Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

observation

Quadrillage de ciel bleu en Vendée jeudi 5 mai 2016

15 Mai 2016, 13:35pm

Publié par Ciel Voilé

Photo d'illustration : quadrillage du ciel : ni en Vendée, ni en 2016 !

Photo d'illustration : quadrillage du ciel : ni en Vendée, ni en 2016 !

Bonjour à tous.

J’habite en Vendée près de Sainte-Hermine et de l’autoroute Nantes-Bordeaux.

Le jeudi 5 mai 2016 (jeudi de l’Ascension), j’ai vu des avions quadriller (en lignes droites) un ciel ensoleillé et tout bleu pendant plus d’une demi-heure (j’ai vu trois avions en même temps, mais il y en avait sûrement plus).

Chaque avion était suivi d’une traînée blanche qui est restée et qui s’est élargie. Un avion est passé à l’endroit d’une traînée blanche. Après les nombreux passages des avions, le ciel était voilé de blanc.

Sur flightradar24.com, un seul avion survolait mon secteur. N’ayant pas d’appareil photo, je ne peux que vous envoyer mon témoignage. Avant le samedi 7 mai au matin, même si j’entendais chanter les oiseaux, je n’en ai vu aucun ni voler dans le ciel, ni se poser sur les fils électriques (ce qui est très inhabituel, car certains ont comme habitude de se poster sur les fils EDF). Par contre, j’en ai vu au sol.

Avant le lundi 9 mai au matin, il n’y a pas eu de pluie. Depuis le jeudi de l’Ascension (il n’y a pas de jour férié pour les épandages !), je n’ai constaté aucun filament aéroporté sur le sol. Merci pour tout ce que vous faites, afin de nous informer sur les chemtrails. Grâce à toutes les vidéos que j’avais vues, j’ai eu moins peur jeudi dernier. J’attends avec impatience le retour d’un ciel tout bleu !

Voir les commentaires

Quand plus des deux tiers du trafic aérien échappent à Flight Radar !

8 Mai 2016, 14:10pm

Publié par Ciel Voilé

Observations 2016 du trafic aérien à l'aéroport de Roissy

Certains jours, Flight Radar ne repère pas la majeure partie du trafic aérien : justement les avions qui laissent des traînées !

L'irrégularité flagrante du trafic aérien nous révèle que le transport de voyageurs ou de fret, ne constitue pas tous les jours l'essentiel de ce trafic. Ces activités " régulières" sont souvent complètement noyées dans une activité qui officiellement n'existe pas, mais que de plus en plus d'observateurs du ciel constatent et dénoncent : les programmes de géo-ingénierie en cours qui manipulent le climat au prétexte de lutter contre le changement climatique. Parmi eux, la gestion du rayonnement solaire utilise des avions pour épandre, sous forme de traînées, des aérosols toxiques dans l'atmosphère. Ces traînées s'étalent et voilent le ciel.

Nous remercions chaleureusement un habitant de la Frette sur Seine qui a accompli un travail remarquable et minutieux d'observation du trafic aérien au-dessus de chez lui, à 40 kilomètres de l'aéroport de Roissy. Il nous offre ainsi une contribution majeure à la mise en lumière de la géo-ingénierie en cours au-dessus de nos têtes, que les "autorités" persistent à nier.

Evolution du trafic aérien à Roissy entre 2000 et 2015

Quand plus des deux tiers du trafic aérien échappent à Flight Radar !

On constate qu'en quinze ans, le nombre de passagers a augmenté de 36.32% et que le nombre de mouvements d'avions a diminué de 7.71% : le remplissage des avions transporteurs de voyageurs s'accroissant de 47.72%.

Le nombre d'avions par minute passe de 1.3 à 1.2. Ce qui n'est déjà pas de tout repos pour les riverains.

Observations du trafic aérien de Roissy fin 2015

Le vendredi 25 décembre 2015, le temps est couvert et gris. Entre 10h et 17h passent 40 avions au-dessus de la Frette sur Seine. Soit 0,1 avion par minute. Tous ces avions sont identifiables sur Flight Radar. Aucun d'entre eux ne laisse de traînées.

Le lendemain, samedi 26 décembre, le ciel matinal est bleu mais déjà quadrillé de traînées persistantes, qui s'étalent et voilent le ciel. En une heure, de 9h à 10h vont passer 71 avions, seulement 4.23% d'entre eux sont identifiables sur Flight Radar : 95.77% du trafic n'apparaît pas sur Flight Radar. Comme la veille, les avions repérables sur Flight Radar ne laissent aucune traînée. Par contre, parmi les autres, 71.83% laissent des traînées persistantes. Le rythme du trafic par rapport à la veille passe de 0.1 à 1.18 avion/minute.

Ce même jour, samedi 26 décembre, une autre observation d'une heure est effectuée entre 14h et 15h. En une heure, 145 avions passent, 80% d'entre eux laissent des traînées, 91% d'entre eux n'apparaissent pas sur Flight Radar ! Le rythme de passage explose à 2.42 avions/minute.

Lire aussi :

http://www.cielvoile.fr/article-premiers-pas-sur-flight-radar-121713221.html

http://www.cielvoile.fr/article-franciliens-pour-en-savoir-plus-sur-les-particules-fines-pistez-les-avions-sur-radar-virtuel-123019963.html

Voir les commentaires

Chemtrail en spirale dans les Alpes Maritimes

3 Mai 2016, 20:56pm

Publié par Ciel Voilé

Roquebrune Cap Martin, fin avril 2016

Roquebrune Cap Martin, fin avril 2016

Voir les commentaires

Pourquoi ces avions font-ils des boucles et des cercles ?

31 Mars 2016, 09:04am

Publié par Ciel Voilé

Pourquoi ces avions font-ils des boucles et des cercles ?
Pourquoi ces avions font-ils des boucles et des cercles ?
Pourquoi ces avions font-ils des boucles et des cercles ?
Pourquoi ces avions font-ils des boucles et des cercles ?

En Lorraine, prés de Bar Le Duc, régulièrement des avions font des boucles et des cercles en laissant des traînées persistantes qui se transforment en nuages artificiels. Pourquoi ? Le film de Clifford Carnicom y répond.

Voir les commentaires

Epandages aériens de noir de carbone à Bouc Bel Air ?

31 Mars 2016, 08:33am

Publié par Ciel Voilé

Epandages aériens de noir de carbone à Bouc Bel Air ?
Epandages aériens de noir de carbone à Bouc Bel Air ?
Epandages aériens de noir de carbone à Bouc Bel Air ?
Epandages aériens de noir de carbone à Bouc Bel Air ?
Epandages aériens de noir de carbone à Bouc Bel Air ?

Epandages aériens massifs les 28 et 29 mars au-dessus de Bouc Bel Air, dans les Bouches du Rhône entre Aix en Provence et Marseille. Le 29 mars 2016, plus d'une centaine d'avions épandeurs sont passés dans la journée entre 9h15 et 19h51. Avec des traînées noires aussi ! Un hélicoptère a survolé la zone d'épandage.

Cela se fait ailleurs aussi : pourquoi ?

Voir les commentaires

A380 : dispersion asymétrique ?

27 Mars 2016, 06:52am

Publié par Ciel Voilé

Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?
Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?

Toulouse - le 21 mars 2016 15h35 - Le réacteur rouge ne "fume" pas ?

Voir les commentaires

Pulvérisations d'aérosols par des avions : la gestion du rayonnement solaire en cours

20 Mars 2016, 15:55pm

Voir les commentaires

Manipulation du climat au radar dans le Pacifique

12 Mars 2016, 10:17am

Voir les commentaires

Espagne : projet PIP de pluie artificielle, 36 ans déjà !

19 Février 2016, 10:42am

Publié par Ciel Voilé

Espagne : projet PIP de pluie artificielle, 36 ans déjà !


http://elpais.com/diario/1980/12/27/sociedad/346719604_850215.html

El País le 27 décembre 1980 - Traduction Ciel voilé

Le 20 décembre 1980 s'est achevée à Montréal (Canada), la réunion d'experts du premier Projet d'ntensification des précipitations (PIP), mieux connu sous le nom de pluie artificielle, qui se déroule en Espagne, pour sa première phase, dans une vaste zone d'environ 10.000 kilomètres carrés, située dans le bassin de la rivière Duero.


Lors de cette réunion, à laquelle assistaient les représentants des pays participant actuellement au PIP (Canada, France, Etats-Unis, l'URSS et l'Espagne), la campagne de 1981 a été planifiée, elle clôturera la première phase du projet dans laquelle la mesure et la collecte de données statistiques sur la dynamique des nuages qui traversent la zone ont été réalisées. La phase réellement opérationnelle, c'est-à-dire celle durant laquelle des nuages seront bombardés ( ndt : du sol) ou ensemencés ( ndt : par avion) de substances telles que l'iodure d'argent afin de multiplier les noyaux de condensation pour essayer d'augmenter les précipitations, ne commencera pas avant au moins 1983, selon les résultats de la première phase, qui seront évalués lors de rencontres entre scientifiques au cours de l'année prochaine.

Selon l'interview, par le journal El Pais, du météorologue Luis Aldaz, directeur du PIP pour l'Espagne, la Bulgarie, la Yougoslavie, la Pologne et le Mexique ont annoncé leur contribution à l'expérience par la collaboration de leurs scientifiques aux recherches réalisées. Il a également noté qu'en 1981, il est prévu de mettre davantage l'accent sur les données fournies par les radars météorologiques, pour découvrir et localiser la présence de poches d'eau en état de surfusion, qui sont les seules intéressantes à des fins opérationnelles.


Le projet PIP peut être considéré comme la première expérimentation, soutenue par des scientifiques du monde entier, afin d'étudier les possibilités actuelles, disponibles à l'homme, pour modifier artificiellement le climat.

En outre, les recherches menées à bien dans ce programme, serviront sans doute à des actions parallèles à l'intensification des précipitations, comme combattre la grêle, déjà réalisées expérimentalement dans de nombreux pays du monde y compris l'Espagne.

Voir les commentaires

Quelles nanoparticules industrielles dans nos poumons ?

30 Janvier 2016, 22:26pm

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>