Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Résultat pour “effet secondaire en attente”

L’étrange querelle entre Soros et BlackRock à propos de la Chine

21 Septembre 2021, 13:05pm

L’étrange querelle entre Soros et BlackRock à propos de la Chine

 F. William Engdahl – Le 17 septembre 2021

Source New Eastern Outlook
 

Une étrange guerre, par mots interposés, a éclaté ces derniers jours dans les pages des médias financiers entre le milliardaire George Soros, spécialiste des fonds spéculatifs et des révolutions de couleurs, et le gigantesque groupe d’investissement BlackRock. Le motif de cette dispute est la décision du PDG de BlackRock, Larry Fink, d’ouvrir le premier fonds commun de placement étranger en Chine, sans doute pour attirer l’épargne de la nouvelle population chinoise à revenu moyen. Dans une récente interview à un journal, Soros a qualifié la décision de BlackRock de menace pour les investisseurs de BlackRock, mais aussi pour la sécurité nationale américaine.

Cette confrontation apparemment absurde entre deux géants de Wall Street, des prédateurs financiers, cache une histoire bien plus grave : l’effondrement systémique imminent en Chine d’une pyramide de dettes financières qui est peut-être la plus grande du monde. Cela pourrait avoir un effet domino sur l’ensemble de l’économie mondiale bien plus important que la crise de Lehman de septembre 2008.


 

 

 

Voir les commentaires

Injections géniques anticovid : effets indésirables catastrophiques et trop méconnus

11 Août 2021, 16:52pm

Injections géniques anticovid : effets indésirables catastrophiques et trop méconnus

Dr Nicole Delépine -10 août 2021


 

Il rêvait d’être pilote de chasse, il restera cardiaque dans le meilleur des cas si ce faux vaccin ne l’emporte pas dans les prochains jours. Il rêvait de vacances en Grèce avec sa copine, il ne partira jamais, mort dans les heures qui ont suivi l’injection supposée « libératrice » …

Comment vont réagir tous ces « jeunes » vaccinés qui se croient libres, enfin, après des mois de privation de liberté alternant confinement et restrictions de degré variable, lorsque leur belle liberté va être entachée d’accidents vasculaires d’un ami ou d’un copain, qui se multiplient après quelques mois d’euphorie, et au minimum de nouvelles privations, si les manifestations n’emportent pas ce pass de la honte dans la tempête populaire ?

L’exemple du « modèle » israélien devrait les avertir mais comme chacun sait, il n’y a plus d’infos, que des mensonges à la télévision et des éléments sur les réseaux sociaux désavoués par les trolls. Alors on va à la plage, on verra bien….

 

Pourtant un regard sur la base de données officielles devrait au moins semer le doute avant d’aller se faire injecter cet OGM et devrait au moins faire réfléchir autant que pour acheter un shampoing bio …

 

 

Voir les commentaires

Youpi, dans quelques mois, votre voiture sera interdite !

27 Septembre 2021, 12:41pm

Youpi, dans quelques mois, votre voiture sera interdite !
Youpi, dans quelques mois, votre voiture sera interdite !

H16 – Le 27 septembre 2021 – Planète 360


 

Au détour d’une récente émission de SudRadio (dont la vidéo est disponible sur Youtube) qui m’a été signalée par un lecteur que je remercie au passage, on apprend, atterré, que d’ici quelques mois à deux ans tout au plus, plus de la moitié des véhicules français ne pourront plus du tout circuler en France. Parions que ceci va mettre un peu d’animation dans ce calme pays !

En effet, dans les prochains mois, plusieurs législations vont entrer en force pour aboutir, d’ici 2025, à la mise en place des ZFE, ces Zones à Faible Émission, dans lesquelles la circulation sera drastiquement contrôlée, restreinte voire carrément interdite.

Cette information n’est pas nouvelle. Elle circule un peu, ici ou là, à la faveur d’un petit articulet dans l’une ou l’autre presse paresseuse, mais il faut se rendre à l’évidence : comparée à une bonne empoignade Zemmour-Mélenchon, elle n’intéresse personne et n’a donc que la place d’un petit entrefilet. Il faut aussi ajouter que les lois correspondantes ont été votées pendant la période de crise sanitaire, en catimini et sans l’indispensable relai médiatique qui aurait dû accompagner ce genre de mesure dont l’impact sur tous les Français promet d’être cataclysmique. Que voulez-vous, les journalistes avaient une autre propagan information à faire passer.

C’est une erreur puisqu’en pratique, la plupart des Français (48 % dans un premier temps, puis 80 % très vite ensuite) vont être directement concernés.

La suite

 

Voir les commentaires

Lettre au Président Macron de l’association BonSens.org : 15 interrogations et 5 actions

18 Septembre 2021, 10:34am

Lettre au Président Macron de l’association BonSens.org : 15 interrogations et 5 actions

Publié le 18/09/2021 à 11:15 - FranceSoir


 

Cette semaine a été marquée par les premières sanctions des soignants n’ayant pas présenté de certificat d’aptitude faisant état d’un schéma vaccinal en règle. De nombreuses voix se sont levées depuis les annonces du président Macron, tant sur l'obligation vaccinale des soignants que celle du passe sanitaire.

En effet, depuis le 12 juillet, outre les affirmations scientifiques du président qui avaient fait l'objet d'un debriefing sévère du Dr McCullough qui les a attaquées l'une après l'autre, l’association Reinfo Liberté, soutenue par l’association BonSens.org, a déposé une plainte pénale sur pour faux et usage de faux sur l’étude qui a formé la base de la décision sur le passe sanitaire.

Pour les soignants indépendants, Me Protat avait saisi le tribunal d’instance de Paris demandant la suspension de l’obligation vaccinale en soutenant la voie de fait – le tribunal ne l’a pas suivi, mais de manière surprenante l’État n’a pas été capable de répondre à la question sur le statut des autorisations des vaccins.

De son côté, Me Teissedre a saisi le Conseil d'État afind'obtenir des documents de l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament) sur le respect des fabricants de vaccins des procédures de renouvellement des autorisations – l’ANSM a botté en touche, en répondant ne pas savoir et demander à l’Agence européenne du médicament !

Enfin le Dr Umlil, salarié de l’hôpital public, avait saisi le tribunal administratif en référé afin de demander aussi la suspension de cette obligation vaccinale – le tribunal administratif n’a pas audiencé au motif qu’il n’y avait pas urgence.


 


 


 

 


 

Voir les commentaires

Viol des esprits et psychose de masse

4 Octobre 2021, 07:28am

Viol des esprits et psychose de masse

Jean-Dominique Michel – Le 3 octobre 2021

L’avancement au rouleau-compresseur de l’agenda totalitaire laisse nombre de citoyens désemparés. Alors même que l’épidémie n’existe plus (en tout cas selon les standards en la matière), que la campagne d’injection génique s’avère bel et bien inutile et dangereuse comme nous l’avions pressenti, que l’inutilité et la brutalité des mesures dites « sanitaires » choquent aussi bien les juristes que les experts en santé gardant quelque bon sens, nos gouvernements restent engagés à tombeau ouvert (littéralement) dans une fuite en avant mortifère.

Comment comprendre que les faits et chiffres, les données probantes, les analyses comparatives, les rappels des bonnes pratiques, de l’éthique et même des lois contraignantes ne soient apparemment d’aucun effet ni sur le psychisme collectif ni sur les cognitions de nos dirigeants ? Si nous sommes nombreux à avoir compris qu’il y a une convergence d’intentions malveillantes derrière l’agencement de cette dérive totalitaire (à quoi accessoirement suffit a minima le concept de corruption systémique sans exclure qu’il y en ait d’autres), comment expliquer qu’autant de personnes ordinairement sensées, éduquées, et capables de réfléchir soient à ce point disjonctées mentalement ?

Comment expliquer que les autorités jouissent d’un pareil blanc-seing auprès des décideur et de la population, malgré la somme d’erreurs, de décisions absurdes, de mensonges et même de violence arbitraire exercée sans le moindre scrupule ? Alors que les rares lanceurs d’alerte se font quant à eux attaquer avec une hargne irrationnelle…

 

Autant de questions qui deviennent de plus en plus lancinantes

 

 

Voir les commentaires

Google et YouTube coupent les vivres à la désinformation sur le réchauffement climatique

9 Octobre 2021, 12:12pm

Google et YouTube coupent les vivres à la désinformation sur le réchauffement climatique

Le Figaro – Vendredi 8 octobre 2021

 

Les sanctions visent les messages qui définissent le changement climatique comme une affabulation ou une arnaque, ceux qui nient que le climat est en train de se réchauffer sur le long terme ou que les émissions de gaz à effet de serre et l'activité humaine contribuent à cette réalité. AFP

La plateforme n'interdit pas seulement les publicités mensongères, elle empêche aussi les créateurs de contenus de la mouvance climato-sceptique de récolter des recettes publicitaires.

Google et YouTube ont durci leur règlement jeudi 7 octobre contre les publicités et les contenus qui nient le réchauffement climatique et ses causes, en adoptant une mesure plus agressive que d'ordinaire sur les réseaux sociaux contre ce type de désinformation.

À lire aussiPanne informatique géante, méthodes controversées: Facebook dans la tourmente

Le numéro un de la publicité numérique et son service de vidéos interdisent désormais les publicités et la monétisation des contenus qui «contredisent le consensus scientifique bien établi autour de l'existence et des causes du changement climatique», indique une mise à jour des règles pour les annonceurs. La plateforme n'interdit donc pas seulement les pubs trompeuses ou mensongères, elle empêche aussi les créateurs de contenus de la mouvance climato-sceptique de récolter des recettes publicitaires. «Les annonceurs ne veulent tout simplement pas que leurs pubs apparaissent à côté de ce genre de contenus. Et les éditeurs et créateurs ne veulent pas d'annonces qui font valoir ces affirmations sur leurs pages ou vidéos», justifie Google.

Voir les commentaires

Renouvellement des AMM et preuves de qualité des vaccins : le référé-liberté de Me Teissedre

8 Septembre 2021, 18:40pm

Renouvellement des AMM et preuves de qualité des vaccins : le référé-liberté de Me Teissedre
 

France Soir - Le 8 septembre 2021


 

De nombreuses informations complémentaires sont régulièrement demandées sur les vaccins. Parmi elles, la question des AMM (autorisations de mise sur le marché) conditionnelles est à l'ordre du jour, directement liée à celle des documents attestant de l'efficacité des vaccins, normalement fournis par leurs fabricants respectifs.

En effet, alors que nous avons dépassé les délais d’introduction d’une demande de renouvellement initialement prévus par les AMM, et que nous n'avons aucune nouvelle de la part des autorités de santé, nous sommes en bon droit de nous poser la question suivante : la vague des troisièmes doses, qui est déjà annoncée, aura-t-elle lieu dans le bon respect du règlement européen ? Comme nous le disions dans l'article précédent, ou bien il n'a pas été respecté, ou bien elle l'a été mais sans aucune transparence sur les différentes étapes à respecter, dont une instance comme l'ANSM devrait rendre compte publiquement au vu des enjeux.

Devant l’absence de réponse des autorités et la non disponibilité de ces informations, trois associations (l’Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante, la Ligue Nationale pour la liberté des vaccinations et BonSens) ont saisi le Conseil d’État dans le cadre d’un référé-liberté contre l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), le ministre des Solidarités et de la Santé et la Haute Autorité de Santé.

 

Voir les commentaires

Me Diane Protat n’a pas obtenu gain de cause mais reste confiante sur l’appel

13 Septembre 2021, 16:48pm

Me Diane Protat n’a pas obtenu gain de cause mais reste confiante sur l’appel

Publié le 13/09/2021 à 17:06 FranceSoir

 

Me Diane Protat explique la décision du tribunal.


 

Suite à la procédure du tribunal d’instance de Paris pour le compte de trois professionnels indépendants, un délibéré était attendu vendredi dernier à 14h30. Ce n’est finalement que ce matin que Me Protat a obtenu l’ordonnance.

Le juge n’a pas donné gain de cause à ses clientes, cependant certains éléments restent en suspens. Le juge n’a pas écrit dans son délibéré comme demandé au greffier lors de l’audience que l’État n’avait pas fourni les informations sur la validité des autorisations de mise sur le marché de vaccins. En effet, les fabricants devaient remplir certaines conditions notamment de redéposer un dossier au bout de six mois. Donc les Français ne savent toujours pas si ces entreprises ont rempli les conditions contractuelles de contrats qui leur sont déjà fort favorables comme nous l’expliquait le docteur en droit Olivier Frot dans un debriefing. Me Protat précise en outre que son confrère Me Teissedre a fait une procédure au Conseil d’État afin d’obtenir l’information sur les autorisations de mise sur le marché (AMM) conditionnelles des vaccins de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).


 

 

 

Voir les commentaires

Chronique N°72 – "France Info, la radio qui voulait laver plus blanc que blanc l’info covid !"

3 Octobre 2021, 17:24pm

Chronique N°72 – "France Info, la radio qui voulait laver plus blanc que blanc l’info covid !"
Publié le 03/10/2021 à 12:34 François Pesty, pour FranceSoir

 

France Info, la radio publique ou radio d’État, qui mise tout sur le « paraître » et pas sur le « être », incarne en quelque sorte pour la France, notre « Radio Moscou », « la voix du Kremlin », qui fut longtemps le plus important instrument de propagande au monde.

Depuis le début de la gestion de cette crise sanitaire, je crois pouvoir dire que j’ai accumulé plusieurs centaines d’heures d’écoute de France Info. Elle est pour moi une source inépuisable d’inspiration pour mes chroniques covid. En effet, chaque fois que j’allume la radio, souvent en voiture, je me retiens de l'éteindre immédiatement, tant ce média donne le « La » de la communication gouvernementale et des décisions du chef de l’État, de son Premier ministre, de son ministre Véran, de ses préfets... De retour chez moi, je capture les fichiers audios correspondants à ce qui m’a heurté, en me connectant à la « grille de programme de France Info, le replay (ici). Je lance le gratuiciel « Audacity » que vous pourrez télécharger (ici), et qui permet d’enregistrer le son du replay et de découper à loisir les bandes sonores. Puis, tel un moine tibétain, je retranscris fidèlement le texte. Une fois celui-ci, immortalisé dans un document Word, j’analyse, réagis, commente et complète par des notes le texte retranscrit. France Info et souvent le JT de France 2 de Télématin (mais la nouvelle formule convient moins bien), sont un peu le « fond de sauce » de mes chroniques…

 

 

Voir les commentaires

Cette ex-employée de Facebook qui fait trembler le géant américain avec ses révélations

3 Octobre 2021, 17:34pm

Cette ex-employée de Facebook qui fait trembler le géant américain avec ses révélations

Sputnik – Le 1er octobre 2021- Julia Belyakova

 

Une série de révélations a été faite grâce à des documents connus sous le nom de Facebook Files, transmis à la Security and Exchange Commission par une lanceuse d’alertes. Selon le Wall Street Journal, qui a pu consulter des documents, le fonctionnement de l’entreprise semble ne toujours pas correspondre au discours public de la direction.

 

Est-ce que des temps difficiles attendent l’entreprise Facebook et sa direction? Une lanceuse d’alertes qui avait déjà révélé une partie des documents portant sur des règlements intérieurs de travail du réseau social, donnant la base à une série de publications par le Wall Street Journal qui a pu les consulter, aurait promis de sortir de l’ombre ce dimanche 3 octobre dans l'émission 60 Minutes de la chaîne CBS.

 

Toutefois, elle avait déjà transmis certains documents, connus sous le nom de Facebook Files, pour une étude à la Security and Exchange Commission (SEC), l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. Et selon les investigations menées par le Wall Street Journal, parmi les révélations faites par cette lanceuse d’alertes, il y a l’effet négatif d’Instagram sur les jeunes, jamais communiqué par Facebook, alors qu’il s’agit de résultats d’une étude interne, la censure manuelle des comptes de personnalités et influenceurs, ce qui prouverait l’implication du facteur humain dans cette censure qui comme il s’avère n’est pas faite par des robots.

Voir les commentaires