Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Résultat pour “effet secondaire en attente”

Vaccination : un décès pour 700 vaccinés en France et dans le monde, montre une analyse de corrélation

14 Mai 2021, 20:43pm

Vaccination : un décès pour 700 vaccinés en France et dans le monde, montre une analyse de corrélation

Publié le 14/05/2021 à 12:20 - Mise à jour à 17:46


 

Auteur(s): Philippe Pradat et Véronique Malard, pour FranceSoir

 

Ce 13 mai 2021, l’ingénieur Philippe Pradat et la toxicologue Véronique Malard ont adressé un courrier aux sénateurs et sénatrices sur une analyse de corrélation entre l’augmentation du nombre de morts labellisés covid et l’augmentation du nombre de vaccinés. Leur conclusion est simple :

« pour chaque 700 nouvelles personnes vaccinées, il y aurait un décès à déplorer. »

Cette analyse de corrélation a été d’abord faite au niveau de la France, puis répliquée au niveau des données du monde entier. Les résultats sont identiques.

Les auteurs du courrier se permettent de conclure :

« Au regard de ces faits, il est urgent d’arrêter la vaccination, et de bloquer la mise en place du passeport sanitaire, qui au-delà d’être liberticide, ne servira à rien, car les vaccinés sont porteurs du virus et le disséminent. »

Attention : cette analyse devra sans nul doute être regardée de près et suivie dans le temps pour la compléter et en démontrer la pertinence s'il y a. 

Les agences de santé n’ont jusqu’à présent pas ou peu attribué des causalités de décès au vaccin sauf dans des cas « très rares », cependant les agences nationales norvégiennes et danoises ont été plus précautionneuses dans leur choix en suspendant puis arrêtant le vaccin Astra Zeneca ou Johnson. Rappelons qu'en Inde, le régulateur avait demandé des informations supplémentaires à Pfizer pour les spécificités de la population indienne - le laboratoire Pfizer avait en conséquence retiré sa demande de mise sur le marché.

Aux Etats-Unis, les essais des vaccins sur les enfants ont commencé. La position de la FDA (Federal Drug Administration) a donc changé depuis la déclaration de son ancien directeur 
Dr Stephen Hahn Oncologue et radiothérapeute qui avait déclaré : « la FDA n’autorisera pas ou n’approuvera pas un vaccin que nous ne nous sentirions pas à l’aise de donner à nos familles. Au nom des plus de 17.000 employés de la FDA, je souhaite aujourd’hui prendre les engagements suivants envers le public américain et cette commission. La FDA n’autorisera ou n’approuvera aucun vaccin COVID-19 avant qu’il n’ait répondu aux attentes rigoureuses de l’agence en matière de sécurité et d’efficacité. Les décisions d’autoriser ou d’approuver de tels vaccins ou thérapeutiques seront prises par le personnel de carrière dévoué de la FDA. Nos décisions seront guidées par nos processus d’examen approfondi et par la science. La FDA ne permettra à personne de faire pression pour changer cela. Je me battrai pour la science, Monsieur le Président. Je me battrai pour l’intégrité de l’agence et je ferai passer les intérêts du peuple américain avant toute autre chose. » 

En décembre 2020, le Dr Hahn avait été mis sous pression par le président Trump sur Twittter « Sortez les vaccins contre les barrages maintenant, Dr Hahn @SteveFDA », « Arrêtez de jouer à des jeux et commencez à sauver des vies!!! » Depuis, sa remplaçante Janet Woodcock directrice par intérim a pris une toute autre position : « l'élargissement par la FDA de l'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin COVID-19 Pfizer-BioNTech aux adolescents âgés de 12 à 15 ans est une étape importante dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 ».

 

 


 

Voir les commentaires

Demande d'enquête sur les épandages chimiques aériens clandestins : trois ans plus tard,la commission européenne répond non

30 Octobre 2016, 08:36am

Publié par Ciel Voilé

Demande d'enquête sur les épandages chimiques aériens clandestins : trois ans plus tard,la commission européenne répond non

Depuis la pétition européenne N°0964/2013 initiée par Josefina Fraile en mai 2013, nous attendions la suite. L'attente fut longue, plus de trois ans. Et la réponse vint enfin : négative.

Réponse de la Commission, reçue le 29 Avril 2016, et transmise à Joséfina Frailé mi-août 2016

« 
Le pétitionnaire demande une mise en œuvre intégrale de la proposition de résolution sur l'environnement, la sécurité et la politique étrangère et, entre autres, qu'un livre vert soit écrit sur les activités militaires affectant l'environnement, que le secret dans la recherche militaire soit mis en cause et que des observatoires de surveillance des projets de recherche militaire, ouverts et démocratiques, soient encouragés,et que les lois civiles sur l'environnement s'appliquent à toutes les activités militaires.

Toutefois, la Commission européenne souhaite informer la commission des pétitions qu'elle n'a aucune compétence dans le domaine des initiatives militaires dans les États membres. Le SEAE (Service européen pour l'action extérieure) ne traite que de la mise en place et de la gestion des initiatives militaires dans des pays tiers.

En conséquence, toute référence à la législation environnementale de l'UE, notamment la directive 2001/42 / CE, la Convention d'Aarhus et la Convention de Nagoya sur la biodiversité concernant les activités militaires est sans objet. »

La commission des pétitions, lors de sa réunion des 20 et 21 juin a classé la pétition sans suite.Joséfina Frailé nous transmettra bientôt sa réponse à la Commission européenne.

Rappels de 2013 :

http://www.cielvoile.fr/article-alerte-a-la-geo-ingenierie-au-parlement-europeen-117074970.html

http://www.cielvoile.fr/pages/Petition_europeenne-8921171.html

Version originale de la réponse de la Commission en anglais :

The petitioner is asking for a full implementation of the Proposal of Resolution on the Environment, Security and Foreign Policy and, among others, that a Green Paper be drawn up on military activities affecting the environment, that secrecy in military research be resisted and openness and democratic scrutiny of military research projects be encouraged, and that civil laws on the environment be applied in relation to all military activities.

However, the European Commission would like to inform the Petitions committee that it has no competence in the area of military initiatives in Member States. The EEAS ( European External Action Service ) only deals with the setting up and managing of military/CSDP initiatives in third countries.

Consequently, any reference to EU environmental legislation, notably Directive 2001/42/EC, the Aarhus Convention and the Nagoya Convention on Biodiversity with respect to military activities is without purpose.

Voir les commentaires

Appel international contre la 5G sur terre et dans l'espace

21 Novembre 2018, 12:18pm

Publié par Robin des toits

Appel international contre la 5G sur terre et dans l'espace
APPEL INTERNATIONAL demandant
l'arrêt du déploiement de la 5G sur
terre et dans l'espace.
À l'Organisation des Nations Unies, à l'OMS, à l'Union européenne, au Conseil de l'Europe et aux gouvernements de tous les pays.


"Nous soussignés, médecins, scientifiques, et membres d'organisations environnementales de (x) pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l'exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s'ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l'environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l'environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international."


Robin des Toits est signataire de cet appel, soutient largement une telle initiative et appelle tout un chacun à le signer également. 

 Les enjeux sont extrêmement importants en matière de santé publique comme de liberté individuelle. La 5G multiplie la pollution électromagnétique en usant, de plus, de fréquences dangereuses dont les effets biologiques, sanitaires et environnementaux sont extrêmement graves. 

De plus en plus de personnes se déclarent électro hypersensibles. Et si, en terme de pourcentage, le ratio reste actuellement relativement faible, il ne cesse de s'élever et représente un nombre de personnes qui s'évalue pourtant déjà en terme de millions. Et, au delà, il faudrait de plus évaluer toutes les personnes qui présentent les symptômes sans pouvoir les nommer et/ou sous des formes plus ou moins aiguës. 

La 5G couvrira la terre entière et son environnement spatial. Le monde des objets connectés et des data n'a de sens actuel que parce que lié à une société de surveillance et, directement ou indirectement, à une vision transhumaniste. Or, les fondements de l'utilisation de ces objets dans la vie quotidienne (santé personnelle par exemple grâce aux balances et autres montres connectées) sont scientifiquement fondamentalement biaisés. Cela appelle à résistance. 

Sans être technophobe, Robin de Toits s'élève plus que vivement contre une telle société, qui sacrifie l'homme au profit pour une catégorie qui détient l'ensemble des pouvoirs, politique et économique, et appelle à une forte mobilisation. 

En date du 13 novembre près de 16 000 signatures sont comptabilisées. 

 

Pour voir l'appel et le signer : https://www.5gspaceappeal.org/the-appeal/

D'avance Merci !


ROBIN DES TOITS

Correspondance : 55 rue des Orteaux 75020 Paris

Tél. : 33 1 47 00 96 33

Courriel : contact@robindestoits.org

http://www.robindestoits.org


 

 



 

 


 

Voir les commentaires

Covid-19 : le maire de Montfermeil appelle à la «désobéissance civile» contre les restrictions

14 Avril 2021, 14:45pm

Covid-19 : le maire de Montfermeil appelle à la «désobéissance civile» contre les restrictions

Xavier Lemoine a déploré les restrictions imposées aux Français par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 et il a appelé à la «désobéissance civile» en invoquant l'article II de la Constitution. Invité le 13 avril à s'exprimer sur le plateau de la chaîne télévisuelle LCI, le maire de Montfermeil Xavier Lemoine (étiqueté Divers droite) a plaidé pour la «désobéissance civile» qu'il faudrait selon lui opposer aux restrictions sanitaires imposées par le gouvernement pour faire face à l'épidémie de Covid-19. «J’appelle à la désobéissance civile parce que le mal qui est infligé à la population française est totalement disproportionné par rapport aux effets que l’on veut avoir sur la crise sanitaire», a-t-il ainsi expliqué face à une porte-parole du parti présidentiel dénommée Prisca Thévenot.


 

 

Voir les commentaires

Où loger les rats et les punaises de lit ? Les écolos strasbourgeois sont inquiets

4 Mars 2021, 12:19pm

Où loger les rats et les punaises de lit ? Les écolos strasbourgeois sont inquiets

 

Jany Leroy – Le 1er mars 2021 – Boulevard Voltaire

Les habitants du quartier Neudorf de Strasbourg peuvent remercier la municipalité écolo. En effet, le 24 février dernier, on apprenait, en lisant les Dernières Nouvelles d’Alsace, que des rats avaient littéralement envahi un immeuble de ce quartier. Or, lors d’un conseil municipal en septembre dernier, une élue écolo avait émis l’idée que les rats et punaises de lit ne devraient plus être classés sous la terminologie « nuisibles » mais « liminaires ». Le terme « commensaux » fut évoqué, mais le camp « liminaire » l’emporta.

Enchantée par ce changement d’appellation, la population pourra désormais se targuer d’employer un mot savant : « Figurez-vous, ma chère, que nous sommes envahis par des liminaires. » Ce à quoi la voisine répond : « Qu’est-ce qui vous a pris d’acheter tous ces luminaires ? Nous, on est envahis par les rats dans la cave et les punaises dans les matelas. » Quelques quiproquos amusants apportent un peu d’animation dans le quartier.

 

 

Voir les commentaires

La 5G : une catastrophe annoncée

9 Août 2019, 09:07am

La 5G : une catastrophe annoncée

 

« Installer des dizaines de millions d’antennes 5G sans effectuer un seul test biologique de sécurité est sans doute l’idée la plus stupide que l’on ait jamais eue dans l’histoire du monde. » – Martin L. Pall, professeur émérite de biochimie (Washington State University)

La 5G est encore beaucoup plus dangereuse que les 2G, 3G et 4G, or voici les effets des technologies existantes :

  1. Fertilité réduite

  2. Effets neurologiques / neuropsychiatriques

  3. Dommages à l’ADN cellulaire

  4. Apoptose – Mort cellulaire programmée

  5. Stress oxydatif et effets néfastes des radicaux libres

  6. Problèmes endocriniens (hormonaux)

  7. Excès de calcium intracellulaire

  8. Cancer

La docteure Sharon Goldberg a interpellé le Sénat américain en ces termes : « La 5G est une application non testée d’une technologie dont la science nous a appris qu’elle était nuisible. Dans les universités, c’est ce que l’on appelle faire de la recherche sur des sujets humains ».

Martin Blank, du Département de physiologie et de biophysique cellulaire de l’Université de Columbia, explique que les rayonnements électromagnétiques tels qu’ils existent aujourd’hui « endommagent les cellules de notre corps et tuent beaucoup d’entre nous prématurément ».

Claire Edwards, membre du personnel de l’ONU, a lancé un avertissement fort aux membres de haut rang des Nations Unies, qualifiant la 5G de « guerre contre l’humanité ».

Source : Prominent Biochemistry Professor Warns – 5G is the ‘Stupidest Idea In The History of The World’

https://www.sante-nutrition.org/un-important-professeur-de-biochimie-met-en-garde-la-5g-est-lidee-la-plus-stupide-de-lhistoire-du-monde/


 

Des scientifiques d’une quarantaine de pays ont lancé un appel international contre la 5G, que tout le monde peut signer : www.5gspaceappeal.org (ce texte, disponible en français, mérite d’être lu intégralement). Les rédacteurs et rédactrices de l’appel s’appuient sur plus de 10.000 études qui concluent à la nocivité des ondes électromagnétiques. Voir la liste des pathologies induites par ces ondes (p 3). Pour le moment, l’industrie et les gouvernements s’agitent sans se soucier de l’avis des scientifiques et en l’absence totale de débat démocratique.


 

Dans certaines régions du monde, la population résiste : Mill Valley (dans la Silicon Valley) a interdit la 5G à cause de ses effets sur la santé ; à Gateshead (Grande-Bretagne), la population a gagné son procès contre la municipalité en faisant valoir le taux de cancer anormal constaté dans la zone où la 5G avait été déployée ; en Suisse, les cantons de Vaud, de Genève et du Jura ont adopté un moratoire contre cette technologie mais sont en délicatesse avec la Confédération, qui les accuse d’outrepasser leurs compétences.


 

Pendant ce temps-là, que font nos instances dirigeantes ?

Dans un commentaire du 4 avril 2019, l’eurodéputée Michèle Rivasi constate que la Commission européenne n’a pas fait et n’envisage pas de faire réaliser d’étude sur l’impact biologique et sanitaire de la 5G : « La Commission avoue qu’elle ne veut pas savoir… Elle brûle les étapes et ne respecte pas les règles qu’elle s’est elle-même fixées… (Elle) adopte une politique de l’autruche irresponsable… C’est d’autant plus scandaleux que la Commission menace la Belgique de l’attaquer pour infraction si elle ne respecte pas le calendrier de déploiement alors que c’est la Commission elle-même qui se met en infraction en refusant d’appliquer les règles communes et de produire une étude d’impact préalable ».


 

En France, le Parlement a donné son aval au déploiement de la 5G. En juillet 2019, le Sénat a adopté un texte visant à sécuriser juridiquement ledit déploiement.

Et localement ? Roland Ries, maire de Strasbourg, a fait abattre des arbres (à la Meinau, par exemple) pour faciliter l’installation de la 5G. Je l’ai interpellé à ce sujet dès 2018, mais mes messages sont restés sans réponse…


 

Que dit la presse ?

Le 16 juillet 2019, les Dernières Nouvelles d’Alsace annoncent l’arrivée de la 5G fin 2020. Le 25 juillet, le même quotidien signale une difficulté : « la 5G expose aussi, de par sa puissance, à une vulnérabilité inédite, notamment en termes de sécurité nationale ». Les journalistes en question ne jugent pas utile de mentionner l’appel scientifique international (que je leur ai pourtant transmis) ni la résistance des populations à ce fléau à venir, et passent complètement sous silence le problème sanitaire majeur que pose la technologie en question.


 

Pourtant, il existe des solutions saines et sûres :

Comme le note le Collectif Stop Linky-5G de Montpellier, « Investir dans le développement du réseau de fibre optique permettrait une vitesse de communication 10 000 fois plus grande que celle du sans-fil à l'abri des cyberattaques et sans danger pour la santé et l'environnement ».

de Natalie Roulon

Relue par Patrice Goyaud, ingénieur retraité de l'EDF et docteur en physique

Voir les commentaires

Le rapporteur public se prononce contre l'exploitation de la centrale biomasse de Gardanne

29 Avril 2017, 17:10pm

Le rapporteur public se prononce contre l'exploitation de la centrale biomasse de Gardanne

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/rapporteur-public-se-prononce-contre-exploitation-centrale-biomasse-gardanne-1242877.html

Le rapporteur public demande l’annulation de l’arrêté du préfet des Bouches-du-Rhône, qui avait autorisé l’exploitation de la centrale biomasse de Gardanne en 2012. Il juge l'étude d'impact réalisée insuffisante.

Par AV avec Jean-François Giorgetti Publié le 28/04/2017 à 11:17

Les opposants qui dénoncent le projet de la centrale biomasse de Gardanne peuvent avoir le sourire. Jeudi, le rapporteur public a présenté ses conclusions devant le tribunal administratif de Marseille. Gilles Fedi a demandé l'annulation de l’arrêté préfectoral du 29 novembre 2012 autorisant l’exploitation de la tranche biomasse de la centrale thermique de Gardanne.

Une bonne nouvelle pour les quatorze requérants qui avaient saisi le tribunal, même si ce dernier n'est pas tenu de suivre les conclusions du rapporteur public.

Mesurer plus largement les effets négatifs


Le rapporteur s'appuie principalement sur l’insuffisance de l’étude d’impact qui a précédé l'autorisation préfectorale. Selon le magistrat administratif, cette étude, qui s'est limitée à cinq communes dans un rayon de 3 kilomètres autour de la centrale, ne contient pas d’analyse des effets négatifs indirects et permanents du projet sur l’environnement, les paysages, l’approvisionnement, et la production de bois.

Toujours selon lui, "il est important de mesurer l’impact à long terme du projet sur l’environnement, le prélèvement risque de tarir la ressource pour les autres acteurs."

1.800 tonnes de bois brûlées par jour


Alors que la tranche biomasse de la centrale doit consommer 1800 tonnes de bois par jour, le rapporteur déplore :

"l'étude initiale ne dit rien sur les rotations quotidiennes des poids-lourds, on nous dit 250 par jour…"

"L’évaluation du projet d’exploitation n’a pas été présentée à la population, souligne-t-il. Il ajoute :"l'information complète à la population concernant les effets de l’exploitation n’a pas été respectée (…), l'insuffisance de l’étude d’impact a eu pour effet de nuire à l’information du public."

Quelles incidences sur les zones Natura 2000 ?


Voilà de quoi conforter les riverains de la centrale de Gardanne, les associations de défense de l’environnement, le parc naturel Régional du Luberon et du Verdon, les communautés de commune du pays de Forcalquier et de Banon qui s'opposent au projet.

Leurs avocats, Mathieu Victoria et Eric Posak, ont souligné que le rayon d’approvisionnement de la centrale thermique s’étend sur 450 kilomètres et qu'aucune étude d’incidence n'a été réalisée sur les multiples zones Natura 2000 en Paca, Occitanie et Bourgogne.

Le site n’est toujours pas en activité, alors que l’exploitation industrielle devait commencer en 2014.

250 millions d'euros d'investissements


Par la voix de son avocat Frédéric Defradas, l'exploitant Uniper, filiale du groupe énergétique allemand E.On, a mis en avant les 250 millions d'euros d'investissements et les 80 emplois directs liés dans cette centrale, la plus importante unité de France.

"Nous avons fait l’étude d’impact qui était applicable à l’époque, nous avons scrupuleusement respecté la législation"


En fin d’audience, l'avocat d’Uniper a précisé à la demande de la présidente Anita Haasser, que le bois utilisé vient du Brésil et d’Espagne, les granulés proviennent de la production locale. Le jugement a été mis en délibéré.

 

La suite sur :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/rapporteur-public-se-prononce-contre-exploitation-centrale-biomasse-gardanne-1242877.html

 

Voir les commentaires

Vous rêvez d'un mariage sans pluie : Oliver's Travels s'en charge

18 Octobre 2015, 05:56am

Publié par Ciel Voilé

Vous rêvez d'un mariage sans pluie : Oliver's Travels s'en charge

Pour 100 000 £ ( 136 000 €), la perfection n'a pas de prix, votre mariage sera sans nuages : ils auront été au préalable ensemencés à l'iodure d'argent pour disparaître.

Dans son texte de présentation, la société affirme : " La littérature scientifique montre clairement que cela n'a aucun effet négatif sur l'environnement". C'est pratiqué depuis les années 1940, si c'était néfaste, on le saurait ! Et "Les scientifiques modifient le temps à bien plus grande échelle depuis des années !". Pourtant quand on interroge les scientifiques ils nient catégoriquement ? Allez savoir !

Les photos du site Oliver's Travels valent la visite :

https://www.oliverstravels.com/blog/guarantee-perfect-wedding-weather-olivers-travels/

Pour qui ne connaît pas encore l'opération Parapluie dans les années 1960 au Canada, c'est l'occasion de la découvrir :

Voir les commentaires

Alain Soral en garde à vue

30 Juillet 2020, 16:43pm

Alain Soral en garde à vue


 

L'essayiste Alain Soral arrêté et présenté à la justice en vue de l'ouverture d'une information judiciaire

La dépêche le 30 juillet 2020


 

L'essayiste d'extrême droite Alain Soral était déféré jeudi après-midi au tribunal de Paris en vue de l'ouverture d'une information judiciaire, notamment pour "provocation publique", a-t-on appris auprès du parquet de Paris. Alain Soral, de son vrai nom Alain Bonnet, a été interpellé et placé en garde à vue mardi après-midi. 


 

L'information judiciaire devait être ouverte pour "provocation publique non suivie d'effet", "injure publique à raison de l'origine ou de l'appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée" et "provocation publique à la haine ou à la violence, à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de l'origine ou de l'appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée", a précisé le parquet. 

 

 

Voir les commentaires

Vaccins Covid-19: la gangrène des conflits d'intérêts, comme avec le H1N1

16 Décembre 2020, 20:31pm

Vaccins Covid-19: la gangrène des conflits d'intérêts, comme avec le H1N1

 

Initiative citoyenne - Belgique - le 15 décembre 2020

 

Nous vous partageons ici un article important de Christian Staquet sur la situation belge. Il est fondamental de voir que nous sont réimposées avec le coronavirus les mêmes errances que lors du H1N1... Il faut en effet rappeler, comme l'a fait la revue belge d'Evidence Based Medicine (Médecine basée sur les preuves) Minerva, en 2007, que les conflits d'intérêts ont une influence négative, que ceux-ci soient déclarés ou pas: influence négative sur l'intégrité du jugement clinique, et donc sur les intérêts des patients....

 

Chez nous, en Belgique, le syndicat libre de la fonction publique qui ne veut en aucun cas d'une obligation vaccinale chez les soignants, a déclaré par la bouche de son président, François Roosens: "C'est immonde de faire culpabiliser le personnel qui ne souhaite pas se faire vacciner immédiatement". "En tant que représentant du personnel, je comprends que des gens se posent la question du recul par rapport à ce qu'on sait de ces vaccins. Que sait-on sur la pérennité? Sait-on combien de temps on est immunisé? Les seules personnes qui se montrent rassurantes sont les patrons des firmes pharmaceutiques."

 


 

Voir les commentaires