Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Appel au secours d'un éleveur texan

30 Avril 2020, 15:43pm

Voir les commentaires

Les agriculteurs américains contraints de détruire leurs productions

30 Avril 2020, 07:40am

Les agriculteurs américains contraints de détruire leurs productions

https://dianeravitch.net/2020/04/27/in-america-farmers-destroy-their-crops-while-people-are-starving/

Traduction Ciel voilé

 

Selon le New York Times, les agriculteurs détruisent leurs productions agricoles parce que la demande a chuté en raison de la fermeture de restaurants pour cause de pandémie.

 

Le New York Times rapporte :

 

Dans le Wisconsin et l'Ohio, les agriculteurs déversent des milliers de litres de lait frais dans des lagunes et des fosses à fumier. Un agriculteur de l'Idaho a creusé d'énormes fossés pour enterrer un million de livres d'oignons. Et dans le sud de la Floride, une région qui fournit une grande partie de la moitié Est des Etats-Unis en produits agricoles, des tracteurs sillonnent les champs de haricots et de choux, labourant et détruisant des légumes parfaitement mûrs.

 

Après des semaines d'inquiétude face aux pénuries dans les épiceries et de folles bousculades pour trouver la dernière boîte de pâtes ou le dernier rouleau de papier toilette, nombre des plus grandes exploitations agricoles du pays sont aux prises avec un autre effet épouvantable de la pandémie. Elles sont contraintes de détruire des dizaines de millions de livres de nourriture fraîche qu'elles ne peuvent plus vendre.

 

La fermeture de restaurants, d'hôtels et d'écoles a laissé certains agriculteurs sans acheteurs pour plus de la moitié de leurs récoltes. Et alors même que les détaillants constatent des pics dans les ventes de denrées alimentaires aux américains qui prennent désormais presque tous leurs repas à la maison, ces augmentations ne suffisent pas à absorber la totalité des denrées périssables qui ont été plantées il y a quelques semaines et qui sont destinées aux écoles et aux entreprises.

 

La quantité d'aliments jetés est consternante. La plus grande coopérative laitière du pays, Dairy Farmers of America, estime que les agriculteurs déversent jusqu'à 3,7 millions de gallons de lait chaque jour ( 16,8 millions de litres). Un seul transformateur de poulets écrase 750 000 œufs non éclos chaque semaine.

 

De nombreux agriculteurs disent avoir donné une partie des surplus aux banques alimentaires et aux programmes de repas à domicile, qui ont été submergés par la demande. Mais il n'y a qu'une quantité limitée de denrées périssables que les organisations caritatives disposant d'un nombre limité de réfrigérateurs et de bénévoles peuvent absorber.

 

Et les coûts de la récolte, de la transformation et du transport des produits et du lait vers les banques alimentaires ou d'autres régions dans le besoin mettraient encore plus à contribution les exploitations agricoles qui ont vu disparaître la moitié de leurs clients payants. L'exportation d'une grande partie des excédents alimentaires n'est pas non plus envisageable, selon les agriculteurs, car de nombreux clients internationaux sont également aux prises avec la pandémie et les récentes fluctuations monétaires rendent les exportations non rentables.

 

« C'est déchirant », a déclaré Paul Allen, copropriétaire de R.C. Hatton, qui a dû détruire des millions de livres de haricots et de choux dans ses fermes du sud de la Floride et de la Géorgie.

Dans le Delaware et le Maryland, deux millions de poulets seront « euthanasiés », tués par l'agrobusiness, car de nombreuses usines de transformation sont fermées à cause du virus. Les poulets seront tués et éliminés, sans jamais atteindre les affamés. Si vous êtes déjà allé au Delmarva, la petite région où convergent le Delaware, le Maryland et la Virginie, vous avez vu les unités où les poulets sont éclos et confinés jusqu'à leur abattage. Les pattes des poulets ne touchent jamais le sol. Les lumières de ces unités sont allumées 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour accélérer leur croissance. C'est le pire de l'agrobusiness. Une fois que vous aurez vu ces endroits, vous éviterez d'acheter des poulets produits dans ces conditions inhumaines, comme des plantes.

 

Mais en même temps, les habitants des pays pauvres sont proches de la famine en raison de l'absence de réserves alimentaires. C'est ce qu'a également rapporté le New York Times quelques jours après l'article sur la destruction de leurs produits par les agriculteurs :

 

Le chef de l'agence alimentaire des Nations Unies a averti mardi que, alors que le monde est confronté à la pandémie de coronavirus, il est également « au bord d'une pandémie de faim » qui pourrait conduire à « de multiples famines de proportions bibliques » dans quelques mois si des mesures immédiates ne sont pas prises.

 

Le directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial (PAM), David Beasley, a déclaré au Conseil de sécurité des Nations Unies qu'avant même que COVID-19 ne devienne un problème, il disait aux dirigeants mondiaux que « 2020 serait confrontée à la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale ». C'est à cause des guerres en Syrie, au Yémen et ailleurs, des essaims de criquets en Afrique, des fréquentes catastrophes naturelles et des crises économiques, notamment au Liban, au Congo, au Soudan et en Éthiopie, a-t-il dit.

 

M. Beasley a déclaré qu'aujourd'hui, 821 millions de personnes se couchent chaque soir le ventre vide dans le monde entier, 135 millions de personnes supplémentaires sont confrontées à « des niveaux de famine ou pire », et une nouvelle analyse du Programme alimentaire mondial montre qu'à cause du COVID-19, 130 millions de personnes supplémentaires « pourraient être poussées au bord de la famine d'ici la fin 2020 ».

 

Il a déclaré lors de la conférence vidéo que le PAM fournit de la nourriture à près de 100 millions de personnes chaque jour, dont « environ 30 millions de personnes qui dépendent littéralement de nous pour rester en vie ».

 

Beasley, qui se remet du COVID-19, a déclaré que si ces 30 millions de personnes ne peuvent pas être atteintes, « notre analyse montre que 300 000 personnes pourraient mourir de faim chaque jour sur une période de trois mois » - et cela n'inclut pas l'augmentation de la famine due au coronavirus.

« Dans le pire des cas, nous pourrions être confrontés à la famine dans une trentaine de pays, et en fait, dans 10 de ces pays, nous avons déjà plus d'un million de personnes par pays qui sont au bord de la famine », a-t-il déclaré.

 

Selon le PAM, les dix pays qui connaîtront les pires crises alimentaires en 2019 sont le Yémen, le Congo, l'Afghanistan, le Vénézuela, l'Éthiopie, le Sud-Soudan, la Syrie, le Soudan, le Nigeria et Haïti.

 

Dans notre propre pays, des millions de personnes souffrent de la faim et se nourrissent dans des banques alimentaires gratuites.

 

Le Washington Post a rapporté il y a quelques jours ce paradoxe des agriculteurs qui détruisent leurs récoltes alors que les gens ont faim :

 

Les agriculteurs du Upper Midwest euthanasient leurs bébés cochons parce que les abattoirs font marche arrière ou ferment, tandis que les propriétaires de laiteries de la région déversent des milliers de litres de lait par jour. À Salinas, en Californie, des rangées de salades à maturité, de laitues romaines et de laitues à feuilles rouges se ratatinent sous le soleil du printemps, attendant d'être remises en terre.

 

Des images de drones montrent une file de voitures de 2,5 km de long attendant leur tour dans une banque alimentaire de Miami. À Dallas, les écoles servent bien au moins 500 000 repas chaque jour de service, les voitures roulant lentement devant des caisses de glace et des sacs isothermes tandis que les employés des services alimentaires, les bénévoles et les enseignants remplaçants passent le lait et les paquets de repas par les fenêtres.

 

Une personne ou une agence brillante pourrait certainement trouver le moyen de faire parvenir nos récoltes et nos produits excédentaires aux américains affamés et aux habitants des nations qui font face à une famine massive.

Voir les commentaires

Martine Aubry à Wuhan

29 Avril 2020, 19:44pm

Publié par chez renart

Martine Aubry à Wuhan

Quand Martine Aubry faisait de l’écologie à Wuhan

mardi 28 avril 2020

Qui se souvient de Martine Aubry représentante spéciale du Ministère des Affaires étrangères en Chine ? Qui se souvient de son partenariat signé avec la ville de Wuhan pour y sortir de terre un quartier « durable », « smart » et « protégeant l’environnement » en lieu et place d’une réserve naturelle ? Pas même la principale intéressée, semble-t-il. C’est dommage. Son expérience urbanistique de Wuhan nous aiderait pourtant à penser le monde d’après, ou tout au moins le second tour des municipales.

Fin août 2012, Martine Aubry est nommée par Laurent Fabius représentante spéciale du Ministère des affaires étrangères en Chine. Dès lors, la maire de Lille se rend tout particulièrement dans la ville désormais célèbre de Wuhan promouvoir l’industrie française. Elle entend faire de la cinquième ville chinoise une ville durable « incarnant un vivre ensemble de meilleure qualité pour les habitants. [1] » Comme c’est cocasse, alors que le confinement mondial a débuté là précisément.

De Gaulle et le premier ministre Zhou Enlai avaient décidé en 1966 de faire de Wuhan un modèle de coopération franco-chinoise. Quand Aubry pose les pieds à Wuhan, la ville est déjà la plus française des cités chinoises. 90 entreprises tricolores y font déjà du business. PSA y dispose de son plus grand site de production au monde. La Société générale est la première banque étrangère à s’être implantée dans le pays en 1996. Areva, Total, Carrefour, Schneider, Renault, Suez y emploient des milliers de salariés [2]. Wuhan, c’est neuf millions d’habitants étalés sur 250 Km², soit deux fois la superficie de Paris. Une ville qui à l’époque s’apprête à ériger le premier gratte-ciel dépassant les 1000 m de hauteur. Un monstre urbain.

Prises de contacts. Les 25 et 26 avril 2013, Aubry fait ses premiers pas en Chine avec François Hollande, huit ministres français, des personnalités comme l’architecte Jean Nouvel, et soixante industriels. Parmi eux se trouve le patron de BioMérieux qui finança la création du laboratoire bactériologique de haute sécurité « P4 » de Lyon – celui-là même qui « forma » à la biosécurité les chercheurs du laboratoire P4 de Wuhan dont même Le Monde commence à se demander s’il n’est pas à l’origine de l’épidémie de Covid-19 [3]. L’anecdote n’est-elle pas croustillante ?

 

La suite sur chez.renart

 

 

 

Voir les commentaires

Les fréquences WiGig en Europe : entre 57 et 66 Ghz

29 Avril 2020, 18:18pm

Les fréquences WiGig en Europe : entre 57 et 66 Ghz

Les fréquences « WiGig »

ANFR   -  29/04/2019

 

La bande de fréquences 57-66 GHz est harmonisée en Europe pour la transmission de données large-bande (c’est la catégorie du WiFi) depuis de nombreuses années, mais les installations fixes en extérieur sont jusqu’à présent interdites en France et dans la décision d’harmonisation (EU) 2017/1483 applicable aux dispositifs de courte portée ou appareils de faible puissance (DCP/AFP).

Cette décision est régulièrement mise à jour pour répondre aux besoins en fréquences dans le domaine des DCP/AFP, toujours riche en innovations dans le cadre d’un mandat permanent confié par la Commission à la CEPT. Pour préparer la 8èmemise à jour, la CEPT a mené des travaux (rapport CEPT 70 publié en mars 2019) qui vont permettre d’ouvrir cette bande à des usages extérieurs grâce à des conditions techniques complémentaires, incluant la possibilité de déployer des liaisons point-à-point ou point-multi-point sans garantie de qualité de service, comme pour toute application DCP/AFP. L’ANFR a pris une part active dans la définition des nouvelles conditions techniques afin de favoriser l’innovation et de trouver un équilibre entre les différents usages, dont les catégories sont données dans le tableau ci-après. La première correspond à la réglementation existante et la dernière catégorie, avec une pire de 55 dBm (300 kW) est conçue comme un feu vert au déploiement des liaisons point-à-point ou point-multi-point.

 

La suite sur le site de l'ANFR

Voir les commentaires

Des petits avions sur toute l'Europe passent des heures à faire des aller-retours serrés sur certaines zones

29 Avril 2020, 17:22pm

Publié par Ciel Voilé

Voire aussi sur le même sujet notre publication du 20 avril

Voir les commentaires

Appel urgent d'Ivo Sacek, fondateur de Kla.tv

28 Avril 2020, 22:03pm

Publié par Kla.tv

 

 

Précision : dès la première vidéo de Kla.tv que nous avons publiée, nous avions déjà lu la "narration" de Wikipedia sur Ivo Sacek.

Wikipedia est un outil de propagande et de censure de l'information pour formater l'opinion publique.

Regardez notre vidéo :

Wikipedia et la manipulation dissimulée de l'information.

Voir les commentaires

Didier Raoult le 28 avril 2020

28 Avril 2020, 17:34pm

Voir les commentaires

David Icke : interview du 6 avril 2020 - London Real

28 Avril 2020, 16:52pm

Voir les commentaires

Article de Pierre Jovanovic : J'accuse

27 Avril 2020, 10:13am

Article de Pierre Jovanovic : J'accuse

 

J'ACCUSE AGNES BUZYN ET LE CONSEIL DU Dr SALOMON DE GENOCIDE


du 27 au 30 avril 2020 : Avec cet article, j'accuse officiellement Agnès Buzyn, Olivier Veran et TOUS les médecins du "CONSEIL SCIENTIFIQUE" dirigé par le Dr Salomon du génocide de 22.500 citoyens français qui, pour la très grande majorité, auraient parfaitement pu traverser le Covid19 si la Ministre de la Santé n'avait pas décidé, subitement, de classer la chloroquine en "substance vénéneuse" et cela juste quelques jours avant l'arrivée de la pandémie en France. Rappel: le taux de mortalité est de 0,5% avec la méthode du Pr Raoult.

 

La suite

 

( Pour trouver l'article descendre sur la page)

 

 

 

Voir les commentaires

Censure 5G / Covid 19 renforcée sur Twitter

27 Avril 2020, 09:41am

Censure 5G / Covid 19 renforcée sur Twitter

Attaques contre la 5G : Twitter renforce encore sa liste de sujets interdits sur le coronavirus 25 avr. 2020

 RT France

 

Dans le cadre d'une lutte de plus en plus sévère contre les «allégations non vérifiées» concernant l'épidémie de Covid-19, le réseau social américain Twitter a annoncé qu'il supprimerait désormais les messages liant l'épidémie à la 5G. Twitter va supprimer les messages incitant à des «activités nuisibles», en particulier les appels à détruire des antennes-relais 5G après avoir constaté des messages liant cette nouvelle technologie à la propagation du nouveau coronavirus. Lire aussi Logos d'applications américaines de traçage du Covid-19 sur un smartphone. (image d'illustration) Traçage et déconfinement : les votes à l'Assemblée nationale auront bien lieu «Nous avons élargi nos directives sur les allégations non vérifiées qui encouragent les gens à se livrer à des activités nuisibles, pouvant mener à détruire ou endommager des infrastructures 5G, ou entraîner une panique généralisée, des mouvements sociaux ou des troubles à grande échelle», a écrit le 22 avril l'équipe en charge de la sécurité au sein du réseau social. La 5G cause le coronavirus – allez détruire les antennes-relais autour de chez vous Twitter donne en exemple le message suivant: «La 5G cause le coronavirus – allez détruire les antennes-relais autour de chez vous». Selon l'AFP, des antennes-relais ont été attaquées en Europe à la suite de ce type de messages sur les réseaux sociaux ou sur les messageries tels WhatsApp (propriété de Facebook).
 

 

La suite

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>