnes intensives qui se déroulent sur 3 sites :
-Toujours le site de l'observatoire au Cap Corse : du 5 juin au 12 aout 2013
- Et nous équipons un des avions de recherche du CNRS, l'ATR-42 pour 2 campagnes successives :

1/ Période d'observation intensive 1 : du 5 juin au 8 juillet 2013 ; l'ATR-42 est basé à Cagliari (Sardaigne), et dans le cadre de l'ANR ADRIMED : Impact du forçage radiatif direct des aérosols sur le climat Méditerranéen., plus de 45H de vols sont prévues pour aller échantillonner les poussières désertiques au dessus du bassin méditerranéen.

2/ Période d'observation intensive 2 : du 10 juillet au 12 aout 2013 : l'ATR-42 sera basé à Gênes (Italie), et dans le cadre de l'ANR SAF-MED: Formation des aérosols secondaires en méditerranée (http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2), plus de 45H de vols sont prévues pour aller échantillonner les panaches de pollution au dessus de la Méditerranée et de comprendre les processus d'évolution des polluants au cours de leur transport atmosphérique.

La plupart du personnel LaMP est impliqué dans ces campagnes de terrain.

Voir les commentaires

GcMAF - Le remède contre le cancer qui ne disparaitra jamais

31 Décembre 2019, 19:04pm

Publié par NHF

Prison de Fleury Mérogis

Prison de Fleury Mérogis


L'affaire Lyn Thyer et David Noakes


Scott C. Tips - 26 décembre 2019 - Traduction Ciel voilé

Président de la Fédération Nationale de la Santé (NHF)

Pour ceux d'entre vous qui découvrent cette histoire cauchemardesque, David Noakes et Lynda (Lyn) Thyer ont fait l'objet d'une enquête - et David a été poursuivi - en Grande-Bretagne pour avoir guéri des personnes atteintes de cancer grâce au GcMAF, un facteur d'activation des macrophages glyco-protéiques, naturellement produit par tout être humain en bonne santé. Voir www.GcMAF.se

 

Les personnes malades, en particulier celles atteintes de cancer ou de maladies virales, peuvent être grandement aidées par des injections de très petites quantités de GcMAF. Des vies peuvent être sauvées et l'ont été - et sans effets secondaires. Mais la mafia médicale n'accepte pas cela.


Bien que les patients atteints de cancer aient seulement été aidés, sans subir de dommage, les bureaux de la société de David ont été perquisitionnés, des flacons de GcMAF saisis, les traitements des patients ont été interrompus, entraînant leur mort rapide, et des innocents ont été condamnés à la prison. Pour avoir sauvé des milliers de vies humaines, David lui-même a purgé cinq mois d'une peine de 15 mois à la prison de Wandsworth à Londres. Lyn Thyer, à son tour, n'a jamais été inculpée en Angleterre, mais a été envoyée par les Britanniques en France sous le faux prétexte d'une sordide histoire d'«escroquerie» médicale, inventée de toutes pièces, dans le nord de la France. En juillet-août 2019, Lyn a été kidnappée par les autorités et envoyée en France menottée.


Qui est le vrai escroc ici ?


Malgré des preuves scientifiques solides étayant l'efficacité du produit (y compris des centaines d'articles de recherche sur le GcMAF (uniquement sur Google Scholar), les gouvernements français et britannique, par le biais de leurs agences respectives, ont affirmé que GcMAF est une fraude et une escroquerie. Bien sûr, ils déclarent cela, parce qu'ils sont contrôlées par l'industrie pharmaceutique qui engrange 200 milliards de dollars par an. Ignorant les 350 articles scientifiques et les nombreuses références de PubMed ( revue médicale) et les nombreux scientifiques soutenant fermement la légitimité du GcMAF, sans même mentionner le bilan extrêmement réussi des traitements cliniques de milliers de patients, ces branches gouvernementales de l'industrie pharmaceutique ne reconnaissent et n'encensent que les personnes fatiguées, âgées, et discréditées qui s'enrichissent à promouvoir frauduleusement la chimiothérapie, la radiothérapie et les protocoles chirurgicaux qui font davantage pour tuer les patients que pour les guérir.


Contrairement aux misérables taux de «guérison» à un seul chiffre de la chimiothérapie, les injections de GcMAF accumulent des taux de réussite de 75 à 100%, et pour seulement 1% du coût des traitements conventionnels. GcMAF est une menace réelle pour l'industrie des traitements médicaux lourds à laquelle le gouvernement nous a liés. Et l'industrie pharmaceutique essaie désespérément d'éradiquer le GcMAF avant qu'il ne soit connu du grand public.


L'industrie et ses chiens de garde habituels se cachent commodément derrière des lois promulguées pour empêcher la concurrence, telles la Loi sur le Cancer de 1939 au Royaume-Uni, qui interdit la publicité pour tout traitement autre que la chimiothérapie, la chirurgie et, plus tard, la radiothérapie. Imaginez simplement si l'industrie pharmaceutique avait eu ce genre d'influence législative il y a des siècles, en 1215 et avait promulgué la « Loi sur les sangsues de 1215 », interdisant tout traitement médical autre que les sangsues. Et imaginez plus loin encore, si cette loi mal engendrée avait perduré jusqu'à aujourd'hui. Quel genre d'avancée médicale aurait été étranglé et tué au cours de tous ces siècles ? Combien d'innocents seraient morts inutilement juste pour protéger l'industrie des sangsues?


Eh bien, c'est exactement la situation à laquelle nous sommes tous confrontés aujourd'hui avec la Loi sur le Cancer de 1939. Notre vie et celles de nos proches sont prises en otage par l'industrie du cancer simplement pour qu'elle puisse continuer à se remplir les poches de l'argent de la fraude et de l'escroquerie. Ce sont les véritables fraudeurs et escrocs ici, et les agents du gouvernement qui leur permettent de tromper le public, sont tout aussi coupables de supprimer la science et le succès clinique du GcMAF.


Statut actuel de Lyn Thyer


L'équipe juridique de NHF à Paris avait réussi à sortir Lyn Thyer de prison, le dimanche 8 décembre 2019. J'étais là, à attendre tristement pendant trois heures et demie sous la pluie et dans le froid à la prison de Fleury-Mérogis, dans la banlieue sud de Paris, pour l'éloigner de là. Elle est sortie affaiblie mais de bonne humeur. Bien que Lyn soit restée en France et se soit présentée consciencieusement à ses trois comparutions devant le tribunal au cours de la semaine où elle a été « libérée », cette attitude semble n'avoir eu aucune valeur aux yeux des juges.

 

Lors un retournement stupéfiant et choquant le lundi 16 décembre, la Cour d'appel française a décidé que plutôt que de rendre justice, elle préférait mettre en prison la scientifique du GcMAF, Lyn Thyer, dans le but de pousser David Noakes à se rendre à la «justice» française. Les juges ont écouté avec sympathie les arguments de l'avocate de la NHF, Chloé Arnoux, apparemment même ils étaient d'accord avec certains d'entre eux, mais ils se sont ensuite prononcés péremptoirement contre elle et ont ordonné aux gendarmes d'arrêter et de menotter Lyn Thyer et de la raccompagner en prison.


Étant donné la détérioration rapide de l'état physique de Lyn depuis le début de son épreuve en prison il y a plusieurs mois, cela n'avait absolument aucun sens de l'emprisonner et cela a en effet déclenché des protestations contre le gouvernement français qui lui fait subir cette injustice. La Cour d'appel française a manifestement jugé convaincante la décision du 12 décembre de la Cour de justice de l'UE dans une autre affaire, lorsque celle-ci a décidé que les mandats d'arrêt européens délivrés par les procureurs étaient valables malgré la décision claire de la Cour européenne des droits de l'homme selon laquelle ils étaient invalides.


Malheureusement, alors que d'autres célébraient Noël, Lyn a dû passer le sien dans une sinistre prison surpeuplée. La nourriture et la nutrition y sont minimes et les cellules sont froides, surtout à cette période de l'année, comme vous pouvez facilement l'imaginer. Y échapper même par le sommeil est impossible car les lumières sont allumées toutes les heures durant toute la nuit sous le prétexte de vérifier les lits. La privation de sommeil est une forme de torture ! La santé de Lyn, mentalement et physiquement, n'est pas bonne. Veuillez lui écrire vos paroles de soutien à: Lynda Thyer # 454951, prison MAF de Fleury-Mérogis, 9 avenue des Peupliers, 91705 Sainte-Geneviève-des-Bois, France. (Veuillez noter que son numéro de prisonnière a changé depuis sa libération le 8 décembre.)


« Justice » signifie désormais « juste nous »


Il n'y a pas de justice en France, en Angleterre, au Canada, aux États-Unis ou vraiment n'importe où de nos jours. La pratique de l'État de droit nous échappe à une vitesse accélérée. L'élite s'en tire en tuant et n'est jamais punie tandis que le reste d'entre nous doit faire face à des limitations de liberté qui augmentent et à des peines et des emprisonnements sévères si nous transgressons la loi même de la plus infime manière. Comme l’a dit le conseiller et auteur Gerald Celente, « La justice signifie maintenant« juste nous ».» Tout dépend de ce qui est bon pour l’élite, pas pour vous ou pour moi.


Regardez les cas de Lyn et David. Jean-Luc Gadaud est le soi-disant juge d'instruction dans leurs dossiers et il les a traités durement et avec une colère indignée, voire dans son « bon droit ». Cependant, dans le même temps, le «juge» Gadaud a également été nommé en octobre 2018 juge d'instruction dans une affaire dans laquelle une entreprise laitière géante française appelée Lactalis a été accusée d'avoir empoisonné des milliers de personnes contaminées par la salmonelle dans 83 pays. Curieusement, après 14 mois d'enquête, et malgré l'aveu tardif de Lactalis pour faute, y compris un délai de neuf mois pour informer les autorités françaises et un rappel massif ultérieur de 12 millions de boîtes de lait en poudre pour bébé sur le marché, Gadaud n'a emprisonné aucun malfaiteur ! Pourtant, dans l'affaire du GcMAF, où Lyn et David sont innocents de tout acte répréhensible en France (ou ailleurs d'ailleurs) et ont même sauvé des milliers de vies, ce juge veut jeter ces deux héros en prison (comme si cela allait faire disparaitre la science dure à l'appui du GcMAF), et ce pendant très longtemps. Oui, la justice en France n'est vraiment rien de plus que pour l'élite.


Veuillez aider Lyn et David


L'équipe juridique de la NHF en France agit le plus rapidement possible pour obtenir la libération définitive de Lyn de prison, mais cela ne peut malheureusement pas se produire avant la fin de cette année. J'ai passé toute la journée à parler à Lyn avant l'audience du 16 décembre, puis à nouveau, après l'audience, avec elle et les avocats de David, lors d'une réunion qui a duré longtemps dans la nuit. Nous n'oublions pas Lyn et nos stratégies juridiques pour obtenir sa liberté progressent.

 

NHF vous remercie tous vous qui avez écrit et fait des dons, merci pour votre soutien financier et moral ! Mais croyez-moi, je vous assure que nous avons encore besoin de votre soutien. Merci d'aider Lyn et David, qui en ont eux-mêmes aidé tant d'autres. Faites un don pour leur défense juridique à https://thenhf.com/join-us/make-a-donation/

 

Faisons-en une «justice pour tous» et pas simplement une justice pour l'Elite.

 

Voir les commentaires

Etats-Unis : 3 848 décès 118 902 accidents post- injections Covid

2 Mai 2021, 17:04pm

Etats-Unis : 3 848 décès 118 902 accidents post- injections Covid

 

Le 2 mai 2021

par Brian Shilhavy Rédacteur en chef, Health Impact News


Le massacre d'Américains par le biais des injections expérimentales de COVID se poursuit, puisque les CDC signalent maintenant que 3 848 personnes sont mortes et que 118 902 effets indésirables ont été enregistrés dans leur système de notification des effets indésirables des vaccins (VAERS).
 

Nombreux sont ceux qui pensent qu'il existe des preuves solides que les CDC dissimulent une grande partie des données et que le nombre de décès et des accidents signalés est beaucoup plus élevé (voir ci-dessous).


Cela s'ajoute au fait que de nombreux décès et accidents consécutifs aux injections ne sont même pas signalés, car la propagande diffusée par le gouvernement américain et renforcée par les médias financés par l'industrie pharmaceutique continue de prétendre qu'AUCUN de ces décès n'est lié aux injections de COVID et qu'il ne s'agit que de "coïncidences".


Ainsi, ceux qui croient bêtement à cette affirmation et qui tombent malades par la suite, ou qui voient un de leurs proches mourir, n'envisagent même pas le fait que les injections de COVID puissent en être la cause, et ne prennent pas la peine de le signaler au CDC.


Pour mettre ces chiffres en perspective et montrer à quel point il est criminel de prétendre qu'aucun de ces décès ou accidents n'est causé par les injections, le total des décès enregistrés suite aux injections expérimentales de COVID depuis décembre 2020 est supérieur aux décès enregistrés suite aux vaccins pendant les 15 années et demie précédentes (source), avant que les injections expérimentales de COVID ne soient lâchées sur le public.

 

* Les décès consécutifs aux injections de COVID ont été signalés par le CDC en début de semaine ici. Ils n'ont pas tous été inclus dans les données publiées le vendredi 30 avril 21, qui ne faisaient état que de 3 544 décès. La "période de 4 mois" a commencé début décembre et s'est terminée le 23 avril 2021. Il faudra donc encore environ 2 semaines pour obtenir toutes les données pour la période complète de 4 mois, et ces chiffres vont augmenter.

Tragiquement, il y a maintenant au moins 5 décès enregistrés parmi les enfants suite à des injections de COVID, y compris un bébé de 5 mois qui n'a pas été injecté, mais qui a été allaité par sa mère qui elle venait de recevoir la seconde injection.


VAERS ID : 1166062 : La patiente a reçu la deuxième dose du vaccin Pfizer le 17 mars 2020 alors qu'elle était au travail. Le 18 mars 2020, son bébé de 5 mois, allaité au sein, a développé une éruption cutanée et, dans les 24 heures, il était inconsolable, refusait de manger et avait de la fièvre. La patiente a amené le bébé aux urgences locales où des évaluations ont été effectuées, l'analyse de sang a révélé des enzymes hépatiques élevées. Le nourrisson a été hospitalisé mais son état a continué à décliner et il est décédé. Diagnostic de PTT. Pas d'allergies connues. Aucune nouvelle exposition à part la vaccination de la mère le jour précédent.


VAERS ID : 1187918 : Femme de 15 ans dans le New Hampshire. Je ne connais pas la date exacte du premier ou du deuxième vaccin Moderna. Je suis le médecin de l'unité de soins intensifs pédiatriques qui s'est occupé de la patiente après son arrêt cardiaque qui, selon nous, s'est produit environ 3 à 4 jours après son deuxième vaccin Moderna.


VAERS ID : 1218081 également : femme de 17 ans, Wisconsin. La patiente a signalé des difficultés respiratoires et des douleurs thoraciques ; elle a fait un arrêt cardiaque et est décédée. Extrait du rapport d'autopsie de l'hôpital : le 10/04/21, alors qu'elle était en train de s'auto-cathétériser, elle a commencé à avoir des difficultés respiratoires et des douleurs thoraciques. Peu après, elle s'est effondrée et ne respirait plus. Le SAMU est arrivé et l'a trouvée apnéique et en activité électrique sans pouls. La réanimation a commencé et s'est poursuivie à l'arrivée aux urgences. Hormis une courte période de retour des pouls, elle est restée en PEA malgré une réanimation d'environ 45 à 50 minutes. Elle est décédée à 11h20 du matin le 10/04/21. - Directement du rapport de pathologie 12.04.21


VAERS ID : 1225942 : Femme de 16 ans, Wisconsin. La patiente, âgée de 16 ans, a reçu un vaccin Pfizer le 19 mars 2011 dans un centre de vaccination et s'est présentée aux urgences le 28 mars 2011 après un arrêt cardiaque à la maison, avec une RCP en cours. La patiente a été placée sous ECMO et l'imagerie a révélé une embolie pulmonaire bilatérale de grande ampleur comme étiologie probable de l'arrêt. Les facteurs de risque comprenaient l'utilisation de contraceptifs oraux. Les analyses ont depuis confirmé l'absence de facteur V Leiden ou de mutation du gène de la prothrombine. La patiente a été déclarée morte selon des critères neurologiques le 30 mars 2011.
 

VAERS ID : 1242573 : Homme de 15 ans, Colorado. Insuffisance cardiaque.


VAERS ID : 1243516 : (Identique à 1225942 ?) Femme de 16 ans, Wisconsin. Effondrement hémodynamique à la maison. Arrêt cardiaque persistant nécessitant une ECMO. Evénement considéré comme secondaire à une embolie pulmonaire. Décès selon des critères neurologiques.


Il y a également le cas d'un homme de 17 ans au Michigan avec des antécédents de maladie mentale qui s'est suicidé 8 jours après avoir été injecté. ID. VAERS : 1243487.


Les enfants ont pratiquement ZERO pour cent de chance de mourir du COVID-19. La personne responsable de l'injection d'un vaccin expérimental à ces enfants alors qu'ils n'en avaient pas besoin devrait donc être arrêtée et accusée de meurtre.

 


Les CDC retiennent-ils davantage de données sur les accidents et les décès consécutifs aux injections expérimentales de COVID ?


La semaine dernière, plusieurs personnes m'ont envoyé des courriels contenant des liens vers des vidéos de personnes qui effectuent un examen approfondi de la base de données VAERS et affirment qu'il existe des preuves solides que le CDC dissimule des données et que le nombre d'accidents et de décès consécutifs aux injections de COVID est probablement beaucoup plus élevé.

Je n'ai pas eu le temps de vérifier ces rapports, mais je vais inclure ici deux vidéos que vous pouvez regarder et écouter par vous-mêmes. Faites votre propre vérification des faits. Jusqu'où ira ce génocide ?

 

De nombreux États américains signalent maintenant qu'ils ont des stocks de doses de COVID provenant des injections expérimentales qui ne sont pas utilisées car la demande est en baisse.

 

Jusqu'à présent, la plupart des personnes aux États-Unis qui ont reçu ces injections expérimentales l'ont fait volontairement. Les exceptions sont les enfants et les personnes souffrant de troubles mentaux. (Voir : Le shérif du comté de Los Angeles va de maison en maison pour injecter de force des adultes et des enfants handicapés avec des injections de COVID-19 contre leur volonté).

 

Comme de nombreux médecins et scientifiques dissidents l'ont maintenant déclaré publiquement, il s'agit d'un effort médical de contrôle de la population, car il n'y a aucune raison scientifique ou médicale qui puisse justifier l'administration de vaccins expérimentaux au public.

 

Les personnes qui contrôlent cela au sommet sont diaboliques. Elles censurent toutes les autres thérapies qui pourraient être utilisées efficacement pour combattre des virus comme celui-ci et la grippe saisonnière, dans le but de déployer ces produits expérimentaux dont nous voyons maintenant qu'ils affectent non seulement ceux qui sont injectés, mais aussi, dans de nombreux cas, ceux qui n'ont pas été injectés et qui se trouvent à proximité de la population injectée.

 

Il est tout à fait possible que toutes les femmes en âge de procréer qui survivent aux injections deviennent stériles et ne puissent jamais avoir d'enfants.

 

C'est un génocide : la mort par injection. Il est temps d'arrêter d'aseptiser tout cela. Nous devons commencer à utiliser les termes corrects.

 

Les seuls coups de feu tirés en ce moment proviennent d'une aiguille. Ce pays est maintenant occupé par des forces ennemies, et elles ont pratiquement annexé les États-Unis sans combattre parce qu'une majorité de la population s'est conformée de plein gré à leurs plans diaboliques.

 

Que va-t-il se passer ensuite, alors qu'ils ciblent les "hésitants du vaccin" ?

 

La Constitution des États-Unis est toujours en vigueur, et le deuxième amendement vous donne une raison légale de vous protéger, vous et votre famille, contre des personnes malveillantes déterminées à vous tuer.

 

Ce sont eux qui enfreignent la loi. Si vous défendez votre position et faites tout ce qui est nécessaire pour vous protéger, vous et votre famille, contre leur intention de vous tuer ou de vous blesser gravement, vous agissez dans le cadre des droits légaux protégés par notre Constitution.

 

Ne soyez pas confus sur ce point ! Parce que beaucoup de ceux qui le sont ont déjà été tués, et maintenant ils s'en prennent aux enfants.

 

J'ai déjà reçu de multiples menaces de mort pour avoir publié la vérité (par des COWARDS anonymes), et je donnerai volontiers ma vie pour continuer à publier la vérité aussi longtemps que je le pourrai. Donc tous ceux qui ont l'idée d'essayer de me trouver et de me faire taire, feraient mieux de se préparer à perdre leur vie aussi.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

13 Décembre 2015, 13:02pm

Publié par Ciel Voilé

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

Traduction Ciel voilé www.cielvoile.fr

http://www.look-up.org.uk/airbus-a320-dispersal-systems/

Nous décrivons ici les observations que nous avons faites sur les systèmes de pulvérisation utilisés, selon nous, sur les avions Airbus. Nous nous limitons à la famille des Airbus A320, qui comprend l'A319 / l'A320 /l'A321. Les avions Airbus A380 pulvérisent également sur le territoire du Royaume-Uni et nous disposons d'images sur une autre page. L'Airbus A380 utilise un système légèrement différent et nous ne savons pas encore s'il est présent dès la conception de l'avion, mais nous savons maintenant que les avions de la famille A320 appartenant à l'une des compagnies aériennes impliquées, ont été illégalement modifiés pour pulvériser en vol, des aérosols dans nos cieux. Notre enquête a commencé avec l'observation d'un système à tuyau unique monté sur un Boeing 737 de la compagnie Ryanair. Vivant près de l'aéroport d'Heathrow, munis de téléobjectifs puissants, nous avons photographié une centaine de fois des atterrissages d'avions, et bien sûr nous avons trouvé les pulvérisateurs. Ci-dessous voici trois des nombreuses images dont nous disposons sur ces modifications.

Pour des photos plus grandes, consultez le lien d'origine.
Pour des photos plus grandes, consultez le lien d'origine.
Pour des photos plus grandes, consultez le lien d'origine.

Pour des photos plus grandes, consultez le lien d'origine.

Depuis que nous avons commencé à publier ces images, une masse de désinformation en ligne a été produite à leur sujet.. Plutôt que de perdre du temps à la contredire, nous nous sommes adressés directement à Airbus. Ils nous ont confirmé par courriel en août 2014, que les avions de la famille de l'A320 NE quittent PAS l'usine avec des tuyaux sortant du pylône ( Ndt : pylône : charpente métallique de l'aile de l'avion).


Envoyé le 26 Août 2014 13:07

Objet: Tuyaux d'évacuation sur le pylône de l'A320


Monsieur Simpson - en réponse à votre récente requête sur la présence de tuyaux d'évacuation sur le pylône de l'A320, veuillez trouver ci-dessous les informations suivantes. La specification et la conception de nos avions se conforment aux exigences de certification et des pratiques de sécurité pour veiller à ce que tous les besoins d'évacuation potentiels, liés ou non à des cas de défaillance, soient effectués de manière adéquate. En tant que tels, les appareils de la famille A320 d'Airbus ont un mât de vidange de carburant équipé de façon standard, dans les parties inférieures de la nacelle (et aucun pour les pylônes). C'est une obligation de navigation : toute fuite de carburant ne doit se déposer au sein de la structure de l'aéronef au risque de créer un incendie, elle doit être évacuée de la structure de l'avion, et doit pouvoir être visiblement identifiée lors des contrôles de sécurité au sol, avant le décollage. Le mât de vidange de carburant de la nacelle sert à identifier l'occasion très rare d'une panne ou d'une fuite de carburant, et si une telle défaillance était détectée, l'avion serait réparé avant son prochain décollage. Le mât n'a pas de capacité de projection, et est seulement utilisé pour vidanger le carburant d'aviation, dans le cas très rare d'une fuite de carburant.

Yours - - Airbus Communications


Depuis, nous avons demandé des informations plus détaillées à ce sujet et ils ont refusé de nous répondre. L'affaire est maintenant entre les mains de notre cabinet d'avocats qui veut obliger Airbus à le confirmer officiellement devant un tribunal, afin que nous puissions ensuite entamer notre action en justice contre les compagnies aériennes impliquées.


Les soutes avant ne sont plus utilisées pour les bagages

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

Les images ci-dessus ont été prises dans un aéroport du Royaume-Uni en juin 2014. Elles montrent la soute avant d'un avion de la famille Airbus A320 appartenant à Easyjet. Ayant observé l'activité aérienne pendant un certain temps dans différents aéroports, Look-Up.org.uk conclut que les systèmes de dispersion des produits chimiques sont situés dans la soute à bagages de l'avant sur tous les modèles Airbus. Ces soutes ne sont jamais plus utilisées pour les bagages, et nous avons vu, et filmé, ce que nous croyons être les containers de produits chimiques chargés sur un plan en face de nous à l'aéroport Atatürk d'Istanbul.

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

Les produits chimiques arrivent sur les principaux aéroports européens dans des containers, ou unités de chargement (ULD), placés dans les soutes à bagages à l'avant des appareils. Ces containers peuvent être utilisés pour les bagages, mais en réalité maintenant, tous les bagages sont chargés manuellement sur les tapis roulants, et seulement dans la soute arrière sur les avions d'Airbus A320 (319/320 / 321). Nous avons vu cela à maintes reprises sur les aéroports principaux et aussi secondaires. La soute avant est chargée de trois containers ULD, mais cela ne se produit que sur les aéroports principaux. La raison probable en est qu'il faut des équipes spéciales pour charger, sécuriser, et brancher ces containers aux systèmes de dispersion. Ceci est probablement l'une des exceptions à la règle de compartimentalisation que nous avons proposée. Il est extrêmement difficile de croire que les équipages qui se chargent de ces tâches et des branchements aux systèmes de dispersion ne réalisent pas qu'ils font quelque chose d'inhabituel. Il est bien sûr possible, qu'ils aient été soumis à un double discours que nous décrivons par ailleurs, à savoir qu'on leur dit qu'il s'agit d'une question de sécurité nationale, ou peut-être même qu'ils doivent le faire pour nous sauver d'une catastrophe climatique. Les deux ensemble sont aussi possibles. Il y a des chances qu'ils soient payés beaucoup plus pour leur travail que les autres, et pour s'assurer de leur collaboration. Point intéressant : chaque compagnie a son aéroport de rattachement pour ainsi dire, et ces containers semblent chargés sur ses avions dans cet aéroport.

Les images ci-dessus d'un avion Easyjet n'ont pas été prises sur l'aéroport de rattachement de la compagnie, et ainsi les soutes avant étaient closes, pour que le personnel local n'y accède pas. Ce que ce personnel local nous a confirmé au moment de la prise de vue.


Selon notre expérience à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, l'équipe semblait composer de trois à cinq personnes. Jusqu'à quel point ces individus savent ce qu'ils font, ou ce que cela implique, reste toujours incertain.


L'histoire officielle


Officiellement ces tuyaux n'ont pas d'utilité technique. Cela nous a été confirmé lors d'une conversation téléphonique enregistrée avec Airbus il y a quelque temps, et ensuite par e-mail également. Malgré cela, certains secteurs de l'industrie, et des sites de désinformation connus tels que Metabunk, ont prétendu qu'il s'agissait de tuyaux de drainage. Qu'y a-t-il exactement à drainer du pylône par 3 tuyaux distincts, cela reste encore un mystère, et leurs suggestions se contredisent grandement : du gaz, du fluide hydraulique, de l'humidité, et même du carburant ! Pas besoin d'être un génie pour comprendre que rien de tout cela n'a le moindre sens, et les contradictions quant à leur utilisation constituent des preuves accablantes que de façon concertée, plutôt pathétique et mal conçue, tout est fait pour cacher l'utilisation réelle de ces tuyaux. C'est incroyable et presque risible, que ceux qui agissent ainsi n'aient pas penser que quelqu'un remarquerait ces tuyaux et les questionnerait sur leur utilité, d'autant plus que nous voyons régulièrement des épandages de plusieurs types d'aérosols dans l'atmosphère.


Nous avons essayé d'accéder aux plans originaux d'Airbus, mais depuis notre conversation initiale avec eux dans laquelle ils ont volontairement et facilement donner l'information que leurs avions ne quittent pas l'usine équipés de ces tuyaux, ils ont refusé de faire plus de commentaires. Dès que nous avons publié cette information, ils n'ont plus communiqué. Ce n'est pas vraiment une surprise. Si nous pouvons prouver que les compagnies aériennes ont modifié leurs avions pour pulvériser des aérosols dans l'atmosphère sans que nous en soyons informés et sans que nous y ayons consentis, cela pourrait déclencher l' une des plus grandes affaires judiciaires de l'histoire.


Nous estimons disposer des preuves pour le faire. Si nous réussissons, nous avons une chance réaliste d'arrêter l'ensemble du programme de génie climatique. S'il vous plait, aidez-nous si vous le pouvez. Si vous travaillez dans le domaine juridique ou pour une compagnie aérienne, Airbus ou toute autre compagnie, s'il vous plaît, contactez-nous.


AESA - L'affaire se corse ...


Nous avons contacté l'AESA, l'Agence européenne de la sécurité aérienne, pour l'interroger sur cette modification et si elle avait été autorisée. Toutes les modifications sur les aéronefs commerciaux doivent être soumises et approuvées par l'AESA. Après une discussion pour savoir s'il s'agissait d' une modification majeure ou mineure, nous avons reçu, à notre stupéfaction, deux images que nous croyons être des montages. Nous soupçonnons qu'elles ont été prises à partir d'autres matériaux truqués produits par Metabunk, le numéro 1 mondial des sites de désinformation.

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

L'image ci-dessous est une capture d'écran d'un document publié par Metabunk. Il a été fabriqué pour suggérer que trois tuyaux existent dans le pylône de l'A320, et il semble tiré d'un manuel officiel de formation d'Airbus. Plusieurs documents similaires existent en ligne, mais tous sont faux. Nous sommes maintenant sûrs qu'il s'agit d'un faux, ce qui nous a été évidemment confirmé par Airbus.Nous avons ensuite approché Airbus encore une fois, mais encore une fois ils ont refusé de commenter.

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

Les similitudes entre ces deux documents suggèrent que la tige 2 a vraisemblablement été prélevée sur le même document que celui publié par Metabunk. On peut facilement fabriquer cela avec Photoshop, même avec des compétences élémentaires. Nous avons envoyé cette image à Airbus pour recevoir leurs observations, mais de nouveau, ils n'ont pas répondu, ne voulant pas, ou peut-être n'y étant pas autorisés. Si ces images étaient authentiques, Airbus n'aurait eu aucune hésitation à répondre qu'elles l'étaient. Ils ont refusé de commenter. Cela confirme ce que nous pensons.


Nous sommes restés sans voix à la réception de ces deux images envoyées par l'AESA : elles constituent un élément de preuve crucial dans les actions en justice imminentes, quand elles se dérouleront. Cela laisse penser qu'au moins certaines personnes dans l'organisation savent que quelque chose de fâcheux se passe. Toute personne ayant des connaissances techniques réalisera immédiatement que le pylône d'un grand avion de passagers ne contient pas de système actif. Des tuyaux de drainage du pylône n'existent pas. Même s'ils existaient, pourquoi y aurait-il trois types de tuyaux différents pour pomper quelques gouttes de condensation et pourquoi leurs diamètres seraient-ils différents, et pourquoi serait-ils horizontaux ? Si ce n'était si grave, ce serait risible. Telles quelles, c'est peut-être la preuve la plus grave dont nous disposons à ce jour, et qui pourrait à elle seul faire tomber toute une industrie.


Une preuve supplémentaire

Systèmes de pulvérisation de l'Airbus A320

Nous ne pouvons pas encore le confirmer, mais nous avons récemment reçu cette image d'un lecteur. Ce serait une image de la demande de brevet pour le montage des tuyaux.


Cette image est intéressante. Nous savons qu'il n'existe pas de tuyau d'évacuation sur un pylône, et nous savons aussi qu'il n'y a pas de système actif dans le pylône de l'A320, aussi voir ces tuyaux reliés à ce qui ressemble à deux petits réservoirs est très instructif. Les systèmes de dispersion auraient besoin de contrôler plusieurs aspects des traînées pour être efficaces, tels que le débit, la taille des gouttelettes et la densité. Donc il possible que les boîtes vues ici soient la dernière étape des systèmes de dispersion qui règlent précisément cela. Airbus dispose de trois tuyaux, donc cette image pourrait bien concerner les systèmes de Boeing, simplement nous ne savons pas encore, mais suivons cela avec un grand intérêt.


Systèmes de dispersion sur les avions Boeing


Sur Boeing, à l'inverse, ils utilisent la soute avant pour les bagages, et la soute arrière pour stocker les réservoirs. Les systèmes sont des tuyaux seulement utilisés pour pulvériser ce que nous savons à l'heure actuelle.


Lors de notre enquête, l'année dernière, nous avons réussi à filmer une équipe de travail sur les systèmes de dispersion arrière, en attente de chargement, à Pise. Nous espérons publier d'autres informations à ce sujet dès que nous en trouverons le temps.

Voir les commentaires

David NOAKES et Lynda THYER, héros du GCMAF

1 Juillet 2020, 17:50pm

Publié par NHF

David NOAKES et Lynda THYER, héros du GCMAF

 

Scott Tips – Le 23 juin 2020 – Traduction Ciel voilé

 

https://thenhf.com/2020/06/23/david-noakes-and-lynda-thyer/

          David Noakes - homme d'affaires, philanthrope, pionnier et président de la NHF – se languit une fois de plus derrière les barreaux, cette fois dans une prison française. Son crime ? Il a guéri des gens du cancer et d'autres maladies. En a-t-il tiré profit ? Oui. A-t-il accordé une réduction de 25 % sur son produit GcMAF à ceux qui ne pouvaient pas se l'offrir ? Oui, encore une fois. Plus important encore, a-t-il mis une véritable solution contre le cancer à la disposition de milliers de personnes qui n'avaient auparavant aucun espoir de vivre ? Absolument. Mais, curieusement, a-t-il jamais fait tout cela en France ? Non.


GcMAF, le remède contre le cancer


           Le GcMAF n'est pas un médicament pharmaceutique de synthèse avec tous les risques - connus et inconnus - qu'un médicament chimique nouvellement créé peut présenter. Le GcMAF est une protéine naturelle qui est produite dans des milliards de corps sains. Il n'y a aucune crainte quant à son innocuité. Comme le GcMAF existe en moins d'un milliardième de gramme, même s'il était comme l'arsenic, il serait été tout à fait sûre. Et si son incroyable innocuité ne suffisait pas, les injections de GcMAF sont administrées à une fraction seulement du coût du traitement de chimiothérapie toxique standard, n'ont pas d'effets secondaires et ont beaucoup plus de chances d'aboutir à un résultat positif (taux de réussite de 1,5 à 2,5 % pour la chimiothérapie ; taux de réussite de 75 à 100 % pour le GcMAF selon le type de cancer).


          En fait, 100 % des personnes traitées dans les cliniques de Noakes au Royaume-Uni pour un cancer du foie et du pancréas ont survécu. Ces deux cancers sont généralement une condamnation à mort pour toute personne diagnostiquée pour l'un d'eux et le taux de survie ne dépasse invariablement pas un an à partir du diagnostic. En effet, Maureen Kennedy Salaman, la présidente de la NHF avant moi, est malheureusement décédée d'un cancer du pancréas en août 2006, avant l'arrivée du GcMAF sur le marché. Cependant, à l'automne 2008, le conseiller politique et chercheur de la NHF, Bill Sardi, a écrit son premier article sur le GcMAF, lequel a été publié dans Health Freedom News.


          Souvenez-vous cependant qu'aucune des cliniques utilisant la GcMAF exceptionnellement pure de Noakes n'était située en France. Il n'a jamais eu d'activité commerciale en France. D'autres auraient pu le faire, mais pas David Noakes ni Lynda Thyer. Il n'y a donc aucune base légale pour inculper et emprisonner l'un ou l'autre en France.


Aucune bonne action ne reste impunie


          Pour avoir sauvé la vie de plusieurs milliers de patients sans avoir disposé exactement des bons formulaires administratifs, la succursale de GlaxoSmithKline à Londres, en Angleterre, connue sous le nom de Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA), a détruit l'entreprise de Noakes, saisi ses biens personnels, gelé ses comptes bancaires et l'a fait jeter en prison pendant cinq mois.


           Comme David Noakes l'a dit lui-même, "Nous avons déjà eu 33 persécutions, y compris la fermeture de tous nos comptes bancaires pendant près de cinq ans, 14 raids par plus de 100 officiers, nous avons été contraints de laisser mourir 200 personnes remises d'un cancer de stade 4 lorsque la MHRA a interdit le GcMAF, le faux témoignage sous serment de la MHRA, puis 15 procès, et quatre peines de prison avec d'autres à venir. Tout cela pour protéger les superprofits de plusieurs milliards de dollars du poison de la chimiothérapie".


            Mais cela n'a pas suffi pour que ces hommes et ces femmes malveillants écrasent complètement la concurrence ; ils ont informé leur homologue français, l'OCLAESP, de fausses histoires sur Noakes et sa collègue, le Dr Lynda Thyer, sur la façon dont ils avaient mené une opération "gangster" de GcMAF, profitant des pauvres et impuissantes "victimes" du cancer en France alors que tout ce qu'ils avaient fait était de se rendre périodiquement à Cherbourg, en France, depuis le Royaume-Uni, pour échapper à la persécution oppressive et ininterrompue du Royaume-Uni. Les français ont donc concocté un mandat d'arrêt européen (MAE) complètement inventé et des procédures d'extradition ont été engagées à l'encontre de David Noakes et de Lynda Thyer.


La route vers Paris et la condamnation


           Le Dr Thyer a été la première à partir, après avoir perdu ses procès pour rester en Grande-Bretagne où elle n'avait jamais été accusée d'aucun délit. Emmenée et expédiée en France en juillet 2019, Lynda Thyer y est toujours emprisonnée près d'un an plus tard. La NHF avait obtenu à deux reprises sa libération de la tristement célèbre prison de Fleury-Mérogis, dans la banlieue sud de Paris, mais la première libération, en décembre 2019, n'a pas tenu car la Cour européenne de justice a rendu une décision sur les MAE que la Cour d'appel française a ensuite utilisée pour annuler la décision du juge français qui venait de libérer le Dr Thyer. Sa deuxième libération, le 18 mars 2020, également obtenue par la NHF, a été de courte durée lorsqu'elle a été arrêtée au départ d'un train Eurostar en direction de Londres à la Gare du Nord à Paris. Désormais qualifiée de "risque de fuite", les autorités françaises l'ont remise en prison car elles ne voulaient pas prendre le risque qu'elle quitte la France.
         
  Pendant ce temps, les batailles d'extradition menées par David Noakes au sein du système judiciaire britannique se sont poursuivies jusqu'en décembre 2019, date à laquelle la Cour a statué contre lui et a ordonné son extradition vers la France. Profondément déçu, Noakes, qui s'était présenté chaque semaine à son poste de police local conformément aux conditions de sa libération, a cessé de s'y présenter et a largement disparu. C'est ainsi que le 21 mai 2020, la police des frontières l'a finalement arrêté à Falmouth, en Cornouailles. Emprisonné à la prison d'Exeter pendant près d'un mois, David Noakes a ensuite été extradé le lundi 15 juin à 17h35 sur un vol Air France à destination de Paris, malgré les vaillants efforts de beaucoup pour mettre un terme à cet enlèvement. Il était accompagné en vol par les autorités britanniques qui l'ont ensuite remis aux autorités françaises à l'aéroport de Paris.


Nouvelles les plus récentes


           L'avocate française, spécialiste de droit pénal, que la NHF avait engagée en décembre 2019 pour cette malheureuse éventualité, était prête à intervenir en faveur de David Noakes dès son arrivée en France. Le matin suivant l'arrivée tardive de Noakes, notre avocate française a longuement rencontré David au tribunal parisien avant qu'il n'apparaisse au tribunal avec son avocat. Là, il a été inculpé (comme prévu) et a ensuite eu l'opportunité de faire une déclaration. Sur les conseils de son avocat, David Noakes n'a fait aucune déclaration, puis le tribunal l'a envoyé à la prison de Fleury-Mérogis.


           Le jeudi 18 juin 2020, j'ai rencontré l'avocat de David Noakes dans ses bureaux parisiens, mais je n'ai pas pu voir l'avocate de Lynda Thyer, Chloé Arnoux, car elle était impliquée dans un procès pénal d'une semaine. Le samedi 20 juin, M. Noakes et son avocat se sont à nouveau rencontrés, cette fois à la prison. Il est évident que personne ne peut être bien en prison, mais l'avocat de David m'a fait savoir que malgré les conditions stressantes qui y règnent, David tient le coup aussi bien que possible. Malheureusement, la Cour a envoyé David Noakes à la prison de Fleury-Mérogis (section hommes) au lieu de la prison de la Santé "préférée" du 14ème arrondissement de Paris. Cette dernière prison a été rénovée, est plus facile à visiter et aurait été plus saine pour David Noakes. Cependant, cette prison est évidemment réservée aux prisonniers ayant une adresse parisienne. Lyn Thyer, qui est malade, est toujours détenue dans la petite section pour femmes de la même prison de Fleury-Mérogis.


Les vrais criminels


           Les véritables criminels sont ceux qui érigent des barrières juridiques et réglementaires pour protéger leurs intérêts financiers au détriment de tous les autres. Au cours de la "guerre contre le cancer" mondiale, qui dure depuis des décennies et dont personne ne parle plus, l'industrie et ses "chiens de garde" de la réglementation se cachent commodément derrière des lois promulguées pour empêcher la concurrence, comme le Cancer Act de 1939 au Royaume-Uni, qui interdit la publicité pour tout traitement autre que la chimiothérapie, la chirurgie et, plus tard, les radiations. La réglementation est, comme l'a admis un président de JP Morgan Chase, un "fossé" qui protège sa banque de la concurrence des petites banques. Les mêmes pratiques méprisables sont utilisées par l'industrie médicale.


           Il suffit de regarder les cas de Lyn et de David. Jean-Luc Gadaud est le juge d'instruction dans leurs affaires et les a traités avec dureté et une colère indignée, voire moralisatrice. Cependant, dans le même temps, le juge Gadaud a également été nommé en octobre 2018 juge d'instruction dans une affaire dans laquelle une entreprise laitière française géante appelée Lactalis a été accusée d'avoir empoisonné des milliers de personnes par contamination à la salmonelle dans 83 pays. Curieusement, après 14 mois d'enquête, et malgré l'admission tardive des méfaits de Lactalis, notamment un retard de neuf mois pour informer les autorités françaises et un rappel massif de 12 millions de boîtes de lait en poudre pour bébés sur le marché, Gadaud n'a emprisonné aucun malfaiteur ! Pourtant, dans les affaires GcMAF, où Lyn et David sont innocents de tout méfait en France (ou ailleurs d'ailleurs) et ont même sauvé des milliers de vies, ce juge a jeté ces deux héros en prison (comme si cela éliminait la science dure qui soutient l'innocuité et l'efficacité du GcMAF). Oui, la justice au Royaume-Uni et en France n'est vraiment rien d'autre qu'une affaire réservée à l'élite, avec son influence et ses relations.


          Donc, avant que l'un d'entre vous n'applaudisse une quelconque réglementation ou même ne demande naïvement plus jamais de réglementation, réfléchissez à ce que vous demandez vraiment. Outre l'énorme coût financier des réglementations, estimé à 2 000 milliards de dollars par an, il y a les coûts humains, comme les nombreux patients du GcMAF qui sont morts lorsque le produit a été saisi et le nombre encore plus important de patients qui n'ont jamais pu obtenir ce produit sûr à cause du fossé réglementaire qui a été mis en place il y a longtemps et qui est encore appliqué avec des armes et des prisons.

 

"Bizarrement", comme l'a écrit Peter J. Wallison dans son excellent livre Judicial Fortitude, "le gouvernement, l'acteur le plus puissant, qui détient le monopole de l'autorité sur tous, est considéré comme le plus bénin et le plus susceptible d'agir équitablement, alors qu'il est en fait l'outil le plus manipulable par les puissants pour le faire plier en leur faveur". En fait, "le capitalisme de copinage se développe parallèlement à la croissance du gouvernement".

Aidez David et Lynda !

L'avocat de David Noakes a l'intention de déposer une motion en juillet 2020 pour le faire sortir de prison pour raisons de santé. Il y a plusieurs raisons réelles de craindre pour la santé de David en prison, notamment son diabète et d'autres problèmes de santé qui ne peuvent être correctement gérés dans un environnement carcéral.

Veuillez écrire à David comme suit : M. David Noakes, #457 501, Prison de Fleury-Mérogis, 9 Avenue des Peupliers, 91705 Sainte-Geneviève-des-Bois, France. Bien entendu, veuillez également écrire à Lynda Banks Thyer avec son numéro de détenu 456700 352H à la même adresse mais avec le nom de la prison écrit "MAF de Fleury-Mérogis " ("MAF" signifie "Maison d'arrêt des femmes"). Ils ont tous deux besoin de votre soutien ; en effet, lors de sa première sortie de prison le 8 décembre dernier, Lyn nous a dit que les centaines de cartes et de lettres qu'elle avait reçues l'avaient vraiment aidée à garder le moral. Veuillez indiquer vos coordonnées sur votre carte ou lettre ainsi que sur l'enveloppe afin de mieux assurer la livraison.

La NHF remercie tous ceux d'entre vous qui ont fait des dons pour les frais juridiques en cours et qui ont écrit directement à David et Lyn ! Mais croyez-moi quand je vous dis que nous avons encore besoin de votre soutien. Aidez Lyn et David, qui ont eux-mêmes aidé tant d'autres personnes ! Et, faites un don pour leur défense juridique à https://thenhf.com/join-us/make-a-donation/. En outre, veuillez envoyer cette mise à jour à tous vos contacts. Tous les autres articles sur David et Lynda se trouvent sur le site web de la NHF, la plupart étant rassemblés dans la bibliothèque des communiqués de presse.


Si vous n'avez pas donné suite à la campagne visant à faire entrer le GcMAF dans les hôpitaux, veuillez le faire maintenant et ensuite profitez de votre action en la partageant sur les réseaux sociaux et par courrier électronique. Ce n'est que grâce à un effort concerté de chacun d'entre nous et à une attention soutenue que la souffrance indescriptible de David et Lynda prendra fin.

https://thenhf.com/2020/06/23/david-noakes-and-lynda-thyer/

 

Si vous n'avez pas encore signé la pétition française, c'est ici :

Voir les commentaires

La CHD poursuit en justice la FCC pour mettre fin à une nouvelle règle qui pourrait conduire au "Wireless Wild West".

5 Mars 2021, 20:29pm

La CHD poursuit en justice la FCC pour mettre fin à une nouvelle règle qui pourrait conduire au "Wireless Wild West".

L'action en justice met en cause la règle qui permet aux gens d'installer des antennes de transmission sans fil sur leur maison sans en informer les propriétaires voisins. La nouvelle règle prévaudra sur les lois de zonage des États et des municipalités, sur les règles des associations de propriétaires et sur les restrictions des actes de propriété.

CHD 5G et l'équipe du projet "Wireless Harms" - 03/03/21

Le 26 février, Children's Health Defense (CHD) a déposé une nouvelle plainte contre la Commission fédérale des communications (FCC), contestant l'adoption d'une règle qui permettrait aux gens d'installer des antennes de transmission sans fil sur leurs maisons sans en avertir les propriétés voisines. La poursuite a été déposée devant la Cour d'appel américaine du District de Columbia.


L'enjeu est un amendement à la règle "Over-the-Air Reception Devices" ("OTARD") qui priverait les gens de la possibilité de s'opposer à l'installation d'antennes de transmission sans fil sur les maisons voisines.


La règle, qui doit entrer en vigueur le 29 mars, faciliterait le déploiement rapide des antennes satellites 5G et 1 000 000 de SpaceX' et créerait des réseaux maillés super Wi-Fi dans les zones urbaines et rurales.


Le procès de CHD, intenté en vertu de la loi sur la procédure administrative, affirme que la règle OTARD modifiée de la FCC viole les droits constitutionnels et met à mal les droits personnels et de propriété de longue date de la common law. L'acte accusation allègue que la règle modifiée conduit à des violations de la procédure régulière, est arbitraire, représente un abus de pouvoir discrétionnaire et a été adoptée sans autorité et compétence légale.


OTARD permet aux propriétaires privés de placer sur leur propriété des antennes fixes point à point prenant en charge le service sans fil et, pour la première fois, de fournir des services de données/ voix sans fil, y compris 5G, aux utilisateurs des propriétés voisines en connectant un "hub" ou un "relais" conçu pour transmettre le signal sur les propriétés voisines.


La seule limitation imposée aux propriétaires est la taille de l'antenne : Selon la règle modifiée, le diamètre de l'antenne ne doit pas dépasser 1 mètre (environ 3 pieds).


La règle modifiée ne permettra pas directement le placement d'antennes de "service sans fil personnel" (par exemple, service mobile traditionnel), bien qu'elle puisse effectivement atteindre le même résultat.


Scott McCollough, un avocat représentant CHD dans cette affaire, a déclaré que si cette distinction est importante, "cela ne signifie pas que la modification de la règle aura des effets insignifiants. Au contraire, le sans fil fixe peut être utilisé pour soutenir le service mobile privé (3G, 4G, 5G) et il permettra une expansion significative des services sans fil".


L'OTARD élimine toute autorité de zonage de l'État et des collectivités locales sur ces antennes. Aucun permis n'est nécessaire. Aucun avis aux propriétaires de propriétés voisines n'est nécessaire. Et les restrictions relatives aux associations de propriétaires et aux actes de propriété, ainsi que toute autre loi de l'État, sont préemptées.


En conséquence, les personnes concernées n'auront pas le droit de s'opposer à l'installation des antennes ou de l'empêcher, même si elles sont involontairement exposées à des radiofréquences nocives.


Comme le public est de plus en plus sensibilisé aux dangers du sans-fil, les communautés travaillent avec leurs municipalités pour adopter des ordonnances qui éloigneront les antennes de leurs maisons, de leurs quartiers résidentiels et de leurs écoles. L'OTARD compromettra gravement l'efficacité de ces efforts.


Dafna Tachover, directrice du projet 5G et Wireless Harms de CHD, a déclaré :


"Cette règle va créer un "Far West" sans fil. En raison des nombreuses préemptions et de la facilité avec laquelle le programme OTARD permet d'installer des antennes pour propager les signaux, la règle conduira probablement à la prolifération la plus importante et la plus rapide de la 5G en utilisant les maisons et les propriétés privées pour le déploiement".


La nouvelle règle prévaut également sur les lois fédérales et étatiques en matière de droits civils qui protègent les personnes handicapées. Les maladies liées au sans-fil sont très répandues. Ceux qui ont déjà été impactés par des dispositifs et des infrastructures sans fil, tels que le Wi-Fi et les tours de téléphonie cellulaire, n'auront pas droit à un logement, ce qui pourrait contraindre certaines familles à quitter leur domicile pour se protéger. Dans le cadre du programme OTARD, même les zones rurales ne seront plus sûres.


La pétition de CHD a été rejointe par quatre pétitionnaires individuels, dont un médecin et les parents de cinq enfants qui ont été affectés par des radiations sans fil.


"Cette règle est une attaque sans précédent et intolérable contre nos droits et nos protections constitutionnelles", a déclaré M. Tachover. "Dès le moment où nous avons pris conscience que la FCC avait l'intention d'adopter cette règle, il nous est apparu clairement que la laisser entrer en vigueur sans la contester n'était pas une option".


CHD a commencé sa campagne contre OTARD et a jeté les bases d'un procès en avril 2020, lorsque l'organisation a déposé une lettre de 22 pages auprès de la FCC. Cette lettre a été rejointe par un nombre record de 15 090 personnes. Parmi celles-ci, 6 231 personnes ont déclaré qu'elles et/ou leurs enfants avaient été affectés par des radiations radio.

Plus de 2 500 personnes ont ajouté des commentaires personnels, dont beaucoup sont substantiels, avec des témoignages déchirants de maladies et de décès causés par les radiations sans fil. Des parents ont décrit les maladies de leurs enfants dues au cancer, aux radiations et les effets aggravants des radiations sur les symptômes de l'autisme de leurs enfants et sur les crises d'épilepsie.

Ils ont dit craindre les effets dévastateurs que l'adoption de l'OTARD aura sur leur vie. Pourtant, malgré ces nombreuses objections des municipalités, des associations de propriétaires et de la conférence des maires, la FCC a adopté la règle.


"Cette nouvelle règle est draconienne" a déclaré Robert F. Kennedy, Jr, président du CHD et conseiller juridique en chef. "C'est une attaque sans précédent contre nos droits constitutionnels les plus fondamentaux, et sans autorité ni procédure régulière, elle prévaut sur les lois sur le handicap qui sont la pierre angulaire d'une société morale.

 


"Nos enfants souffrent déjà de terribles maladies à cause de ces radiations. Cette règle risque de dévaster la vie de familles qui n'auront nulle part où aller pour échapper à ces radiations. Le mépris de la FCC pour l'intérêt public atteint chaque jour de nouveaux sommets. CHD s'engage à poursuivre ses efforts pour tenir la FCC et notre gouvernement responsables et défendre l'intérêt public, la santé et nos enfants".


C'est la deuxième affaire que CHD a déposée contre la FCC. La première affaire, déposée en février 2020, conteste les directives obsolètes de la FCC en matière de santé et de sécurité concernant la 5G et les radiations sans fil. L'affaire est maintenant en attente de la décision du tribunal.

https://childrenshealthdefense.org/defender/chd-sues-fcc-stop-new-rule-5g/


 

Voir les commentaires

Les effets des chemtrails sur la santé

21 Octobre 2017, 05:07am

Avertissement : cette vidéo dérange visiblement beaucoup.

N'hésitez pas à aimer !  Vous pourrez observer le contrôle en live : un "j'aime" ajouté, aussitôt un "je n'aime pas" apparait.

Voir les commentaires

Protégez-vous des poisons du ciel !

21 Mars 2015, 17:34pm

Publié par Ciel Voilé

Protégez-vous des poisons du ciel !
Protégez-vous des poisons du ciel !
Paul Fassa - 14 mai 2009 - Natural News - Traduction Ciel voilé
http://www.naturalnews.com/026258_zeolite_toxins_chelation.html

Il existe des moyens de se protéger des chemtrails et d’éliminer leurs toxines de notre corps. La plupart des méthodes de désintoxication des toxines provenant des chemtrails sont très abordables pour pratiquement tous les métaux toxiques, indépendamment de leur source. Si les chemtrails sont nouveaux pour vous, ou si vous souhaitez en savoir plus sur les toxines que contiennent ces chemtrails qui remplissent trop souvent notre ciel, lisez : http://www.naturalnews.com/026200.html.

Les molécules de métaux toxiques, comme l'aluminium et le baryum des chemtrails pulvérisés, envahissent les cellules et exercent un «mimétisme moléculaire ». Ce mimétisme implique un déplacement important de molécules minérales vers l’intérieur des cellules humaines, il enferme les molécules toxiques dans les cellules hôtes. Finalement, un mécanisme destructeur se produit au niveau de la cellule et de l'ADN. En raison de ce « mimétisme », un agent chélatant est nécessaire pour éliminer ces molécules.

Les analyses de cheveux, d'urine, de sang peuvent fournir une liste détaillée des toxines métalliques et de leurs niveaux. Ces analyses ne sont pas accessibles à tout le monde. Si vous êtes dans une zone de pulvérisation intense et que vous éprouviez une dégradation de votre santé, des problèmes d’attention, de la léthargie, une baisse d’énergie, des problèmes de mémoire, ce ne serait pas une mauvaise idée que de vous pencher sur toute forme de chélation adaptée à votre budget et à votre zone de confort.

Chélation

Le mot est dérivé de « chelae », qui signifie griffe ou pince. L'idée est d'éliminer les blocages ou les toxines avec des «griffes» ou «pièges». Ces pièges sont contenus dans des liquides pour que le corps les assimile. Ensuite, les toxines, ainsi capturées et emprisonnées dans d'autres molécules, peuvent être éliminées par la fonction digestive normale du corps. Il existe des agents chélateurs tels que l'EDTA, qui peuvent être administrés par voie intraveineuse ou par voie orale.

L’agent de chélation EDTA (éthylène diamine tétra acétique) est fabriqué par synthèse chimique. Il ne permet pas d’éliminer une grande variété de toxines de métaux lourds. Il semble que, parfois, l’EDTA disperse les métaux lourds dans les autres tissus et organes au lieu de faciliter leur enlèvement complet. De graves effets secondaires ont été signalés par chélation EDTA.

Cependant, il existe des méthodes de chélation plus naturelles et meilleures marché qui peuvent être pratiquées sans suivi médical.

Chélater les toxines des métaux lourds à la zéolite

La zéolite est un agent de chélation relativement peu coûteux disponible uniquement en ligne, actuellement de différentes sources. Elle est bien adaptée pour l'élimination des toxines de métaux à partir de tissus et de sang en le faisant sans risque pour d'autres organes. Ses molécules ont la capacité de capturer les toxines métalliques de tous types et de les garder enfermées jusqu'à ce que les particules de zéolite soient expulsées du corps par l'urine ou les selles. Acheteur méfiez-vous: les prix élevés n’indiquent pas une qualité supérieure parmi les produits de zéolite liquide.

On trouve la zéolite sous terre. Parce qu'elle est constituée de particules chargées négativement, elle attire les éléments chargés positivement. Les molécules de zéolite sont considérées comme des « tamis moléculaires », car elles peuvent contenir d'autres molécules et les garder en cage. Ces tamis moléculaires de zéolite sont chargés négativement, et ils attirent les toxines métalliques chargées positivement, comme un aimant. Par conséquent, dans sa forme minérale d'origine, la zéolite n’est pas pure.

Quels que soient les toxines chargées positivement qui faisaient partie de la terre ou de l'eau dans cette zone, elles ont été capturées par les particules de zéolite actives. La zéolithe brute n’est pas seulement inactive parce qu'elle a capturé son quota d'autres molécules. Cette forme brute de zéolite est toxique car elle a attiré les toxines des métaux dans le sol environnant. C’est pourquoi sa purification est nécessaire pour la consommation humaine.

Certains fabricants de zéolite purifient la zéolithe brute en utilisant la chaleur, d'autres en utilisant des produits chimiques. Il y a désaccord et controverse parmi les producteurs de zéolite pour trouver la méthode qui aurait le moins d’impact négatif sur l'efficacité de la zéolite. Apparemment, cette question n'a pas été complètement résolue par des analyses indépendantes. Les microscopiques particules de zéolite sont en suspension dans un liquide neutre, souvent de l'eau purifiée pour une consommation facile.

Désintoxication et chélation à l’acide fulvique

Même si l’acide fulvique n’est pas aussi connu et vanté que la zéolite, il est utilisé depuis très longtemps. Il a même été utilisé dans la médecine ayurvédique, c’est peut-être le plus ancien protocole de guérison existant. C’est une cure de désintoxication globale puissante et c’est un agent de chélation des métaux lourds. Il est bien connu et utilisé dans les salles de médecine traditionnelle en Chine, en Russie et en Inde. Les montagnes du Tibet offrent peut-être la plus riche source de schistes d’acides fulviques purs.

L'acide fulvique est parfois utilisé comme base liquide pour les molécules de zéolite, même s’il a ses propres propriétés de chélation semblables à celles de la zéolite. L'acide fulvique a beaucoup d'autres applications médicales documentées par des rapports cliniques. On l’utilise avec succès en Chine pour traiter une variété de troubles pulmonaires séreux et tenaces.

Les poumons et le cerveau sont les organes les plus manifestement affectés par les pulvérisations de chemtrails. Les avantages médicaux observés et enregistrés pour l'acide fulvique sont trop nombreux pour être mentionnés dans cet article. Lisez le rapport médical pdf Traiter avec l'acide fulvique utilisé dans les cliniques et les hôpitaux. ( Ndt : le rapport n’est plus en ligne) L'acide fulvique est disponible et peu coûteux.

Chélation à l'argile

Les bains d'argile bentonite sont connus pour éliminer les toxines du corps, et ils sont également recommandés pour les toxines de métaux lourds. Les flocons minuscules qui composent l'argile ressemblent à la fois à la zéolite et à l'acide fulvique. Ils contiennent des ions négatifs qui attirent les ions positifs des toxines et des agents pathogènes.
Bien qu'efficace, le bain d'argile quotidien est déconseillé. Ne pas immerger complètement le corps, surtout si l'on a un problème cardiaque. Séparer les bains d’argile d’au moins une semaine. Un supplément en minéraux est également recommandé parce que l'argile élimine aussi les bons minéraux.

Chélater à la Chlorella et à la coriandre

La combinaison d'un super aliment, la chlorella et la coriandre, herbe très accessible avec ses feuilles de coriandre, constitue un excellent protocole de régime quotidien pour la toxicité des métaux lourds. Consommez chaque jour une forte dose de chlorella et de coriandre.

Vous pouvez préparer un pesto de coriandre qui peut être utilisé pour accompagner les pâtes ou autres aliments, ou à prendre tous les jours à la petite cuillère. Un site recommande deux cuillerées de ce pesto quotidien. Si vous savez comment préparer le pesto, il suffit de remplacer les feuilles de basilic par de la coriandre. Ou tout simplement trouver une recette traditionnelle de pesto et remplacer le basilic par la coriandre. La coriandre est l’ingrédient actif pour la chélation. Voici une recette de pesto bon marché spécialement conçue pour optimiser les chélateurs de métaux lourds:

* 4 gousses d'ail
* 1/3 tasse de noix du Brésil (sélénium)
* 1/3 tasse de graines de tournesol (cystéine)
* 1/3 tasse de graines de citrouille (zinc, magnésium)
* 2 tasses de coriandre fraîche (coriandre, persil chinois)
* 2/3 tasse d'huile de graines de lin
* 4 cuillères à soupe de jus de citron (vitamine C)
* 2 cuillères à café de poudre de chlorella
* du sel de mer


Mélanger la coriandre hachée et l’huile de lin.Ajouter l'ail, les noix et les graines, la chlorella et le jus de citron et mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène. Ajouter une pincée de sel de mer et mélanger à nouveau.

Selon Mike Adams de NaturalNews, la meilleure dose quotidienne de chlorella est de 5 grammes. C’est plus facile et meilleur marché de mélanger la poudre de chlorella à des jus. Son livre complet et gratuit est téléchargeable en ligne, Superaliments pour une santé optimale : Chlorella et Spirulina, (Ndt : le lien n’existe plus)

Ainsi, consommer quotidiennement ensemble coriandre et chlorella aidera considérablement à chélater les toxines de métaux lourds, ainsi que d'autres toxines, tout en construisant une bonne santé globale. Et ce régime alimentaire n’est pas coûteux à long terme. Comparez cette méthode bon marché de chélation et de désintoxication à un ou plusieurs des agents de chélation mentionnés précédemment dans cet article. Vous pouvez faire vos recherches sur les agents de chélation en commençant par cette approche diététique.

Quel que soit le régime, le protocole ou l’agent de chélation que vous cherchiez, vous protégez des chemtrails ou de toute autre source de toxines exige des pratiques de santé avisées. Notamment évitez les additifs alimentaires transformés, buvez de l'eau pure, mangez des produits bio et des graines complètes, faites un minimun d’exercice physique, reposez-vous suffisamment, ayez une bonne attitude générale, et surtout ne stressez pas sur les chemtrails!

À propos de l'auteur
Paul Fassa se consacre à avertir le public sur la corruption actuelle de l'alimentation et de la médecine et à guider les autres vers une meilleure santé sans restrictions à la liberté de se soigner. Vous pouvez visiter son blog à http://healthmaven.blog
spot.com

Liens :
Survivre aux chemtrails, aux parasites, aux moisissures, aux champignons et aux "nanorobots" par Ingri Cassel :http://proliberty.com/observer/20081207.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/EDTA

http://en.wikipedia.org/wiki/Shilajit

Voir les commentaires

Morgellons ? Le test du vin ou du jus de raisin dans la bouche

29 Mai 2016, 09:54am

Publié par Ciel Voilé

Morgellons ? Le test du vin ou du jus de raisin dans la bouche

Gwen Scott, N.D

http://arizonaskywatch.com/article/articles/gwen_update_wine.htm


Il y a bien plus d'un an j'ai eu mal aux dents. La douleur dépassait ce que je pouvais supporter, alors je me suis mise à prier, et j'ai demandé de l'aide. La réponse a été immédiate et claire. Me gargariser la bouche avec du vin rouge. Cela me semblait bizarre, mais je l'ai fait. Quand j'ai craché dans l'évier (blanc), je n'en croyais pas mes yeux. Dans l'évier, il y avait des centaines de "fibres". J'ai appelé Clifford Carnicom (carnicom.com) et lui ai demandé de venir rapidement avec un appareil photo. Les photos qu'il a prises sont publiées sur son site web dans la section : recherche Morgellons.


Peu de temps après, un monsieur nous a contacté et nous a dit qu'il avait été alcoolique et ne voulait pas mettre d'alcool dans sa bouche. Il voulait savoir si un autre agent fonctionnerait. J'ai essayé la plupart des marques de jus de raisin biologique et conventionnelle, ce qui me paraissait la démarche la plus logique. Les jus de raisin conventionnels ne produisaient presque rien. Tous contenaient un, ou plusieurs additifs. En outre, les raisins avaient été pulvérisés. Cependant, quand j'ai essayé les jus biologiques, j'ai eu des résultats concrets. Certains produisaient plus de"fibres" que d'autres, mais tous ont donné de bons résultats. Actuellement, Just Concord Knudsen semble être le meilleur, mais cela pourrait changer.


Il est très important de noter que le jus de raisin biologique élimine beaucoup plus de"fibres" que ne le fait le vin rouge. Les deux fonctionnent, mais le jus est beaucoup plus efficace.


Nous l'avons appelé «test», de sorte que chacun, chez soi, peut vérifier s'il a la maladie des Morgellons. Tous ceux qui ont demandé à Clifford ou à moi à faire le test du jus de raisin gargarisé dans la bouche ont produit des "fibres." Nous avons constaté qu'un gargarisme vigoureux, pendant environ 10-15 secondes, et au moins 8-10 fois, produit toujours des "fibres".


Il est devenu clair pour moi à ce moment que le «test» était en fait une très bonne thérapie pour se débarrasser de ces indésirables "fibres." J'ai commencé à faire ce soin avec le jus de raisin deux fois par jour et j'ai continué... et je produis encore d'énormes quantités de matériel. En fait, plus le temps passe, plusla production augmente et je continue à briser le " réseau" dans la bouche, le menton, les gencives, le visage, les sinus, le nez, le cou, etc. Cela semble attirer par la bouche, à partir de tous ces domaines.


Je ne le fais pas moi-même, et je recommande de ne rien ajouter au jus de raisin. Certains additifs diluent son efficacité, tandis que d'autres sont agressifs et peuvent perturber l'équilibre de bonnes bactéries dans la bouche.Après le soin, il est très important de se laver soigneusement la bouche. Je la rince au moins trois ou quatre fois à l'eau, je gratte ma langue au moins deux fois (vous trouverez les débris accrochés à la langue,) et enfin je la rince à nouveau avec de l'argent colloïdal. Je continue le rinçage jusqu'à ce que je ne vois plus rien du tout (petites graines, "fibres", matures ou immatures, etc.)

Cela me conduit à une observation très importante. Il n'existe pas que des "fibres" matures, vous pouvez le voir quand vous crachez le jus de raisin (dans un contenant blanc: évier, bol, etc.) Si vous regardez attentivement (au microscope c'est le mieux, mais vous pouvez utiliser une loupe,) vous verrez de très petites "graines," noires "," des fibres immatures, ou de très petites "touffes," partiellement matures, en pleine maturité, ainsi que des masses de fibres adultes, accrochées ensemble. Cela me semble donner un très bon échantillon des nombreuses étapes du développement de ces pseudo-formes de vie, pour les scientifiques que cela intéresserait.


J'ai aussi remarqué qu'avec les «fibres», nous éliminons aussi la salive, les polymères, et le jus de raisin. Le polymère est glissant, présente des petites bulles irisées, et transporte les fibres vers le haut des gencives et des dents. Chaque fois que je fais le soin, je vois le polymère auto-répliqué (voir le document de mise à jour précédent,) sortir avec la "fibre". Ils sont reliés. Il se peut que les «fibres» utilisent ce matériel pour se repliquer ou se reproduire. Nous avons observé leur nature "plastique" sous le microscope à maintes reprises. Donc, ce soin semble également éliminer le polymère, ce qui est bien ... on n'en a pas besoin dans notre sang, nos organes, etc.


Je les enlève de mes bras (voir premier article) tous les jours et je suis en mesure d'observer de près leur comportement. EIles sont très dures, magnétiques, et ressemblent à du plastique. Nous savons aussi grâce au travail de M. Carnicom que ces "fibres" ont un filament interne qui transporte des agents pathogènes. La plupart des fibres apparaissent sombres sur mes bras, mais dernièrement j'ai également observé des "fibres" claires, blanches aussi. Elles ont le même comportement et la même forme que les sombres, mais apparaissent comme des cheveux naturels.


J'ai regardé ces cheveux sur les bras de mes amis et clients et nous avons trouvé la même fibre optique en les cherchant sur tout le monde. Dr. Mike Castle dit qu'ils peuvent servir de système d'"envoi et de réception". Il affirme que les tests des patients atteints des "Morgellons" indiquent une fréquence commune, semblable à celle d'une fréquence radio. De toute évidence, plus de recherche sur l'ensemble de ce syndrome complexe est nécessaire.


Une constatation nouvelle et importante: dans mon premier article je mentionne le travail du docteur John Milewski avec la magnétite et l'eau. J'étudie les effets de l'eau magnétisée sur moi-même, ainsi que sur mes plantes. Mes plantes réagissent incroyablement bien. Toutes sont en croissance et leur floraison au-delà de mes attentes. Mon corps se détoxifie beaucoup plus rapidement. Lire les conclusions du Dr Milewski pour les données scientifiques et où obtenir la meilleure magnétite.
http://www.hbci.com/~wenonah/hudson/ormusgas.htm

Récemment le docteur Mike Castle a suggéré de mettre le jus de raisin sur la magnétite de la même manière que l'eau (en le laissant sur la magnétite pendant trois jours, et en tournant le verre dans le sens horaire une fois par jour). Je l'ai fait et ensuite j'ai fait le gargarisme. Cela a doublé au moins la production de fibres et de polymères. Comme les fibres sont magnétiques, peut-être qu'elles sont attirées par le jus de raisin ou l'eau magnétisés.

Les docteurs Castle et Milewski recommandent de boire le jus de raisin magnétisé comme une «boisson énergétique» aussi. Cela se comprend parfaitement car nous savons que ces «fibres» ne sont pas seulement dans la région de la tête, mais dans le corps entier (voir le travail de sang sur carnicom.com.)


S'il vous plaît partager cette information avec tout le monde, en particulier votre médecin et votre dentiste.


Je mettrai à jour lorsqu'arriveront de nouvelles informations.

http://www.gwenscottnd.com/

Voir les commentaires