Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Résultat pour “effet secondaire en attente”

La mortalité en Europe. Comprendre les données de mortalité européenne pour prendre les bonnes décisions.

16 Juin 2021, 15:35pm

La mortalité en Europe. Comprendre les données de mortalité européenne pour prendre les bonnes décisions.

La nécessité de s’affranchir des biais de perception

Par Pierre C.  Mondialisation.ca, 15 juin 2021

 

Cet article a pour objectif d’analyser les données de mortalité de 33 pays européens afin de comprendre les dynamiques en jeu depuis plus d’un an.

 

Toutes les données utilisées proviennent de sources officielles :

 

    Eurostat pour les décès et la population par âge des pays européens

    Insee pour les données détaillées françaises

    Ourworldindata pour les données de malades, décès et vaccination en lien avec la Covid 19

    Médicam pour les données des médicaments délivrés les les pharmacies de ville

    Ecdc pour les données des mesures prises par les différents pays

 

Toutes les données de mortalité utilisées dans cet article, sont des données de mortalité toutes causes confondues et pas uniquement des données de mortalité de la seule cause Covid-19. En effet pour considérer qu’une maladie est mortelle, il faut qu’elle ait un impact sur la mortalité générale, et pas uniquement compter les décès de personnes qui en sont porteuses. Chacun conviendra que cela n’aurait aucun sens statistique de compter les décès survenus après la dégustation d’une glace à la vanille. Pourtant en le faisant nous verrions une forte augmentation de ces décès l’été, uniquement parce qu’en France 1500 personnes décèdent tous les jours l’été, et qu’à cette période, elles dégustent plus souvent des glaces à la vanille. Il s’agit de ce que l’on appelle un biais de perception.

 

Le fait de présenter en permanence des statistiques de mortalité de personnes porteuses de la Covid induit un biais de perception. Il laisse imaginer que ce virus est la seule cause de mortalité aujourd’hui sans jamais confronter ces décès au nombre de décès habituels de chaque pays. Dans ce contexte, il est impossible de réaliser une recherche raisonnable des causes de décès depuis mars 2020 : c’est la Covid-19 qui s’impose et rien d’autre n’est envisageable. C’est le contraire d’une démarche scientifique.

 

Pour cette raison, cet article se base uniquement sur les décès toutes causes et met en lien les différents évènements et choix qui ont été pris dans les différents pays, afin de chercher des causes de décès sans biais préalable.

 

 

 

Voir les commentaires

Suisse : droits fondamentaux et passeport vaccinal : un collectif d'avocats interpelle le Conseil fédéral

7 Juin 2021, 13:29pm

Suisse : droits fondamentaux et passeport vaccinal : un collectif d'avocats interpelle le Conseil fédéral

Jean-Dominique Michel dimanche 06 juin 2021 20h23

 

Alors que la votation sur la loi Covid-19 nous fond dessus comme un rapace sur sa proie (elle sera très probablement acceptée hélas avec comme conséquences de banaliser dans la durée des atteintes graves et sans précédents au droit constitutionnel et aux libertés fondamentales), un collectif juridique romand donne de la voix pour mettre le gouvernement, les parlementaires mais aussi le peuple devant leurs responsabilités.

Le projet de passeport vaccinal (déjà abandonné aux États-Unis et en Grande-Bretagne, pays à la vigilance plus solide que le nôtre en ce qui a trait aux dites libertés fondamentales) est en effet non seulement une absurdité de plus dans la gestion calamiteuse de la situation sanitaire, mais un recul grave sur certains principes qui nous paraissaient acquis - comme l'interdiction de toute discrimination ou la nécessaire proportionnalité des mesures portant atteinte aux droits constitutionnels.

D'une manière qui vaut peut-être la peine qu'on s'y intéresse, l'ancien ministre français Philippe de Villiers affirmait récemment que le projet de passeport vaccinal était en fait prêt depuis septembre 2019, soit bien avant l'apparition de la "pandémie".

Quoi qu'il en soit de cette affirmation, le fait est que tout le petchi dans lequel nous trouvons aujourd'hui montre bel et bien tous les signes croisés d'une préméditation et d'une instrumentalisation volontaire (fraudes et mensonges à l'appui) d'une situation sanitaire certes un peu tendue mais en rien exceptionnelle comme on s'évertue à le faire croire.

Et il n'y a plus que la mauvaise presse pour encore invoquer le disqualificatif du "complotisme" pour continuer à esquiver les vraies questions désormais sur la table. Ce pli indigne lui explosant actuellement au visage avec l'incertitude évidente quant à l'origine réelle du nouveau coronavirus et la publication des emails du Dr Anthony Fauci, soulevant bien des questions quant à la probité des agissements des autorités de santé. Ce dont les lectrices et lecteurs du présent blog étaient informés de longue date, contrairement à celles et ceux qui se seront contentés de lire la presse de grand chemin...

Plongeons donc dans l'argumentaire acéré des avocats et juristes de l'association "Le virus des libertés" tel qu’énoncé dans leur Lettre ouverte au Conseil fédéral...

 

 

Voir les commentaires

« Lettre ouverte aux non vaccinés » de huit scientifiques canadiens

6 Août 2021, 13:39pm

« Lettre ouverte aux non vaccinés » de huit scientifiques canadiens

 

Posted by Jean-Dominique Michel – Le 6 août 2021

 

 

A l’heure où la France a basculé dans la tyrannie suite à la démission de son « Conseil constitutionnel » de remplir sa mission d’être garant des droits et libertés fondamentales, je re-publie traduite par mes soins et in extenso la lettre ouverte publiée par le Pr Denis Rancourt et sept autres scientifiques canadiens.
Il paraît presque lointain le temps où les endoctrinés nous moquaient lorsque nous évoquions la perspective d’une société à la chinoise où les personnes et leurs corps seraient devenus la propriété des états (et des groupes qui les contrôlent). Se gaussaient avec force ricanements de la perspective d’une vaccination obligatoire avec un produit génique expérimental et d’un pass sanitaire établissant un véritable apartheid avec des citoyens de première et de seconde zone.

Nous y sommes désormais. Étant donné que cela n’a plus rien à voir avec une quelconque réalité sanitaire, il semble en effet s’agir un plan bien huilé qui se déroule au mépris de toute réalité.

Les « résistants » (oui, je continuerai à les appeler pour ce qu’ils sont face aux dirigeants et aux collaborateurs de cette dérive évidemment totalitaire) ont bien besoin de soutien, d’encouragement et de réconfort.

Les « élites » ayant vendu leur âme (cf. cette cohorte « d’éthiciens » qui viennent nous expliquer à quel point tout ceci est éthique alors que des « scientifiques » prétendent trouver que les opposants sont en quelque sort des démeurés) à nous de cultiver, entretenir et muscler la nôtre.

Oh, by the way, le Massachussets Institute of Technology (l’équivalent de l’EPFL en plus prestigieux) a mis en lumière qu’à l’inverse, les personnes sceptiques (qualité rationnelle faut-il le rappeler…) sont en moyenne plus éduquées et cultivées que ceux qui adhèrent aveuglément à des injonctions « sanitaires » de plus en plus aberrantes et liberticides. Et n’ont dans leur immense majorité aucun lien avec les théories complotistes : elles savent simplement se questionner sur la question complexe d’un rapport bénéfice – risque…

Quand il s’agira de remettre les « Corruption & Propaganda Awards », il y aura pléthore de nominés chez nous comme ailleurs.

D’ici là, veillons à rester pleinement lucides sur la réalité de ce qui se déroule, dont la trame semble (hypothèse forte) pertinemment résumée par le physicien et spécialiste de l’ « Intelligence Artificielle », Philippe Guillemant.

 


 

 


 

 

Voir les commentaires

Reiner Fuellmich : "la crise actuelle n'a rien à voir avec la santé publique"

28 Juillet 2021, 20:13pm

Reiner Fuellmich : "la crise actuelle n'a rien à voir avec la santé publique"

Publié le 28/07/2021 FranceSoir
 

Reiner Fuellmich : de retour pour un debriefing

 

Reiner Fuellmich est de retour : avocat chevronné exerçant aux barreaux d’Allemagne et des Etats-Unis, il explique qu’en raison du retentissement mondial du Comité Corona qu’il a aidé à fonder, pullulent désormais des tentatives d’infiltration du Comité par des individus prétendument préoccupés par des questions de « genre », de « changement climatique » ou autre thèse à la mode. Le professeur Sucharit Bhakdi se présentant comme candidat pour le parti Die Basis, ce parti fait désormais également l’objet de tentatives d’infiltration. Pour sa part, Reiner Fuellmich ne s’aventurera pas sur le terrain politique, d’autant plus que selon Viviana Fischer, cofondatrice du Comité Corona, on ne peut exclure que le gouvernement allemand annule les élections législatives prévues pour le 26 septembre face à la montée en puissance des « dissidents ».

Jusqu’ici le Comité Corona a entendu 118 témoins du monde entier ; pour M. Fuellmich, c’est désormais largement suffisant pour constituer un corpus de preuves, et notamment sur l’inutilité flagrante du test « PCR » détourné de sa fonction d’origine et promu par le professeur Drosten, de l’Hôpital de la Charité à Berlin. Ce dernier a été selon lui missionné pour créer une "fausse pandémie de cas" - plutôt que de malades - et ainsi fomenter la légende d’une nouvelle armée de malades qui s’ignorent, les asymptomatiques. En effet, au moyen des 45 cycles d’amplification que préconise le Pr Drosten, il est aisé d’arriver à quasiment à 100 %, des faux-positifs. Afin de pouvoir injecter des substances expérimentales dans la population générale, la première étape indispensable était de faire croire à une soi-disante urgence de santé publique ce qui fut fait grâce à ce test PCR détourné.

Pour Reiner Fuellmich, ce qui est surtout détourné, c’est l’attention du public. La crise actuelle n’a rien à voir avec la santé publique. C’est pour lui le plus grand transfert d’actifs depuis la classe moyenne et la petite bourgeoisie vers une poignée d’oligarques de toute l’histoire moderne. Cette oligarchie aurait dû être rayée de la carte dès 2008 eu égard à ses agissements délictuels lors de la crise dite des subprimes ; elle a survécu et récidive, en pire.

Version française (doublage : Quantum Leap)

Voir les commentaires

Pass sanitaire ou pass suicidaire ? "Nous venons de déposer des plaintes pour des faits criminels dans plusieurs coins de France."

3 Août 2021, 10:28am

Pass sanitaire ou pass suicidaire ? "Nous venons de déposer des plaintes pour des faits criminels dans plusieurs coins de France."
 

Publié le 01/08/2021 à 16:47 FranceSoir

 

ENTRETIEN - Me Jean-Pierre Joseph, avocat, doyen du Barreau de Grenoble.

France Soir : le 23 septembre 2020, vous avez publié dans "Profession Gendarme", un article intitulé "Quand cesserons nous d'être des moutons ?" dans lequel vous écriviez que ni le masque, ni le confinement n'empêcheraient la deuxième vague. L'Histoire ne vous a-t-elle pas donné raison ?

Jean-Pierre Joseph : Non seulement l'Histoire m'a donné raison, mais cela a continué, car j'avais annoncé à mon entourage que si nous ne réagissions pas, il y aurait une deuxième, puis une troisième, puis une quatrième vague, etc. Et des mesures de plus en plus liberticides, qui n'auraient aucun effet sur le freinage de l'épidémie. En fait à l'époque, les gens croyaient qu'en obéissant cela s'arrêterait, et je leur disais "C'est justement parce que vous obéissez que cela ne s'arrêtera jamais..."

En réalité, les contradictions dans les mesures étaient tellement évidentes, qu'il m'est difficile d'accepter qu'une grande partie de la population, glacée de terreur face à un virus que personne n'a jamais vu, soit aussi obéissante, et que les grands médias n'aient pas d'avantage dénoncé ces contradictions :

- Le masque était inutile, puis un mois plus tard devenait indispensable,
- Le confinement "
allait faire accélérer l'épidémie", puis un mois plus tard, "allait la freiner"
- Au premier confinement, seules les activités essentielles étaient autorisées. Mais parallèlement, des milliers d'antennes 5G étaient installées. Pourquoi était-ce si essentiel ?
- Plus récemment "
les enfants n'attrapent pas la maladie et ne sont pas contagieux" puis "Ils doivent se vacciner".
- Dans les restaurants, dès que l'on se levait, il fallait mettre le masque, comme si le virus ne frappait qu'en hauteur. Fallait-il marcher à quatre pattes pour aller aux toilettes ?
- Lors des couvre-feux, les gens faisaient leurs courses en catastrophe, entassés dans les magasins, mais dès 18h. le virus allait frapper, comme s'il travaillait de nuit comme les infirmières..."

Vous avez dénoncé ce que vous appelez la "Scientocratie". Comment définissez vous cela ?

 

 


 

Voir les commentaires

L'obligation vaccinale "en sursis" pour Maître Krikorian : "tant qu'il y a du droit"...

19 Août 2021, 07:17am

L'obligation vaccinale "en sursis" pour Maître Krikorian : "tant qu'il y a du droit"...

France Soir - le 18/08/2021 à 21:37


 

ENTRETIEN - "Gageons qu'au pays des Lumières et tant qu'il y aura du Droit, la dictature sanitaire n'est pas pour demain !" C'est ainsi que se conclut le communiqué de Maître Philippe Krikorian, avocat au barreau de Marseille, qui explique qu'au regard de la Constitution, l'extension du passe sanitaire a effectivement été validée (le Conseil constitutionnel ayant approuvé pour l'esssentiel la loi n°2021-1040 du 5 août 2021, relative à la gestion de la crise sanitaire), mais que cela ne signifie pas pour autant qu'elle l'a été du point de vue des normes supranationales. La mise en perspective de la loi avec les normes supranationales, à l'occasion de la contestation de certaines de ses mesures d'application, pourrait ne pas être favorable au dispositif que le Parlement vient d'adopter.

Il est, en effet, arrivé que l'appréciation du Conseil constitutionnel et celle de la Cour européenne des droits de l'homme divergent. La loi française, bien que validée dans sa constitutionnalité, pourrait très bien être écartée dans son application à des espèces particulières, comme étant "incompatible avec certaines stipulations de la Convention européenne des droits de l'homme". Il sera dès lors possible à toute personne soumise au dispositif de « vaccination obligatoire », de présenter devant la juridiction saisie de certaines mesures, générales ou individuelles d'application de la loi, une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), c'est-à-dire de soutenir qu’une disposition législative porte atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit.

Le communiqué complet (PDF)

Entretien exclusif avec son auteur, qui fait part de son analyse combative :

 

France Soir : Contrairement à ce que beaucoup pensent, la partie ne serait pas finie sur le plan juridique et judiciaire ?

 

 

Voir les commentaires

La discrimination vaccinale à l'épreuve de la Constitution indienne : Dipali Ojha de retour

10 Septembre 2021, 13:08pm

La discrimination vaccinale à l'épreuve de la Constitution indienne : Dipali Ojha de retour

L'avocate indienne Dipali Ojha FranceSoir Publié le 09/09/2021 à 19:57

 

 

Retour de Dipali Ojha, avocate devant le Tribunal de grande instance de MumbaÏ et à la Cour suprême de l'Inde, ainsi que membre de l'Indian Bar Association.

L'IBA conteste depuis août 2021 des circulaires officielles interdisant à toute personne n'ayant pas reçu deux doses de vaccin de fréquenter les centres commerciaux, travailler depuis son bureau ou utiliser les chemins de fer qui sont fondamentaux pour la région de Mumbai. Ces circulaires discriminatoires violent la Constitution.

Or, les Hautes Cours des États du nord-est de l'Inde se sont prononcées contre une telle discrimination entre vaccinés et non-vaccinés, en reconnaissant que les premiers sont aussi porteurs du virus, éventuels “super-propagateurs”, et obligés à faire usage des gestes-barrière.

Par ailleurs, seule une toute petite minorité d'Indiens – 9% - ont pris deux doses de vaccin, et 50% une première dose. On discrimine donc en faveur d'une minorité minuscule. Eu égard aux effets indésirables, des millions d'Indiens ne croient plus au récit officiel et ne veulent plus entendre parler de la deuxième dose. L'IBA est bombardée de demandes d'assistance juridique pour contester les tentatives de vaccination forcée. La semaine dernière, par exemple, un groupe d'enseignants de l'État du Maharashtra est venu voir l'IBA avec un circulaire qui leur a été présenté vers le 27 août les sommant à faire une deuxième injection avant le 5 septembre.

L'ivermectine est massivement prescrite par les médecins en Inde, en dépit d'une campagne de propagande hostile qui fait qu'ils en parlent peu.

Pour ce qui de la plainte contre un groupe de haut fonctionnaires de l'OMS dont le Chief Science Officer Soumya Swaminathan, portée par une ONG et soutenue par l'IBA, une copie a été envoyée au Président et au Premier Ministre de l'Inde qui en a confirmé réception et suivi par un haut fonctionnaire.

Désormais l'IBA coopère avec une ONG, Awaken India Movement, et avec Doctors for Truth qui exige l'arrêt immédiat de la campagne de vaccination

Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org :

Version française [doublage : Jeanne Traduction]

 

 

Voir les commentaires

Protéine Spike et protéine à prion - Stéphanie Seneff

18 Septembre 2021, 09:51am

Protéine Spike et protéine à prion - Stéphanie Seneff


Sott.net mar., 14 sept. 2021 14:41 UTC

 

Voici la traduction en français réalisée en exclusivité par Sott.net de la transcription d'une interview de très grande importance menée en mai dernier par le Dr Joseph Mercola avec pour invitée le professeur Stephanie Seneff. Nous avons publié une autre interview de Stephanie Seneff menée par FranceSoir, qui dure une trentaine de minutes. Cette interview-ci dure une heure et demie et s'avère donc bien plus dense et précise que la précédente. Rappelons que Stephanie Seneff est chercheuse scientifique confirmée au MIT, et qu'elle y est affiliée de façon continue depuis plus de cinq décennies.

 

Après avoir obtenu quatre diplômes du MIT (B.S. en biophysique, M.S., E.E., et Ph.D. en génie électrique et informatique), Stephanie Seneff a mené des recherches sur les réseaux à commutation de paquets, la modélisation informatique du système auditif humain, le traitement du langage naturel, les systèmes de dialogue parlé et l'apprentissage d'une seconde langue. Spécialisée dans la modélisation et l'analyse du système auditif humain pour améliorer la communication entre humains et ordinateurs, elle fait des recherches et publie également sur des sujets liés à la biologie et à la médecine.

Nous ajoutons que Stephanie Seneff a écrit un livre
Toxic Legacy — How the Weedkiller Glyphosate Is Destroying Our Health and the Environment Héritage toxique — Comment le glyphosate désherbant détruit notre santé et l'environnement » qui n'a pas été traduit en français - NdT] ou Le Printemps silencieux de notre temps.
 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Extension du passe: Deux banquiers pour liquider Paris et Rome

25 Septembre 2021, 10:52am

Extension du passe: Deux banquiers pour liquider Paris et Rome

Marc Gabriel Draghi – Mondialisation.ca – Le 25 septembre 2021

 

Mario Draghi et Emmanuel Macron, les deux valets de l’oligarchie en Europe continentale, ont-ils pour mission de liquider la France et l’Italie avant un éventuel cataclysme financier dès cet automne-hiver 2021/2022 ?

Vaccination quasi obligatoire

Nous pouvons légitimement nous poser la question quand on observe l’agenda politique de ces derniers jours dans ces deux grands pays latins.

En effet, il y a quelques jours le 16 septembre 2021 le gouvernement italien sous la férule de l’ancien directeur de la BCE Mario Draghi, a annoncé l’extension « finale » du green Pass (pass sanitaire) à l’ensemble des salariés italiens.

Ainsi, afin de se protéger d’une éventuelle nouvelle vague dans les prochaines semaines, l’Italie par cette mesure, espère vacciner « tout le capital humain du pays ». Et pour y parvenir, ce « green Pass » (tout est dans ce nom anglophone et vert) va devenir obligatoire sur l’ensemble des lieux de travail à compter du 15 octobre.

Et oui comme pour la France, mais avec encore une plus grande agressivité, le gouvernement de l’ancien de Goldman Sachs souhaite passer à la vitesse supérieure. Le pass sanitaire italien, va être imposé aussi bien au secteur public que privé, comme l’a déclaré le ministre de la Santé, Roberto Speranza :

« Nous étendons l’obligation du ‘green pass’ pour deux raisons essentielles : rendre ces lieux plus sûrs et rendre encore plus forte notre campagne de vaccination ».

Ce nouveau dispositif en vigueur à partir du 15 octobre n’exclut donc que les retraités, les femmes au foyer et les chômeurs.

Voir les commentaires

Les articles scientifiques de Marvin Herndon sur la géo-ingénierie publiés en français

19 Février 2019, 16:39pm

Publié par Ciel Voilé

Les articles scientifiques de Marvin Herndon sur la géo-ingénierie publiés en français

 

Liens vers les articles scientifiques de Marvin Herndon sur la géo-ingénierie traduits par Ciel voilé :

 

* Des séquoias millénaires se meurent, les scientifiques refusent d'en reconnaître la cause - septembre 2021

 

* Destruction intentionnelle de la vie sur Terre - août 2021

 

*Le traité ENMOD et l'attaque obligée de l'agriculture de l'environnement et de la santé humaine Le 24 avril 2020

 

*Les chemtrails ne sont pas des traînées de condensation Le 8 avril 2020

 

* Disparition catastrophique des abeilles et des insectes due aux cendres volantes de charbon de la géo-ingénierie - 28 août 2019

 

* Rôle de la convection atmosphérique dans le réchauffement planétaire - mai 2019

 

* La pollution atmosphérique est la cause principale du réchauffement climatique, pas les gaz à effet de serre - 3 mars 2019

 

* Feux de forêts en Californie : Rôle de la géo-ingénierie et de la manipulation de l'atmosphère gardées secrètes - 21 octobre 2018

 

* Facteurs fondamentaux non encore reconnus dans la disparition des pins de Torrey en danger : un microcosme de la mort des forêts dans le monde - 29 septembre 2018

 

* Cinquante après " Comment détruire l'environnement ?", l'extinction anthropique de la vie sur Terre - 27 août 2018

 

* Pénétration ultraviolette mortelle des UVB et UVC à la surface de la Terre, implications pour la santé humaine et l'environnement - 2 avril 2018

 

* Indication d'une volonté délibérée de provoquer le réchauffement planétaire et la fonte des glaciers - 17 février 2017

 

* Dangers humains et environnementaux posés par les particules dispersées dans la troposphère pour modifier le temps - 30 août 2016

 

* La modification en cours du temps met en danger les êtres humains et l'environnement - 16 juillet 2016

 

* L'aluminium de la géo-ingénierie clandestine empoisonne les êtres humains et le biote terrestre implications pour l'Inde - 9 juillet 2015

 

Autres textes :

 

- Communiqué de presse : pollution de l'air 3 octobre 2018

 

- Communiqué de presse : UVB et UVC 2 avril 2018

 

- Lettre ouverte au GIEC 17 septembre 2017

 

- Communiqué de presse 4 février 2017

 

- Communiqué de presse 16 juillet 2016

 

- Lettre au maire de San Diego 23 janvier 2015

Voir les commentaires