Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

GcMAF - Le remède contre le cancer qui ne disparaitra jamais

31 Décembre 2019, 19:04pm

Publié par NHF

Prison de Fleury Mérogis

Prison de Fleury Mérogis


L'affaire Lyn Thyer et David Noakes


Scott C. Tips - 26 décembre 2019 - Traduction Ciel voilé

Président de la Fédération Nationale de la Santé (NHF)

Pour ceux d'entre vous qui découvrent cette histoire cauchemardesque, David Noakes et Lynda (Lyn) Thyer ont fait l'objet d'une enquête - et David a été poursuivi - en Grande-Bretagne pour avoir guéri des personnes atteintes de cancer grâce au GcMAF, un facteur d'activation des macrophages glyco-protéiques, naturellement produit par tout être humain en bonne santé. Voir www.GcMAF.se

 

Les personnes malades, en particulier celles atteintes de cancer ou de maladies virales, peuvent être grandement aidées par des injections de très petites quantités de GcMAF. Des vies peuvent être sauvées et l'ont été - et sans effets secondaires. Mais la mafia médicale n'accepte pas cela.


Bien que les patients atteints de cancer aient seulement été aidés, sans subir de dommage, les bureaux de la société de David ont été perquisitionnés, des flacons de GcMAF saisis, les traitements des patients ont été interrompus, entraînant leur mort rapide, et des innocents ont été condamnés à la prison. Pour avoir sauvé des milliers de vies humaines, David lui-même a purgé cinq mois d'une peine de 15 mois à la prison de Wandsworth à Londres. Lyn Thyer, à son tour, n'a jamais été inculpée en Angleterre, mais a été envoyée par les Britanniques en France sous le faux prétexte d'une sordide histoire d'«escroquerie» médicale, inventée de toutes pièces, dans le nord de la France. En juillet-août 2019, Lyn a été kidnappée par les autorités et envoyée en France menottée.


Qui est le vrai escroc ici ?


Malgré des preuves scientifiques solides étayant l'efficacité du produit (y compris des centaines d'articles de recherche sur le GcMAF (uniquement sur Google Scholar), les gouvernements français et britannique, par le biais de leurs agences respectives, ont affirmé que GcMAF est une fraude et une escroquerie. Bien sûr, ils déclarent cela, parce qu'ils sont contrôlées par l'industrie pharmaceutique qui engrange 200 milliards de dollars par an. Ignorant les 350 articles scientifiques et les nombreuses références de PubMed ( revue médicale) et les nombreux scientifiques soutenant fermement la légitimité du GcMAF, sans même mentionner le bilan extrêmement réussi des traitements cliniques de milliers de patients, ces branches gouvernementales de l'industrie pharmaceutique ne reconnaissent et n'encensent que les personnes fatiguées, âgées, et discréditées qui s'enrichissent à promouvoir frauduleusement la chimiothérapie, la radiothérapie et les protocoles chirurgicaux qui font davantage pour tuer les patients que pour les guérir.


Contrairement aux misérables taux de «guérison» à un seul chiffre de la chimiothérapie, les injections de GcMAF accumulent des taux de réussite de 75 à 100%, et pour seulement 1% du coût des traitements conventionnels. GcMAF est une menace réelle pour l'industrie des traitements médicaux lourds à laquelle le gouvernement nous a liés. Et l'industrie pharmaceutique essaie désespérément d'éradiquer le GcMAF avant qu'il ne soit connu du grand public.


L'industrie et ses chiens de garde habituels se cachent commodément derrière des lois promulguées pour empêcher la concurrence, telles la Loi sur le Cancer de 1939 au Royaume-Uni, qui interdit la publicité pour tout traitement autre que la chimiothérapie, la chirurgie et, plus tard, la radiothérapie. Imaginez simplement si l'industrie pharmaceutique avait eu ce genre d'influence législative il y a des siècles, en 1215 et avait promulgué la « Loi sur les sangsues de 1215 », interdisant tout traitement médical autre que les sangsues. Et imaginez plus loin encore, si cette loi mal engendrée avait perduré jusqu'à aujourd'hui. Quel genre d'avancée médicale aurait été étranglé et tué au cours de tous ces siècles ? Combien d'innocents seraient morts inutilement juste pour protéger l'industrie des sangsues?


Eh bien, c'est exactement la situation à laquelle nous sommes tous confrontés aujourd'hui avec la Loi sur le Cancer de 1939. Notre vie et celles de nos proches sont prises en otage par l'industrie du cancer simplement pour qu'elle puisse continuer à se remplir les poches de l'argent de la fraude et de l'escroquerie. Ce sont les véritables fraudeurs et escrocs ici, et les agents du gouvernement qui leur permettent de tromper le public, sont tout aussi coupables de supprimer la science et le succès clinique du GcMAF.


Statut actuel de Lyn Thyer


L'équipe juridique de NHF à Paris avait réussi à sortir Lyn Thyer de prison, le dimanche 8 décembre 2019. J'étais là, à attendre tristement pendant trois heures et demie sous la pluie et dans le froid à la prison de Fleury-Mérogis, dans la banlieue sud de Paris, pour l'éloigner de là. Elle est sortie affaiblie mais de bonne humeur. Bien que Lyn soit restée en France et se soit présentée consciencieusement à ses trois comparutions devant le tribunal au cours de la semaine où elle a été « libérée », cette attitude semble n'avoir eu aucune valeur aux yeux des juges.

 

Lors un retournement stupéfiant et choquant le lundi 16 décembre, la Cour d'appel française a décidé que plutôt que de rendre justice, elle préférait mettre en prison la scientifique du GcMAF, Lyn Thyer, dans le but de pousser David Noakes à se rendre à la «justice» française. Les juges ont écouté avec sympathie les arguments de l'avocate de la NHF, Chloé Arnoux, apparemment même ils étaient d'accord avec certains d'entre eux, mais ils se sont ensuite prononcés péremptoirement contre elle et ont ordonné aux gendarmes d'arrêter et de menotter Lyn Thyer et de la raccompagner en prison.


Étant donné la détérioration rapide de l'état physique de Lyn depuis le début de son épreuve en prison il y a plusieurs mois, cela n'avait absolument aucun sens de l'emprisonner et cela a en effet déclenché des protestations contre le gouvernement français qui lui fait subir cette injustice. La Cour d'appel française a manifestement jugé convaincante la décision du 12 décembre de la Cour de justice de l'UE dans une autre affaire, lorsque celle-ci a décidé que les mandats d'arrêt européens délivrés par les procureurs étaient valables malgré la décision claire de la Cour européenne des droits de l'homme selon laquelle ils étaient invalides.


Malheureusement, alors que d'autres célébraient Noël, Lyn a dû passer le sien dans une sinistre prison surpeuplée. La nourriture et la nutrition y sont minimes et les cellules sont froides, surtout à cette période de l'année, comme vous pouvez facilement l'imaginer. Y échapper même par le sommeil est impossible car les lumières sont allumées toutes les heures durant toute la nuit sous le prétexte de vérifier les lits. La privation de sommeil est une forme de torture ! La santé de Lyn, mentalement et physiquement, n'est pas bonne. Veuillez lui écrire vos paroles de soutien à: Lynda Thyer # 454951, prison MAF de Fleury-Mérogis, 9 avenue des Peupliers, 91705 Sainte-Geneviève-des-Bois, France. (Veuillez noter que son numéro de prisonnière a changé depuis sa libération le 8 décembre.)


« Justice » signifie désormais « juste nous »


Il n'y a pas de justice en France, en Angleterre, au Canada, aux États-Unis ou vraiment n'importe où de nos jours. La pratique de l'État de droit nous échappe à une vitesse accélérée. L'élite s'en tire en tuant et n'est jamais punie tandis que le reste d'entre nous doit faire face à des limitations de liberté qui augmentent et à des peines et des emprisonnements sévères si nous transgressons la loi même de la plus infime manière. Comme l’a dit le conseiller et auteur Gerald Celente, « La justice signifie maintenant« juste nous ».» Tout dépend de ce qui est bon pour l’élite, pas pour vous ou pour moi.


Regardez les cas de Lyn et David. Jean-Luc Gadaud est le soi-disant juge d'instruction dans leurs dossiers et il les a traités durement et avec une colère indignée, voire dans son « bon droit ». Cependant, dans le même temps, le «juge» Gadaud a également été nommé en octobre 2018 juge d'instruction dans une affaire dans laquelle une entreprise laitière géante française appelée Lactalis a été accusée d'avoir empoisonné des milliers de personnes contaminées par la salmonelle dans 83 pays. Curieusement, après 14 mois d'enquête, et malgré l'aveu tardif de Lactalis pour faute, y compris un délai de neuf mois pour informer les autorités françaises et un rappel massif ultérieur de 12 millions de boîtes de lait en poudre pour bébé sur le marché, Gadaud n'a emprisonné aucun malfaiteur ! Pourtant, dans l'affaire du GcMAF, où Lyn et David sont innocents de tout acte répréhensible en France (ou ailleurs d'ailleurs) et ont même sauvé des milliers de vies, ce juge veut jeter ces deux héros en prison (comme si cela allait faire disparaitre la science dure à l'appui du GcMAF), et ce pendant très longtemps. Oui, la justice en France n'est vraiment rien de plus que pour l'élite.


Veuillez aider Lyn et David


L'équipe juridique de la NHF en France agit le plus rapidement possible pour obtenir la libération définitive de Lyn de prison, mais cela ne peut malheureusement pas se produire avant la fin de cette année. J'ai passé toute la journée à parler à Lyn avant l'audience du 16 décembre, puis à nouveau, après l'audience, avec elle et les avocats de David, lors d'une réunion qui a duré longtemps dans la nuit. Nous n'oublions pas Lyn et nos stratégies juridiques pour obtenir sa liberté progressent.

 

NHF vous remercie tous vous qui avez écrit et fait des dons, merci pour votre soutien financier et moral ! Mais croyez-moi, je vous assure que nous avons encore besoin de votre soutien. Merci d'aider Lyn et David, qui en ont eux-mêmes aidé tant d'autres. Faites un don pour leur défense juridique à https://thenhf.com/join-us/make-a-donation/

 

Faisons-en une «justice pour tous» et pas simplement une justice pour l'Elite.

 

Commenter cet article

mika 01/01/2020 19:02

ce qui fait le plus froid dans le dos c'est pas de crever d'un cancer mais le niveau d'horreur auquel en est arrivé ce monde/demon. une fin rapide me dérangerait pas plus que ça. mais svp plus jamais un monde comme ça

Gillespie Claire 01/01/2020 18:29

Difficile de dire l'horreur quand on réalise ce qui est devenu évident, et le titre l'exprime parfaitement, il cingle comme une claque : interdit de guérir car c'est une atteinte aux profits des corporations ! Le film VAXXED l'exprimait pourtant bien, l'agenda imposé des vaccinations aussi ... et tout le reste. Comment faire pour sortir Lynda Thyer de cette galère, et Julian Assange et Jeanne Manning et tous ceux qui sont baillonnés parce qu'ils défendent les droits du peuple, de chacun d'entre nous, ils défendent la vie. Que se passe-t-il pour que nous ayons tant de mal à réagir, nous sommes comme anesthésiés, impuissants, muselés et pourtant si nombreux .... et nous avons tant à perdre ..... ou à gagner.

Gilles G 01/01/2020 23:45

Je vous en supplie au nom de Jésus-Christ, comprenez que tout ce qui est entrain de se passer est prédit dans la Bible (Daniel, Romains, Apocalypse 13...) Le salut n'est pas terrestre, il est spirituel. Jesus a dit: Celui qui voudras sauver sa vie la perdra et celui qui la donnera la retrouvera. Jésus a payé pour nos péchés à notre place à la croix, et cela suffit si nous les reconnaissons devant lui, et plaçons notre confiance en lui dans ses promesses. C'est la seule issue! Il est écrit dans la Bible: Celui qui a le fils(Jésus-Christ ) a la vie, celui qui n'a pas le fils n'a pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Que ces paroles de vérité pénètrent au plus profond de ceux qui vont les lire, et les amènent a se positionner face a Jésus-Christ. Je te le demande Père au nom de ton fils Jésus-Christ.
Que Dieu vous bénisse en Jésus-Christ, Claire, Mika et les autres qui cherchent sincerement. Il est ecrit: A celui qui frappe on ouvrira!