Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ciel Voilé

Neige toxique en Roumanie

5 Février 2014, 17:41pm

Publié par Ciel Voilé

Neige hygroscopique


neve-artificiale.jpg


 Tanker Enemy - Le 1er février 2014  http://www.tankerenemy.com/2014/02/neve-igroscopica.html#.UvJco_shLkc


Le  site italien Tanker Enemy  a publié un article roumain (en italique ci-dessous) donnant les résultats d’une analyse de neige à Bucarest, précédé de deux paragraphes présentant des informations venant des Etats-Unis.  L’article n’est plus accessible sur le site source :

http://www.stiri.com.ro/cautare.php?text=Ce+substante+chimice+nocive+se+regasesc+in+zapada%3F+Rezultatele+unei+analize+in+laboratorul+ICA&submit_news=Cauta

 


Des  nouvelles glaçantes, c’est le cas de le dire, nous parviennent du monde entier. La neige qui tombe en abondance durant cet hiver polaire contient des poisons de toutes sortes, des métaux lourds, des polymères et même de l’uranium appauvri (procédure synthétique pour l'oxyde d'uranium MCM-41) . C'est une neige artificielle : elle fond et ne produit pas d'eau au contact de la chaleur, elle noircit et dégage une forte odeur de plastique brûlé. La catastrophe de Fukushima et des expériences diaboliques provoquent ce phénomène météorologique. De nombreux témoins indiquent que les chiens qui habituellement aiment courir dans les champs enneigés, sont même réticents à aller dehors, après la chute de cette neige artificielle. En Roumanie, l’analyse, par un laboratoire certifié,  de neige tombée à Bucarest, révèle des résultats inquiétants.



Nous sommes en présence d'une neige de polymères très hygroscopiques, produite par un processus chimique qui implique l'uranium appauvri. Par conséquent, un matériau approprié pour capturer l'humidité de l'air et affaiblir la perturbation, facilitant les communications radar/satellite, comme déjà démontré ici, qui ne tolèrent pas la présence d'eau dans les nuages​​. L'effet sur ​​le terrain est ce qui a été observé ces derniers jours.

 

Neve-igroscopica-ai-polimeri-small.jpg

 

 

Ecomagazin.ro  -  Le 28 janvier 2014


http://www.ecomagazin.ro/ce-substante-chimice-nocive-se-regasesc-in-zapada-rezultatele-unei-analize-in-laboratorul-ica/


Quels produits chimiques nocifs se retrouvent dans la neige ? Voici les résultats de l'analyse du laboratoire certifié  ICA. Qui aurait pensé que la neige puisse être si dangereuse ? La neige grise en ville contient beaucoup de poisons, y compris des métaux lourds, des nitrates et du DDT, un pesticide particulièrement nocif pour les êtres vivants.

 
Comment est-il possible que la neige tombée du ciel apporte du DDT en ville ? C’est simple, par le cycle « naturel » de l'eau. Les composés nocifs pénètrent dans les eaux souterraines, les rivières et les lacs. Avec l'évaporation, les polluants se concentrent dans les nuages ​​enfin dans les précipitations.

« Ces poisons nuiront à la santé des personnes pendant des décennies », a déclaré, M. Gheorghe Mencinicopschi, directeur de l'ICA.

« Le plomb dans la neige à Bucarest atteint 76,72 mg / litre. C'est un niveau huit fois supérieur au maximum autorisé. C'est incroyable! En théorie dans une capitale, il ne devrait pas exister de sources polluantes fortes de plomb. L'empoisonnement au plomb provoque la perte des cheveux et des ongles. Il endommage aussi le système nerveux, et cause des troubles sanguins.

Le cadmium
(ingrédient typique de chemtrails, également trouvé à bord d'un Ryanair ... Tanker Enemy ) est à des concentrations de 0,075 mg / litre. C'est un métal lourd très toxique. Chez les enfants, il s'accumule dans les reins et peut entraîner la mort.

Les nitrates atteignent 11,35 mg / litre. « Une concentration de 50 mg / litre peut tuer un enfant en quelques heures. Ce n'est pas une blague », a déclaré Mr Mencinicopschi.

Les nitrites, 0,16 mg / litre, peuvent déclencher un cancer du système lymphatique.

Le lindane, 0,0593 microgrammes / litre, est un pesticide neurotoxique oncogène.

Le  DDT, 0,0415 microgrammes / litre. C'est un pesticide interdit dans les pays industrialisés depuis 1970 en raison de son fort effet cancérigène.

Des huiles lubrifiantes, 28 mg / décimètre cube. Elles sont cancérigènes et leur concentration est très élevée, a affirmé Mr Mencinicopschi.

Commenter cet article