Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Bientôt plus de ciel bleu ?

, 21:11pm

 

 

 Bientôt plus de ciel bleu  ? 

 

Regardez-vous le ciel ? Avez-vous remarqué qu’il est de moins en moins bleu ? Plutôt blanc sale, sali, pollué. Sauf quand le vent ou la pluie le nettoie. Ni l’augmentation du trafic aérien, ni la désindustrialisation de nos pays, ni le trafic routier  n’expliquent cette pollution du ciel. Les particules fines ont doublé en dix ans dans l’atmosphère, et on ne sait pas scientifiquement pourquoi*.  Les moteurs d’avions sont conçus pour être plus propres et pour consommer moins. Donc ? Et ce n’est pas que dans notre région, mais dans toutes les régions de France, ce n’est pas que dans notre pays, mais dans tous les pays d’Europe. Et ailleurs. Pourquoi ? 

Les avions de ligne empruntent des couloirs aériens commerciaux et laissent derrière eux une courte   traînée de condensation (« contrail » en anglais), c'est-à-dire de vapeur d'eau. Cette petite trace se forme à cause du froid mais disparait très rapidement, en quelques secondes ou minutes.

Régulièrement, on peut voir à plus basse altitude, dans l’espace aérien réservé aux militaires des traînées longues et surtout persistantes qui ne disparaissent pas mais s’étalent. Si elles ne disparaissent pas, c'est qu'il ne s'agit pas de vapeur d'eau mais d'autres éléments : on les appelle en anglais « chemtrails », c’est-à-dire traînées chimiques. Un des bords de la traînée s'effiloche en dentelles, ses deux côtés ne sont pas symétriques. Puis la traînée s'étale de plus en plus jusqu'à former un voile qui blanchit le ciel. En peu de temps, le ciel bleu peut devenir tout blanc. Aux Etats-Unis où le « phénomène » est apparu dix ans plus tôt qu’en Europe, dans certains lieux, le ciel n’est plus jamais bleu. Nous avons encore la chance en région PACA d'avoir des jours sans traînées persistantes, et le mistral pour  nettoyer le ciel de ces nuages artificiels. Mais que ce passerait-il si elles étaient présentes tous les jours ? Nous trouverions cela normal, et nous n'aurions plus que du ciel blanc. Une autre particularité de ces traînées, c'est qu'elles peuvent traverser l'horizon de part en part, ce qui est impossible pour une traînée de condensation : pourrait-on dire : « Un avion est passé, il y a deux heures parce que je vois sa trace ? ». Sur un trajet en TGV Avignon-Paris, elles  peuvent voiler le ciel du départ à l’arrivée ! Elles sont donc programmées à l’échelle d’un pays entier et très fréquentes sur les grandes villes, alors que les couloirs aériens commerciaux évitent le survol des grandes villes. Leur aspect fibreux et filamenteux est caractéristique. On les voit aussi de nuit devant la lune, par mauvais temps, derrière les nuages.

Même les jours où le trafic aérien est « normal », c’est-à-dire n’obscurcit pas le ciel de traînées persistantes et de nuages artificiels, on peut voir des quadrillages à l'endroit précis du ciel où se lève et où se couche le soleil, et nulle part ailleurs. Pourquoi obstruer les premiers rayons du soleil ? Que répandent-ils de si néfaste ou de si précieux ? Le soleil serait-il devenu une nuisance ? Alors que tous les jours nous avons la preuve qu'il est porteur de vie.

Pour bien voir les différences entre traînées de condensation et traînées persistantes, le mieux est d'observer les avions de ligne et les avions traceurs au même moment dans le ciel. Les seconds se permettent des demi-tours, des U, des cercles complets, des quadrillages. A l’évidence les économies de carburant ne les concernent pas ! Ils volent dans presque toutes les directions de l'espace, en-dessous des couloirs aériens commerciaux. Il ne se passe pas une semaine sans épandage. Des drones participent à ces opérations de grande envergure. Revoyez vos films et photos d’avant les années 2000 : pas d’avions traceurs, pas de ciel voilé, pas de traînées persistantes.

______    

*http://france.meteofrance.com/france/actu/archives/2011/2011?page_id=14728&document_id=25814&portlet_id=78025

 

Pourquoi  ? 

 

On constate de plus en plus, que l’économie mène le monde, absolument sans morale, sans aucun respect pour le vivant. La crise financière de 2008 a bien montré qui détient le pouvoir : le système bancaire mondialisé est responsable de la crise : il a été renfloué par les Etats, aux dépens des contribuables, lesquels ont été remerciés de leur aide par des plans d’austérité. Chercher l’erreur ! Seulement 3% des transactions financières mondiales concernent l’économie réelle, le reste, les 97% ne sont que de la spéculation. Imaginez combien de fois « on » peut acheter la planète ! Au grand casino planétaire, l’économie verte à le vent en poupe. Surtout quand des richissimes, comme Bill Gates, y investissent lourdement, notamment dans la géo-ingénierie : la manipulation du climat à grande échelle, née de la vieille idée de la domination de la nature par l’homme. Bill Gates finance à raison de millions de dollars deux géo-ingénieurs connus David Keith et Ken Caldeira, lesquels estiment que la pulvérisation de dioxyde de soufre à 48 km au-dessus de la terre serait une option peu coûteuse, quelques milliards de dollars par an, pour lutter contre le réchauffement climatique. Rappelons que Bill Gates représente 90% du marché mondial de l’informatique avec Microsoft, que la Fondation Bill et Mélinda Gates gère près de 34 milliards de projets « philanthropiques », comme les vaccins dans le monde entier et particulièrement dans les pays pauvres. En août 2010, Bill Gates a acheté 500 000 actions Monsanto pour 23 millions de dollars. Sa fondation a engagé en 2006 une collaboration avec une autre Fondation « caritative », la Fondation Rockefeller, toutes deux ferventes promotrices des OGM à destination des pays pauvres. Elles ont œuvré ensemble pour ouvrir l’Afrique aux semences OGM et aux produits chimiques de Monsanto, Dupont et Syngenta. Et quel hasard, Monsanto, la Fondation Gates, la Fondation Rockefeller et Syngenta se sont retrouvés  pour financer à millions de dollars, la construction d’une banque de semences en Norvège à Svalbard.  Parmi des centaines de brevets déposés pour des plantes résistant aux changements climatiques, Monsanto  en a déposé un pour des plantes résistantes à l’aluminium ! L’aluminium tomberait-il du ciel à présent ? C’est ce que constate G. Edward Griffin dans son film : «  What in the world are they spraying ? » (Que vaporisent-ils dans le monde entier ?). Les niveaux d’aluminium relevés au Mont Shasta en Californie sont anormalement élevés (2190 µg/l). L’ETC group, organisation très active à dénoncer les dérives de l’économie verte, a publié un dossier intitulé : « Géopiraterie »**. On y apprend comment, à la suite des échecs successifs des négociations sur les enjeux des changements climatiques et  de la réduction des gaz à effet de serre, les lobbies verts vendent leur trouvaille : « Vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord. Inutile de limiter vos émissions de gaz à effet de serre ! Nous avons la solution : la géo-ingénierie. »  Ainsi les pilotes qui participent à ces programmes d’intervention climatique sont convaincus d’agir pour le bien de l’humanité : la lutte contre le réchauffement climatique. 

______    

**http://www.etcgroup.org/fr/content/g%C3%A9opiraterie-argumentaire-contre-la-g%C3%A9oing%C3%A9nierie

 

Protestations 

 

Extrait d'un article de Michel Dogna paru dans Principes de santé N°37 septembre 2011: «  Il faut aller en Serbie pour voir un homme, le président du mouvement écologique serbe Novi Sad, se lever et accuser son gouvernement de génocide par empoisonnement collectif. Il s'appelle  Nikola Aleksic. Il veut savoir qui sont les traîtres qui ont donné le feu vert à l'organisation de cette intoxication planifiée. Nikola Aleksic en appelle à l'armée pour abattre ces avions épandeurs de maladies et de mort. Et il demande au Procureur général de Serbie d'engager immédiatement des poursuites contre les responsables de cette autorisation qui viole une Constitution censée protéger le peuple. En France, aucun chercheur, aucun organisme de surveillance de notre espace aérien, aucun homme politique, aucun Nicola Aleksic, n'a voulu s'intéresser au sujet. Il n'y a que des fous qui en parlent, mais des fous de plus en plus nombreux à penser que l'on nous traite comme de simples insectes nuisibles avec la bénédiction de nos élus. Il faut que cela cesse sans délai ! » Nikola Aleksic, depuis la diffusion de sa vidéo (présentée sur notre blog), a fait l'objet d'une tentative d'assassinat.

Un élu italien témoigne  à son président : « A qui appartiennent ces avions ? Personne ne sait à qui ils sont. (…) J'ai fait analyser quelques échantillons de nourriture prélevés dans mon jardin, et jusqu'alors biologiques. Les analyses ont révélé des teneurs élevées en aluminium.

On constate que l'on trouve dans d'autres régions italiennes, spécialement dans l'eau, des niveaux anormaux d'aluminium, de baryum et autres métaux toxiques. (…) Selon l’OMM, l'organisation météorologique mondiale, en l'an 2000, environ 26 nations ont mené des expérimentations d'altération climatique, parmi lesquelles, l'Italie avec le "projet pluie" de la Tecnagro. Le doute alors s'élève en moi : ces avions ne sont pas étrangers mais italiens, tentant de modifier le climat non seulement dans notre vallée mais dans toute l'Italie ! »

Patrick Pasin, le réalisateur du film «  Bye bye blue sky » dont la version courte de trente minutes est disponible sur notre blog, a fait analyser la surface de bacs à sable à Paris : du baryum y était présent. Il a aussi filmé sur internet un appel d’offres de l’armée française pour une commande de 10 tonnes de baryum : à quand les explications ?

Vandana Shiva physicienne indienne connue pour son combat contre les OGM déclare : « Les géo-ingénieurs ne réalisent pas que le soleil n’est pas le problème sur notre planète ! Le problème, c’est le chaos que nous créons en polluant ! La géo-ingénierie devient une guerre à l’échelle planétaire ! (…) Construire de la résilience et de l’adaptation est la réponse humaine et écologique.

 

Nous contacter

* par email : ciel.voile@orange.fr

* par téléphone : 09 79 55 32 15 

* sur notre blog : http://cielvoile.over-blog.com/

 

Observez le ciel et rejoignez-nous !