Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Non à la 5G - Michèle Rivasi

29 Janvier 2020, 16:44pm

Voir les commentaires

Eau et capitalisme : Riccardo Petrella

29 Janvier 2020, 16:32pm

Voir les commentaires

Respecter la terre : témoignage de 1971

26 Janvier 2020, 22:14pm

Voir les commentaires

Discours de Robert Kennedy à New York en mai 2019

26 Janvier 2020, 20:21pm

Discours de Robert Kennedy à New York en mai 2019

Traduction Ciel voilé


Merci d'être venu un jour de pluie. Un pharmacien est passé et je ne lui en veux pas d'être en colère parce que c'est la plus grande menace à son projet de croissance. L'industrie des vaccins, quand j'étais petit, était de 270 millions de dollars. J'ai reçu trois vaccins et j'étais entièrement consentant. Aujourd'hui, c'est une industrie de 50 milliards de dollars dont 20 % de revenus pharmaceutiques. Mais ce n'est que la partie visible.


Dans l'ombre, se trouvent toutes les maladies chroniques qui, selon la FDA, sont associées aux vaccins. Cent cinquante maladies sont désormais répertoriées sur les fiches produits. La raison pour laquelle elles sont répertoriées sur les notices des produits, c'est que la FDA a déterminé que ces dommages sont plus susceptibles d'être causés par un vaccin.


Il s'agit d'une épidémie de maladies chroniques.


J'ai six enfants. J'avais onze frères et sœurs. J'avais plus de cinquante cousins. Je ne connaissais pas une seule personne allergique aux arachides. Pourquoi tous mes enfants ont-ils des allergies alimentaires? Parce qu'ils sont nés après 1989.


Si vous êtes né avant 1989, votre chance d'avoir une maladie chronique, selon HHS (Santé et services sociaux) est de 12,8 %. Si vous êtes né après 1989, vos chances d'avoir une maladie chronique sont de 54 %. Et la FDA a prévenu les fabricants de vaccins qu'ils devaient jeter un œil à ces maladies.


Et quelles sont ces maladies?


Ce sont les maladies du développement neurologique, le TDA, le TDAH, les retards de langage, les retards de parole, les tics, le syndrome de Tourette, les TSA et l'autisme. Les troubles auto-immunes, Guillan-Barre, la sclérose en plaques, le diabète juvénile et la polyarthrite rhumatoïde. Les maladies anyphylactiques, les allergies alimentaires, la rhinite, l'asthme et l'eczéma. Tout cela a explosé en 1989.


Le Congrès a ordonné à l'EPA (Environmental Protection Agency) de chercher en quelle année cette épidémie de maladies a commencé. Et l'EPA a fait cette étude. Ils ont dit que cela avait commencé en 1989. Il y a beaucoup de coupables. Beaucoup de nouvelles choses. Nous avons des téléphones portables. Nous avons du PFOA (acide perfluorooctanique). Nous avons des ultra-sons. Nous avons du glyphosate. Nous avons beaucoup d'autres choses. Nos enfants nagent dans une soupe toxique.


Nous ne disons pas que toutes ces maladies ne proviendraient que des vaccins. Mais aucune intervention n'est aussi précise que ce qui s'est produit lorsque nous sommes allés en 1989 et que nous avons modifié ce calendrier de vaccination et multiplié les niveaux d'aluminium et de mercure, par 3 et 5. Nous sommes passés des 3 vaccins que j'avais reçus, aux 72 que mes enfants ont eus et aux 75 que les enfants recevront l'année prochaine. Et il y a 273 nouveaux vaccins en préparation.


Je suis entré et j'ai rencontré Adam Schiff. J'ai été démocrate toute ma vie. Ce qui se passe au sein du parti démocratique me dérange beaucoup. Mais j'ai été étonné quand l'un des principaux démocrates de notre pays, Adam Schiff, est allé sur les titans d'Internet, sur Facebook, sur Google, qui a un partenariat de 668 millions de dollars avec GlaxoSmithKline, le plus grand fabricant de vaccins au monde. Ils fabriquent des médicaments et exploitent vos données personnelles afin de vous vendre plus de médicaments. Schiff est allé à Pinterest, Facebook, Instagram, Amazon, tous, et leur a dit qu'ils devaient commencer à censurer les informations et les plaintes concernant un produit pharmaceutique.


J'ai dit à Adam Schiff: «Vous savez que ce sont des entreprises gourmandes. Vous savez qu’elles tuent les gens ? »Tout démocrate vous le dira. Les quatre sociétés qui produisent les 72 vaccins obligatoires pour les enfants américains, chacune d'entre elles a été condamnée pour crime. Depuis 2009, ces quatre sociétés ont collectivement payé 35 milliards de dollars de sanctions pénales, en dommages-intérêts et en amendes pour avoir fraudé les autorités de réglementation, pour avoir falsifié la science, pour avoir corrompu des médecins, pour avoir menti au public et pour avoir tué beaucoup de gens.


Le Vioxx, un médicament fabriqué par Merck, ils savaient que cela provoquerait des crises cardiaques. Ils l'ont vendu comme pilule contre les maux de tête. Ils n'ont pas dit aux gens : «  Vous n'aurez pas mal à la tête, mais vous pourriez avoir une crise cardiaque ». Bien sûr, s'ils l'avaient fait, peu de gens l'auraient acheté.Alors, ils ont décidé de garder le secret. Ils ont tué au moins cent vingt mille personnes, probablement cinq cent mille personnes.

 

J'ai donc dit à Adam Schiff: « Quel genre de dissonance cognitive cela nécessite-t-il, de croire que cette entreprise, qui ment et triche et tue avec tous les autres produits pharmaceutiques qu'elle fabrique, ne le ferait pas avec les vaccins? »

 

Tout le monde sait qu'on ne peut poursuivre en justice une société de vaccins. C’est pourquoi nous avons eu cette explosion de vaccins, la ruée vers l’or à partir de 1989. Ils ne sont pas incités à rendre leur produit sûr, à part des scrupules moraux, et nous savons qu'ils n'en ont pas.
 

Ce que la plupart des gens ne savent pas, c'est que les fabricants de vaccins ont une exemption encore plus importante. Ils sont exemptés des tests de sécurité de leurs produits. C'est le seul produit médical qui en bénéficie. La raison en est que c'est un artefact de l'héritage du CDC en tant que service de santé publique, qui était une agence quasi militaire. Le CDC l'a repris à la fin des années 1970. C’est pourquoi les gens du CDC ont souvent un grade militaire, comme le Surgeon General. Le programme de vaccination a été lancé comme défense de sécurité nationale contre les attaques biologiques. Pour cette raison, ils voulaient s'assurer que nous pourrions distribuer les vaccins au public très rapidement si la Russie envoyait de l'anthrax ici. Ils voulaient supprimer tous les obstacles réglementaires qui empêcheraient le déploiement rapide de ce produit.


Donc, ont-ils dit, si nous appelons cela un médicament, tous les médicaments doivent être soumis à des tests de sécurité conformément à la loi, un placebo en double aveugle et un suivi pendant cinq ans. Ils ont dit, nous ne pouvons pas faire ça. Nous allons les appeler quelque chose de différent. Nous allons les appeler des « produits biologiques ». Et nous allons faire en sorte qu'ils n'aient pas du tout à être testés.


Et lorsque l'industrie a explosé en 1989, ils ont profité de cette faille pour commercialiser tous ces nouveaux produits. Aucun des 72 vaccins du calendrier prescrit pour nos enfants n'a été testé avec un placebo.


Cela signifie que personne ne peut scientifiquement vous dire quel est le profil de risque de ce produit. Personne ne peut vous dire que ce produit sauvera plus de vies qu'il n'en faudra. Il n'y a absolument aucune base scientifique. Comment pouvons-nous, en tant que société, gouvernement, parti démocratique, imposer des produits à nos enfants lorsque nous ne pouvons pas dire quel est le risque de ce produit?


Désormais, tous les vaccins inscrits au calendrier et tous les produits médicaux sont tenus de répertorier les tests de sécurité qu'ils effectuent. Aucun d'entre eux n'a jamais utilisé de placebo. Mais certains d'entre eux font quand même des tests de sécurité, comme le vaccin contre la polio, pendant peut-être 48 heures.


Le vaccin contre l'hépatite B qui est administré à chaque enfant dans ce pays le jour de sa naissance, ils l'observent pendant 5 jours. Cela signifie que si un enfant décède le jour 6, cela n'est pas rapporté. Si un enfant a une crise le sixième jour, non plus. Si le bébé souffre d'allergies alimentaires et est diagnostiqué trois ans plus tard, ou d'autisme ou d'une maladie auto-immune, aucun rapport avec le vaccin. Ainsi ils peuvent dire que le vaccin est sans danger.


Ce qui est étrange, c'est qu'il y avait un seul vaccin, le vaccin ROR, qui concerne tout ce hoopla, c'est le seul vaccin qui n'a aucun test de sécurité répertorié sur la notice. Et depuis de nombreuses années, Del Bigtree et moi-même disons « C'est bizarre ! ». Existe-t-il ? Qu'est-il arrivé ? Nous avons donc poursuivi HHS. Nous avons dit: « Où est-ce? »


Il y a trois semaines, ils nous ont donné les tests de sécurité. Il y avait 800 enfants. Normalement, vous avez 20 000 enfants ou sujets dans l'un d'eux. Il y avait 800 enfants dans 8 catégories différentes. Pour un médicament qu'ils vont donner à des milliards de personnes. Les tests n'ont duré que 42 jours.


Mais 50% des enfants qui ont participé à cette étude ont eu des maladies gastro-intestinales, graves, dont certaines pendant 42 jours. 50% ont eu des maladies respiratoires, certaines pendant 42 jours. C’est un produit qui est pire, selon son propre bilan, que la maladie qu’il prétend prévenir.
Peut-être qu'il y a des gens ici qui sont anti-vaccin. Je ne suis pas anti-vaccin. Je veux juste des vaccins sûrs. Et je veux une science solide. Et je veux de la transparence au sein du gouvernement. Et je veux des régulateurs indépendants qui n'appartiennent pas à l'industrie pharmaceutique.


La FDA, qui est censée nous protéger contre ces produits, reçoit 75 % de son budget de l'industrie. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reçoit 50 % de son budget de l'industrie pharmaceutique. Le CDC est une entreprise pharmaceutique. Il dispose d'environ 5 milliards de dollars par an pour acheter et vendre des vaccins. Et les individus au sein du HHS qui travaillent sur ces vaccins aux frais des contribuables, s’ils y ont travaillé, ils sont autorisés à recevoir des royalties.


Pour chaque flacon de Gardasil vendu, des gens au sein de HHS, des individus de haut niveau, perçoivent des royalties,150 000 $ par an de royalties. Et HHS et NIH possèdent une partie de ce brevet et collectent de l'argent chaque année. Ce ne sont pas des agences de régulation. Ce sont des appendices de l'industrie.


Ils ne veulent pas en entendre parler. La raison pour laquelle ils nous appellent anti-vaxx, c'est que c'est une façon de nous faire taire. Ils n'ont donc pas à débattre de ces problèmes très graves concernant la sécurité des vaccins. Ils n'ont donc pas à débattre de la science.


Et ils ont acheté la presse. Ils investissent 25 milliards de dollars par an dans la publicité. Nous sommes le seul pays au monde, autre que la Nouvelle-Zélande, à autoriser la publicité pharmaceutique à la télévision. Et ils ont pu acheter la presse dans ce pays. Ils vendent non seulement des publicités pour leurs médicaments, mais ils dictent également le contenu.


Maintenant, ils nous disent qu'ils vont censurer Facebook parce qu'ils veulent se débarrasser de la désinformation sur les vaccins. Nous parlons juste de science. Nous leur donnons des études revues par des pairs. Vous n'entendrez jamais l'examen par les pairs d'un promoteur de vaccins. Vous entendrez des appels à l'autorité. Qu'est-ce que ça veut dire ? Cela signifie que les vaccins sont sûrs parce que les CDC ou l'OMS disent qu'ils sont sûrs.


Mais savez-vous qui est l'autorité ultime? C’est l’Institut de médecine. C'est pourquoi le Congrès a nommé l'Institut de médecine comme l'autorité ultime en matière de sécurité des vaccins. Et savez-vous ce que dit l'Institut de médecine? Il dit qu'il y a 150 maladies qui, selon eux, sont causées par des vaccins, et le CDC a été chargé de les étudier. Ils l'ont dit en 1994. CDC a refusé. Ils l'ont répété en 1998. CDC a refusé. Ils l'ont répété en 2011. Ils le disent chaque année.


L'Institut de médecine dit que nous ne savons pas si ces vaccins sont à l'origine de cette énorme épidémie de maladies chroniques. Telle est l'autorité ultime. Pas l'OMS. Pas le CDC. Et la seule façon dont ils « gèrent » ces arguments, c'est de nous faire taire.


La désinformation vaccinale ne vient pas de nous, elle vient d'eux. Combien d'entre vous ont entendu les réseaux rapporter que 80 000 personnes sont mortes de la grippe l'année dernière ? Vous savez ce que disent les données du CDC ? Et le CDC a donné ce nombre aux réseaux sociaux. Je ne leur en veux pas, mais la presse est censée vérifier. Mon père me disait que les gens au pouvoir mentaient. Et vous êtes censé le vérifier. Vous savez ce que disent les propres données du CDC ?

2 300 personnes seraient mortes de la grippe, pas 80 000.


Combien d'entre vous ont entendu dire que le taux de mortalité par rougeole est de 1 sur 1000 ? Le CDC leur a dit cela. Les propres données du CDC indiquent que c'est 1 personne sur 10 000 et 1 Américain sur 500 000. C’est ce que disent les données du CDC. Mais ce n'est pas ce que vous entendrez des réseaux.


Tous ceux qui ont regardé NBC l'autre soir ont vu Lester Holt. Toutes les émissions d'informations sont devenues des publicités et elles font toutes partie de cette frénésie orchestrée selon laquelle nous aurions peur de la rougeole. Et nous devons prendre ce vaccin et nous devons le rendre obligatoire. Lester Holt est parrainé par Merck, qui fabrique le vaccin. Lester Holt a montré une image effrayante dans son émission d'un bébé atteint de ces terribles bosses de rougeole. Il s'avère que c'était faux. Il devait faire semblant. Il ne s'est jamais excusé. NBC ne s'est jamais excusé. C'est de la désinformation. Et Lester Holt est assis là en disant que nous devons arrêter cette désinformation sur les vaccins alors qu'il est le principal promoteur de cette désinformation.


Cette industrie a réussi à désactiver toutes les institutions de notre démocratie qui se dressent entre une entreprise cupide et un enfant vulnérable. Comme Del Big Tree l'a souligné, ce sont les plus grands lobbyistes de Capitol Hill. Il y a plus de lobbyistes que de membres du Congrès et de sénateurs réunis. Ils rapportent le double du pétrole et du gaz. Ils rapportent quatre fois plus que la défense et l'aérospatiale.


Ils possèdent le Congrès. C’est pourquoi le Congrès n’assignera pas Bill Thompson, le scientifique en chef du CDC, qui dit qu’il nous ment depuis toutes ces années. Ils ont détruit des données. Et ils ne l'appelleront pas et ne le questionneront pas.


Ils ont pu désactiver les agences de régulation en se les appropriant. Ces agences sont désormais des marionnettes pour les industries qu’elles sont censées réglementer. Ils ont pu neutraliser les avocats en rendant illégal de poursuivre une société de vaccins. Les avocats et les tribunaux ont disparu.
Ils ont pu neutraliser la presse, tout le contrôle de la presse. Maintenant, ils neutralisent Internet. Ils nous arrêtent donc nous ne pouvons pas parler. Pour que personne n'écoute la vérité. Pour que personne n'ait à lire la science évaluée par les pairs. Personne n'a donc à écouter les questions.


La dernière chose entre la société et ce petit bébé, ce sont ses parents. Et cette industrie gourmande ne supporte pas cette mère qui va empêcher son petit bébé de se faire vacciner.

 

Acheter leur produit et dépendre pour le reste d'une vie d' Adderal, Epi-Pens, Ritalin, des médicaments anti-épileptiques et duProzac qu'ils obtiennent en sus de cette industrie folle.
Et que disent les démocrates? Eh bien, que les dommages dûs aux vaccins n'existent pas. C’est une illusion et ces femmes sont hystériques. Et elles sont si facilement trompées. Mais ces femmes savent ce qui est arrivé à leur enfant.


Je dirais qu’il est temps que le Parti démocrate commence à écouter les femmes. Et qu'est-il arrivé à au principe central et fondamental du parti démocratique? Mon corps, mon choix !


Et pourquoi notre parti préconise-t-il la censure? Et pourquoi notre parti couche-t-il avec l'une des industries les plus sales de l'histoire de l'humanité ?

 

Nous devons reprendre nos enfants. Nous devons reprendre notre pays. Nous devons reprendre notre démocratie. Je vous remercie.

Voir les commentaires

SIGNEZ LA PÉTITION « STOP à la 5G »

25 Janvier 2020, 13:10pm

Trois fois plus d'antennes relais avec la 5G ? Non merci !!!


5G : CA VA CHAUFFER !!!

Mélangeant vitesse et précipitation, le gouvernement a publié, le 30 décembre 2019, en catimini, l’arrêté fixant les conditions de mise aux enchères des fréquences de la 5G en France.

Malgré les demandes répétées des associations, cet arrêté n’a été précédé ni d’un débat public ni d’une évaluation environnementale et sanitaire.

Pourtant, les fréquences utilisées par la 5G vont conduire les opérateurs à tripler le nombre de nouvelles antennes-relais par rapport à la 4G. Pire, selon un document de l’Agence nationale des fréquences, le nombre de points « atypiques » où l’exposition aux ondes des riverains dépasserait les 6 V/m pourrait être multiplié par 8 !

Au-delà de l’exposition aux radiofréquences, la question des usages numériques est également posée : l’hyper-connexion généralisée induit des effets psycho-sociaux délétères. Un adolescent passe désormais plus de 6 heures par jour connecté. Sur le plan environnemental, la 5G pourrait engendrer une augmentation de la consommation électrique du pays de 2%.

Incidemment, la quasi-totalité des mobiles actuels ne sont pas compatibles avec la 5G. Le feu roulant des « nouvelles » technologies vont entraîner un immense gaspillage; les équipementiers pariant sur l’obsolescence technique pour renouveler l’ensemble du parc de téléphones portables.

Enfin, pour assurer le succès de la 5G, le gouvernement n’a pas hésité à casser les prix. L’attribution des fréquences a rapporté 6,55 milliards d’euros en Allemagne et ne devrait rapporter que 2,17 milliards en France; trois fois moins ! L’utilisation de la bande hertzienne, patrimoine public, a, une nouvelle fois fait l’objet d’une grande braderie.

MAIS AU FAIT… A QUOI CA SERT ?

L’essentiel des débits 5G sera réservé à la vidéo en ligne et à l’intrusion inquiétante et mal régulée des objets connectés dans nos vies quotidiennes : de la brosse à dent connectée à la voiture autonome en passant par les panneaux publicitaires connectés personnalisant le message en fonction de la localisation précise du propriétaire d’un portable 5G ou encore la reconnaissance faciale généralisée…

Alors que les crises écologiques devraient nous conduire à allonger la durée de vie de nos appareils, cette énième « révolution » numérique doit faire l’objet d’un vaste débat social et d’une évaluation environnementale.

Priartem et Agir pour l’Environnement demandent au gouvernement d’adopter un moratoire sur l’attribution des enchères 5G.

Signez

Voir les commentaires

L'amiante de Lubrizol

22 Janvier 2020, 13:48pm

Voir les commentaires

Acharnement contre Alexandre Langlois

22 Janvier 2020, 11:53am

Acharnement contre Alexandre Langlois

Alexandre Langlois : « Ils essaient de me couper mon salaire et de m’asphyxier ! »

 

21 janvier 2020 - Boulevard Voltaire

 

Alexandre Langlois, bien connu des lecteurs de Boulevard Voltaire pour pointer du doigt les dysfonctionnements au sein de la police nationale, est à nouveau suspendu de ses fonctions et convoqué à l’IGPN, seulement quelques jours après avoir repris le travail. Il s’explique au micro de Boulevard Voltaire.


 

Vous avez repris le travail depuis dix jours et vous êtes déjà convoqué à l’IGPN.
A priori, la convocation aura lieu ce jeudi. Savez-vous pourquoi ?

Malheureusement, on ne sait pas pourquoi. Quand j’ai posé la question, on m’a répondu « tout a été fait conformément aux instructions de l’IGPN par sa note du 22 octobre 2012 ». Cela reste un mystère. Je devrais savoir pourquoi et je ne sais pas.

Cette convocation risque-t-elle de faire fonctionner le sursis et donc de vous suspendre à nouveau six mois de plus ?

C’est la première enquête administrative. Je ne me fais pas d’illusion sur les personnes qui diligentent cette enquête. Même s’ils se défendent en disant que le but n’est pas de sanctionner, tout est déjà ficelé. Si je suis recondamné, les six mois de sursis vont sauter. Je pense que c’est le but de la manœuvre.

Risquez-vous la révocation ?

 

La suite sur Boulevard Voltaire

Voir les commentaires

Le terrorisme des drônes américains

20 Janvier 2020, 18:54pm

Voir les commentaires

Quelle sera la puissance réelle d’émission des antennes relais 5G ?

19 Janvier 2020, 18:38pm

Quelle sera la puissance réelle d’émission des antennes relais 5G ?

 

21 septembre 2019 Ondes expertise

Par David BRUNO

On se pose tous la question de l’impact réel de la 5G sur les populations. Voici en exclusivité un document que je me suis procuré par l’intermédiaire de l’autorité nationale des fréquences (ANFR).

En voici ci-dessous la synthèse et les conclusions

Dossier d'installation d'une antenne relais

Voici le dossier d’installation d’un site d’antenne relais Orange situé boulevard de Dunkerque à Marseille au sommet d’un immeuble HLM.

Ce site d’antenne a la particularité d’avoir une antenne 5G installée (pas encore en émission) en plus des antennes 2G, 3G et 4G habituelles (en émission).

La bande de fréquence réservée pour l’opérateur Orange se situe entre 3700 et 3800 MHz.

La suite sur Ondes expertise


 

 

Voir les commentaires

Les arbres et la 5G

19 Janvier 2020, 13:18pm

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>