Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ciel Voilé

David NOAKES et Lynda THYER, héros du GCMAF

1 Juillet 2020, 17:50pm

Publié par NHF

David NOAKES et Lynda THYER, héros du GCMAF

 

Scott Tips – Le 23 juin 2020 – Traduction Ciel voilé

 

https://thenhf.com/2020/06/23/david-noakes-and-lynda-thyer/

          David Noakes - homme d'affaires, philanthrope, pionnier et président de la NHF – se languit une fois de plus derrière les barreaux, cette fois dans une prison française. Son crime ? Il a guéri des gens du cancer et d'autres maladies. En a-t-il tiré profit ? Oui. A-t-il accordé une réduction de 25 % sur son produit GcMAF à ceux qui ne pouvaient pas se l'offrir ? Oui, encore une fois. Plus important encore, a-t-il mis une véritable solution contre le cancer à la disposition de milliers de personnes qui n'avaient auparavant aucun espoir de vivre ? Absolument. Mais, curieusement, a-t-il jamais fait tout cela en France ? Non.


GcMAF, le remède contre le cancer


           Le GcMAF n'est pas un médicament pharmaceutique de synthèse avec tous les risques - connus et inconnus - qu'un médicament chimique nouvellement créé peut présenter. Le GcMAF est une protéine naturelle qui est produite dans des milliards de corps sains. Il n'y a aucune crainte quant à son innocuité. Comme le GcMAF existe en moins d'un milliardième de gramme, même s'il était comme l'arsenic, il serait été tout à fait sûre. Et si son incroyable innocuité ne suffisait pas, les injections de GcMAF sont administrées à une fraction seulement du coût du traitement de chimiothérapie toxique standard, n'ont pas d'effets secondaires et ont beaucoup plus de chances d'aboutir à un résultat positif (taux de réussite de 1,5 à 2,5 % pour la chimiothérapie ; taux de réussite de 75 à 100 % pour le GcMAF selon le type de cancer).


          En fait, 100 % des personnes traitées dans les cliniques de Noakes au Royaume-Uni pour un cancer du foie et du pancréas ont survécu. Ces deux cancers sont généralement une condamnation à mort pour toute personne diagnostiquée pour l'un d'eux et le taux de survie ne dépasse invariablement pas un an à partir du diagnostic. En effet, Maureen Kennedy Salaman, la présidente de la NHF avant moi, est malheureusement décédée d'un cancer du pancréas en août 2006, avant l'arrivée du GcMAF sur le marché. Cependant, à l'automne 2008, le conseiller politique et chercheur de la NHF, Bill Sardi, a écrit son premier article sur le GcMAF, lequel a été publié dans Health Freedom News.


          Souvenez-vous cependant qu'aucune des cliniques utilisant la GcMAF exceptionnellement pure de Noakes n'était située en France. Il n'a jamais eu d'activité commerciale en France. D'autres auraient pu le faire, mais pas David Noakes ni Lynda Thyer. Il n'y a donc aucune base légale pour inculper et emprisonner l'un ou l'autre en France.


Aucune bonne action ne reste impunie


          Pour avoir sauvé la vie de plusieurs milliers de patients sans avoir disposé exactement des bons formulaires administratifs, la succursale de GlaxoSmithKline à Londres, en Angleterre, connue sous le nom de Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA), a détruit l'entreprise de Noakes, saisi ses biens personnels, gelé ses comptes bancaires et l'a fait jeter en prison pendant cinq mois.


           Comme David Noakes l'a dit lui-même, "Nous avons déjà eu 33 persécutions, y compris la fermeture de tous nos comptes bancaires pendant près de cinq ans, 14 raids par plus de 100 officiers, nous avons été contraints de laisser mourir 200 personnes remises d'un cancer de stade 4 lorsque la MHRA a interdit le GcMAF, le faux témoignage sous serment de la MHRA, puis 15 procès, et quatre peines de prison avec d'autres à venir. Tout cela pour protéger les superprofits de plusieurs milliards de dollars du poison de la chimiothérapie".


            Mais cela n'a pas suffi pour que ces hommes et ces femmes malveillants écrasent complètement la concurrence ; ils ont informé leur homologue français, l'OCLAESP, de fausses histoires sur Noakes et sa collègue, le Dr Lynda Thyer, sur la façon dont ils avaient mené une opération "gangster" de GcMAF, profitant des pauvres et impuissantes "victimes" du cancer en France alors que tout ce qu'ils avaient fait était de se rendre périodiquement à Cherbourg, en France, depuis le Royaume-Uni, pour échapper à la persécution oppressive et ininterrompue du Royaume-Uni. Les français ont donc concocté un mandat d'arrêt européen (MAE) complètement inventé et des procédures d'extradition ont été engagées à l'encontre de David Noakes et de Lynda Thyer.


La route vers Paris et la condamnation


           Le Dr Thyer a été la première à partir, après avoir perdu ses procès pour rester en Grande-Bretagne où elle n'avait jamais été accusée d'aucun délit. Emmenée et expédiée en France en juillet 2019, Lynda Thyer y est toujours emprisonnée près d'un an plus tard. La NHF avait obtenu à deux reprises sa libération de la tristement célèbre prison de Fleury-Mérogis, dans la banlieue sud de Paris, mais la première libération, en décembre 2019, n'a pas tenu car la Cour européenne de justice a rendu une décision sur les MAE que la Cour d'appel française a ensuite utilisée pour annuler la décision du juge français qui venait de libérer le Dr Thyer. Sa deuxième libération, le 18 mars 2020, également obtenue par la NHF, a été de courte durée lorsqu'elle a été arrêtée au départ d'un train Eurostar en direction de Londres à la Gare du Nord à Paris. Désormais qualifiée de "risque de fuite", les autorités françaises l'ont remise en prison car elles ne voulaient pas prendre le risque qu'elle quitte la France.
         
  Pendant ce temps, les batailles d'extradition menées par David Noakes au sein du système judiciaire britannique se sont poursuivies jusqu'en décembre 2019, date à laquelle la Cour a statué contre lui et a ordonné son extradition vers la France. Profondément déçu, Noakes, qui s'était présenté chaque semaine à son poste de police local conformément aux conditions de sa libération, a cessé de s'y présenter et a largement disparu. C'est ainsi que le 21 mai 2020, la police des frontières l'a finalement arrêté à Falmouth, en Cornouailles. Emprisonné à la prison d'Exeter pendant près d'un mois, David Noakes a ensuite été extradé le lundi 15 juin à 17h35 sur un vol Air France à destination de Paris, malgré les vaillants efforts de beaucoup pour mettre un terme à cet enlèvement. Il était accompagné en vol par les autorités britanniques qui l'ont ensuite remis aux autorités françaises à l'aéroport de Paris.


Nouvelles les plus récentes


           L'avocate française, spécialiste de droit pénal, que la NHF avait engagée en décembre 2019 pour cette malheureuse éventualité, était prête à intervenir en faveur de David Noakes dès son arrivée en France. Le matin suivant l'arrivée tardive de Noakes, notre avocate française a longuement rencontré David au tribunal parisien avant qu'il n'apparaisse au tribunal avec son avocat. Là, il a été inculpé (comme prévu) et a ensuite eu l'opportunité de faire une déclaration. Sur les conseils de son avocat, David Noakes n'a fait aucune déclaration, puis le tribunal l'a envoyé à la prison de Fleury-Mérogis.


           Le jeudi 18 juin 2020, j'ai rencontré l'avocat de David Noakes dans ses bureaux parisiens, mais je n'ai pas pu voir l'avocate de Lynda Thyer, Chloé Arnoux, car elle était impliquée dans un procès pénal d'une semaine. Le samedi 20 juin, M. Noakes et son avocat se sont à nouveau rencontrés, cette fois à la prison. Il est évident que personne ne peut être bien en prison, mais l'avocat de David m'a fait savoir que malgré les conditions stressantes qui y règnent, David tient le coup aussi bien que possible. Malheureusement, la Cour a envoyé David Noakes à la prison de Fleury-Mérogis (section hommes) au lieu de la prison de la Santé "préférée" du 14ème arrondissement de Paris. Cette dernière prison a été rénovée, est plus facile à visiter et aurait été plus saine pour David Noakes. Cependant, cette prison est évidemment réservée aux prisonniers ayant une adresse parisienne. Lyn Thyer, qui est malade, est toujours détenue dans la petite section pour femmes de la même prison de Fleury-Mérogis.


Les vrais criminels


           Les véritables criminels sont ceux qui érigent des barrières juridiques et réglementaires pour protéger leurs intérêts financiers au détriment de tous les autres. Au cours de la "guerre contre le cancer" mondiale, qui dure depuis des décennies et dont personne ne parle plus, l'industrie et ses "chiens de garde" de la réglementation se cachent commodément derrière des lois promulguées pour empêcher la concurrence, comme le Cancer Act de 1939 au Royaume-Uni, qui interdit la publicité pour tout traitement autre que la chimiothérapie, la chirurgie et, plus tard, les radiations. La réglementation est, comme l'a admis un président de JP Morgan Chase, un "fossé" qui protège sa banque de la concurrence des petites banques. Les mêmes pratiques méprisables sont utilisées par l'industrie médicale.


           Il suffit de regarder les cas de Lyn et de David. Jean-Luc Gadaud est le juge d'instruction dans leurs affaires et les a traités avec dureté et une colère indignée, voire moralisatrice. Cependant, dans le même temps, le juge Gadaud a également été nommé en octobre 2018 juge d'instruction dans une affaire dans laquelle une entreprise laitière française géante appelée Lactalis a été accusée d'avoir empoisonné des milliers de personnes par contamination à la salmonelle dans 83 pays. Curieusement, après 14 mois d'enquête, et malgré l'admission tardive des méfaits de Lactalis, notamment un retard de neuf mois pour informer les autorités françaises et un rappel massif de 12 millions de boîtes de lait en poudre pour bébés sur le marché, Gadaud n'a emprisonné aucun malfaiteur ! Pourtant, dans les affaires GcMAF, où Lyn et David sont innocents de tout méfait en France (ou ailleurs d'ailleurs) et ont même sauvé des milliers de vies, ce juge a jeté ces deux héros en prison (comme si cela éliminait la science dure qui soutient l'innocuité et l'efficacité du GcMAF). Oui, la justice au Royaume-Uni et en France n'est vraiment rien d'autre qu'une affaire réservée à l'élite, avec son influence et ses relations.


          Donc, avant que l'un d'entre vous n'applaudisse une quelconque réglementation ou même ne demande naïvement plus jamais de réglementation, réfléchissez à ce que vous demandez vraiment. Outre l'énorme coût financier des réglementations, estimé à 2 000 milliards de dollars par an, il y a les coûts humains, comme les nombreux patients du GcMAF qui sont morts lorsque le produit a été saisi et le nombre encore plus important de patients qui n'ont jamais pu obtenir ce produit sûr à cause du fossé réglementaire qui a été mis en place il y a longtemps et qui est encore appliqué avec des armes et des prisons.

 

"Bizarrement", comme l'a écrit Peter J. Wallison dans son excellent livre Judicial Fortitude, "le gouvernement, l'acteur le plus puissant, qui détient le monopole de l'autorité sur tous, est considéré comme le plus bénin et le plus susceptible d'agir équitablement, alors qu'il est en fait l'outil le plus manipulable par les puissants pour le faire plier en leur faveur". En fait, "le capitalisme de copinage se développe parallèlement à la croissance du gouvernement".

Aidez David et Lynda !

L'avocat de David Noakes a l'intention de déposer une motion en juillet 2020 pour le faire sortir de prison pour raisons de santé. Il y a plusieurs raisons réelles de craindre pour la santé de David en prison, notamment son diabète et d'autres problèmes de santé qui ne peuvent être correctement gérés dans un environnement carcéral.

Veuillez écrire à David comme suit : M. David Noakes, #457 501, Prison de Fleury-Mérogis, 9 Avenue des Peupliers, 91705 Sainte-Geneviève-des-Bois, France. Bien entendu, veuillez également écrire à Lynda Banks Thyer avec son numéro de détenu 456700 352H à la même adresse mais avec le nom de la prison écrit "MAF de Fleury-Mérogis " ("MAF" signifie "Maison d'arrêt des femmes"). Ils ont tous deux besoin de votre soutien ; en effet, lors de sa première sortie de prison le 8 décembre dernier, Lyn nous a dit que les centaines de cartes et de lettres qu'elle avait reçues l'avaient vraiment aidée à garder le moral. Veuillez indiquer vos coordonnées sur votre carte ou lettre ainsi que sur l'enveloppe afin de mieux assurer la livraison.

La NHF remercie tous ceux d'entre vous qui ont fait des dons pour les frais juridiques en cours et qui ont écrit directement à David et Lyn ! Mais croyez-moi quand je vous dis que nous avons encore besoin de votre soutien. Aidez Lyn et David, qui ont eux-mêmes aidé tant d'autres personnes ! Et, faites un don pour leur défense juridique à https://thenhf.com/join-us/make-a-donation/. En outre, veuillez envoyer cette mise à jour à tous vos contacts. Tous les autres articles sur David et Lynda se trouvent sur le site web de la NHF, la plupart étant rassemblés dans la bibliothèque des communiqués de presse.


Si vous n'avez pas donné suite à la campagne visant à faire entrer le GcMAF dans les hôpitaux, veuillez le faire maintenant et ensuite profitez de votre action en la partageant sur les réseaux sociaux et par courrier électronique. Ce n'est que grâce à un effort concerté de chacun d'entre nous et à une attention soutenue que la souffrance indescriptible de David et Lynda prendra fin.

https://thenhf.com/2020/06/23/david-noakes-and-lynda-thyer/

 

Si vous n'avez pas encore signé la pétition française, c'est ici :

Sauvez Lynda Thyer

Commenter cet article

Guti De La Pena 07/07/2020 11:22

Obtenir un remède contre le VIH est un concept puissant, souvent décrit comme le Saint Graal de la recherche sur le VIH. Bien que des médicaments anti-VIH efficaces aient transformé le VIH en une maladie chronique gérable, une maladie avec laquelle vous vivez, plutôt que de mourir, suivre un traitement à vie est une proposition très différente de la guérison définitive. Je dis à l'ensemble de la race humaine qu'il existe un remède contre le VIH abordable et vendable qui a fonctionné et qui mettrait l'éradication mondiale des nouvelles infections à VIH à portée de main, tout en transformant la vie de ceux qui vivent maintenant avec le virus, étant donné l'efficacité de ce médicament dans le traitement et la prévention de l'infection à VIH, je dirai à tous ceux qui liront ceci, que j'en suis un témoin vivant. Contrairement aux fraudeurs et aux escrocs en ligne qui vous joueront et vous laisseront frustré par la perte d'argent et d'espoir, ce médicament coûte moins cher et vaut la peine d'être essayé. Si vous êtes intéressé à guérir de votre propre maladie, voici le lien de communication du médecin qui a le nouveau médicament que j'ai pris qui m'a permis de guérir. DR.WATER .. vous pouvez lui envoyer un e-mail sur (DRWATERHIVCURECENTRE@GMAIL.COM) ou WhatsApp sur +2349050205019. Ce sont certaines des maladies qu'il peut également guérir parfaitement. Herpès génital et oral,
Verrues génitales HPV,
Hépatite A, B, C, D et E
Candidose,
La maladie d'Alzheimer
Cancer,
Diabète, fibromyalgie et plus