Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

Pour une Guilde des Lanceurs d’Alertes Biologiques et Biosphériques

2 Janvier 2020, 09:51am

Pour une Guilde des Lanceurs d’Alertes Biologiques et Biosphériques

Extrait du septième chant de Xochi - Décembre 2019

En tant que Xochi, et Lanceur d’Alertes Biologiques et Biosphériques, ma première intention déclarée, et transparente, pour ce septième épisode, est de clore ce que j’ai développé, dans le précédent, à savoir de mettre en exergue que la Vaccination constitue l’un des vecteurs génocidaires privilégiés de la Mafia de la Pharmacratie et de l’Industrie Médicale auto-qualifiée d’Hospitalière – mais, en réalité, très PharmaNarcotique quant aux illusions et hallucinations sociétales qu’elle suscite eu égard à ses incapacités de remédier à quoi que ce soit de pathologique.

Les termes hôte, hôpital, hospitalier, etc, proviennent de deux racines PIE “ghos” et “pot” – ghos-pot signifiant le “maître des étrangers”, donc le “maître des invités”. S’il est clair que l’Industrie Médicale Hospitalière Occidentale n’a plus rien d’hospitalière, de conviviale, d’invitante, d’accueillante – et même de “thérapeutique” – il est tout aussi clair que ce qu’elle est devenue, sous le contrôle de la Pharmacratie des Banksters, lui confère la “maîtrise complète sur les étrangers”, à savoir sur les Nations, à savoir sur les “Goyim” – le “bétail, les vaches”, dans leur langue natale.

N’est-il pas troublant, et vertigineux, de découvrir que le terme vaccin vient du terme Latin “vacca”, pour vache (variola vaccina) pour “variole de vache”? En latin, “vaccinus” signifie “de vache”. Le terme Latin est issu de la racine PIE “waka”, pour vache, qui pourrait avoir donné également vagir.

Les Tzaddik vaccinent-ils leurs enfants Elus, et non-Goyims, avec des substances contenant de la variole de vache, de l’aluminium, du hamster chimérique, de l’ADN de foetus de poulet, de l’ADN de foetus humain, de l’ADN de souris leucémique, des antibiotiques (Amoxiciline, Cefroxadine…) des acaricides (Cassythine), des métabolites de la morphine, du carbure de tungstène, du Viagra, des herbicides (Pachyrrhizone), des antiépileptiques (Vigabatrine et Gabapentine), un médicament anti-VIH, de l’Atovaquone, etc – tous contaminants présents dans des vaccins exempts, en plus, d’antigènes? Bien sûr que non et, parfois, leurs écoles sont fermées, à New-York, par exemple, par de petites Autorités – mais juste durant quelques jours de sorte à remettre qui de droit dans la ligne Juste de la Justice pour tous ceux qui s’auto-proclament Suprêmes…. Car tout le monde n’est pas Charlie!

Et sur le plan de la symbolique, n’est-il pas tout autant troublant, et vertigineux, de se rappeler que le grand prêtre mondial de la Vaccination – le grand truqueur de la Vaccination – fut Pasteur l’Imposteur, qui a donné son nom à la Pasteurisation – et au gang mafieux, de Sanofi/Pasteur, qui sévit en génocidant à tous bords, tout en se repaissant de l’argent public.

Toutes ces corrélations ne sont-elles pas frappantes d’évidence? Le terme “Pasteur” signifie tout autant: la personne qui garde le troupeau – à savoir, les Goyims, les Nations, les troupeaux humains – ou qui possède une autorité paternelle, ou qui exerce le sacerdoce d’évêque, de prêtre. Ou en, dernier lieu, le Rédempteur en personne, le Bon Pasteur, celui qui prend bien soin de son troupeau… en le Vaccinant à mort. Oh, la Vache!

La Vaccination constitue, en effet, l’un des vecteurs iatrogéniques de cancérisation et de destruction du système immunitaire, par excellence, et, en fait, le facteur le plus aggravant face aux Epidémies qui vont dévaster les Peuples, de nouveau, lors de toute phase de Refroidissement Atmosphérique Planétaire Global.

Je renvoie les lecteurs intéressés à ma satire, “Dansez la Vaccinade vers la Grande Hommelette Finale”, [542] que je rédigeai, en 2018, sous guise de chef d’oeuvre linguistique. Dans cette assertion, le “je”, du Guillet Guilleret, n’est qu’une prétention (pour tous ceux qui s’en satisfont) car le flux généreux de cette forme d’écriture est, bien naturellement, Guidé, et Guildé, dans ses moindres méandres, par la Guilde des Muses et des Dakinis – qui en ont plein leur musette, d’ailleurs, de toutes les intempéries génocidaires orchestrées par les Autorités psychopathiques, criminelles et démentes.   

Ma seconde intention déclarée, et transparente, pour ce présent Canto, est de mettre en lumière que si les Vaccins constituent, intrinsèquement, un Holocauste Universel, pour les animaux humains et domestiques, il s’avère, de plus, que ce syndrome de la Vaccination a transformé l’intégralité de la Biosphère en un Holocauste potentiel – ou déjà prévalent, en fonction des diverses contaminations des multiples écosystèmes Terrestres et Marins, et, bien sûr, en fonction des diverses contaminations des écosystèmes Atmosphériques.

C’est le syndrome du Crucifié Sanguinolent, le syndrome de la “Poupée de Vaudou Juif”, orchestré à l’amplitude de l’intégralité de l’Atmosphère – par le biais de la Combustion – et, en vérité, orchestré à l’amplitude de l’intégralité de la Biosphère.

Le terme “holocauste” vient du Grec “holó/kaustos” signifiant “tout brûlé”, “tout consumé”. Ce terme vient du Grec “kaiein”, pour brûler, qui a donné, aussi, en Français, les termes suivants: cheminée, hypocauste, cautère, caustique, carbone, charbon, crémation, etc. Le terme racinaire, en Proto Indo Européen, est “Ker” signifiant “brûler”. Tout autre usage exclusif de ce terme, “holocauste”, ne semble pas, ainsi, être une AOC fermement établie – ou bien alors, Juste, une Appellation d’Origine Contrôlée relativement Hors Service.

A propos, pour tous les synonymes du terme “holocauste”, le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales propose, d’ailleurs, en toute ingénuité, les termes suivants: sacrifice, immolation, hostie, massacre, offrande, abnégation. Tout va bien? Que fait, donc, l’Observatoire de la Lutte contre la Haine Sémantique anti-Sémite – tant Disséminée?

C’est ainsi que mon objectif essentiel, pour ce présent Canto, en septième épisode, “Un Holocauste Vaccinal d’Amplitude Planétaire”, est d’exprimer et de transmettre ma Haine la plus fervente, la plus enthousiaste, la plus disséminatrice, la plus communicatrice, eu égard à la Vaccination, et à tous les Vaccinalistes forcenés. Il est, également, de mettre en exergue le point fondamental suivant: la Vaccination constitue une gigantesque Machination/Vachination, à l’échelle mondiale, et elle est le fondement universel de l’orchestration du Génocide des Peuples de la Planète Terre – dès la toute première semaine de naissance.

A l’âge de 66 ans, et étant grand-père depuis belle lurette, je déclare, une nouvelle fois, avec très grande fierté, que nous avons éduqué cinq enfants sans vaccinations et j’invite tous les jeunes parents à en faire de même. 

J’ai la Haine de l’Holocauste à Fleur d’Haleine et je le clame.

Aujourd’hui, lorsque l’on voit l’hystérie déchaînée par quelques représentations  (bien ciblées et climatisées médiatiquement) de la “Croix Swastika” qui constitue – quelle que soit sa rotation – un symbole essentiel des cultures Européennes, Asiatiques et Planétaires, on serait enclin à s’auto-conférer le privilège de “remettre en question”, en arrogation, la présence de milliards d’exemplaires de la Croix du Jésus Sanguinolent, Supplicié et Rédempteur, la Croix de la Poupée de Vaudou Juif, qui contamine l’Atmosphère physique et psychique, consciente et inconsciente, d’Europa, depuis près de 2000 années – dans les cimetières, sur les places publiques, à toutes les croisées des chemins de campagne, sur la poitrine des individus, dans les discours des psychotiques, dans les sermons de refoulés sexuels qui prennent les enfants et les adolescents pour des toboggans, dans les émissions télévisées publiques peuplées d’énergumènes déguisés et pontifiants en gloses de latin d’église, etc, etc, ad nauseam.

Les Peuples d’Europa, et ensuite de la planète entière, ont été, depuis près de 2000 années, meurtris, persécutés, transpercés, envoûtés par le syndrome de la Poupée de Vaudou Juif, le Jésus Sanguinolent sur la Croix, le Supplicié Sacrifié, le Looser Cosmique, le grand perdant devant l’Eternelle, celui que l’Univers entier abandonna: Eli Eli Lama Sabachthani…

Ce Looser Cosmique, sacrifié sur le bois mort, est présenté comme le parangon de l’Humain et, qui plus est, comme le Sauveur/Rédempteur de toute l’Humanité (même colorée, pour dire…) et celui qui donne du sens à l’humanité quant à son humanitas. Et vous, quel sens conférez-vous, donc, à votre Humanitas? Lui conférez-vous ce symbole, prétendument de vie, sous guise d’un humain crucifié sur le bois – à savoir, percé de toutes parts par des clous, le fer d’une lance et une couronne d’épines… telle une Poupée de Vaudou?

Le bébé, ou le nourrisson, percé, persécuté et crucifié de toutes parts par de multiples vaccinations – quand il a eu la chance d’échapper à la circoncision pour les mâles et à l’excision du clitoris pour les femelles – c’est, également, le syndrome de la “Poupée de Vaudou Juif” – sous un autre déguisement mais vers le même génocide fondé sur les religions de l’Enfant immolé et mutilé. Et quel est cet Enfant immolé et mutilé sur l’autel de Yahvé/Yaldabaoth/Jéhovah, le père extraterrestre dément du Rédempteur – et sur l’autel de Melchisédech, son émissaire et grand introniseur – sinon l’Humanité elle-même, l’Anthropos, le Fruit de la Terre-Mère? A savoir, tous les Peuples et Ethnos qui sont des expressions et des manifestations biologiques de l’un des écosystèmes de la Biosphère de la Mère Animale Planétaire.

Le Génocide Vaccinal est, ainsi, un Holocauste Universel de tous les Peuples de la Planète Terre. Depuis près de deux siècles, cet Holocauste Universel, par essence – et par combustible – a été orchestré par une poignée de criminels déments, psychopathes et génocidaires afin de brûler, de consumer, de léser, d’oxyder, de cancériser, de mutagéner, les tissus organiques des animaux humains – ainsi que l’intégralité du tissu Biosphérique. Les vecteurs de cet Holocauste, à très forte carburation et désintégration cellulaires, sont, premièrement, et fondamentalement, les vaccins et, ensuite, tous les poisons pharmaceutiques, les poisons agricoles, les poisons industriels, les poisons radioactifs, les poisons chimériques, les poisons électro-magnétiques, etc, etc.

Ainsi que, Roger Heim, le Président de l’Académie Nationale des Sciences, le demandait, dès 1963: «… mais qui mettra en prison les empoisonneurs publics instillant chaque jour les produits que la chimie de synthèse livre à leurs profits et à leurs imprudences?… Car le procès est dorénavant ouvert, sans risque cette fois d’étouffement. Et c’est aux victimes de se porter partie civile, et aux empoisonneurs de payer à leur tour. Nos avocats seront ceux qui défendent l’Humain, mais aussi la Vie, toute la Vie. C’est à dire notre berceau, puis notre lit de repos, l’air et l’eau, le sol où dorment les semences, la forêt où chante la faune et l’avenir où luit le soleil. En d’autres termes, la Nature. Celle d’où nous venons; celle où nous allons souvent; celle où nous irons à tout jamais». Dans Hommage à Rachel Carson” 1963/1964.  “L’Angoisse de l’an 2000”. Page 261. 1973.

Qui va, donc, mettre les Eugénistes Génocideurs en prison? Qu’allons nous faire? N’est-il pas plus que temps d’impulser une Guilde de Lanceurs d’Alertes Biologiques et Biosphériques?

Los cantos de Xochi

Commenter cet article