Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

observation

La géo-ingénierie détruit la couche d'ozone

7 Août 2013, 12:41pm

Publié par Ciel Voilé

Les niveaux d'UV dépassant la norme officielle ne sont pas divulgués.

sun-300x187.png

Publié par Rusty le 30 juillet 2013 - Dane Wigington: L'urgence UV - Conférence téléphonique

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineering-is-destroying-the-ozone-layer/

Alors, comment cela pourrait-il être pire ?  Juste au moment où les mauvaises nouvelles entourant la géo- ingénierie climatique s’accumulent, il se pourrait que la situation soit bien pire encore.

Nous savons depuis un certain temps que les niveaux d'UV s'élèvent rapidement en raison des épandages aériens en cours. Toute personne un tant soit peu éveillée et consciente a remarqué que le soleil parait incroyablement intense sur la peau. La plupart des variétés de végétaux montrent au moins quelques signes de stress dans la plupart des régions. Dans de nombreuses régions, des forêts entières  déclinent fortement. Et cela s'aggrave de jour en jour.

Bien qu'une extrême sécheresse et des pluies toxiques (dues en grande partie aux retombées de métaux lourds de la géo-ingénierie) fassent des ravages, les mesures récentes de niveaux d'UV en Californie du Nord indiquent qu'il y a un élément de ce déclin bien pire que ce que nous pensions, un niveau incompréhensiblement élevé de rayonnement UV.

Avec l'aide d'une personne très généreuse et consciencieuse, geoengineeringwatch.org a acheté le meilleur équipement de mesures d'UV en ligne et l'a confié à un professionnel de 40 ans d'expérience en mesures environnementales, dont 20 ans dans le domaine public et 20 ans comme consultant privé. Nos résultats sont bien plus que choquants.

Selon une étude scientifique récente sur l'excès d'UV:

On nous dit que les UV-B ne seraient qu'une composante mineure du rayonnement solaire total, nous savons maintenant que rien n'est plus éloigné de la vérité. Nos récentes mesures reflètent une augmentation exponentielle des rayons UV-B. En raison de leur grande énergie, ils peuvent causer de graves dommages biologiques aux plantes, aux animaux et aux humains et la moindre augmentation pourrait entraîner des dommages biologiques importants. Il existe de nombreuses études examinées par des pairs qui le confirment.

Screen-Shot-2013-07-22-at-8.16.02-AM.png

Les résultats

Selon les institutions internationales comme l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et une longue liste d'autres sources gouvernementales reconnues de l'information, comme la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), pas plus de 5% du total des UV atteignant la surface de la Terre  ne devraient être des UV-B. Le reste,  les 95%, devraient être des UV-A. Ces institutions poursuivent en déclarant que le pourcentage d' UV-C devrait être égal à zéro.

Que révèlent nos tests?

Les UV-B - la forme la plus mortelle de radiation UV - représente près de 70% du total des UV atteignant la surface de notre planète. Du moins est-ce le cas en Californie du Nord. (Cela peut signifier que l'exposition totale aux UV a également augmenté considérablement, rendant les niveaux d'UV-B ensemble pire encore.)

En outre, nos tests montrent de façon constante des niveaux significatifs d'UV-C normalement filtrés par la couche d'ozone, à environ 30 kilomètres d’altitude. Pas plus. On détermine les types d’UV en fonction de la largeur de leur bande spectrale. Plus leur bande est large, plus les UV sont bénins; plus leur bande est étroite, plus  les UV sont nocifs.

Screen-Shot-2013-07-23-at-9.38.12-AM.png

Les tests actuels révèlent que près de 70% des UV entrant sont actuellement des UV-B ou des UV-C. (Pas 5%, comme les milieux officiels et leurs médias aux ordres, veulent nous le faire croire).
Cela se traduit par une augmentation de près de 1400% en UV-B dans le pourcentage total d’UV. Si les UV-A ont également augmenté en raison de la même destruction de l'ozone qui a fait grimper les UV-B, cela indiquerait une probabilité que les UV-B et les UV-C soient encore plus élevés - et pas seulement une différence de rapport avec le même nombre global.

Quels sont les effets négatifs connus d'une exposition excessive aux UV sur la vie de la plante?

 La preuve sur le terrain.

1.jpgthumbs_2.jpgthumbs_3.jpg

thumbs_4.jpg  thumbs_5.jpgthumbs_6.jpg 

 

 

 Dans les forêts du nord de la Californie, l'écorce des arbres est littéralement desséchée. Dans de nombreux échantillons, seule une mince bande d'écorce demeure sur la face à l’ombre de l'arbre. Le feuillage de nombreux arbres est desséché, beaucoup d’arbres n’ont qu’une fraction de leur feuillage habituel. De nombreuses espèces autochtones de plantes ne poussent même plus. Les organismes qui parviennent encore à se développer semblent « miniaturisés » dans certains cas.

Quelles sont les conséquences pour les plantes d’une exposition excessive aux UV ?

• Arrêt possible de la germination des graines
• Croissance par à-coups
• Branches mortes
• Feuillage réduit
• ADN endommagé
• Modification de la distribution des nutriments
• Mutations
• Photosynthèse perturbée
• Mortalité en forte hausse

Certains effets connus de l'exposition excessive aux UV pour la vie aquatique :

Toute la vie aquatique est particulièrement vulnérable aux niveaux d'UV élevés.
Le phytoplancton contribue pour environ 30% à  l'apport mondial en  protéines animales. Le phytoplancton et les micro-organismes qu'il consomme sont tués par des niveaux d'UV excessifs. (Les populations mondiales de plancton ont déjà réduit de 40% à 50%. Une grande partie de ce déclin est probablement imputable à l’augmentation des UV).

Moins de plancton = moins d'absorption de dioxyde de carbone.

Moins de plancton = moins de production d'oxygène. (La teneur en oxygène de l'air autour du globe est en déclin rapide)

Moins de plancton = moins de poissons. Cycle.

Le pire : La chute des populations de plancton affecte l'ensemble de la chaîne alimentaire et de toute la vie sur terre.

L’excès d’UV tue les récifs coralliens. Alors les eaux se réchauffent et deviennent acides du fait des retombées de CO2. (Les récifs sont les pépinières de nombreuses espèces aquatiques essentielles et sont en forte baisse dans le monde entier.)

Certains des effets connus d'un excès UV sur les êtres humains:

• Système immunitaire endommagé
• ADN endommagé
• Vue endommagée
• Diverses formes de cancer

 Les aérosols en géo-ingénierie détruisent la couche d'ozone

Ce n'est pas de la spéculation, c'est un fait. Une montagne de données scientifiques confirme  la destruction de la couche d’ozone par les particules ou aérosols qui reflètent la lumière solaire dans la haute atmosphère. Le géo-ingénieur, modélisateur du climat, Ken Caldeira a mis en garde après avoir chiffré l’écrantage d’aérosols du Dr Edward Teller : le refroidissement rapide de la stratosphère qui en résulterait, provoquerait la formation d'énormes nuages ​​de glace qui attireraient et concentreraient les substances chimiques qui détruisent la couche d'ozone.

En outre, les émissions élevées d'oxyde d'azote produites par les flottes d'avions épandeurs d’aérosols - et plus de 93.000 vols quotidiens de compagnies aériennes (aux Etats-Unis) - attaquent directement la couche d'ozone qui protège la Terre.

Bien que beaucoup de ces « études scientifiques » n'admettent pas que la géo-ingénierie soit déjà en cours, ce fait n'est pas difficile à confirmer pour qui commence à chercher. De nombreuses références figurent après cet article.

chemtrails_from_space1.jpg

À la croisée des chemins

La gravité de notre crise collective ne peut pas être surestimée. Les mesures actuelles d’UV indiquent clairement que nous sommes maintenant exposés à des niveaux dangereusement élevés d’UV, spécialement les UV-B et les UV-C.

Les mesures effectuées en Californie du Nord, sur lesquelles se base la présente déclaration, ont été réalisées avec deux appareils de mesure flambants neufs, - certifiés de qualité, garantis pour être scientifiquement calibrés, avec une marge d’erreur de moins de 4%. Comme indiqué précédemment dans cet article, le professionnel qui a fait ces mesures a  40 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des mesures de l'environnement et de leur interprétation.

Ici, en Californie du Nord, nous constatons déjà des dommages inquiétants sur les feuillages, les arbres et les plantes. Les conséquences de très hauts niveaux d'UV pour toutes les formes de vie - nous y compris - sont graves. La mortalité massive des espèces continue, la nôtre aussi. Nous vivons la sixième grande extinction de masse - ici et maintenant ! (Références ci-dessous)

Si la géo-ingénierie se poursuit sans relâche, et que la couche d'ozone soit complètement détruite, le jeu sera terminé pour nous tous. Aucune couche d'ozone = pas de vie sur Terre.

C'est aussi simple que cela :

• La géo-ingénierie mondiale déchire tout le tissu de la vie sur notre planète.
• La géo-ingénierie empoisonne notre air, les eaux et les sols.
• La géo-ingénierie accroit les phénomènes atmosphériques de plus en plus erratiques qui résultent du changement climatique d'origine anthropique. Le seuil du chaos est dépassé ce qui provoque des événements en cascade imprévisibles.
• La géo-ingénierie a pour but de perturber par des épandages chimiques aériens toutes les conditions météorologiques naturelles, qui à leur tour alimentent des boucles de rétroaction climatiques catastrophiques - la plus terrible d'entre elles étant la libération massive d'hydrates de méthane de la toundra arctique et des fonds marins.
• La géo-ingénierie est en train de détruire la stratosphère, protection contre les rayonnements solaires, qui protège la vie sur Terre.

Alarmisme?

Faites votre propre enquête honnêtement. La prise de conscience globale de ces programmes mortels augmente rapidement, mais pas assez vite. Il nous appartient, à tous, d'aider à faire la lumière sur cette question de vie ou de mort. Chaque jour compte.

Cliquer sur le graphique pour agrandir l'image

chart.jpg


RÉFÉRENCES


Harvard Magazine :

L'article de Science constate que la perte de glace dans l'Arctique menace de libérer d'importantes quantités de dioxyde de carbone et de méthane des sols de Sibérie et du Nord de l'Alaska, ce qui pourrait accélérer le changement climatique. Les chercheurs notent également qu'une « solution » de plus en plus citée pour le changement climatique est la géo-ingénierie du climat. Lancer des particules de sulfate directement dans l'atmosphère pour renvoyer la lumière du soleil loin de la Terre accélérerait le processus de destruction de l'ozone en augmentant la surface réactive pour la transformation du chlore en radicaux libres, comme cela a été observé après l'éruption du Mont Pinatubo en 1991.

EPA :

UV-B: une bande de rayonnement ultraviolet produite par le soleil, aux longueurs d'onde comprises entre 280 à 320 nanomètres. Les UV-B sont une sorte de lumière ultraviolette du soleil (et des lampes solaires) qui ont plusieurs effets néfastes. Ils sont particulièrement efficaces pour endommager l'ADN. Ils provoquent des mélanomes et d'autres types de cancer de la peau. Ils causent également des lésions sur certains matériaux, sur  les cultures et les organismes marins. La couche d'ozone protège la Terre contre la plupart des UV-B provenant du soleil. Il est toujours important de se protéger contre les rayons UV-B, même en l'absence d'appauvrissement de l'ozone, en portant chapeau, lunettes de soleil et crème solaire. Toutefois, ces précautions seront plus importantes si la couche d’ozone continue à disparaître. La NASA fournit plus d'informations sur son site web.


UV-C: une bande de rayonnement ultraviolet aux longueurs d'onde plus courtes que 280 nanomètres. Les UV-C sont extrêmement dangereux, mais ils sont complètement absorbés  par l'ozone et l'oxygène normal (O2). La NASA fournit plus d'informations sur son site web.

La géo-ingénierie pourrait détruire LA COUCHE D'OZONE

Une conférence sur la  géo-ingénierie a eu lieu à Canberra cette semaine voir ici. «La géo-ingénierie» c’est prendre des mesures radicales pour refroidir rapidement et de façon spectaculaire la planète. Une des idées discutées à la conférence serait d’envoyer des particules de sulfamides dans l'atmosphère. Un professeur s'est exprimé à ce sujet : le professeur David Karoly, de l'Université des sciences de la Terre de Melbourne dit une  autre « tarte à la crème dans le ciel", solution qui consisterait à pulvériser des particules de soufre dans l'atmosphère pour protéger la Terre du Soleil. Il dit que cela détruirait la couche d'ozone. «  L’appauvrissement de l'ozone causerait plus de rayonnement UV qui causerait des cancers de la peau - et tuerait des gens », a-t-il déclaré.

 

http://globalskywatch.com/live/archive/2013-07-29, Dane-Wigington, UV-Emergency.html # UfgD_G2KI4k. 

Source: ABC Rural | 27/Sep/2011

 http://ep.yimg.com/ty/cdn/realityzone/UFNscientistOpposesGeoengineering.html#sthash.neDLCzuY.dpuf

La géo-ingénierie détruit la couche d’ozone :

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineering-programs-continue-to-destroy-ozone-layer/

http://www.prisonplanet.com/geoengineering-chemtrails-shredding-ozone-layer-daily-putting-all-life-on-earth-at-risk.html

http://www.thomhartmann.com/forum/2012/07/professor-geo-engineering-climate-change-solution-would-destroy-ozone-layer-and-kill-p

La sixième extinction de masse, c’est maintenant :

http://www.mysterium.com/extinction.html

http://www.actionbioscience.org/newfrontiers/eldredge2.html

Plus de couche d’ozone, plus de vie sur terre :

http://www.theozonehole.com/atmosphere.htm

OGM résistants aux UV :

http://www.academia.edu/171138/Countering_UV-B_stress_in_plants_Does_selenium_have_a_role

Global aerosol depth loop (off course this source does not mention the main source of atmospheric aerosols, global geoengineering)

Mondial boucle de profondeur d'aérosol (hors cours de cette source ne mentionne pas la source principale des aérosols atmosphériques, la géo-ingénierie mondiale)

http://earthobservatory.nasa.gov/GlobalMaps/view.php?d1=MODAL2_M_AER_OD

Etude scientifique récente sur l’excès d’UV :

Bien que les UV-B ne soient qu’une composante mineure du rayonnement solaire total, en raison de leur grande énergie, ils peuvent provoquer des dommages biologiques exception-nellement graves et la moindre augmentation pourrait entraîner des dommages biologiques importants.

Effets d’un excès d’UV sur le phytoplancton :

http://www.photobiology.info/Hader.html

Santé humaine et conséquences écologiques de la destruction de la couche d’ozone :

http://eesc.columbia.edu/courses/v1003/lectures/ozone_health/

Excès d’UV sur les écosystèmes :

http://www.grida.no/publications/vg/ozone/page/1389.aspx

Effets d’UV en excès sur la croissance des plantes :

http://www.agriculturejournals.cz/publicFiles/52840.pdf

Effets d’UV en excès sur la croissance des plantes :

http://www.ehow.com/how-does_5525557_effects-radiation-plant-growth-development.html

Croissance des plantes et excès d’UV :

http://zebu.uoregon.edu/text/UV

Croissance des plantes et excès d’UV :

http://www.google.com/#q=excessive+uv+affects+plant+respiration&spell=1&sa=X&ei=GkXtUcLdCYrgyQGRnoHgDQ&ved=0CCgQBSgA&bav=on.2,or.r_qf.&bvm=bv.49478099%2Cd.aWM%2Cpv.xjs.s.en_US.c75bKy5EQ0A.O&fp=fc20d2414f75fc3c&biw=1442&bih=874

Le plancton produit 50% de l’oxygène terrestre :

http://news.nationalgeographic.com/news/2004/06/0607_040607_phytoplankton.html

Diminution de 40% des populations de plancton :

http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=phytoplankton-population

Source :

http://www.geoengineeringwatch.org/geoengineering-is-destroying-the-ozone-layer/

VN:F [1.9.22_1171]

please wait...

Voir les commentaires

Les composés du baryum sont des poisons mortels

30 Juin 2013, 20:46pm

Publié par Ciel Voilé

 

Samedi  9 Mars, 2013

http://www.tankerenemy.com/2013/03/i-composti-del-bario-sono-veleni-mortali.html

Le baryum fait partie des divers éléments dispersés dans la biosphère lors d’opérations de géo-ingénierie. Cet élément, dont le poids atomique est 137, est l'un des plus dangereux. En effet, il s’oxyde très facilement au contact de l’air et surtout réagit avec l'eau, devenant ainsi très nocif en cas de pluie.

Parmi les différents composés de ce métal alcalino-terreux, le sulfate de baryum, BaSO4 a une importance particulière, il est extrêmement dangereux pour les êtres vivants. Rappelez-vous qu’entre les différents polluants générés par la combustion du carburant d'aviation, se trouve le dioxyde de soufre, SO2. En présence de baryum, la réaction donne :

 

Ba + SO2 + O2 ==> BaSO4

 

C'est précisément sous cette forme du sulfate de baryum, que les particules fines pénètrent dans le système respiratoire. Le sulfate de baryum, en raison de sa taille microscopique passe la barrière des alvéoles pulmonaires et se jette directement dans le sang.

En présence de pluie et d'humidité, le dioxyde de soufre, SO2 se lie à l'eau est forme de l'acide sulfurique:


SO 2 + 2H2O ==> H2SO4.

De plus, avec le chlorure de baryum dispersé dans l'atmosphère, BaCl (le baryum lié au chlore), il réagit comme suit:

BaCl + H2SO4 ==> BaSO4 + HCl


Et sont générés deux composés très dangereux : le sulfate de baryum et l'acide chlorhydrique.

L'acide chlorhydrique ou chlorure d'hydrogène HCl, utilisé dans le passé comme arme chimique, est extrêmement toxique, a une odeur irritante et attaque surtout le système respiratoire.

Constitués en gouttelettes d'eau, ces composés toxiques s'accumulent dans le sol, dans le cycle de l'eau et la chaîne alimentaire: l'eau utilisée dans l'agriculture et l'élevage est contaminée. Les brumes qui tombent souvent le soir sont acides en raison des réactions chimiques décrites ci-dessus: ces nuages, comme les pluies acides, corrodent les monuments et acidifient les écosystèmes, ils forment un polluant environnemental redoutable.

Le baryum est toxique et cancérigène, même à de faibles concentrations: très peu de mg par kg de poids corporel sont déjà très pernicieux.

Articles connexes:

- La combinaison césium/baryum 2011
- Les accidents nucléaires, quand par les chemtrails, le baryum et le strontium sont dispersés dans l'environnement, 2011

 

 

 

Voir les commentaires

Concentrations de métaux lourds dans l'eau de pluie en Allemagne

28 Juin 2013, 18:36pm

Publié par Ciel Voilé

 

 

Le site allemand www.sauberer.himmel.de a présenté fin janvier 2013, une étude comparée de 73 analyses d’eau de pluie. Nous aurions besoin de présenter une telle étude pour la France. Si vous vous sentez concernés et êtes prêts à faire faire une analyse d’eau de pluie prélevée sur votre lieu de vie en France, contactez-nous. Association Ciel voilé   

 

L'empreinte graphique des chemtrails

 

Le 23 janvier 2013 www.sauberer.himmel.de

 

 Konzentration-02-copie-2.jpg

 

 Moyennes des concentrations de métaux lourds dans l’eau de pluie.

( Traduction :   Eisen : fer – Kupfer : cuivre – Mangan : manganèse – Blei : plomb) 


Ce graphique a été établi dans le cadre de notre « action des eaux de pluie nationale» qui nous permet de représenter les valeurs moyennes de concentrations de métaux trouvés dans l'eau de pluie. 73 échantillons ont été analysés pour une période allant de juillet 2011 à novembre 2012. 71 échantillons d'eau de pluie ont été collectés en Allemagne, à plus de 60 endroits différents, un en France et l en Autriche. L'aluminium et le baryum ont été analysés dans les 73 échantillons. Les résultats sont moins probants pour les autres métaux, mais ils pourraient tout de même bien être représentatifs en raison du grand nombre d'échantillons analysés.


Nous avons déjà indiqué lors de précédentes  publications que l’empreinte caractéristique des  chemtrails dans l’eau de pluie est la même en Allemagne que dans d'autres parties du monde. Le graphique  montre maintenant les valeurs moyennes des concentrations de métaux dans l'eau de pluie. L'importance de ces moyennes n’est pas à surestimer, puisque dans le cas présent, aucune conclusion ne peut être tirée au sujet de la distribution des concentrations. Le calcul de l'écart type, et une réflexion sur les valeurs de diffusion sont plus parlants. La fréquence des métaux trouvés nous semble plus importante ainsi que leur corrélation les uns avec les autres.

 Haeufigkeiten-03-copie-1.jpg

Titre : Fréquences des métaux lourds dans l’eau de pluie. 

Sous-titre : Pourcentage d’échantillon dans lequel chaque métal est détectable

 

Pour l'interprétation des valeurs moyennes, par conséquent, le graphique doit être consulté en même temps que celui sur la fréquence des métaux dans l'eau de pluie. Ainsi la fréquence du silicium est une bonne illustration de la manière dont les moyennes peuvent fausser l'image globale. Le silicium a rarement été détecté par les laboratoires dans l'eau de pluie. Si on en trouve dans l’eau de pluie, alors ses valeurs sont élevées. Il en résulte une moyenne élevée de silicium.

Deutschlandkarte-Aluminium-061.jpg Concentrations d'aluminium dans l'eau de pluie


Pourtant, cet exemple démontre également que la fréquence ainsi que les concentrations comparées avec les autres métaux (autres que le zinc) sont considérables pour l’aluminium. L’aluminium dans l'air joue un rôle beaucoup plus important que les autres métaux tels que le cuivre, le fer, le plomb, le silicium, le nickel, le titane, le cadmium, l'arsenic et l'antimoine. Les fréquences du baryum et du strontium ainsi que leurs concentrations sont aussi surprenantes.

 

Deutschlandkarte-Barium-01.jpg Concentrations de baryum dans l'eau de pluie


Prenons par exemple le strontium. Une étude de l'Université technique de Freiberg montre que les quantités de strontium dans l'eau de pluie varient de 0,0001 ... 0,00044 mg / l. Or, dans nos échantillons la concentration du strontium s’élève jusqu’à 0,017  mg / l et la valeur moyenne mesurée de strontium est de 0.002 mg / l. Même notre moyenne de strontium est supérieure de 350 % à la valeur de référence établie par l’Université technique de Freiberg. La concentration de baryum est aussi une grosse surprise. D’où vient-il ? Cette question chacun devrait se la poser parce que chacun inhale ce beau mélange de baryum et d'autres métaux.


Les fréquences observées d'aluminium, de baryum, de  strontium et de manganèse dans l'eau de pluie sont, à l’évidence, fortes par rapport à de nombreux autres métaux. Comme par hasard, on retrouve ces métaux, du fait de leurs propriétés chimiques dans de nombreux brevets soupçonnés d’être utilisés pour pulvériser des chemtrails. Les principaux polluants de l'industrie et des transports, tels que le cuivre, le fer et le plomb sont beaucoup moins fréquents dans l'eau de pluie. Seul le zinc peut rivaliser en termes de fréquence dans l'eau de pluie avec des éléments comme l’aluminium, le baryum, le strontium et le manganèse.

 

Mais comment expliquer la présence d’une  quantité de zinc si forte : nous ne savons pas. Chaque année, le secteur automobile à lui seul (principalement les pneus et plaquettes de frein) libère 1.975 tonnes de zinc (en comparaison: 76,7 tonnes de plomb et 904 tonnes de cuivre). Le zinc trouvé dans nos échantillons d'eau de pluie proviendrait-il donc principalement des secteurs automobile et industriel ? Une grande partie de ce zinc est emportée par le système d'égouts pour les eaux de surface. Les niveaux extrêmement élevés de zinc (fréquence et concentrations) dans l'eau de pluie restent donc surprenants. Le zinc serait-il pulvérisé dans le ciel ?


En tout cas, les présentes analyses confirment notre position. Elles correspondent finalement à ce qui est attendu lorsque de fines poussières d’aluminium, de baryum, de manganèse et de strontium sont constamment pulvérisées dans le ciel.

 
D'autres résultats de l'enquête vont suivre.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Nouvelle croissance de plantes malades et mourantes...

29 Mai 2013, 20:29pm

Publié par Ciel Voilé

 

Chemtrails, Fukushima…

 

Daniel J Towsey, photographe -  le 11 mai 2013 – Halifax - Canada

 

 


 

 

 


Suivez ce lien pour voir les photos prises le même jour et au même endroit : le jardin public d’Halifax. Les photos montrent des détails beaucoup plus horribles de près.


http://chemtrailsinourskies.wordpress...


Regardez les 43 vidéos de l'année dernière montrant, des arbres mourants, des abeilles, du feuillage et les chemtrails.

http://www.youtube.com/playlist?list=....


Regardez : l’abeille meurt après s’être posée sur la fleur :

http://www.youtube.com/watch?v=p79mmh...


Filmé par Daniel J Towsey, le visionnaire Folk photographe

http://thevisionaryfolkphotographer.com/
http://www.modelmayhem.com/danieltowsey
http://photobucket.com/danieltowsey 

 

 

 



Voir les commentaires

Les chemtrails ne seraient que du brouillage radar !

29 Mai 2013, 06:54am

Publié par Ciel Voilé

 

 

Les services météo de chaines américaines reconnaissent des épandages militaires de particules métalliques (chaff) : mais ce n’est que du brouillage radar ! "Les militaires nous vaporisent, mais tout va bien". C’est le message envoyé aux américains.

 

 

 


 

 

 

 


Liste des brevets HAARP : http://www.fourwinds10.net/siterun_da...
Documents de l’UE sur l’utilisation de HAARP comme arme : http://www.europarl.europa.eu/sides/g...

Résonnance de Schumann et HAARP :http://aircrap.org/european-parliamen..., http://rezn8d.com/

Agenda « vert » : http://www.green-agenda.com/globalrev...,.

Voir les commentaires

La tornade d'Oklahoma

23 Mai 2013, 11:25am

Publié par Ciel Voilé

 

 

Pour l'instant en anglais : Scott Stevens

 

 

 


 

Voir les commentaires

Déclin des insectes et des poissons au Mont Shasta Californie

19 Mai 2013, 19:36pm

Publié par Ciel Voilé

 

Le 15 mai 2013


Francis Mangels – biologiste retraité- Mont Shasta Californie - témoin du déclin des populations d'insectes et de poissons


Salut à tous de Francis:

francisimages.jpg

Nous avons utilisé des filets de balayage pour compter les insectes locaux, car nous n'avons pas pu voir ce que nous voyions d’habitude. Ces trois dernières années, les  insectes terrestres ne représentent que 20% de la population normale. Cette année, les populations semblent être d'environ 10% de la normale. Les plus nombreux sont les vrais insectes et les pucerons, les suceurs, tandis que les orthoptères sont presque absents à l'exception de quelques rares criquets volants.


Depuis cinq ans, les poissons ne sont qu’à environ 10% de la normale, sauf dans les zones d’eau de source. Les espèces qui vivent dans la boue sont particulièrement absentes. Les truites sont en mauvais état, et la taille des poissons sauvages a généralement diminué dans les ruisseaux locaux. Je vais à la pêche comme d'habitude, mais quand je prends quelque chose, c’est généralement  un poisson d'élevage qui n’a que quelques insectes terrestres comme des fourmis dans le ventre.

 

Je ne fais que rapporter ce que mon échantillonnage a trouvé. J'espère très sincèrement que ce n’est qu’une anomalie à long terme, mais je commence à soupçonner que ce n'est pas le cas, parce que les effets sont si répandus. Une pollution ponctuelle affecte un seul flux. La pollution atmosphérique les affecte tous, et je soupçonne ces éléments Welsbach ( brevet de géo-ingénierie).


O Seigneur, si tout ceci pouvait être faux !


BF

http://aircrap.org/update-report-frances-mangels/337278/

 

Voir les commentaires

Les avions de Disney !

19 Mai 2013, 11:47am

Publié par Ciel Voilé



 

Les avions de Disney

 

Le 17 mai 2013

 

Le nouveau dessin animé de Disney sur les avions : « Sneak Peek » sortira le 9 août prochain en 3D. Les chemtrails sont présentés tout au long du film, montrant aux enfants qu'il est normal pour un avion de laisser des traînées persistantes. Les moyens financiers et humains mis en œuvre pour conditionner le public sont ahurissants.

 

Ndt : Soigneusement entretenue : la confusion avec les épandages agricoles : voir la vidéo.

 

http://www.geoengineeringwatch.org/disneys-planes/

 

 

Capture-300x165.jpg

 

 

 

 

 


 

Voir les commentaires

Chemtrails et contrails

16 Mai 2013, 17:39pm

Publié par Ciel Voilé

 


 

Vidéo filmée en Australie. Différence entre traînée de condensation ( contrail ) et traînée chimique (chemtrail).

Voir les commentaires

Réunion à Bruxelles sur les nouvelles armes secrètes américaines

9 Mai 2013, 10:47am

Publié par Ciel Voilé

 

Giulietto Chiesa Journaliste, écrivain italien, ancien parlementaire européen.

Traduction assurée par IlFattoQuotidiano.fr

 

Ces jours-ci, lundi 8 et mardi 9 avril 2013, se tient au Parlement européen de Bruxelles une rencontre qui porte le titre « Au-delà des théories sur les modifications climatiques – la société civile contre la géo-ingénierie ».

Muosjpg-a925a925-5f579-71b55.jpg

 

J’ai moi-même organisé cet événement, en tant que président du laboratoire politique Alternativa, en collaboration avec Josefina Fraile Martin, présidente de Terra SOS-Tenible et promotrice de la coalition Skyguards (elle aussi association internationale qui regroupe des chercheurs et des activistes provenant de Grèce, France, Espagne, Belgique, Grande-Bretagne et d’autres pays européens). Je me dois de souligner que la rencontre est parrainée officiellement par deux groupes parlementaires, celui des Verts et celui de la European Free Alliance. 

La rencontre se propose d’attirer l’attention du Parlement européen sur la nécessité de « protéger réellement » et sans délai les citoyens européens – en instituant une commission spéciale d’enquête (ce qui est inclus dans ses prérogatives et dans ses devoirs) – pour enquêter sur des faits extrêmement graves qui, selon une vaste quantité d’indices et de preuves, menacent la santé et la sécurité physique de millions de personnes.

D’après les documents d’ores et déjà rassemblés par les organisations participantes et par de nombreux parlementaires européens de cette législature et de la précédente, l’Europe a été soumise depuis plus d’une décennie à la diffusion aussi massive que clandestine d’aérosols, dont les caractéristiques restent encore à découvrir, mais dont tout laisse à penser qu’elle est en relation avec des expérimentations liées au réchauffement climatique en cours et/ou avec les recherches américaines du projet HAARP (High Frequencies Active Auroral Research Program).

Il s’agit là d’activités qui se déroulent en dehors de toute autorisation légale, que ce soit au niveau national ou international, et sans que les populations concernées ne soient informées, le tout, en violation des principes de précaution les plus élémentaires établis par les normes internationales.

Les gouvernements nationaux, qui ont le devoir fondamental d’autoriser l’usage de leur espace aérien et de défendre la santé et la sécurité de leurs propres citoyens, nient tout simplement l’existence de telles expérimentations. D’où l’appel au Parlement européen, à sa présidence, et à tous les groupes parlementaires.

Les organisations à l’origine de cet événement fourniront une vaste documentation portant sur des faits et des recherches en cours, en lien avec une initiative déjà entreprise au Parlement européen il y a bientôt 15 ans, très exactement en 1999, lorsque la Commission des Affaires extérieures, de la Sécurité et de la Défense adopta (le 14 janvier) une résolution de la rapporteuse générale Britt Theorin qui, tout en soulignant la nécessité de réorienter en partie le budget de la Défense vers la préservation de l’environnement, dénonçait les recherches militaires – se référant spécifiquement au projet HAARP – portant sur l’étude de nouveaux systèmes d’armements visant à la modification artificielle du climat à l’aide de faisceaux de micro-ondes à ultra-hautes fréquences dirigés vers les couches hautes de l’ionosphère.

Aucune suite ne fut donnée à cette résolution. Une fois approuvée, elle termina directement sa course aux oubliettes. Entre-temps, les programmes de diffusion aérosols depuis le ciel, et le développement de nouveaux types d’armements, de contrôle des systèmes de communication (de l’ennemi, mais éventuellement aussi celui des populations locales) se sont multipliés, sans aucune transparence et sans même que les institutions ne soient mises au courant des objectifs.

MUOS-mappa-s2936-21966.jpg

Dans ce contexte, nous mettrons sur la table l’incroyable anomalie que représente le MUOS (Mobile User Observation System) de Nescemi : une base américaine (en dehors de l’OTAN) implantée au centre de la Sicile, sans que cela n’ait jamais été discuté au Parlement italien, et ayant bénéficié d’autorisations délivrées à la va-vite par la Région de Sicile au mépris le plus total des normes de sécurité pour les populations. Et l’on pourrait continuer longtemps la liste des violations de toutes les normes démocratiques ou de sécurité.

 

Le nouveau gouvernement de Sicile, après l’apparition d’une importante vague de protestation ( issue notamment du Mouvement 5 Stelle – NdT), a bloqué les travaux en cours sur la base (une zone gigantesque, équivalente à celle d’un vaste aéroport), travaux destinés à la mise en place d’un système mondial d’écoutes, de contrôle, et de détection d’ « objets mobiles », qui relierait quatre autres bases identiques, réparties sur les cinq continents, au travers d’un système de satellites géostationnaires couvrant l’ensemble de la planète.

Certaines études effectuées par un groupe de chercheurs de l’École polytechnique de Turin font cependant le lien entre la construction de quatre nouvelles paraboles mobiles – ainsi que de 40 antennes de dimensions et de fonctions variées – avec l’hypothèse selon laquelle le système MUOS serait bien plus important qu’une simple station d’écoutes, de contrôle, et de guidage (par exemple des drones, ces avions sans pilotes et dirigés à distance), mais qu’il permettrait l’utilisation d’armes d’agression d’un nouveau genre, comme par exemple des armes destinées à « aveugler » les systèmes de détection adverses.

Il est bien évident que personne ne se fait d’illusion sur l’ouverture par le Parlement européen d’une enquête visant à dévoiler des secrets militaires d’une telle portée. Mais les questions sur la sécurité des populations (questions dérivant du contrôle de la diffusion d’aérosols, appelée improprement « les chemtrails » ; celles sur le bombardement électronique auquel sont soumises les personnes se trouvant dans un rayon de 30 km de la base ; celles enfin sur l’éventualité de devenir les cibles primaires en cas de conflit militaire) doivent être versées dans le domaine public. Les paragraphes T et U de la résolution du rapport de Britt Theorin indiquaient l’obligation de revenir à un « principe de précaution ». Et les lois européennes obligent au respect de la santé des personnes.

C’est pour cette raison que parmi les orateurs à Bruxelles, on trouvera Antonio Mazzeo, le principal animateur de la protestation contre le MUOS, ainsi qu’une dizaine d’experts internationaux. Ce soir, 8 avril, à 18 h 30, le film de Michael Murphy « Why in the world they are spraying ? » sera projeté au Parlement de Bruxelles. Il s’agit d’un documentaire dont le but est de montrer jusqu’où ont été poussées les tentatives (secrètes) d’altérer les systèmes climatiques naturels, de modifier la chimie du sol, d’influer sur les structures géologiques, et de contrôler l’approvisionnement hydrologique de vastes zones de la planète.

En tout état de cause, après cette initiative à Bruxelles, ce sera plus difficile de nier l’évidence.

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/giulietto-chiesa-reunion-a-133885

 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>