Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Les composés du baryum sont des poisons mortels

30 Juin 2013, 20:46pm

Publié par Ciel Voilé

 

Samedi  9 Mars, 2013

http://www.tankerenemy.com/2013/03/i-composti-del-bario-sono-veleni-mortali.html

Le baryum fait partie des divers éléments dispersés dans la biosphère lors d’opérations de géo-ingénierie. Cet élément, dont le poids atomique est 137, est l'un des plus dangereux. En effet, il s’oxyde très facilement au contact de l’air et surtout réagit avec l'eau, devenant ainsi très nocif en cas de pluie.

Parmi les différents composés de ce métal alcalino-terreux, le sulfate de baryum, BaSO4 a une importance particulière, il est extrêmement dangereux pour les êtres vivants. Rappelez-vous qu’entre les différents polluants générés par la combustion du carburant d'aviation, se trouve le dioxyde de soufre, SO2. En présence de baryum, la réaction donne :

 

Ba + SO2 + O2 ==> BaSO4

 

C'est précisément sous cette forme du sulfate de baryum, que les particules fines pénètrent dans le système respiratoire. Le sulfate de baryum, en raison de sa taille microscopique passe la barrière des alvéoles pulmonaires et se jette directement dans le sang.

En présence de pluie et d'humidité, le dioxyde de soufre, SO2 se lie à l'eau est forme de l'acide sulfurique:


SO 2 + 2H2O ==> H2SO4.

De plus, avec le chlorure de baryum dispersé dans l'atmosphère, BaCl (le baryum lié au chlore), il réagit comme suit:

BaCl + H2SO4 ==> BaSO4 + HCl


Et sont générés deux composés très dangereux : le sulfate de baryum et l'acide chlorhydrique.

L'acide chlorhydrique ou chlorure d'hydrogène HCl, utilisé dans le passé comme arme chimique, est extrêmement toxique, a une odeur irritante et attaque surtout le système respiratoire.

Constitués en gouttelettes d'eau, ces composés toxiques s'accumulent dans le sol, dans le cycle de l'eau et la chaîne alimentaire: l'eau utilisée dans l'agriculture et l'élevage est contaminée. Les brumes qui tombent souvent le soir sont acides en raison des réactions chimiques décrites ci-dessus: ces nuages, comme les pluies acides, corrodent les monuments et acidifient les écosystèmes, ils forment un polluant environnemental redoutable.

Le baryum est toxique et cancérigène, même à de faibles concentrations: très peu de mg par kg de poids corporel sont déjà très pernicieux.

Articles connexes:

- La combinaison césium/baryum 2011
- Les accidents nucléaires, quand par les chemtrails, le baryum et le strontium sont dispersés dans l'environnement, 2011

 

 

 

Voir les commentaires

La géo-ingénierie mondiale - une expérience sans cesse changeante

30 Juin 2013, 18:35pm

Publié par Ciel Voilé

 

25 juin 2013

Screen-Shot-2013-06-24-at-3.27.24-PM-300x188.png
C'est un défi que de prédire le résultat d'expériences qui sont constamment modifiées. La saturation de l'atmosphère en particules a des effets spécifiques et bien documentés. Elle provoque l’interruption complète du cycle hydrologique avec une tendance à  PROVOQUER LA SECHERESSE partout.


De nombreux brevets de géo-ingénierie précisent l’objectif recherché de créer une couverture nuageuse artificielle par pulvérisation de nanoparticules d'aluminium, de baryum et d'autres métaux lourds dans la stratosphère et / ou troposphère. La saturation actuelle de l'atmosphère par  ces absorbeuses d'humidité que sont les nanoparticules dessicatrices, a provoqué une sécheresse prolongée dans de nombreuses régions aux Etats-Unis. Le blocage d'un certain pourcentage de rayons solaires directs (l'obscurcissement global) est un objectif exprimé par les géo-ingénieurs. Toutefois, si les  matériaux pulvérisés changent, si la taille des particules est modifiée, si l'atmosphère devient  trop saturée en humidité, ou s'il y a une réduction temporaire de la pulvérisation, les résultats changent aussi. Les régions qui ont connu des années de sécheresse prolongée, peuvent retourner aux pluies diluviennes constantes ou vice versa. Rien ne peut être gravé dans le marbre sur cette expérience en constante évolution de la géo-ingénierie climatique. Actuellement, l'Ouest américain est bloqué dans une sécheresse prolongée  pendant que  la majeure partie de l'Est des États-Unis reçoit des records de pluie. En effet, l'humidité qui aurait dû tomber dans l'Ouest a migré du fait des pulvérisations constantes de particules de géo-ingénierie. Une grande partie de cette humidité tombe au final sur l'Est américain. Certaines des régions de l'Est qui reçoivent actuellement des records de  pluie avaient enregistré des records de sécheresse il y a seulement un an. L'Europe connaît aussi le «coup du lapin » météo, le scénario de la sécheresse et des inondations. 


Des conditions changeantes


Bien que beaucoup souhaitent encore en discuter la cause, la planète se réchauffe, et vite. Pendant que la planète se réchauffe, l'atmosphère contient davantage de vapeur d'eau. Peu importe la force de la sécheresse due aux effets des nanoparticules dans l’atmosphère, les pluies diluviennes vont augmenter en même temps que la planète se réchauffe.


Particules atmosphériques et 11 septembre


L'effet de la pulvérisation constante de l'atmosphère a été vraiment révélé dans les jours qui ont suivi le 11 septembre. La chute du trafic aérien a donné une occasion unique de documenter des changements atmosphériques profonds. Il y a eu une augmentation immédiate de la clarté du ciel au-dessus du continent américain, les températures diurnes ont augmenté de manière significative, et les nocturnes basses ont considérablement diminué. C'est exactement ce qui serait attendu de l'arrêt temporaire des programmes de géo-ingénierie à grande échelle sur notre espace aérien.


Qu'ont-ils « planifié » pour l'été 2013?


La structure du pouvoir mondial détient  « Weather Channel » qui vient de publier des prévisions à long terme pour les trois prochains mois (été 2013). Qu'ont-ils prévu pour la zone continentale des États-Unis? La même chose, voire pire.

 

Screen-Shot-2013-06-25-at-11.56.38-AM.png

 

Prévisions de sécheresse saisonnière aux Etats-Unis

pour la période du 20 juin 2013 au 30 septembre 2013


La pulvérisation d’une couverture nuageuse sur le Pacifique Est, au large de la côte Ouest américaine continue jour après jour. Toute l’humidité qui parvient sur terre est fortement pulvérisée, ce qui réduit considérablement le risque de précipitations dans l'Ouest des États-Unis. Si la pulvérisation constante continue, la sécheresse prolongée ne fera que s'aggraver à l'Ouest et les pluies diluviennes dans d'autres parties de l'Est américain continueront. Au cours des 7 dernières années, la zone exacte dans le Nord de la Californie où je vis, a perdu  près de 200 pouces (508 cm) des précipitations qu’elle aurait dû recevoir au cours de cette période, sur la base des moyennes historiques. La moyenne historique de ma zone est de 69 pouces (175cm) par an, nous avons reçu une moyenne d'environ 40 pouces (102cm) par an au cours des 7 dernières années. La baisse de la pluviométrie est étroitement liée à une augmentation de l'intensité et de la fréquence des épandages dans notre ciel et au large de la côte Ouest américaine dans le Pacifique.


Dernière ligne


La géo-ingénierie provoque vraiment des ravages sur les systèmes climatiques de la Terre, décimant l'atmosphère, et saturant la surface de la planète de métaux et de produits chimiques toxiques. Bien que l'ensemble du spectre de l'activité humaine ait causé de grands dommages à l'environnement et aux systèmes climatiques, la géo-ingénierie climatique est l'éléphant dans le magasin de porcelaine  qui est en train de causer les plus gros dégâts. Les scientifiques et les écologistes semblent trop désireux d'ignorer ou de nier la géo-ingénierie, et le grand public est aveugle du fait du conditionnement constant des médias et de la société. Il est grand temps de briser le moule de déni sur cette question la plus critique, qui remet tout en cause.


Dane Wigington


http://www.geoengineeringwatch.org/global-geoengineering-the-ever-changing-experiment/

 

Voir les commentaires

Concentrations de métaux lourds dans l'eau de pluie en Allemagne

28 Juin 2013, 18:36pm

Publié par Ciel Voilé

 

 

Le site allemand www.sauberer.himmel.de a présenté fin janvier 2013, une étude comparée de 73 analyses d’eau de pluie. Nous aurions besoin de présenter une telle étude pour la France. Si vous vous sentez concernés et êtes prêts à faire faire une analyse d’eau de pluie prélevée sur votre lieu de vie en France, contactez-nous. Association Ciel voilé   

 

L'empreinte graphique des chemtrails

 

Le 23 janvier 2013 www.sauberer.himmel.de

 

 Konzentration-02-copie-2.jpg

 

 Moyennes des concentrations de métaux lourds dans l’eau de pluie.

( Traduction :   Eisen : fer – Kupfer : cuivre – Mangan : manganèse – Blei : plomb) 


Ce graphique a été établi dans le cadre de notre « action des eaux de pluie nationale» qui nous permet de représenter les valeurs moyennes de concentrations de métaux trouvés dans l'eau de pluie. 73 échantillons ont été analysés pour une période allant de juillet 2011 à novembre 2012. 71 échantillons d'eau de pluie ont été collectés en Allemagne, à plus de 60 endroits différents, un en France et l en Autriche. L'aluminium et le baryum ont été analysés dans les 73 échantillons. Les résultats sont moins probants pour les autres métaux, mais ils pourraient tout de même bien être représentatifs en raison du grand nombre d'échantillons analysés.


Nous avons déjà indiqué lors de précédentes  publications que l’empreinte caractéristique des  chemtrails dans l’eau de pluie est la même en Allemagne que dans d'autres parties du monde. Le graphique  montre maintenant les valeurs moyennes des concentrations de métaux dans l'eau de pluie. L'importance de ces moyennes n’est pas à surestimer, puisque dans le cas présent, aucune conclusion ne peut être tirée au sujet de la distribution des concentrations. Le calcul de l'écart type, et une réflexion sur les valeurs de diffusion sont plus parlants. La fréquence des métaux trouvés nous semble plus importante ainsi que leur corrélation les uns avec les autres.

 Haeufigkeiten-03-copie-1.jpg

Titre : Fréquences des métaux lourds dans l’eau de pluie. 

Sous-titre : Pourcentage d’échantillon dans lequel chaque métal est détectable

 

Pour l'interprétation des valeurs moyennes, par conséquent, le graphique doit être consulté en même temps que celui sur la fréquence des métaux dans l'eau de pluie. Ainsi la fréquence du silicium est une bonne illustration de la manière dont les moyennes peuvent fausser l'image globale. Le silicium a rarement été détecté par les laboratoires dans l'eau de pluie. Si on en trouve dans l’eau de pluie, alors ses valeurs sont élevées. Il en résulte une moyenne élevée de silicium.

Deutschlandkarte-Aluminium-061.jpg Concentrations d'aluminium dans l'eau de pluie


Pourtant, cet exemple démontre également que la fréquence ainsi que les concentrations comparées avec les autres métaux (autres que le zinc) sont considérables pour l’aluminium. L’aluminium dans l'air joue un rôle beaucoup plus important que les autres métaux tels que le cuivre, le fer, le plomb, le silicium, le nickel, le titane, le cadmium, l'arsenic et l'antimoine. Les fréquences du baryum et du strontium ainsi que leurs concentrations sont aussi surprenantes.

 

Deutschlandkarte-Barium-01.jpg Concentrations de baryum dans l'eau de pluie


Prenons par exemple le strontium. Une étude de l'Université technique de Freiberg montre que les quantités de strontium dans l'eau de pluie varient de 0,0001 ... 0,00044 mg / l. Or, dans nos échantillons la concentration du strontium s’élève jusqu’à 0,017  mg / l et la valeur moyenne mesurée de strontium est de 0.002 mg / l. Même notre moyenne de strontium est supérieure de 350 % à la valeur de référence établie par l’Université technique de Freiberg. La concentration de baryum est aussi une grosse surprise. D’où vient-il ? Cette question chacun devrait se la poser parce que chacun inhale ce beau mélange de baryum et d'autres métaux.


Les fréquences observées d'aluminium, de baryum, de  strontium et de manganèse dans l'eau de pluie sont, à l’évidence, fortes par rapport à de nombreux autres métaux. Comme par hasard, on retrouve ces métaux, du fait de leurs propriétés chimiques dans de nombreux brevets soupçonnés d’être utilisés pour pulvériser des chemtrails. Les principaux polluants de l'industrie et des transports, tels que le cuivre, le fer et le plomb sont beaucoup moins fréquents dans l'eau de pluie. Seul le zinc peut rivaliser en termes de fréquence dans l'eau de pluie avec des éléments comme l’aluminium, le baryum, le strontium et le manganèse.

 

Mais comment expliquer la présence d’une  quantité de zinc si forte : nous ne savons pas. Chaque année, le secteur automobile à lui seul (principalement les pneus et plaquettes de frein) libère 1.975 tonnes de zinc (en comparaison: 76,7 tonnes de plomb et 904 tonnes de cuivre). Le zinc trouvé dans nos échantillons d'eau de pluie proviendrait-il donc principalement des secteurs automobile et industriel ? Une grande partie de ce zinc est emportée par le système d'égouts pour les eaux de surface. Les niveaux extrêmement élevés de zinc (fréquence et concentrations) dans l'eau de pluie restent donc surprenants. Le zinc serait-il pulvérisé dans le ciel ?


En tout cas, les présentes analyses confirment notre position. Elles correspondent finalement à ce qui est attendu lorsque de fines poussières d’aluminium, de baryum, de manganèse et de strontium sont constamment pulvérisées dans le ciel.

 
D'autres résultats de l'enquête vont suivre.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Singapour suffoque, l'Indonésie tente de déclencher la pluie

24 Juin 2013, 18:44pm

Publié par Ciel Voilé

Pour tous ceux qui croient encore que l'ensemencement des nuages n'est que de la science-fiction !( Ciel voilé)

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Environnement/article/detail/1656059/2013/06/21/Singapour-suffoque-l-Indonesie-tente-de-declencher-la-pluie.dhtml

 

Caroline Albert 21/06/13 - 7sur7.be - Source: AFP

 

La pollution à Singapour, provoquée par des feux de forêts dans l'Indonésie voisine, a atteint vendredi un niveau "dangereux", poussant Jakarta à recourir aux moyens extrêmes, comme l'ensemencement de nuages dans l'espoir de faire tomber une pluie providentielle.

 

L'indice de pollution à Singapour a dépassé les 400, un record historique qui "peut représenter une menace pour la vie des malades et des personnes âgées", a indiqué l'agence gouvernementale de la qualité de l'air. Le niveau était retombé à 143 en fin de journée. Tout indice supérieur à 300 est considéré comme "dangereux" pour la santé des quelque 5,3 millions d'habitants de la cité-Etat, où les gratte-ciels de verre et d'acier étaient perdus dans une fumée à l'odeur âcre. Les Singapouriens, souvent considérés comme des obsédés de la propreté et de la santé publique, se ruaient chez leur médecin. Philip Koh, médecin de famille, a ainsi observé une hausse de 20% de patients dans son cabinet. "C'est déjà élevé, à 400. Jusqu'à où ça va monter?", se demande le médecin, précisant que les stocks de masques jetables de sa clinique étaient presque épuisés.

 

L'Indonésie responsable Chaque année à la même période, la petite île de Singapour étouffe sous l'épaisse fumée que lui envoie l'île indonésienne voisine de Sumatra, où la culture sur brûlis est encore largement pratiquée. Mais le problème atteint cette fois-ci des proportions historiques, provoquant une guerre des mots entre l'Indonésie et Singapour. Le ministre singapourien de l'Environnement, Vivian Balakrishnan, a effectué vendredi un déplacement en Indonésie, après avoir la veille exhorté l'archipel à agir "de manière décisive et urgente". Mais à Jakarta, Agung Laksono, le ministre indonésien responsable de la lutte contre les feux de forêts, a répondu très sèchement, estimant que Singapour "devrait cesser de se comporter comme un enfant et de faire tout ce bruit". Le ministre a par ailleurs renvoyé la balle à la cité-Etat, évoquant la possibilité que les feux aient été allumés par certaines plantations de palmiers à huile singapouriennes ou malaisiennes qui ont d'importantes concessions à Sumatra.

 

L'Indonésie n'en a pas moins redoublé d'efforts. Lors d'une réunion d'urgence jeudi soir, le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a ordonné "la mobilisation immédiate des ressources du pays". Mais les pompiers sont "dépassés", confesse Ahmad Saerozi, responsable de l'agence de conservation des ressources naturelles de la province de Riau, ravagée par les incendies. Déclenchement artificiel de pluie Face à ces difficultés, les autorités ont décidé de recourir à des moyens originaux comme le déclenchement artificiel de pluie. Trois hélicoptères et deux avions ont été dépêchés vers Riau afin d'ensemencer les nuages, a indiqué le porte-parole de l'Agence nationale des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho. La technique consiste à larguer de vastes quantités de produits chimiques dans les nuages afin de provoquer la formation de cristaux de glace qui accélèrent l'éclatement d'averses. Seule cette pluie providentielle semblait en mesure de venir à bout des incendies qui s'étendent sur des centaines d'hectares.

 

Le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, a averti que le pic de pollution pourrait durer "plusieurs semaines", une hypothèse qui pourrait sérieusement affecter l'économie de l'île, en partie dépendante du tourisme. Le nuage de fumée représente également une menace d'accident dans l'importante voie maritime du détroit de Malacca, a averti l'Association singapourienne du transport maritime (SSA), qui s'est dit "très inquiète". La pollution atmosphérique touche également la Malaisie voisine. Des centaines d'écoles ont dû être fermées tandis que la capitale Kuala Lumpur commençait à être envahie par un épais smog, sans cependant que l'indice de pollution atteigne un niveau inquiétant.

Voir les commentaires

Appel à dons pour le film documentaire suisse "Overcast"

22 Juin 2013, 09:32am

Publié par Ciel Voilé

 

 La vérité scientifique sur les traînées d’avions anormalement persistantes


20130516163359-titelblatt_1.png

Texte de présentation du film par l’association ACSEIPICA


En 2010 lors du symposium à Gand, nous avons rencontré pour la première fois Matthias Hancke, réalisateur de documentaires suisses.

Matthias travaille maintenant depuis 4 ans à la réalisation d'un film documentaire sur les traînées d'avions anormalement persistantes.

 

L'angle nouveau de ce film par rapport à d'autres films comme "Bye Bye Blue Sky" et "Why/what in the world are they spraying?" est que Matthias essaie d'apporter les preuves scientifiques pour établir la vérité sur le phénomène que nous observons maintenant depuis de nombreuses années dans notre ciel.

A la fois il a interviewé et a donné la parole aux géo-ingénieurs, météorologues, ingénieurs, aviateurs et scientifiques spécialistes des traînées persistantes et il a réalisé lui-même avec une équipe de scientifiques des prélèvements d'échantillons d'air en altitude. Ces échantillons ont été analysés. Ceci est une première et constitue une preuve incontestable.

 

Matthias Hancke et son équipe souhaitent encore une fois monter en altitude pour prendre des échantillons et les faire analyser. Etape nécessaire pour terminer le film et avoir des preuves indiscutables.

Pour ces recherches et la post production du documentaire, ils recherchent des fonds pour montrer au plus vite au monde leurs découvertes. Aujourd'hui, en joignant nos efforts,  nous pouvons tous contribuer à la réalisation de ce film. L'équipe a ouvert un site web qui permet à chacun d'entre nous, qui veut connaître la vérité, d'y participer par une donation. Chacun est libre de donner ce qu'il veut et ce qu'il peut.

 

Le film s’appellera Overcast ce qui veut dire "Couvert" dans le sens ciel couvert.

 

Vous trouverez ci-dessous le lien.

Merci de faire suivre ce message à tous vos réseaux.

Il est temps que nous établissions la vérité scientifique sur ce phénomène.

 

Merci pour votre soutien !

 

 

La bande-annonce est disponible sous-titrée en français ici : http://www.indiegogo.com/projects/overcast?c=gallery 

 

Autre lien : Aircrap

 

Les textes explicatifs sur le site sont en allemand et en anglais, mais seront bientôt disponibles en français et en espagnol.

http://www.indiegogo.com/projects/overcast?c=home 

 

Traduction en français : association Ciel voilé juin 2013


20130518154606-flickr_ct.jpg

 

Le phénomène


En 2007, quand pour la première fois j’ai pris conscience que les traînées d’avions persistaient et formaient des nuages couvrant souvent le soleil, cela m’a vraiment dérangé. Des traînées d’avions changeaient le ciel bleu en  ciel couvert et nuageux en quelques heures presque chaque jour ensoleillé. En quelque sorte, le ciel bleu clair devenait un souvenir du passé et le ciel blanc une réalité quotidienne.


Perturbé et étonné par le phénomène, j’ai commencé à chercher, et j’ai trouvé des sites internet du monde entier qui s’inquiètent que le phénomène ne soit pas le résultat de traînées de vapeur d’eau normale, mais des épandages chimiques. J’étais perturbé et confus. Des traînées d’avions remplies de dangereux produits chimiques toxiques nous empoisonnent alors ? Un programme d’épandages secrets des forces de l’OTAN ? Les raisons de l’épandage restaient obscures et la preuve n’était pas convaincante. Presque tout le raisonnement n’était que spéculatif. Et nombre de questions intrigantes restaient sans réponse.


Confronté à de telles questions, j’ai commencé à chercher dans des documents scientifiques pertinents. J’ai bientôt compris qu’aussi bien du point de vue de la science que des médias, les chemtrails étaient considérés comme un simple canular, une théorie conspirationniste soutenue par quelques individus émotionnellement instables. Les arguments scientifiques paraissaient très plausibles et semblaient démonter la plupart des hypothèses avec facilité.


Et  pourtant des études scientifiques montrent que les traînées d’avions ont un impact conséquent sur notre climat, sur le temps et sur la réflectivité du soleil ou albédo. Plus récemment des études ont conclus que l’impact des cirrus artificiels sur le réchauffement global était plus grand que celui de tout le CO2 émis depuis le début de l’aviation. Encore plus intrigant, le fait qu’on discute à présent, au plus haut niveau politique, dans le monde entier, de l’introduction d’agents chimiques dans l’atmosphère par des traînées d’avions   comme l’option la plus viable pour lutter contre le réchauffement climatique.


Cependant que se passerait-il si ce n’était plus une hypothétique possibilité, mais, comme le proclament certains, que cela soit déjà mis en œuvre peut-être depuis des années ? Que se passerait-il si l’obscurcissement global était le résultat délibéré d’épandages chimiques aériens, comme de plus en plus de gens le dénoncent ? Une telle inquiétude est-elle si absurde à explorer ? Eh bien pour moi, certainement pas.


Je suis un individu ouvert d’esprit, aimant le soleil, sceptique, orienté écologie et aimant la nature, j’ai décidé d’aller voir de plus près ce phénomène, dans tous ses aspects, à la fois dans une perspective large et dans le détail. Je me suis aussitôt mis au travail, décidé à séparer nettement les faits réels et les hypothèses. Pulvérise-t-on réellement le monde entier et nous avec ?


Matthias Hancke, réalisateur  

 

20130516162109-Chemtrails_Barcelona._21st_9_2011.jpeg

 

 

Synopsis


Las de toutes les spéculations sans preuves entourant le phénomène, l’intrépide cinéaste s’est mis en marche pour obtenir des réponses. Les nuages artificiels créés par les traînées d’avions sont-ils le résultat d’un programme d’épandage intentionnel ou ne sont-ils qu’une conséquence de l’augmentation du trafic aérien ?

Le cinéaste est décidé à trouver la preuve formelle et  irréfutable et son effort nourrit le scénario du film et en est l’élément déterminant. C’est la quête elle-même qui est employée comme élément moteur, créant et entretenant le suspens tout au long du film.


La caméra s’efforce de capturer les moments inattendus de cette quête, reflets de l’odyssée émotionnelle dans laquelle a embarqué le principal protagoniste; tension et relâchement, frustrations, mais aussi euphorie et soulagement sont dépeints aussi simplement que possible. L’organisation, la préparation et la conduite de l’enquête sur les traînées d’avions, l’analyse d’échantillons d’air, la conférence de presse, aussi bien que les difficultés rencontrées par le cinéaste, constituent les éléments principaux de l’histoire.


Des aspects multiples mais interconnectés du sujet  fournissent les étapes intermédiaires qui nous conduisent d’un niveau à un autre, le cinéaste nous guidant dans le brouillard, tourbillonnant littéralement autour de cette opération complexe volontairement cachée. La quête de faits irréfutables sur l’impact de ce phénomène sur notre temps et les écosystèmes, sur l’augmentation du trafic aérien, aussi bien que sur la modification intentionnelle de notre climat le mène vers quelques-uns des scientifiques les plus réputés au monde dans le domaine.


Le film offre au spectateur des scènes impressionnantes et des images qui, bien que visuellement magnifiques, sont utilisées pour rendre compte du phénomène visible dans toute son étendue. Overcast permet le développement de la réflexion, et le spectateur est en mesure d’évaluer les preuves scientifiques au fil du temps. Des séquences exclusives, employant la technique de l’accéléré forment l’un des modes stylistiques favoris du film.


Overcast est un film controversé qui, en même temps qu’il évalue la tension existante entre croyance et doute, pousse à la transcender.


 20130516172843-bild.png


De combien avons-nous besoin et pour quoi faire ?


Après déjà  quatre ans de tournage, Overcast en est actuellement au stade de la post- production. Un supplément de 25 000 dollars nous permettrait de terminer le documentaire cette année (2013). Toute somme au-delà de cet objectif nous permettrait de financer aussi une campagne publicitaire plus efficace, une meilleure distribution et accélèrerait la finalisation du film. Si l’objectif de 25000 dollars n’était pas atteint, toutes les donations seraient utilisées pour des séquences finales du film. Ensemble nous pouvons rendre cela possible. S’il vous plait, soutenez-nous et recevez un petit avantage.

 

20130525052806-25000.png


Sans important sacrifice personnel et des conseils de haut niveau, nous n’aurions pas pu aller si loin dans notre quête. Malgré la petitesse du budget pour un équipement cinématographique et pour le film lui-même, nous disposons néanmoins de 150 heures de tournage. Ce tournage couvre tous les aspects importants du phénomène des nuages artificiels créés par les traînées d’avions, aussi bien que les sujets étroitement liés comme la géo-ingénierie et la modification du temps.


Malgré d’innombrables demandes différentes, nous n’avons pas été en mesure de trouver un financement officiel ou une sponsorisation privée conséquente. Certes, nous avons un besoin urgent de soutien financier pour payer la postproduction du film, et aussi des séquences de dernière minute pour parachever le documentaire.


Nous avons maintenant réalisé un premier montage du film d’une durée de 90 minutes. La structure générale est en place aussi pouvons-nous nous attaquer à la version finale. Un soutien financier est urgent pour couvrir les frais de licence, la compilation de la bande-originale, le mixage et le mastering. Enfin la synchronisation et le sous-titrage, également la correction des couleurs, deux séquences animées et aussi l’édition devront être financées.


Couvrir tous ces coûts nous permettrait de sélectionner un nombre limité de scènes finales pour résumer le scénario, la narration de l’investigation elle-même. En premier lieu les fonds seront utilisés pour de plus amples preuves sur les traînées d’avions, des analyses chimiques ultérieures, des prises de vues aériennes de drone, et pour une séquence d’introduction au film. Dernière mais non des moindres, nous aurons besoin d’organiser et de financer la conférence de presse où seront annoncés les résultats de notre enquête. Cela aura lieu juste avant le lancement du film.


S’il vous plait, soutenez-nous financièrement et aidez-nous à terminer Overcast, un film sur un phénomène qui ne peut plus être ignoré.


Merci beaucoup !


20130526122237-Unbenannt_2.png

Matthias Hancke, réalisateur    email : info@dedalfilms.com


20130523060518-tristanphoto.JPG

Tristan Albrecht, Producteur       email : tristan@ dedalfilms.com

 

Dedal Films, 24 route des Rayes 3971 Ollon - Valais- Suisse

  +41 27 458 19 09

 

Contribution pour le film Overcast :


IBAN : CH0709000000125297927


BIC : POFICHBEXXX


D’autres moyens de nous aider

1 Ecrire sur Facebook, Twitter, ou envoyer un email et dire à tous vos amis de nous aider.

2 Si vous avez des images spectaculaires et aimeriez les voir dans notre film, contactez-nous.

3 Si vous disposez d’informations de l’intérieur qui corroboreraient un programme d’épandage, contactez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

http://d2oadd98wnjs7n.cloudfront.net/medias/843353/pictures/full/20130531152611-AAAl.png

 

 

 

 

 

http://d2oadd98wnjs7n.cloudfront.net/medias/830503/pictures/full/20130525052831-Ohne_Titel_3.png?1369484917

Voir les commentaires

Arrêtons l'écocide en Europe

19 Juin 2013, 05:11am

Publié par Ciel Voilé

 Sans-titre-copie-1.png

Notre association soutient intégralement cette initiative. Nous vous invitons à la signer et à la diffuser le plus largement possible.

http://www.endecocide.eu/

 

ItsInYourHand.png

 


 

 

Ci-dessous, quelques extraits du site :

La solution est entre vos mains

La destruction de la nature est un crime. Un crime dont les auteurs devraient être tenus responsables. Ce crime a un nom: l'écocide.

Eco-cide dérive de oikos en grec signifiant maison ou domicile et de caedere,démolir, tuer en latin. Il signifie littéralement tuer notre maison.

En tant que groupe de citoyens, nous avons proposé une loi à l'Union européenne pour faire de l'écocide un crime. Rejoignez le mouvement en votant pour que l'UE considère notre proposition de loi. Usez de votre droit de participer à l'élaboration des politiques européennes en votant pour mettre fin à l'écocide.

Cette loi contre l'écocide permettrait :

·         d'assumer notre devoir de préservation envers les générations futures 

·         de préserver et protéger la biodiversité

·         de favoriser la transition vers une économie verte

·         d'aider à restituer à l'homme sa place dans le vivant et de donner des droits à la Terre.

·         d'adopter une approche holistique de la nature (par opposition à la législation actuelle où seuls des éléments distincts de l'environnement sont protégés tels que la faune et la flore, le sol, etc, mais pas les écosystèmes dans leur ensemble)  http://www.endecocide.eu/?page_id=22&lang=fr

 

Arrêtons l’Écocide en Europe

L’Écocide est un acte causant des dommages importants à un ou plusieurs écosystèmes, ou la destruction ou la perte d’écosystèmes. Arrêtons ensemble l’Écocide en Europe !

Quel est l’objectif ?

Nous voulons que l’Écocide devienne un crime pour lequel des sociétés et des personnes peuvent être jugées responsables selon le droit pénal et le principe de la responsabilité supérieure. Nous souhaitons à travers L’Initiative Citoyenne Européenne obtenir que l’Écocide soit reconnu comme crime dans trois cas :

·         quand l’Écocide se produit sur le territoire européen (territoires maritimes y compris),

·         quand des entreprises européennes sont impliquées,

·         quand des citoyens européens (qui pourraient travailler pour des sociétés non-européennes) sont impliqués.

En outre, l’accès au marché européen de produits issus d’un Écocide ne sera plus toléré car toute personne important de tels produits sera accusée de complicité d’Écocide.

Comment cela fonctionne ?

Grâce à l’Initiative citoyenne européenne, les citoyens européens peuvent faire appel à la Commission Européenne pour proposer une législation européenne: Une loi pour criminaliser l’Écocide en Europe.

Si un million de citoyens signe notre appel, la Commission européenne aura le devoir d’étudier notre proposition de loi.  

 

 

( «  L'initiative citoyenne européenne "End ecocide in Europe" a été lancée le 21 janvier 2013. À son quatrième mois, elle en est à un faible niveau de signatures (28 500 dont 11 000 en France). Mais l'initiative sur le "droit à l'eau" avait eu aussi pendant longtemps des chiffres très faibles avant de décoller avec 800 000 signatures supplémentaires en deux semaines et rapidement près de 1,5 million de votes. Tout est donc encore possible dans les 8 mois qui nous restent, mais seulement si d'autres, beaucoup d'autres dont les comités locaux d'Attac, conjuguent leurs efforts pour le succès de cette ICE. » – G. Menahem – Le 18/06/13)

 

Voir les commentaires

Droit de réponse à "L'âge de faire" N°76

17 Juin 2013, 20:58pm

Publié par Ciel Voilé

 

« Expert » pour la Commission européenne, l’OMM*, le GIEC, le Met Office et… « L’âge de faire »


Le parcours professionnel d’Olivier Boucher est exemplaire. « L’âge de faire » s’appuie en toute confiance sur ce scientifique français qui a été l’un des principaux auteurs du « Rapport spécial sur l’aviation et l’atmosphère planétaire » (1999) du GIEC, du 3ème rapport d’évaluation du GIEC (2001), et du rapport de l’OMM sur l’ozone en 2002. Il participe aussi au rapport à venir du GIEC : Chapitre 7 : «  nuages et aérosols ».


Olivier Boucher affirme (L’âge de faire N°73) : « Nous ne cherchons pas à promouvoir la géo-ingénierie. » : VRAIMENT ?


 Pourtant l’OMM en fait la promotion auprès de ses Etats-membres. Voici un extrait de rapport de l’OMM :

« Il conviendrait d’établir dans tous les pays une climatologie des nuages, du brouillard et des précipitations car cela fournirait des éléments d’information essentiels pour les études et les travaux d’exploitation relatifs à la modification artificielle du temps et aux ressources en eau. »


La Commission européenne aussi y est favorable : elle finance le site EUTRACE  auquel participe Mr Boucher, seul représentant français. Le projet « Évaluation Européenne Transdisciplinaire d’Ingénierie Climatique" présente un objectif en 4 points. Le point 2 précise :


« 2. Engager activement le dialogue avec le public, les décideurs politiques et d'autres acteurs de la société civile pour diffuser l’information sur l’ingénierie climatique, et traiter de manière adéquate les préoccupations et les points de vue et les intégrer dans l'évaluation »


 Au point 2, les mots en gras ont été ajoutés entre le 3 et le 12 juin 2013.Le peaufinage de la stratégie de communication est brûlant d’actualité !


Comment la Commission européenne engage-t-elle le dialogue ? Par le déni. De 2003 à 2012, ses réponses à 8 parlementaires  (Hiltrud Breyer, Paul Iannoye, Erik Meijer, Jim Higgins, Claude Turmes, Nessa Childers, Oreste Rossi et Vladko Panayotov) sur les épandages aériens, la manipulation du climat et la géo-ingénierie, affichent un déni total.


Le rapport scientifique  « CASE ORANGE » écrit  par  des professionnels de l’aviation confirme pourtant la réalité de ces pratiques. Des pilotes, universitaires, militaires, médecins, météorologues  les dénoncent aussi. Le 9 avril au Parlement européen à Bruxelles, des activistes ont relancé l’alerte.


Rosalie Bertell, chercheur, épidémiologiste, physicienne nucléaire et Prix Nobel Alternatif témoigne : « Dire que les chemtrails n’existent pas et que toutes ces traînées sont des traces normales d’avions est contraire à l’observation scientifique. La réalité des chemtrails a été prouvée non seulement par l’observation, mais aussi par des mesures réelles en prélevant des échantillons ... Donc les chemtrails sont bien documentés et cela ne fait progresser personne de refuser les preuves qui sont face à nous. » ( film Bye Bye Blue Sky)

 

Association Ciel voilé

 

* OMM : Organisation Météorologique Mondiale

 

Nous ajoutons une réponse publiée sur le site de l'ACSEIPICA le 29 juin 2013

Voir les commentaires

Toxicité de l'aluminium

12 Juin 2013, 08:46am

Publié par Ciel Voilé

Reportage FR3 - 11 juin 2013

 

 

 


 

Voir les commentaires

Traînées de condensation sur la péninsule du Jutland

5 Juin 2013, 20:03pm

Publié par Ciel Voilé

Earth Snapshot


Danemark - 4 Juin 2013

 

 

20130604-denmark-full.jpg

 

 

denmark-map.gif

 

 

Les traînées de condensation créent des lignes entrecroisées sur la péninsule du Jutland (au centre), la partie nord appartient au Danemark et la partie sud à l'Allemagne. Selon la température et l'humidité en altitude, les traînées peuvent être visibles seulement quelques secondes ou minutes, ou bien persister pendant des heures et s’étaler sur des kilomètres de large. On estime que les traînées persistantes ont un effet significatif sur le climat mondial.


Les traînées de condensation, en affectant le bilan radiatif de la Terre, agissent comme un forçage radiatif. Des études ont montré que les traînées piègent le rayonnement thermique émis par la Terre et l'atmosphère (forçage radiatif positif) à un taux supérieur à celui auquel elles réfléchissent le rayonnement solaire entrant (forçage radiatif négatif).


Le forçage radiatif global a été calculé à partir des données de ré-analyse, des modèles climatologiques et des codes de transfert radiatif. Il est estimé à 0,012 W/m2 pour 2005, avec une marge d'incertitude de 0,005 à ,0026 W/m2, et avec un faible degré de compréhension scientifique. Par conséquent, l'effet net global des traînées est un forçage radiatif positif, c'est-à-dire un effet de réchauffement.


Cependant, l'effet varie chaque jour et chaque année, et surtout l'ampleur du forçage n'est pas bien connue: globalement (pour les conditions de circulation aérienne de 1992), les valeurs vont de 3,5 à 17 mW/m2. D'autres études ont établi que les vols de nuit sont les principaux responsables de l'effet de réchauffement: ils représentent seulement 25% du trafic aérien quotidien, mais ils contribuent de 60 à 80% au  forçage radiatif des traînées. De même, les vols d'hiver ne représentent que 22% du trafic aérien annuel, mais contribuent pour moitié au forçage radiatif annuel.


 

Traduction Ciel voilé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires